Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 Depuis quand les divinités existent ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Depuis quand les divinités existent ?   Mar 1 Sep - 18:21

- C'est très laid d'espionner -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Désolé pour le truc bateau et pas très intéressant comme premier poste]


Depuis quelque temps maintenant je marchais en direction du désert de l'est, je n'étais pas encore prête d'arrivée, mais je continuais ma route. Ses derniers temps j'avais eut de la chance, les villages où je m'étais arrêté ne connaissait rien des enfants tabous, j'avais donc pu m'y reposer sans problème, il y en juste un qui subit durant mon passage une attaque de yokaïs. Bien sûr je n'eus rien, ils me proposèrent de m'allier à eux car j'étais à moitié comme eux. Sauf qu'ils avaient oublié quelque chose dans leurs équations : j'étais aussi humaine. Donc si je mangeais de la chaire humaine comme eux, ça serait en partie du cannibalisme, et loin de moi cette idée d'essayer.

Cependant le fait que les yokaïs ne me rejetaient pas me confirmait que ma décision de me rendre au Tenjikû n'était pas si mauvaise que cela. Certes il arrivait qu'un yokaï avait à redire sur la moitié du sang qui m'habitait, mais comparer aux nombres d'humain qui en avait abusé et qui m'avait jeté la pierre, je préférais ceux qu'on appelait monstre sans la moindre hésitation. Et puis la vie là bas serait sans doute plus tranquille, loin des guerres, de tous ses massacres … J'avais suffisamment souffert pour n'en avoir rien à faire de la souffrance des autres, tout ce qui pouvait m'attendrir serait la misère d'un enfant.

Malheureusement, même les enfants yokaïs étaient tués, et j'étais arrivé trop tard une fois. J'avais maudit les humains, les enfants ne demandaient jamais rien, ils n'étaient que des victimes et payaient pour la folie des autres. Ça m'écœurait. Dans le montagne où je marchais, je m'étais écarter du sentier dessiné par le nombre de passage de voyageur depuis des siècles pour me reposer un peu, fredonnant un petit air que j'avais appris aux claques, allant jusqu'à un arbre à fruit pour lui en prendre un. Il était bien juteux, un véritable plaisir, je le mangeais avec gourmandise avant de planté le noyau dans le sol. Qui pourrait dire ce qu'il allait devenir par la suite à part le temps ? Soudain je ressentit une présence toute proche, chose que je n'appréciais guère, j'aimais ma tranquillité.


- C'est moche d'espionner on ne vous l'a jamais dis ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Yuan Jun
avatar

Date d'inscription : 18/05/2015
Nombre de messages : 37
Double compte : Pas encore

Feuille de personnage
Puissance:
1/1  (1/1)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Depuis quand les divinités existent ?   Lun 5 Oct - 13:30

Tout aussi laid de voler.
feat. Haku Kaika


Yuan n'avait pas vraiment de raison de descendre dans le monde des humains. A dire vrai, il s'en inventait souvent pour ne pas avoir à subir la monotonie des autres divinités. C'était d'un ennui incontournable ! Et dire que certaines personnes ont la prétention de devenir dieux. Ils ne savent ce qu'ils perdent. Les divinités n'occupent leur journée qu'en partie de mah-jong ou autres jeux de ce type. Yuan, lui, avait beaucoup mieux à faire.
En réalité, cela n'était pas vrai. Il n'avait surtout que cela à faire depuis quelques temps, alors il passait ses journées à cette activité. Cela pouvait paraître complètement ennuyeux ou alors complètement dégoûtant. Tout dépend du point de vue, dirait-on. Cependant, lui, en prenait un certain plaisir. Oui, on peut prendre plaisir à observer des personnes. Il suffit seulement d'observer les bonnes.
D'ailleurs, depuis quelques temps, il avait suivi le périple d'une personne quelques peu unique. Ce n'était pas forcément sa particularité – celle d'être un enfant tabou – qui était unique. Non, sa personne l'était tout simplement. Elle était plutôt intéressante moralement – bien que physiquement, elle ne soit pas non plus déplaisante, loin de là cette idée ! - , et le brun s'était assez amusé à la contempler. Du moins, de loin.

Et cela aurait dû en rester là. Non, c'est bien trop beau.

Yuan avait simplement décidé de l'observer d'un peu plus près. Sur un coup de tête à vrai dire. Il avait alors attendu qu'elle soit complètement seule et isolée avant de se présenter à elle. Et comme par un heureux hasard, elle finit par suivre un chemin plutôt étroit, gravissant peu à peu la montagne et s'éloignait de toute autre forme de vie.
Alors qu'il la suivait d'un pas léger et éloigné, il baissa sa garde et sa présence se fit remarquer. D'abord, surpris et quelques peu embêter, puis un peu plus détendu et
amical.

- C'est vrai. Presque aussi moche que de dérober un fruit à cet arbre. Ne vous êtes-vous pas demandé si ces terrains appartenaient à quelqu'un ?

