Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 A la recherche de nourriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: A la recherche de nourriture   Jeu 10 Avr - 17:50

Voici quelque temps que je m'ennuyais dans ce grand château, mon frère partait tout le temps en mission avec parfois Yaone et Dokugakuji, du coup ils me restaient plus personnes pour jouer. Et je pouvais pas compter sur ma mère pour quoique se soit, elle m'aime pas je crois, quand mon frère, Kôgaïji parle de sa mère, elle à l'air de quelqu'un de gentil avec plein d'amour, tout le contraire de ma mère. Je me demande comment des mères peuvent être si différente, elles sont toutes les deux mères pourtant … Si jamais la mère de mon frère revient, j'espère qu'elle m'aimera, je quitterais même ma mère pour elle si jamais elle veut bien de moi comme sa fille, Yaone me dit qu'elle m'aimera, car tout le monde ici m'aime, mais il n'y a que eux trois qui m'aime je le sais. Nî aussi je crois, je sais pas trop, il est tellement étrange lui …

Il y avait personne pour m'occuper, même pas Nî avec son lapin, du coup j'ai décider de partir à l'aventure moi-même! Après tout il y avait personne pour me garder, alors je pouvais faire ce que je voulais, j'espérais vraiment tomber sur Sanzô en quittant le château, j'aime bien m'amuser avec lui, il est trop drôle avec ses amis! Et puis surtout il a toujours des pains à la viande pour moi, et ça j'aime bien. Dommage qu'il s'entend pas avec mon frère, on pourrait passer nos journées à faire la fête sinon, avec plein de nourriture! C'était donc sur le dos de mon dragon que j'étais partie au loin chercher Sanzô, mais en chemin j'avais eut super faim, alors il fallait que je trouve un endroit où manger.

Un peu plus loin j'avais vu je crois un village, mais mon frère m'avait bien dit que les humains avaient peur des dragons, du coup je d'abord aller dans la forêt. Voilà comment je me retrouve ici, toute seule à chercher le chemin du village, j'ai tellement faim que j'attends pas d'être arrivé au village, non, j'ai vu un buisson de baie, je m'y jette et je dévore tout ce que je trouve. En mangeant les fruits rouges, j'entends un bruit au loin, bon je doute que ça soit mon bonze aux yeux de cocker, mais … Si c'est quelqu'un de sympa ça serait chouette de manger avec lui! D'un bond j'atterris sur le chantier pour faire face à la personne qui arrive.


« Hey! Tu vas au village? Moi aussi je veux y aller j'ai faims, j'ai trouve un buisson avec des baies, t'en veux?! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Sam 12 Avr - 15:19

Cela faisait à présent trois gros mois que Shumeï avait quitté Yokaï Town. La jeune fille avait marché, marché, marché, marché, et surtout rien trouvé de sympa. Elle savait que rescussiter son amie humaine décédée depuis un bon gros bout de temps déjà tenait principalement à de la folie, mais la yokaï n'y prenait garde. Il s'agissait même de la seule raison qui la poussait à errer ainsi de part les routes, alors qu'elle pourrait reposer tranquillement sous terre.
Plus la jeune fille avançait, plus elle comptait les cadavres. Il y en avait à peu près autant du côté de ses frères, qui dévoraient les humains sans vergogne, et du côté de ses frêles créatures, qui se vengeaient avec une égale absence de scrupule. Elle comptait les points pour chaque camp, et elle les trouvait à égalité. Tous aussi bête. Et aucun moyen des les arrêter. Et bien tant pis pour eux. Qu'ils meurent tous, frappés par leur folie.
IL ne venait pas à l'esprit de Shumeï qu'une quelconque manipulation pouvait être à l'origine de ce désordre.

