Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Dim 20 Sep - 21:24

édité monsieur je ne suis pas patient!
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Lun 21 Sep - 19:58

[ Le post est pire je peux encore moin répondre vu le massacre de saiyuki gaiden.

- Konzen est mort et ne peut donc pas parler !

- Il avait les yeux bleu

- Et puis Konzen n'est pas dans ta fiche perso.

- C'est pas le genre de Konzen de sauver quelqu'un appart Gokû (sinon il aurait sauver ses amis de toujours donc encore moins toi)

Enfaite ton post est parfait, si on Oublie Konzen XD, désolé c'est vraiment rien contre toi, mais entant que traductrise du manga, y'a des choses que je peux pas laisser passer, déjà que mon personnage n'existe que dans la légende et qu'il a été super du de l'adapter au monde de saiyuki ... mais qu'on modifie un autre personnage de l'histoire, c'est pareille que si tu disais que Gyokumen était gentille ... ]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Lun 21 Sep - 21:03

( il est dans la maj de mon histoire^^)
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Lun 21 Sep - 22:48

[ Pas dans l'histoire de ta présentation, c'est ça que Mew veut dire. Et puis Konzen est mort donc il ne peut pas parler ]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Lun 21 Sep - 23:20

je sais, mais dans l'esprit, ca pe être un rêve une illusion, projetée par une autre personne^^
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Lun 21 Sep - 23:38

[ connaissant mew et son amour pour Konzen ... elle laissera pas passer lol surtout depuis la mort de Konzen ]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Mar 22 Sep - 12:54

on verra!
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Mar 22 Sep - 17:31

[ peut pas répondre à Konzen moi, vu comment il est mort et vu comment il aime pas le monde et Humain et n'y a jamais été ]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Mar 22 Sep - 22:30

on peut laisser mon rp tel quelle ou il faut que je le remtte comme avant, de toute façon je suis partie vous pouvez continer sans moi!
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Mar 22 Sep - 23:40

Mew mangeait tranquille, lorsque Gokû arriva, elle lui sourit, son visage c’était apaiser, elle n’affichait plus son air sadique, elle était devenu calme et docile. Elle tendit des cerises à son ami le singe, lorsque celui-ci lui posa une question, la question fatal, pourquoi l’avait elle appeler ? C’est vrai ça, elle l’avait fait instinctivement, comme si c’était normal, comme si elle avait eu besoin de lui.

« Je ne sais pas, j’en ressentais le besoin, je sais pas comment dire, mais à ce moment, j’ai sentis que j’avais besoin de toi à mes côtés comme si … comme si je te connaissais depuis longtemps et que … je sais pas enfaite comme dire. »

Elle baisa la tête et eu un regard triste, oui, elle ne savait pas, pourquoi ne savait elle pas ? Pourquoi elle avait l’impression de le connaitre et pourtant elle ne s’en souvenait pas ? Pourquoi avait on volé son passer ? Qui y’avait il à cacher pour lui retirer ? Elle essaya de se souvenir, mais rien, juste une douleur qui la prenait et une vu de sang. Pourquoi ? Que c’était il passer ? Qui est elle pour avoir eu besoin de Gokû à ses côtés ?

Puis soudain Lunashimyu envoya lâchement sa faux dans le ventre de Mew, déloyalement, alors que notre jeune fille aux cheveux rouge n’avait rien demander à personne, elle s’en « foutait royalement » de cette Yokaï un peut trop sentimentale. Sous le choc elle tomba à genoux, même si elle réussit à arrêter la faux avant qu’elle ne pénètre trop profondément dans sa chaire, elle sacrifia la paume de ma sa main gauche pour arrêté et retiré la faux. La première chose à laquelle Mew pensa était « mes bébés », oui que ce passerait il s’ils avaient été toucher ? Elle était perdu dans ses pensées, Gokû gueulant contre cette être lâche, lui paraissait comme un bruit de fond. La haine commençait à apparaître dans son regard, elle se leva regarda sa main en sang et celui qui coulait de son ventre.


« Comment ose tu t’attaqué aux enfants de Kôgaïji ? Enfaite tu n’es qu’une folle ! Tu crois être amoureuse de lui, mais en vrai tu veux le blesser, ça ne m’étonnerais pas que tu sois pour Gyokumen … TU AGIS COMME ELLE ! Je ne te pardonnerais pas le mal que tu as fait à ses enfants, tu ne mérites pas d‘être au service de Kôgaïji, tu n’es qu’une insulte envers lui ! »

Puis Mew regarda Lunashimyu qui fît une tentative de suicide, elle c’est prise pour Yaone ? Hakkaï devrait réagir, c’est la chose qu’il supporte le moins, voir quelqu’un se suicider.

* Qu’Est-ce qui lui prend ? Je n’ai même plus envie de l’attaquer … Kôgaïji devrait choisir mieux ses serviteur, ils sont tous aussi stupide dans ce châteaux ? *

Après elle vit Lunashimyu remercier X (je peux pas dire Konzen c’est pas possible il est barré et sinon la mémoire de Mew reviendrait), qui était cette personne ? Au bord de la mort elle aurait vu un sauveur ? Hakkaï avait était confondu avec quelqu’un ? Bref Mew s’en foutait enfaite, elle la vit partir sur l’Hiryu avec Ririn.