Un léger sourire vint se dresser sur son visage, étirant les traits de ses yeux maintenant plissés. Il vint alors se placer devant la rouquine et inclina légèrement la tête, en signe de salut et de respect.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Depuis quand les divinités existent ?   Mar 6 Oct - 19:56

- C'est très laid d'espionner -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[J peux te battre à mort ? Intéressant ça ... x) ]


Depuis deux ans que la folie yokaï s'était répandu dans le pays qu'on appelait paradis terrestre, une belle blague quand on sait ce qui s'y passait, je marchais. J'avais l'impression de ne jamais toucher au but, à croire que j'allais mourir avant d'atteindre la frontière. Une fois j'avais entendu dire que la troupe de Sanzô faisait le voyage dans une voiture, chose extrêmement rare dans le pays, et que même avec un véhicule aussi rapide, ils n'étaient toujours pas arrivé au Tenjikû. Autant dire que je n'avais aucune chance, mais pas question d'abandonné à mi-chemin. Bien que je ne savais pas encore combien de temps allait me prendre ma route. Il y avait toujours la solution d'entrer sous les ordres de Dame Gyokumen et de trouver un de ses sbires munis d'un dragon volant pour qu'il me dépose au château pour que j'entre au service de la reine. Sauf que non, j'avais suffisamment donné de ma personne, c'était terminé maintenant.

Faire le voyage seule ne m'effrayais pas, je ne pouvais pas souffrir plus que ce que j'avais souffert physiquement et mentalement durant des années. Même quand on me jetait des pierres m'ouvrant parfois le front juste parce que j'étais un mélange impure, ou me prenait nombre d'insulte, ça ne me faisait plus rien. Dans ma tête je ne pensais pas que je pourrais un jour souffrir plus, j'avais dû atteindre le point maximum que même si on me tranchait un bras ou m'arrachait les yeux seraient d'une profonde banalité. Pour cela que je ne craignais pas d'être une femme seule traversant le pays, et puis sur ma route je pouvais dormir et manger, pas forcément tous les jours. Mais aujourd'hui était sous de bons augures visiblement puisque j'avais pu trouver es fruits juteux pour combler ma faim, même si je ne me retrouvais pas seule.


-  Hum … Effectivement je n'ai pas grand chose à redire là dessus … Mais en échange d'un fruit je lui rend peut-être un arbre qui lui en fournira d'autre.

Je n'étais pas bien sûre de si ça marcherait ou non, mais j'espérais que le noyau que je venais de planté donnerait naissance à un arbre porteur de fruit, ce dont j'étais incapable. En tout cas il n'avait pas tord, et j'étais déçue de ne rien avoir à lui répondre pour me défendre en plus de ce que je venais de dire. La présence des hommes me dérangeaient, et lui il y avait quelque chose qui me perturbait. Sans doute parce qu'il n'était pas un yokaï.

-  Vous êtes venu également prendre un fruit en dehors du sentier ?

Je m'inclinais moi aussi respectueusement, c'était rare les gens qui polis. Depuis combien de temps n'en avais-je pas croisé ? C'était presque trop suspect.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Yuan Jun
avatar

Date d'inscription : 18/05/2015
Nombre de messages : 37
Double compte : Pas encore

Feuille de personnage
Puissance:
1/1  (1/1)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Depuis quand les divinités existent ?   Ven 9 Oct - 22:47

Tout aussi laid de voler.
feat. Haku Kaika


Yuan l'avait écouté d'une oreille attentive et un large sourire vint se dessiner sur les lèvres. Sa réaction était totalement différence de ce qu'il avait pu imaginer. Seulement, elle ne l'avait pas déplu. Il allait même jusqu'à penser que la jeune fille était quelques peu adorable. Tout le monde est adorable pour Yuan.
Le brun s'était alors approché d'elle. Pas vraiment d'elle à vrai dire, mais de l'endroit où elle venait de creuser, afin d'y planter le noyau du fruit. Alors qu'il se baissait, il vint poser une de ses mains, si pâle, sur la terre fraîche.

- Il ne devrait pas y avoir de problème. Cette terre est assez riche en apport naturel pour cette graine. Il suffirait juste de venir l'arroser quelques temps, car cet endroit est bien sec.

Yuan s'écarta d'elle et vint essuyer sa main, sur son léger vêtement couleur pastel, d'un mouvement doux, comme un frôlement. Sa paume était désormais propre et aussi blanche qu’auparavant et la chaleur humide de la terre lui était désormais bien étrangère.
D'un seul mouvement de tête, qu'il n'eut besoin de lever tant il n'était pas plus grand qu'elle, il plongea son regard sur la femme rouquine, face à lui. Ses yeux, d'un noir plus profond et plus sombre que l'ébène même, observèrent absolument tous les recoins de son visage. Il n'en perdit aucune miette. Il semblait pénétrer en elle, en sa personne et on aurait dit, qu'à cet instant présent, il était parvenu à y voir son passé et son futur avec une précision étonnante.
Cependant, il vint briser cet instant aussi intense et leva désormais son regard vers le ciel. Il afficha alors un sourire embarrassé et un peu désolé. Il se doutait bien que ce qu'il venait de faire, n'allait pas la rassurer. Bien au contraire, à dire vrai. Aussi, il s'était empressé de couper ce lien.