A présent elle arrivait, morose, aux abords d'un village. Elle n'avait nullement l'intention de s'y rendre, et peut-être même comptait-elle détourner ses pas pour éviter les habitations. Mais elle s'arrête, et monte dans un arbre, le plus haut possible sans que les branches ne cèdent, et, croisant les mains derrière sa tête, se mit à observer les nuages, à sentir le vent passer.
Le bruit de son escalade avait attiré quelqu'un, une yokaï dont elle ne parvenait pas à déterminer l'âge, mais à l'air joueur et de bonne humeur.
Non, je ne vais pas au village, mais si tu veux nous pouvons y aller ensemble.
Shumeï sauta de sa branche, et arriva devant elle, et prit quelque baies en bordure du buisson, les baies les plus flétries, se disant qu'il y avait des baies pour tout le monde, mais tout de même.
Comment t'appelles-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Lun 14 Avr - 16:35

Ca faisait un long moment qu'elles marchaient. Prue savait que sa sœur allait se plaindre très prochainement. Elles ne s'étaient pas beaucoup arrêté depuis fort longtemps. La plus jeune allait trouver le temps long et commencer à demander « quand est-ce qu'on s'arrête ? » toutes les cinq secondes. Prue espérait trouver rapidement un village pour s'y arrêter avant que sa sœur ne se plaignent d'avoir mal aux pieds.

Mais la blonde ne voudra jamais s'arrêter avant. Et si un Yokaï leur tombait dessus ? Non, Prue préférait continuer quitte à avoir mal aux pieds et mourir de fatigue. Le fait de penser aux monstres et à la possibilité de tomber sur eux à tout instant, lui fit accélérer l'allure. Ce qui chagrina la plus jeune qui commençait à se plaindre en demandant à sa sœur de ralentir. Finalement, elle finit par sa sempiternelle question « quand est-ce qu'on arrive ? ».

Ce qui freina la blonde sur le point d'exploser. Elle faillit se retourner et dire méchamment « veux-tu rester là à pleurer et à attendre qu'un monstre te dévore ? ». Mais elle se tut entendant des voix devant elle. Deux personnes se parlaient non loin des deux sœurs. Hilary fut contente de voir des personnes, se sentant lassée depuis quelques temps que sa sœur ne lui parle que peu pendant le trajet. Prue la stoppa et Hilary était étonnée d'une chose en les détaillant …

-Tu as vu, elles ont des oreilles pointues … ?

Prue faillit tourner de l'oeil en remarquant elle aussi cet état des faits. Hilary profita que la blonde soit figer pour courir à l'encontre des deux Yokaïs. Le sang de la blonde ne fit qu'un tour en voyant l'horreur. Hilary qui essayait de discutailler avec les deux monstres. Et ce n'était pas des enfants tabous comme Kaïka mais bel et bien des Yokaïs bien qu'elles n'avaient pas l'air en apparence, méchantes … Les apparences étaient trompeuses, disait-on …

-Hilary … Reviens … ! fit Prue d'une voix pâle, la main en avant.
-Bonjour ! Vous savez si on n'est pas loin d'un village ? Je commence à avoir mal aux pieds !


Elles étaient à deux pas du village mais Hilary avait le dos tourné, ne distinguant pas les abords d'un village. Elle n'était nullement effrayée et Prue manquait de faire une crise cardiaque … La première d'une longue liste à la vue de la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Sam 19 Avr - 12:39

Mon frère me disait que je n'étais pas assez méfiante vis à vis des autres, dès que je rencontre quelqu'un je me dis pas que c'est un méchant, vous imaginez si je passais ma vie à me dire ça? Je m'amuserais jamais! Peut être que c'est à cause de ça que mon frère est si ronchons parfois, je devrais lui dire d'être moins méfiant envers les étrangers, c'est pas parce qu'on connait pas que c'est mauvais. C'est comme la nourriture enfaite les gens. Miam j'ai vraiment faim moi. Et pourtant j'en ai manger des baies sur les buissons, j'en ai encore plein la bouche, mais bon pas le temps de m'essuyer les babines, puisqu'un bruit avait attiré mon attention, enfin quelqu'un avec qui manger, c'était plus sympa à plusieurs.

C'était une yokaï, visiblement sans contrôleur de force (?) car ses oreilles pointues étaient visible. On ne devait pas lui avoir dit qu'elle deviendrait bientôt folle si elle ne portait aucune protection sur elle, son frère le lui avait bien expliqué, d'ailleurs tout le monde au château le savait : tous les yokaïs qui vivaient dehors devenaient fou s'ils ne portaient pas rapidement de contrôleur de force. Même les yokaïs dans la bande à Sanzô sont obligés d'en porter sinon ils changeraient et seraient plus amusant comme avant. Mais elle ça avait l'air d'aller pour le moment, elle me proposa même d'aller au village avec elle, j'étais contente que je fis un grand sourire!