« Alors là j’ai rien comprit »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Mer 23 Sep - 16:36

C'était un matin comme les autres. Enfin cela devait en être un...Genjo Sanzô était avec ses compagnons d'infortune. Il s'étaient arrêté quelque part et le moine blond s'était assoupit sans s'en rendre compte, ou plutôt il s'était endormit ! Lorsqu'il se réveilla, il faisait encore jour. A moitié débraillé, il remit ses habits correctement, et sorti de sa chambre.

Étrangement, tout était calme, étrangement car le singe n'était pas venu lui sauter dessus et lui hurler qu'il avait faim, étrangement car aucunes chamailleries ne se faisait entendre dans les autres chambres. En fait, tout était anormalement calme pour lui, depuis qu'il était avec eux. Sortant donc de la chambre où il avait dormit, il descendit – les chambres étant à l'étage – et vit une aubergiste. Celle-ci lui sourit et dit :


" J'ai vu vos deux compagnons sortir. Mais je ne sais pas où ils sont. "

Genjo haussa les épaules, alluma une cigarette et s'assit à une table.

" Ce qu'ils font, où ils vont...Ça ne me regarde pas."

La vieille femme parut surprise de la réponse du blond, elle s'approcha alors de lui et lui demandât :

" Je vous sert votre repas ? "

L'homme aux yeux mauve, leva la tête vers elle et lui répondit juste un non. Elle s'en alla alors, pensant que l'homme était assez désagréable. Pestant un peu, le faux moine se leva et sorti.

- Tsss....Comme si je n'avais que ça à faire . -

Cigarette en bouche, il se mit à la recherche de ses amis. Finalement ses pas le menèrent vers un endroit vert et frais. Il s'adossa sur un tronc d'arbre et éteignit la cigarette qu'il avait fini, pour la jeter par terre.
Il leva la tête vers le ciel et râla :


" Vous êtes chiant. "

Sanzô parlait évidement de Goku, Hakkai et Gojyo. Il avait horreur de chercher des gens, et encore plus ces trois là. Il aurait volontiers continuer le chemin seul, mais la trinitée bouddhique en avait décidé autrement. Il se remit donc en route et c'est après quelques minutes de marche en plus, qu'il arriva là où beaucoup de choses semblaient s'être passé.

Le blond n'avait croisé personne en chemin, et un peu plus loin, devant lui se tenait des silhouettes. Il s'avança alors et vit quelques personne. Il en reconnu alors mais ne dit rien. Il se contenta d'allumer une autre cigarette, et resta là, à les regarder .
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Jeu 24 Sep - 0:18

Mew était toujours très énerver, mais aussi sous le choc de ce qui venait de se passer, restant comme deux rond de flan de ce qu’elle venait de vivre, elle regarda sa blessures au ventres qui saignait toujours, elle pausa sa main dessus pour éviter que ça coule trop. Mais ses bébés allaient bien, elle en était persuader, mais elle avait comme même mal, une faux ce n’était pas rien, mais qu’importe tant qu’elle était vivante. Puis elle s’arrêta de rêvasser et renifla l’air, une odeur familière en dégager, oui elle connaissait bien cette odeur qui surpasser celle du fer qui recouvrait le lieux où ils étaient tous, oui, l’odeur du fer présent dans le sang devenait moins forte au nez de Mew, que celle de l’herbe qui se trouvait dans la cigarette qui était fumée près d’eux, cette odeur de tabac qu’elle connaissait si bien, mais pourquoi si bien ?

Elle ne le connaissait que depuis peu alors pourquoi elle avait cette sensation étrange à chaque fois ? Elle se retourna et vit Sanzô qui les regardait tranquillement, silencieusement sans bouger. Elle commença à essayer de courir vers lui mais la douleur de son ventre déchiré la stoppa net dans son élan, elle fit un sourire forcer face à cette gêne créé par sa blessure et appuya un peu plus sur la plaie pou essayer de la calmer. Elle regarda Sanzô, sans rien dire, comme fasciner, la bouche entre ouverte, le vent qui passa effaçant toutes odeurs un instant, il était beau, même si son air peu souriant était sur son visage, marquant les douleurs et les tristesses qu’il avait vécu, notre petite enfant, ne pouvait s’empécher d’être hypnotiser par ce blond qu’elle voyait comme le soleil, plus elle le regardait plus elle avait l’impression qu’il lui rappelait quelqu’un, mais qui ? Pourquoi ne pouvait elle pas s’en rappeler ni même mettre un nom sur ce visage ?

Elle se secoua la tête pour balayer ses doutes et décida de courir vers lui magret la douleur, peut être que si elle se trouvait près de lui à lui parler, elle ne se poserait moins de question et ne se prendrait pas la tête à essayer de se souvenir ? Elle courra donc vers ce soleil, une main sur sa déchirure et lui sourit, pour ne pas montrer qu’elle était perturber.