- Je ne suis pas venu pour prendre un fruit, loin de là. Ma présence en ces lieux est simplement le résultat du hasard. D'ailleurs, notre rencontre en est le fruit...

Yuan était un joueur. Fruit et fruit...Quel comique ! A vrai dire, ce qu'il venait de dire était un pur mensonge. En quoi était-ce un hasard ? Il la suivait depuis déjà un bon bout de temps. Et tout était scrupuleusement calculé. Son apparition, ses phrases, ses actions. Absolument tout.
Mais d'un côté, s'il le lui avait révélé, qui sait comment elle aurait réagi ? Et avec raison. Il y avait de quoi se méfier de quelqu'un qui vient de nulle part, et qui avoue vous observer et vous suivre depuis quelques mois. Tout à fait, étrange... Dérangeant. Dégoûtant.

- Ma foi, je suis confus demoiselle. Mon nom est Yuan. Yuan Jun. Puis-je vous demander votre nom ?

À ses mots, il avait claqué ses mains l'un contre l'autre, peut-être pour attirer son attention ou alors pour chasser ses idées. Son sourire, était habituellement dessiné sur son visage. Cela en deviendra presque agaçant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Depuis quand les divinités existent ?   Dim 11 Oct - 15:36

- C'est très laid d'espionner -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[*Donne un grand coup de masse sur sa tête*  ]


Si je m'étais attendu à ça. Il s'était approché doucement et calmement, mon regard suivant le moindre de ses mouvements, ma confiance étant limité envers les hommes, voir inexistante pour eux. Mais il s'était approché de la terre de j'avais creusé et y posa sa main. Je m'étais attendu à beaucoup de chose mais pas à cela. J'avais même fini par croire qu'il allait retirer la graine ou dire que c'était inutile. Pas du tout, tout le contraire, comment pouvait-il savoir tout cela ? Je regardais le petit  tas de terre et n'arrivait pas à voir s'il était riche ou non. Ce garçon était étrange, d'ailleurs je n'arrivais même pas à lui fixer un âge.

- Malheureusement je ne pense pas m'éterniser ici suffisamment longtemps pour venir l'arroser tous les jours … Comment peux-tu savoir tout cela ?

Avait-il dit cela au hasard pour faire comme s'il était un grand connaisseur en plantation d'arbre et en terre ? J'en avais rencontrer des gens qui faisaient étalages d'un quelconque talent, parfois -très souvent, inventés, mais sur le fait qu'un terrain suffisamment humide ou non, jamais. Surtout qu'il ne faisait pas de manière, s'essuyant la main sur ses beaux vêtements aux couleurs trop claire pour qu'on n'essaye pas de les protéger de la saleté en temps normal.

Je le fixais de mes yeux rouges tandis que lui de ses yeux noirs, un noir profond, jamais vu de semblable, et pourtant j'en avais vu une multitude d'homme défiler devant moi. On dirait une grand pupille ouverte si grande quelle recouvrait tous l'iris, et que les deux fusionnaient alors. Cela devenait presque gênant, j'avais soudain l'impression d'être mise à nue par un simple regard, qu'il était à l'intérieur de moi, une bien désagréable sensation. Si j'avais pu je me serais sans doute caché, mais je n'avais pas envie de fuir face à un homme, non. Je soutenais son regard, je ne me laisserai pas faire, c'était idiot car il n'y avait aucun moyen d'empêcher cette sensation, même si je détournais les yeux, son regard pénétrait quand même ma chaire et loin de moi l'idée de lui arracher les yeux pour mettre fin à tout cela.

- Le fruit … Vous avez bien choisit votre métaphore.

J'avais baisser la tête en souriant, on était passé d'une ambiance intense à légère. Cet homme était vraiment particulier, c'était trop étrange. Mais j'étais soulager qu'il avait mit un terme a son regard oppressant, j'allais finir par mourir sur place s'il avait continué. Qu'avait-il vu en plongeant ses yeux en moi ? Non, je n'étais pas sûre d'avoir envie de le savoir.

- Kaïka, Haku Kaïka. Enchanté Yuan, et donc avant que ce hasard ne te fasse croiser mon chemin, tu te rendais dans un village seul ?

Il était vrai qu'on ne s'était pas présenter, à ma surprise il avait accentué l'information en tapant dans ses mains, comme s'il venait d'avoir une bonne idée. Remarque, j'avais enfin un nom à mettre sur son visage si souriant. Mais par les temps qui courrait il était bien trop joyeux, et se baladait seul, ce qui était rare, il n'était pourtant pas un yokaï, était-il suffisamment fort pour avoir une telle confiance en lui ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Depuis quand les divinités existent ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Depuis quand les divinités existent ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ⊱ Les préjugés sont les pilotis de la civilisation ⊰ (LIBRE)
» Voyage depuis la Marelle
» Lunettes
» L'horloge parlante : Qui que quoi quand ?
» 1err cours: Les points cardinaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: Togenkyo :: Yunnan :: Montagne-