« C'est vrai? Super! J'ai tellement faim, j'espère qu'ils ont de bonne chose à manger là bas! »

Mon pauvre ventre criait famine lui. J'étais contente, car elle avait aussi mangeait des baies, c'est qu'elles étaient tellement bonne, j'en repris d'ailleurs, j'avais trop faim. J'en prenais encore et encore, jusqu'à ce qu'elle me demande mon nom, je la regardais un moment avec les joues remplis de nourriture, puis j'avalai tout rapidement pour lui répondre. C'est vrai que si on doit faire du chemin ensemble autant savoir comment s'appelle l'autre.

« Moi c'est Ririn et toi? »

Après sa réponse, je pu encore entendre des voix, super plein de gens! On irait tous ensemble au village, ça sera géniale! J'espère juste que les villageois seront gentil avec moi, une fois ils m'ont chasser avec des cailloux, j'ai pas bien compris pourquoi je leur avais fait peur. J'étais gentille moi j'attaquais que les monstres ou ceux qui m'attaquent. Lorsque les personnes furent visible je leur fit de grand signe de main avec un sourire pour les invités à venir nous rejoindre, c'était encore deux filles, mais elles c'étaient des humaines! Ça j'en étais sûr. L'une d'elle vient vers nous, elle faisait à peut près ma taille, j'étais contente, pour une fois que quelqu'un était aussi petit que moi. Je ne pouvais m'empêcher d'afficher un sourire heureux.

« Oui on va y aller, tu veux venir avec nous? J'ai faim, on peut manger tous ensemble! J'espère qu'ils font des bons plats là bas. C'est ta sœur là bas? Moi j'ai un grand frère. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mer 30 Avr - 12:24

Shumeï était contente de continuer une partie du chemin en compagnie de Ririn, elle lui rendit son sourire.
Enchantée. Moi c'est Shumeï

Très peu de temps après que Shumeï ait rejoint la jeune fille devant le buisson de baies, une autre présence la fit se retourner. Il s'agissait de deux filles, deux humaines se ressemblant fortement, sans doute deux sœurs. Après quelques minutes, l'une des deux aperçut les yokaï, et la jeune fille lut immédiatement la peur sur leur visage.
Un instant, elle ne comprit pas. Étonnée, elle porta ses mains à ses tempes. Effectivement, ses oreilles étaient redevenues pointues... Pourtant, elle était sûre de porter son contrôleur de force! Elle regarda à son poignet. Effectivement, l'un des deux anneaux s'était ouvert, provoquant ce changement d'apparence. Ne voulant pas perdre son contrôle sur elle-même et sombrer dans la folie comme elle avait vu tous ses frères le faire avant elle, elle le referma, bien qu'elle n'eût pas honte de ses oreilles, de ses ongles ou de ses marques, au contraire.

Elle en était sûre, les deux humaines allaient crier, pleurer, hurler, attaquer, fuir, ou tout ce genre de réactions pitoyables qu'ont les humains en présence d'un yokaï. Mais la cadette, ignorant le danger, ou n'était pas aussi bête que ses congénères, s'approcha sans crainte. Elle posa une question, et Shumeï y répondit avec sympathie.
Il me semble qu'un village se trouve dans les environs, je ne sais où, mais nous nous y rendons. Si tu as mal aux pieds, je peux te porter.
Les cris de l'aînée retentirent, comme si ça soeur courait un danger mortel.

Ririn invita la cadette à les suivre. Shumeï espérait que la cadette accepterait son invitation, et que sa soeur suivrait, et que celle-ci apprendrait à ne plus avoir peur.
Ou du moins à cacher sa peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mar 6 Mai - 18:09

Il avait de quoi être terrifiée. Deux yokaïs étaient présentes non loin d'elle et Hilary n'avait pas comprit qu'elles pouvaient être dangereuses. La jeune fille s'était élancée vers elles sans s'inquiéter, comme si de rien était et comme si elle n'avait pas vécu de moments terribles et effrayants à cause, justement, des monstres comme ces deux-là. Elles avaient bien l'air jeune et non dangereuse mais il ne fallait en aucun cas se fier aux apparences.

Hilary était trop jeune pour comprendre et se méfier. Sa sœur, elle, était bien trop mûre et elle avait tellement vécu de choses terrifiantes qu'elle se méfiait de tout. L'une des Yokaïs semblait avoir touché quelque chose sur elle. Ses oreilles pointues disparurent aussitôt au grand étonnement de Prue qui se figea. La deuxième restait la même tout sourire aux dents pointues. Hilary ne s'inquiétant pas vraiment, demanda où elle pouvait trouver un village.