« Tu arrive après la bataille comme toujours » dit elle comme un sarcasme mais gentiment.

Puis elle se demanda ce qu’il avait vu ou même entendu ? Avait il entendu qu’elle était enceinte du roi des yorkais : le prince Kôgaïji ? Elle savait que ça ne ferait ni chaud ni froid à notre bonze plus froid qu’un iceberg, mais bon, l’apprendre de cette manière n’était peut être pas la meilleure. Elle continua de le regarder, comme s’il était « Dieu » à ces yeux d’enfants, elle le connaissait, ou elle connaissait quelqu'un qui lui ressemblait, elle en était sure.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Jeu 24 Sep - 13:41

Se sentant observé, le moine blond se mit à marcher de nouveau, lentement. Il y avait une odeur de fer, et cette odeur, Sanzô la connaissait. Du sang. Il ne savait pas ce qui s'était passé, et en fait c'était le cadet de ses soucis, lui était là pour retrouver le rouge pervers, le ventre sur patte et le brun sage.

C'est alors qu'une des deux silhouettes s'approcha de lui. Lorsqu'elle arriva il vit qu'il s'agissait d'une fille. Une fille ? Pas une simple fille,, il la connaissait, depuis peu certes pourtant...A chaque fois qu'il la voyait, il avait cette impression de la connaître depuis bien plus longtemps que cela.
Il vit alors sa main ensanglantée, posé sur son ventre. Une blessure ?

A sa remarque concernant le fait qu'il arrivait après la bataille, le blond ne pu s'empêcher de ricaner et d'avoir un léger sourire en coin, un sourire ironique et répondit :


" On ne m'avait pas prévenu qu'il y avait une fête."

Sanzô s'approcha de Mew et regarda mieux la blessure qu'elle avait au ventre. Il était au courant pour Kôgaïji et elle. Le moine savait qu'elle était enceinte dû au fait de ce qui c'était passé à l'auberge. Il reprit son air habituel ensuite et dit dans un léger murmure :

-Baka.-

Il avait dit cela parce qu'elle était blessée. Il fit alors quelque chose qui n'était pas du tout dans ses habitudes. Prenant le bas de sa toge beige clair, il en déchira un long et large morceau, puis enleva doucement la main en sang de Mew, pour lui faire une sorte de bandage improvisé au ventre.

" Si tu continu de perdre ton sang comme ça, tu va mourir. Ça m'ennuierai, parce que ce n'est pas un endroit approprié. "

Pourquoi...Pourquoi avait-il cette impression de la connaître depuis longtemps ? Pourquoi agissait-il comme cela ? Ça l'ennuyait profondément de faire ce genre de chose, et d'avoir ce genre de sensation. Après avoir fini le bandage de fortune, il la regarda et dit :

" Tu devrai t'assoir, au moins pour éviter à la blessure de s'ouvrir d'avantage. Le spécialiste des soins, ce n'est pas moi."
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Jeu 24 Sep - 19:51

[ ]

Mew sourit lorsqu'elle fut proche de Sanzô puis elle l'entendu dire « Baka » , elle rougit de gêne qu'il lui dise ça, au fond elle trouvait que ce mot était affectif. Puis elle vit quelque chose à laquelle elle n'aurait jamais pensée, oui jamais depuis qu'elle le connaissait, ce qui était il y a peut de temps, peut de temps ? Alors pourquoi cette sensation de le connaitre depuis toujours ? Pourquoi lui rappel t il le soleil qu'elle voit en rêve ? Bref, quoiqu'il en soit, ce qu'elle vit la laissa sans voit, Sanzô déchira le bas de sa toge pour lui faire un bandage de fortune, lorsqu'il prit sa main pour la pousser et qu'il fit le bandage sur son ventre Mew ne put s'empêcher de rougir encore pire qu'une pâte de haricot rouge, son cœur battait la chamade à en exploser, pourquoi ?

« Si tu continu de perdre ton sang comme ça, tu va mourir. Ça m'en nuirait, parce que ce n'est pas un endroit approprié. Tu devrais t'assoir, au moins pour éviter à la blessure de s'ouvrir d'avantage. Le spécialiste des soins, ce n'est pas moi. »

Pourquoi était-elle dans un tel état lorsqu'il s'agissait de Sanzô ? Elle le regarda sans être incapable de prononcer le moindre mot, elle restait la, totalement rouge, ne sachant pas comment réagir fasse à cette gentillesse extraordinaire de Sanzô. Finalement elle réussit à prendre courage, bien qu'intimider comme pas possible pour le remercier.

« Euh oui, merci … »

Elle était hyper gêner et finalement elle avait perdu le courage de le regarder dans les yeux, elle était dans tous ses états que Sanzô prit autant soin d'elle, au point de ne plus osez le regarder dans les yeux lorsqu'il la regardait.