Elles étaient à deux pas d'un village et Hilary était trop occupée à fixer de potentielles amies qu'à faire gaffe à ce qui l'entourait. Prue s'approcha discrètement, doucement, épiant les faits et gestes des deux Yokaïs et se mit sur ses gardes au cas où l'une d'entre elles aurait dans l'idée de manger Hilary. Prue remarqua le rouge autour de la bouche de l'une d'elles qui avait précédemment manger quelques baies … Prue fit une sale tête en poussant un faible cri.


-Fais gaffe Hilary ! Regarde, elle a du sang sur la bouche !

Hilary ria en distinguant un buisson de baie derrière Ririn.

-Tu as mangé des baies, n'est-ce pas ? Ma sœur est un peu … parano, désolée !

Parano ? Prue regarda méchamment sa sœur, vexée. L'une des yokaï reprit la parole en parlant de manger tout ensemble :

-Ne … Nous mangez pas !!!

Hilary se mit à rire à nouveau en traitant mentalement sa sœur de bécasse. Les deux yokaïs ne semblaient pas méchantes. Hilary ne se méfiait en rien. Et cette fois, elle avait raison et sa sœur avait tort.

-Tu as un grand frère ? Il doit être super gentil ! Il est fort ? J'ai toujours voulu avoir un grand frère très fort pour me protéger !

« Et moi ? Fit Prue dans sa tête, vexée à nouveau. Je suis pas forte ? » Elle croisa les bras. Elle sursauta quand la deuxième proposa à sa sœur de la porter …

-Non ! Hilary … Est assez grande …
-Merci, ça serait trop gentil si tu me portais ! Mais je ne voudrais pas t'embêter … Je suis pas si légère !


Prue soupira fortement. Sa sœur était trop enfantine …

-J'ai trop faim aussi ! Allons manger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mer 7 Mai - 0:50

« Shumeï c'est très jolie! »

J'étais contente je m'étais fait une nouvelle amie, toute seule en plus ! Comme j'étais heureuse, en plus elle avait un super jolie nom, j'avais hâte de le raconter à mon frère et aux autres. Ils voudraient surement la rencontrer. En plus elle était aussi jolie, comme Yaone elle portait un contrôleur de force, avec ou sans elle restait jolie, les oreilles qui changeaient. Un jour j'essayerais aussi d'en porter, ça serait rigolo, je me demande qu'elle tête ça me ferait !

Puis deux filles arrivèrent, des sœurs, j'étais un peu jalouse, car elles se ressemblaient, alors que moi je ressemblais pas à mon frère, j'aimerais ressembler à mon frère il est trop classe ! Il doit ressembler à sa mère, il parait qu'elle était très belle, moi ma mère n'est pas moche, mais j'ai pas envie d'être pareille qu'elle. Mais bon ça faisait deux amies de plus ça c'était bien. Malheureusement, la blonde n'avait pas l'air contente, elle me fit même peur en hurlant, j'ai cru qu'un monstre était apparut. Enfin ça me faisait pas peur, j'étais super forte ! Plus forte que mon frère même ! Ah mais c'est le rouge de ma bouche, c'est des baies, je devais en avoir partout, heureusement que Kô est pas là sinon il me gronderait de manger aussi salement, et Yaone me regarderait en souriant et m'essuyant la bouche. Ils me manquent soudainement.


« Oui y'a plein de baies tu en veux? »

Je lui tendit une poignée de baie qui me restait en souriant, elles étaient tellement bonnes! La blonde recommença à crier, elle avait peur de nous ? Mon frère m'avait bien dit que les humains aimaient pas les yokaïs pourtant j'étais gentille, et Sanzô il avait pas peur de moi, d'ailleurs dans son équipe tous les autres étaient des yokaïs alors pourquoi certain avaient peur de nous? Eux aussi sont méchant! Mais ce qui me perturba ce fut qu'elle parle de les manger, pourquoi on les mangerait? C'est bon les humains? Ah c'est vrai on m'avait dit que mon père en mangeait, mais nous on en mange pas au château, on a même un humain là bas et il est toujours vivant.

« Pourquoi on vous mangerais? »

Je pencha ma tête avec une moue interrogatrice, ça se trouve c'était bon. Non rien n'est meilleur que les brioches à la viande que me donne Sanzô. Faudrait que je le revois pour en avoir encore, j'adore tellement ça! Mais la plus jeune me demanda des informations sur mon frère, mes yeux pétillèrent surement, j'étais fière de mon frère, j'aime vraiment mon frère, et je suis heureuse qu'il m'aime aussi alors que je suis que sa demi-sœur.

« Oui il est super fort mais je suis plus forte que lui ! Tout le monde l'aime et l'écoute, même si il est un peu bête parfois. »

Je rigolais. Faudra vraiment que je lui raconte toute ma super journée en rentrant à la maison. Tien peut être qu'elle avait entendu parler de mon frère, vu que c'était le prince, les autres le connaissaient avant de l'avoir rencontrer, c'est qu'il devait être connu un peu chez lui humain. Ou c'était parce que c'était Sanzô et qu'il savait plein de chose. Je sais pas. Tien la plus jeune s'appelait Hilary, c'était jolie aussi. Mais bon maintenant fallait aller manger !

« Allons y ! »

Et hop, toute sourire, je partais devant, dans la direction que Shumeï avait dit en marchant gaiment, contente d'aller me remplir le ventre avec de la bonne nourriture. Ah quelle chance vraiment, en plus avec plein de nouvelles amies, c'était une super journée trop bien. Mais une fois devant le village, une femme plus vielle que nous nous regarda et se mit à hurler avant de partir en courant au loin, demandant du secours. Elle était bizarre cette dame. Un homme aussi se mit à hurler ensuite.

« Bah … qu'est ce qu'ils ont ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Dim 11 Mai - 15:42

Shumeï regarda l'aînée des deux humaines avec stupéfaction. Elle ne comprenait pas ce qui valait se cri perçant. Pourtant, aucune des deux yokaï n'avait fait de geste menaçant... Shumeï regarda Ririn, peut-être qu'elle saurait. Là, elle distingua le jus des baies autour de la bouche de la bouche de celle-ci, et secoua la tête avec consternation. Dans sa panique, l'aînée n'avait pas su faire la différence entre du sang d'humain et du sang de fruit. Ou peut-être ne voulait-elle pas faire la différence, si dans son inconscient il était ancré que les yokaï sont des tueurs qui se nourrissent exclusivement de chair humaine.
Heureusement, la cadette, bien plus sensée que son aînée, comprit qu'il ne s'agissait de baies. Et l'aînée, ne comprenant toujours pas sa méprise, supplia les deux yokaï ne de pas les manger. Shumeï réagit à peu près en même temps que Ririn:
Mais pourquoi voudrais-tu que l'on te mange?
Elle ravala le "imbécile" qu'elle comptait mettre à la fin de sa phrase. De plus, elle trouvait que l'humaine n'avait aucune fierté. A supposer que l'une des deux yokaï l'attaque pour la manger, se mettre à supplier ne changerait absolument rien.
Si t'as peur, ne le montre pas. Si je suis une ennemie, tu te mets en faiblesse, si je suis une amie, tu es vexante.

Le rire de la cadette permit de ne pas rester sur la méprise. Changeant de sujet, elle demanda à Ririn si son grand frère était gentil et fort, et Ririn répondit que oui, mais qu'elle était plus forte que lui. Elle ajouta que tout le monde l'aimait et l'écoutait. Peut-être s'agissait-il d'un personnage éminent... Bien qu'elle ignorât tout ce qui se passait dans le monde depuis sa fugue, c'est à dire elle ne savait plus depuis combien de temps, la jeune fille posa tout de même une question:
Si je ne suis pas indiscrète... Qui est ton grand frère?
Puis, Ririn et les deux humaines se mirent en marche, Shumeï les suivit.
L'aîné ne voulait pas que la yokaï porte Hilary. Même si ceci permettrait à Shumeï de lui prouver qu'elle n'était pas dangereuse pour elle ni pour sa sœur, elle ne voulait pas non plus s'immiscer entre les deux sœurs. Elle se tourna vers la cadette:
C'est comme tu voudras...