« Mais euh … tu n'étais pas obliger … tu sais … »

Mais écourtant les bons conseils de Sanzô elle s'assit pour éviter d'ouvrir d'avantage sa blessure.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Ven 25 Sep - 18:40

{ désolé pour le retard =s }


Tout c'étais passer tellement vite. Sasha n'avait eu le temps de rien faire!
Elle était partit s'occuper de ces chiens, encore assomer par le chute, quand elle vit la yokai planté sa faux dans la ventre de l'enfant.
Le jeune homme à côter d'elle explosa de rage et s'en prit à la monstre. Mais alors que celui-ci s'apprêter à passer à l'action, la yokai voulu en finir.


" C'est ça.. Créve! " Marmonna Sasha en s'occupant du canidé noir et feu.

Malheureusement elle s'arrêta et repartit sur son dragon, emportant avec elle la gamine aillant été assomé au début du combat.
La sois disant Mew n'en avait pas pour autent fini et lui lança des injures jusqu'a ce que la yokai disparaisse.
Sasha était asser impréssioné par la force que pouvait dégagé un être tel qu'elle. Vu sa corpullence nimporte qui aurait pus la réduire en miette en moin de deux. Elle resta donc à l'écart la regardant courir vers un individu.
La demoiselle ne l'avait pas remarquer, trop occupé par la santé de ces bêtes, mais maintenent qu'elle l'avait vu elle éssaya de distinguer la silhouette.


" Un moine...! " Dit-elle écarquillant les yeux puis en les fronçant. Comme surprise puis enragé. Elle regarda l'homme froidement.

Sa haine pour les religieux revint d'un seul coup.
Et oui notre rouquine avait horreur de ces personnes. C'étais bien à cause d'eux qu'elle avait été trop souvent juger.


" Il ne ressemble pas aux autres. " Répondit Denvy en chuchotant.

La jeune femme jeta un regard noir à l'animal, comme si elle lui juré de lui faire regretté ces paroles. Celui se tut appeuré par ce qui risquer de lui en couter d'avoir parlé.
Elle tourna les talons et commença à partir, sans dire un mots. Laissant le singe et le moine s'occuper de l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Sam 26 Sep - 14:37

Mew lui avait répondu, à la question qui lui avait posé sur le fait qu'elle l'avait appelée. Elle en ressentait le besoin. Pourquoi ? Oui pourquoi en ressentait-elle besoin ? Elle avait senti qu'elle avait besoin de lui à ses côtés. Pourquoi ? Comme si elle le connaissait depuis longtemps.... Cela sembla lui rappeler quelque chose à lui aussi, mais, avant même d'avoir put mettre la main dessus, cette pensée disparut, comme si quelqu'un ne voulait pas qu'il se souvienne. Comme si Gokû ne devais pas se souvenir.

Alors qu'il protégea Mew, celle ci parla d'attaque aux enfants de Kogaji. Quoi ? Qu'est ce que cela signifiait ? Le petit singe réfléchit. Logiquement, la yokai bizarroide avait frappé le ventre. Quand une femme était enceinte, c'était par le ventre qu'on le voyait. Si son amie parlait des enfants de Kogaiji cela signifiait donc que... Mew était enceinte du yokai aux cheveux longs ? Non ? C'était vrai ? Il n'en était pas sûr...Mais si cela était vrai....C'était très bizarre. Passons. Mew cria à l'autre qu'elle était folle, qu'elle agissait comme Gyokumen, ah, ce nom lui disait quelque chose, ce n'était pas la femme qui tentait de réssuciter Gyumao ? Si c'était ça.

Puis, il regarda l'étrange yokai faire une espèce de tentative de suicide, et n'y comprit rien. C'était vraiment bizarre. Trop bizarre pour Gokû qui enchainait évènement sur évènements. Surprise sur surprise. Tout passait super vite, et il n'avait même pas de pause entre pour se reposer, manger et accepter les nouvelles qu'on lui apprenait. Et, cette étrange yokai remercia on ne sait qui (on parlera aussi de X :D). Qui était ce ? Le singe l'ignorait. (on va même pas dire qu'il à l'impression de voir Sanzô :D. J'suis d'accord avec Mew :D).

Alors qu'il n'avait toujours rien comprit à la scène - car que voulez vous, le temps que sa monte dans le cerveau du petit singe, il faut attendre très longtemps -, il vit la yokai partir avec Ririn, sur l'Hiryu. Etrange. Trop étrange. Et trop précipité. Et Gokû était totalement perdu. Ainsi, quand Mew annonça qu'elle n'avait rien comprit, le brun hocha la tête pour l'approuver. Car il fallait l'avouer lui non plus n'avait absolument rien comprit du tout à ce qu'il venait de se passer. Et il en restait encore un peu abasourdi.

Alors que cette yokai était parti, Gokû le vit. Oui lui. Non pas le soleil, sa on le voyait facilement. Non pas l'arbre qui ne ressemblait à rien. Mais cet homme, qui fumait. Tout le temps, comme un pompier. Cet homme blond, aux yeux violets. Au point rouge en plein milieu du front. Oui, cet homme. Sanzô quoi ! Il le voyait comme vous voyez ce que j'écris, même s'il était assez éloigné. Et cela fit gargouiller son ventre.