Cependant, une fois dans le village, les humains qui vaquaient dehors, à la vue de la petite troupe, se mirent à hurler et à fuir. Shumeï vit même un jeune garçon cracher dans leur direction avant de se barricader avec ses parents.
Ils ont peur de nous, eux aussi.
Est-ce que l'un d'eux allaient les frapper? S'ils ouvraient les hostilités, Shumeï n'hésiterait pas à y répondre, ce qui causerait certainement mort d'homme, et tant pis pour eux. Sur leur passage, les volets se fermaient. On aurait dit qu'ils voyaient arriver des pestiférées. La yokaï avait envie de leur hurler de regarder, que Hilary et sa sœur étaient bien vivantes et sans une égratignure.
Enfin... Peut-être qu'avec un peu de chances, elles trouveraient un restaurant déserté, et qu'elle le reconvertiraient en libre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Lun 12 Mai - 18:30

Prue commençait à voir le mal partout. Ce n'était pas étonnant lorsqu'on savait qu'elle avait perdu ses parents et sa marraine à cause des monstres et que par plusieurs fois, sa sœur et elle avaient été attaqué par des yokaïs qui avaient faillit les cuire pour leur dîner … Prue était devenue parano. Heureusement, sa sœur la rattrapait et adoucissait sa peur. Ce n'était que le liquide des baies. La yokaï en avait mangé juste avant. Mais pourtant, Prue craignait encore d'être mangé.

Hilary riait pour calmer le jeu. Pour elle, les deux yokaïs n'étaient pas méchantes et pour une fois, elle avait raison. L'une des deux yokaïs demanda pourquoi elles les mangeraient. Hilary arrêta de rire, embêtée. Comment expliquer que ses parents et sa tante avaient été mangé par des Yokaïs ? Prue serait surprise que sa sœur en parle ainsi. Elle qui pensait avoir caché ça à sa petite sœur adorée … Hélas non, Hilary n'était pas si bête que ça. Elle avait comprit comment été mort ses parents …


-C'est une longue histoire …

Hilary ne connaissait pas le frère de la jeune yokaï. A voir comment elle en parlait, elle l'adorait et le portait en haut estime. Ce devait être quelqu'un de très aimé parmi les yokaïs. En même temps quand on voyait la sœur, on ne pouvait que dire que son frère devait être quelqu'un de très gentil et de très aimable.

-J'aimerais bien le rencontrer, il doit être très gentil.

Prue faillit s'évanouir à ces paroles.

-Ma sœur aussi est bête parfois … Comme là.

Prue faillit s'énerver mais elle était trop faible pour disputer sa sœur à l'instant. La deuxième yokaï posa la même question que la première. Prue fut figée. Elle essaya de se calmer. Mais lorsqu'elles s’avancèrent vers le village et que tous les villageois se barricadèrent chez eux en les voyant, apeurés, ça ne l'aida en rien à se calmer.

-Pourquoi ? Parce que vous êtes toutes les deux des monstres !
-Grande sœur ! Tais-toi ! Tu vois bien qu'elles ne font de mal à personne ! Regarde, elles ne nous ont rien fait !
-Pour le moment ! Dès qu'on ne sera plus sur nos gardes, elles nous mangeront !
-Prue ! Je t'en prie, tu deviens cinglée !


Hilary se tourna vers ses deux nouvelles amies, un peu gênée de la folie de sa sœur.

-Ne l'écoutez pas … En fait, nous avons perdu nos parents et notre tante à cause des monstres fous. Voilà pourquoi elle est … parano. Il ne faut pas lui en vouloir … elle a tout fait pour me cacher les scènes alors je ne peux qu'imaginer l'horreur ce qu'elle a dû voir …

Elle avait vu des yokaïs fous essayaient de la dévorer aussi ... Et il n'avait rien à avoir avec les yokaïs qu'elle avait en face d'elle. Elles étaient beaucoup plus gentilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Jeu 15 Mai - 14:27

Je comprenais pas toujours tout ce qui se passait autour de moi, là non plus, manger les deux nouvelles jeunes filles alors que je venais de manger des baies c'était bête. Bon j'avais encore faim -j'ai toujours faim d'ailleurs- mais je comprenais pas comment je pourrais les manger, c'était des amies non? Ça ce mange les amis? Je crois pas, je demanderai à mon frère en rentrant. Mais la plus petite dit que c'était une longue histoire sur le pourquoi sa sœur avait si peur d'être manger. Peut être qu'elle avait vu des gens se faire manger, ça arrivait il parait. Mais en voyant la tête des deux filles, j'avais pas envie de demander, du moins pas tout de suite, en plus ça prendrait du temps et ça, ça voulait dire qu'on mangerait pas tout de suite.