Mew aussi le vut, et parla qu'il arrivait toujours après la bataille. Mais, en y réfléchissant, les scènes de batailles ne se passaient-elles pas toujours sous la pluie, et à la fin, le soleil ne finissait-il pas par toujours arriver ? Sanzô, lui, il parla d'une fête. Gokû l'observa soigner Mew, et laissait son ventre gargouiller, mais il fallait qu'il mange, alors, il prit les quelques cerises qu'il restait pour les manger. Manger, jouer, se battre et être avec Sanzô. Voici les passe-temps favoris du singe.

Alors qu'il mangeait, il vu l'autre jeune fille partir. Tout le monde s'en allait. En tout cas, il ne restait plus que Gokû, Sanzô, Mew et sans oublier Hakkai. Gokû, lui, il mangeait. Mais à un moment, il n'y eut plus de cerises, et il fallut chercher dans les sacs de nourriture. Mais cela laissa le temps à son ventre de gargouiller....Et au singe de dire à voix haute :


- J'ai faaaim...


Comme s'il n'avait pas mangé depuis des siècles. Ce qui était vrai, en réalité, quand on y réfléchissait. Mais comment allait réagir son amie et le blond fumeur au sale caractère à cette intervention du ventre et de la voix de Gokû ? A cette intervention qui arrivait toujours au moins une fois dans la journée ?

[HS : J'aaai faaaaaim T.T *va manger une banane*]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Sam 26 Sep - 15:48

Oui, il n'était pas obligé de le faire dans un sens. Mais quelque chose l'y avait poussé, une chose qu'il ne s'expliquait pas. Il lui dit alors pour toute réponse :

" Oui. Mais le ventre sur patte m'en aurai voulu. Et puis je ne tiens pas à avoir des ennuis avec le futur père, s'il avait fallut qu'il vous arrive quelque chose ."

Il soupira, et regarda autour d'eux. Mew c'était assise, et le regard du blond croisa celui d'une autre personne, une fille. Il ressentit de l'hostilité envers lui, mais il n'en fit aucun cas. Par la suite, celle-ci s'en alla, mettant la clope en bouche, il la suivit du regard, et arriva sur Goku.

Il s'approcha alors de celui-ci et le regarda avec son air habituel. Il l'avait entendu dire qu'il avait faim, et en fait cela ne l'étonna pas. Se tenant debout, devant lui, il lui répondit :


" Si tu as faim, rentre à l'auberge."

Il marqua une pause, puis regarda Mew, puis retourna son regard sur Goku.

" Qu'est-ce qui s'est passé ? "

Le blond rejeta de la fumer, et retira la cigarette de sa bouche. Il ne lâchait pas le garçon du regard, tant qu'il n'aurai pas de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Dim 27 Sep - 0:16

" Oui. Mais le ventre sur patte m'en aurai voulu. Et puis je ne tiens pas à avoir des ennuis avec le futur père, s'il avait fallut qu'il vous arrive quelque chose ."

Ces phrases firent sourire Mew, Sanzô qui ne voulait pas d’ennui avec Kôgaïji ? Pas envi que Gokû se plaigne qu’il ne fasse rien ? Peut être mais, ce n’est pas le genre de chose qui font agir le moine brillant comme le soleil ainsi, car pour Gojyo par exemple, il n’aurait jamais fait ça, même si Gokû lui en voudrait. Mew resta toujours assisse, respirant un grand coup, pour essayer d’oublier la douleur, certes superficiel, mais comme même présente, même si toujours choquer par l’attention que Sanzô avait eu à son égard, car elle ne s’y attendait pas du tout. Elle entendit ensuite Gokû se plaindre qu’il avait faim, ça la fit sourire, ça ne changer pas de d’habitude, presque comme si rien ne c’était passer.

« c’est vraiment une mauvaise excuse Sanzô pour être devenu si gentil » dit elle tout bas pour ne pas se faire entendre, en réponse à l’explication de Sanzo.

Puis elle se releva, et marcha doucement vers Sanzô, il y avait une chose dont elle avait besoin, oui vraiment, et seul quelqu’un comme Sanzô ou Gojyo pouvait comprendre dans ce genre de situation, oui quelque chose qui détendait et calmer vraiment : la cigarette ! Il fallait que Mew fume une cigarette pour vraiment pouvoir ce détendre ! Mais le seul qui en avait était celui qui tirait sur une d’elles depuis tout à l’heure et qu’en plus Gôjyô n’était pas là pour lui en servir une. Marchant à tâtons, comme si elle était dans le noir, mais en réalité parce qu’elle ne voulait pas ouvrir sa blessure, elle fini par attraper la toge de Sanzô en tendant le bras et se penchant un peu, elle le regarda super gêner, en effet il était pas vraiment la personne à qui elle aurait penser demander ça mais bon, là elle n’avait pas le choix, il le fallait, oui elle en avait besoin.

« … Euh … dis … Euh … Tu vois … il s’avère que … une cigarette … »

Elle était morte de honte de lui demander ça, totalement crisper par la gêne de cette demande, qu’elle n’avait même pas réussit à formuler correctement, il faut dire qu’elle ne savait pas comment il allait réagir et avait un peu, voir beaucoup peur de sa réponse en réalité. Surtout qu’il venait de demander à Gokû ce qu’il venait de ce passer, même si elle n’avait pas tout comprit, elle n’avait pas envi d’en parler, peut être à cause qu’elle ce soit blesser par son manque d’inattention ? Bref elle restait frustré et ne voulait pas parler de cela, juste fumer une cigarette.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Dim 27 Sep - 14:24

Alors que Gokû c'était à nouveau plaint qu'il avait faim, et que Sanzô lui annonça que s'il avait faim il n'avait qu'à rentrer à l'auberge, celui ci ne voulait justement par rentré à l'auberge. Pour rester avec Mew. Après tout, la jeune fille était blessé, et pour les évènements qu'il venait d'apprendre, il valait mieux que ceux ci rentrent lentement, et pour cela, qu'il reste sur le lieu du "crime". Et, Sanzô demanda ce qui c'était passé, Mew enchaina aussi avec une demande pour une cigarette. Gokû qui était un singe avec une mémoire de poisson rouge ne se souvenait plus que Mew fumait.

Mais, là n'était pas l'intêret raconter au blond ce qui venait de se passer. Mais quand on encassait beaucoup d'évènements en même temps, sa donnait un peu n'importe quoi. Alors, Gokû se demanda par où commencer, et décida de se résumer d'abord les évènements dans la tête.

Donc, il a rencontré Mew parce qu'il cherchait à manger, Hakkai les a rejoint avec de la nourriture, il avait mangé, quand soudain une fille avait demandé à mangé, puis une yokai était apparu avec Kogaiji et sa petite soeur, du coup Gokû avait du se battre, puis après avoir battu Kogaiji, il avait été mangé des cerises avec Mew qui c'était fait attaqué on ne sait pourquoi par la yokai qui avait fini par faire une tentative de suicide et être arrêté par on ne sait qui puis était repartie....C'était le gros bazar.
Tout s'enchainait trop vite.

Devait-il vraiment tout dire sa à Sanzô ? Oui. Quand faut y aller...Faut y aller.


- Euuuh....J'ai été cherché à manger dans le sentier parce que j'avais faim, et j'ai vu Mew qui avait faim aussi, puis Hakkai est venu avec de la nourriture...


Jusque là, tout c'était passé lentement, dans un temps normal. Rien ne c'était enchainé...C'était après que tout était brusquement et vite arrivé.

- Quand soudain y a une jeune fille avec un petit singe qu'est venu, et Kogaiji et sa soeur avec une yokai je sais pas qui, et Kogaiji à demander à me battre, donc j'ai accepté.


Sourire malicieux. Digne du singe qui adorait se battre.

- Comme d'habitude je l'ai battu, d'ailleurs il c'est toujours pas réveillé... Et après, comme Mew mangeait des cerises et que j'avais faim...

Enfin, qu'il avait faim...Il avait toujours faim, alors ce n'était qu'un détail dans la phrase, en réalité.

- J'ai mangé des cerises avec elle, puis la yokai bizarre l'a attaqué au ventre.

Elle aurait put provoquer une indigestion, ou même pire ! Gâcher de la nourriture pour rien !


- Et du coup bah je me suis levé, mais la yokai à essayé de se tuer. J'ai pas trop compris pourquoi, et y a je sais pas qui qu'à dit je sais pas quoi à cette yokai qui c'est plus tué.


C'était incompréhensible. Complètement incompréhensible. Sanzô allait-il comprendre quelque chose ?

- Et elle est partie avec la soeur de Kogaiji.

Et Sanzô était arrivé à ce moment là. Donc après, il n'y avait logiquement plus rien à raconté.


- Et t'es arrivé.

A la fin, son ventre émit un petit gargouillement, signe qu'il avait toujours faim.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Lun 28 Sep - 15:04

Cigarette...Bon d'accord, le moine blond s'était montrer gentil envers Mew, mais il ne fallait quand même pas exagérer . Déjà qu'il n'en avait plus beaucoup, et puis partager ? Lui ? Surtout les clopes ? Il lui répondit alors, de ce ton calme mais froid habituel :

" Non "

Ce seul et unique mot. Seul et unique signifiant pourtant une seule chose, Sanzô ne donnerai pas de cigarettes. Il avait bien comprit ce que Mew voulait. C'est alors que Gokû entra dans ses explications. Évidement, il ne fallait pas trop en demander à un singe. Déjà que cela devait être difficile pour lui de se rappeler de tout.

Au récit, Genjo soupira. En fait il était content de ne pas avoir eut à assister à tout ca . La jeune fille et le signe hein ? Sans doute celle qu'il avait vu et qui était partie . Il regarda un peu plus loin en direction d'Hakkai, c'était donc là qu'il se trouvaient ? Et le cafard rouge effémine ? Visiblement, il n'était pas de la partie et cela avait tendance à soulager le bonze. Il regarda le petit brun de toute sa hauteur puis entendit le gargouillement de son ventre.