Et puis le sujet de mon frère était bien plus intéressant que manger des gens, je savais pas quel goût ça a en plus. Fière de parler de lui, je l'étais encore plus quand elles me demandèrent qui il était ou qu'elles voulaient le rencontrer. Ça c'était mon frère, même pas là on s'intéressait à lui. J'aime trop mon frère, même s'il est bête. Avant de réponse je les regardais avec un grand sourire de toutes mes belles dents.


« C'est Kôgaïji, le prince. Je suis sûr il serait content de vous rencontrer! Même si lui aussi parfois est un peu bête. »

Hé hé, il était plus que gentil en plus, jamais j'imaginerais ma vie sans mon frère, au moins lui je suis sûr il m'aime beaucoup! Puis on alla dans le village où les gens hurlaient et se cachaient en nous voyant, au début j'avais pas compris, c'est Shumeï qui l'expliqua, j'étais triste. Je les connaissais même pas en plus alors pourquoi ils avaient peur? Sanzô et ses amis eux ils avaient pas eut peur pourtant. Mais la grande sœur elle se remit à hurler, ça m'avait vexé, on était pas des monstres! Pourquoi ça serait nous les monstres et pas eux?! En plus elle reparla qu'on les mange, mais j'avais pas envie moi de la manger, ça petite sœur arrivait même pas à la calmer.

« Moi je vois pas pourquoi ça serait nous les monstres et pas les autres ... »

Voilà je boudais, vexé d'être traitée ainsi, moi tout ce que je voulais s'était m'amuser et manger avec plein d'amis parce que c'était toujours mieux que manger toute seule. Ah, leur parant était mort alors? Moi mon père l'était mais ma mère non, par contre mon frère aussi ses deux parents n'étaient plus là. Sauf qu'eux n'avaient pas été mangé. Je les regardais perplexe.

« Alors ça ce mange vraiment les gens? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mer 21 Mai - 13:32

Ririn répondit que son frère n'était autre que le prince Kogaïji. Shumeï hocha respectueusement la tête. Elle ne l'avait jamais rencontré, mais nul yokaï ne pouvait ne l'avoir jamais connu de réputation. Apparemment, il n'en allait pas de même avec les humains, car Hilary ne semblait ne jamais en avoir entendu parler. C'est sûr que les humains, avec leur manie de ne jamais vouloir connaître les yokaïs, à vouloir les ignorer et les reléguer, risquaient de rester ignorants encore pas mal de temps. Mais la cadette fit preuve d'ouverture d'esprit, en demandant à le rencontrer, ce, au grand dam de sa soeur, dont le visage vira au blanc pâle. Mais comme Hilary avait sous entendu qu'elles avaient eu des problèmes avec les yokaïs... Elle était excusée.
Si seulement l'aînée pouvait éviter d'être aussi expressive...

L'aînée répondit à la question simultanée quant au fait qu'elles seraient mangées. Elle y répondit par une insulte, et tout de suite le visage de Shumeï s'assombrit. Hilary tentait de raisonner sa soeur, mais celle-ci ne voulait rien entendre.
Si tu veux tant que nous te mangions, dis-le tout de suite, cela mettra fin à ton angoisse...
Elle regarda son contrôleur de force, puis Ririn.
Et puis, sérieusement, tu nous trouve le même air de folie que celui qui déformait le visage de tous les yokaïs touchés par l'espèce de malédiction?
Puis, la question de Ririn lui sembla pleine de justesse.
Enfin, Hilary leur raconta leur histoire.