Voyant l'etat de Mew et de Gokû, puis regardant un peu plus loin Hakkai, il grogna quelque peu mais se dit que finalement, après ce qui c'était passé, il devaient se reposer, surtout la futur mère.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Lun 28 Sep - 18:14

" Non "

Ce fut court, bref, rapide, mais intense et compréhensible. Oui pas besoin d’en parler durant des heures, le bonze aux yeux tombants … était un radin. Mew soupira, se disait qu’elle aurait eu plus de chance avec Gojyo, mais bon ce boulet là n’était pas là pour le moment, tant mieux ? Peut être pas pour le coup, car lui aurait était généreux avec le tabac.

« Radin » dit elle tout bas en faisant un moue boudeuse.

Gokû raconta le récit de ce qui c’était passer, visiblement lui non plus n’avait pas tout suivit à force de voir les événement s’enchainer les uns après les autres, des choses totalement incompréhensibles, une guerre et juste après une tentative de suicide ? Cette fille n’était vraiment, mais vraiment pas net pour le coup.

Mew re soupira, déçut de ne pas avoir pu avoir une cigarette à fumer, mais bon tant pis hélas, elle entendît le ventre de Goku crier famine, ce qui la fit sourire. Le combat contre le prince avait du ouvrir l’appétit du petit signe, et Hakkaï ? Qu’Est-ce qu’il faisait lui en attendant ? Avait il toujours de la nourriture avec lui ? Et puis qu'allaient ils fairent maintenant qu'il n'y avait plus personne à combatre ni rien ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Ven 2 Oct - 23:37

Avant que Gokû ne commence son récit, Sanzô avait répondu à la demande de la jeune fille par un simple et bref…Non. Un peu comme d’habitude quoi, il était radin de nature. Et d’ailleurs, Mew lui reprocha. Après le récit de Gokû, celui-ci entendit le blond qu’il suivait partout tel un petit chien alors qu’il était un singe avec une mémoire de poisson rouge, grogner. Il se demanda pourquoi d’ailleurs. Mais bon. Tant pis. Il regarda autour de lui pour voir s’il y avait de la nourriture. Miracle ! Il y en avait encore ! Chouette ! Son ventre gargouilla de plaisir, et tout heureux et enchanté de trouver de la nourriture, Gokû n’hésita pas une seconde, oublia Sanzô et Mew et se dirigea vers son trésor, sa proie. La nourriture.

Il prit ce qu’il y avait dans le sac, avec quasiment des petits yeux en étoiles. Comme s’il n’avait pas mangé depuis des siècles alors que cela faisait juste quelques minutes la dernière fois ou il avait englouti des aliments. Mais, Gokû ne changerait jamais. Il aurait toujours faim, sûrement. Au grand désespoir du blond, du kappa pervers et peut-être aussi d’Hakkai aller savoir.

Alors qu’il mangeait, il souhaita défendre son amie, dont il avait apprit qu’elle était enceinte de son « rival ». Ainsi, il aborda Sanzô comme ça, tout en mangeant tranquillement – ou pas –


- Dit Sanzô, t’es vraiment radin, elle te demande juste des cigarettes, tu pourrais lui en prêter…

Enfin, c’était sûr que le blond n’allait pas céder, mais Gokû voulait faire plaisir à Mew, après le coup qu’elle c’était prise, alors autant d’essayer d’amadouer l’inamadouable.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Sam 3 Oct - 23:34

Au non du blond, Mew soupira et marmonna. Ho le bonze n'était pas sourd, mais il ne dit rien. Lorsque Gokû eut fini de raconter ce qui c'était passé, il traita à son tour le moine de radin, tout en mangeant. Il le regarda mais ne dit rien. Regardant son paquet de clope, il se souvint comment tout avait débuté.

Il y avait ce vieil homme, assit sur le rebord d'une fenêtre, une nuit. C'était dans un temple de moine, et le dit vieil homme en était un aussi. Cela ne l'empêchait pourtant pas de boire et de fumer. A cet époque, sanzô était jeune, et tourmenté par des cauchemars, ne trouvant pas le repos, il avait décidé de se ballader, c'est là qu'il le rencontra.

Le vieux lui avait proposé une cigarette et à boire, mais il avait refusé. Oui, oui sanzô avait refuser de boire et de fumer ! Parce que à ce moment là, il n'avait pas ces vices. Il ricana à ses souvenirs C'est alors qu'une bande de yokai les encercla. Les voyants, Sanzô soupira :


" Vous n'avez pas autre choses à faire ? "

" Eh éh, ho si....VOUS BOUFFER !!! "


Les autres se mirent à rire, lorsque celui qui semblait être leur chef ria. Un des yokai regarda Mew, et sembla saliver d'avance, c'est alors qu'un coup de feu retentit, et le yokai qui avait des vus sur la jeune fille tomba en poussière.

" Espèce d'enfoiré ! "

" Je ne suis pas d'humeur à jouer avec des idiots."

La horde de Yokais se rua alors vers le groupe. Ceux qui se dirigeaient vers le blond se firent descendre, en même temps que ceux qui se dirigèrent vers Mew.

" CONNARD DE BONZE J'VAIS TE REDUIRE EN PATE ! "

Le dis connard de bonze avait le dos tourné à celui qui venait de raler. Le yokais en profita donc pour se ruer sur lui mais....

" Omae wo...Korosu ! "
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Dim 4 Oct - 0:48

Nana sourira lorsque Gokû prit sa défense comme quoi Sanzo était un radin, oui ça lui fit plaisir que Gokû se mette de son côté sur ce coup là, car elle avait vraiment envi d’en griller une, mais Genjô ne disait toujours rien.
Mais d’autre personnes avaient eu envie de mettre leur grain de sel dans cette discussion, et oui, une bande de Yokaï -pour changer- arriva pour les attaquer, cette fois ci non pas pour le sutra mais pour les mangers, vraiment ils avaient des gout bizarre, heureusement que Gokû qui avait toujours faim n’avait pour l’instant jamais eu l’idée de les mangers.
L’un d’eux regarda Mew en bavant d’une façon peut élégante et attirante, mais elle n’avait vraiment pas la tête à ce battre, lorsque soudain, le monstre se prit une balle et disparut aussi tôt, Elle le regarda se transformer en poussière, avec les yeux grands ouverts de surprise, pourquoi ? Comment ?


« Mais comment … »

Puis sont regarde se porta sur Sanzô, oui c’était lui qui avait tirer la protégeant ainsi, d’ailleurs, lorsque les Yokaï attaquèrent, Genjô tua tout ceux qui se dirigeaient vers lui et sur elle, oui elle n’avait même pas besoin de se défendre, il le faisait pour elle. Mew ne savait pas comment réagir, ni pourquoi il faisait ça, mais elle ne pu s’empécher de rougir face à se comportement qu’il avait. Mais même lorsqu’il tournait le dos au Yokaï il ne les loupait pas, Mew admirait Sanzô, énormément, mais sans savoir pourquoi il lui rappelait sans cesse quelqu’un, sans pouvoir dire qui, mais pour l’heure peut importante, car elle n’avait d’yeux que pour Genjô.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   Dim 4 Oct - 1:14

[Hs : L'amour c'est comme une cigarette, sa se fume et sa monte à la tête, quand on ne peut plus s'en passer, tout sa s'envole en fumée. L'amour c'est comme une cigarette, sa flambe comme une allumette, sa pique les yeux, sa fait pleurer, et sa s'envole en fumée :D.]

Gokû, en bon goinfre qu'il était, continuait toujours comme d'habitude de...Manger. Après tout, Sanzô n'avait rien répondu à sa provocation, et même, ne l'avait même pas frapper. D'ailleurs cela ne lui manquait pas, il s'en fichait, justement en y repensant, tant mieux... Il préférait ne plus être frappé par le fameux baffeur, l'éventail du moine blond. Et puis, alors que Sanzô fumait, il entendit des bruits. Oui, ces bruits il avait l’impression de les connaître, qu’ils étaient familiers…Oh et cette douce odeur qui puait le yokai… Les sens de Gokû était en alerte…Baston. Combattre. Jouer. Nyoibo. Faire mumuse avec les yokais. Tous les tuer un par un. Joie. Saviez vous que les animaux aiment manger, jouer et dormir ? Pour Gokû c’est exactement la même chose. Alors que ces idiots de yokais parlaient de bouffer Mew, Sanzô, Gokû et Hakkai et que l’un deux bavait à moitié sur la jeune fille aux cheveux rouges, Gokû sortit son Nyoibo, avec quasi, un regard en étoile.

C’est vrai quoi, il avait bien mangé bien bu, ou plutôt juste mangé, il avait bastonner avant contre Kogaiji, et maintenant on lui proposait une petite fricassée de yokai, rien de tel pour rendre joyeux. Après tout, il en faut peu, très peu pour être heureux. Surtout pour le singe à la mémoire de poisson rouge. Mais, Sanzô tira avant que le brun n’eut le tant d’attaquer, et il ne cessait de tirer, de tirer, de tirer, sans même en laisser un petit à Gokû, qui, énervé parce qu’il ne pouvait pas se battre alors qu’il adorait ça, finit par dire


- Eh laisse moi en un peu Sanzô !

Heureusement, cette simple parole, suffit à un yokai de l’attaquer, ce qui l’enjoua fortement, ainsi, il frappa violemment le pauvre petit monsieur aux oreilles pointues avec son bâton magique, un grand sourire amusé au lèvres. Combattre. Baston. Jouer. Un vrai petit animal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prommenade qui aurait pu rester calme ... [Battle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Je ne te promets pas de rester calme. [ Shiraishi Nanami/Dongwoo Jang] [Terminé]
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: The Tea Time... :: Vieux RPs-