Les rues du village étaient complétement désertes.
Oui, ça se mange, les gens.
Elle foudroya du regard les maisons aux alentours.
Tout le monde en mange. Certains humains trouvent même cela très bon.
Enfin... La yokaï aperçut une enseigne de restaurant. D'un signe deux têtes, elle enjoignit les trois filles à la suivre. D'un coup de genou, elle enfonça la porte. La salle était vide, d'une propreté méticuleuse. Des plats étaient encore rangés, dans la cuisine ouverte qui donnait sur la salle.
Shumeï s'assit sur une chaise, et attendit que les autres viennent.
Autant nous servir, personne ne nous en empêchera.
Puis elle pensa que les deux humaines pourraient être par la suite considérées comme des voleuses ou par des traîtres par leurs compatriotes, si elles étaient vues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mar 27 Mai - 19:01

Parano. Prue était devenue complètement folle après la mort de ses parents. Et ça s'était empiré à la mort de sa marraine. Il ne lui restait plus que sa sœur comme famille, il y avait de quoi devenir parano et avoir peur de tout. En même temps, toute sa famille avait été décimé par des monstres, elle pouvait que avoir peur d'eux. Qu'ils soient fous ou non. Qu'ils étaient gentils ou pas. Maintenant, pour elle, comme pour ses habitants, ils étaient tous pareils, des monstres sans cœur …

Heureusement, Hilary était là pour expliquer, espérant, sans doute, que ses nouvelles amies comprennent le comportement, certes dérangeant et insultant, de sa sœur. Il fallait qu'elles comprennent que Prue avait perdu toute confiance envers les yokaïs. Qu'elle était devenue comme aveugle et les mettaient tous dans le même panier. Ca se voyait que Ririn et Shumeï n'étaient pas mauvaises. Et Hilary, malgré son jeune âge, avait comprit que ces choses aux poignets de Shumeï l'empêchait de devenir folle.

La folie s'était répandue sur le pays comme une traînée de poudre. Ca avait commencé il y a deux ans maintenant. Une guerre semblait s'abattre sur les deux races. Les humains tuaient eux aussi des monstres, sûrement même des innocents comme Shumeï et Ririn. Les humains étaient comme Prue, ils avaient peur et ne distinguaient plus le bien du mal. Hilary étant encore jeune et n'ayant pas vu les horreurs que sa sœur aînée avait vu, pouvait encore faire la part des choses …

Elle sourit en écoutant Ririn parlait de son frère. Hilary fut étonnée. Un prince ?


-Alors tu es une princesse ?

Grand sourire aux lèvres, oubliant les soucis quotidiens et la folie de sa sœur, Hilary s'intéressa à Ririn. Pensant que le frère de Ririn était un prince, elle pensait alors que Ririn était une princesse. Elle l'imaginait dans de magnifiques robes de princesse. Malgré ses oreilles pointues, Hilary la trouvait très mignonne. Aussi belle qu'une princesse. Ce n'était pas l'avis de sa sœur qui restait toujours en retrait. Si elle pourrait faire comme les habitants, elle le ferait. Le hic, c'était sa sœur qui ne s'éloignait en rien des deux yokaïs, les prenant pour des amies presque …

Prue prit peur en entendant Shumeï. Ha non, ne mangez pas, suppliait la blonde, intérieurement, avalant sèchement sa salive, effrayée. Shumeï avait pourtant raison mais la parano de Prue était hélas à son paroxysme à ce moment-là. Rien ne semblait pouvoir la ramener à la réalité. Elle n'avait rien à craindre de Ririn et de Shumeï. Et pourtant, parano qu'elle était, elle continuait à croire le contraire … Elle n'avait pas le choix, elle devait subir ça pour sa sœur, tout en la surveillant, prête à la protéger.

Elle fut horrifiée, pas que pour la question de Ririn mais des insinuations de Shumeï. Des humains mangeaient-ils aussi des humains ? Beurk ! Elle vira au vert, manquant de s'évanouir. Shumeï leur fit signe de la suivre vers un restaurant. Prue n'avait plus faim maintenant … Elle entra à leur suite, restant à bonne distance. Elle vint à penser, lorsque l'une des yokaïs parla de se servir, que ce n'était pas bien d'être ici sans que les propriétaires des lieux soient présent.


-Ce serait du vol ! Hilary ! Ne fais pas comme elle !

Hilary était tortillée entre la faim et la morale. Elle fit des yeux de biches à sa sœur tout en s'asseyant à côté de Shumeï.

-Mais j'ai faim, Prue ! Tu vois bien que les villageois sont terrifiés … Et stupide en même temps. Ils n'ont qu'à se présenter et on payera à la fin …

Comme si les propriétaires du resto allaient se pointer devant deux humaines accompagnées de Yokaïs pour réclamer leur dû … Hilary n'attendit plus et voyant sa sœur qui ne répliquait pas, elle se lança sur le buffet garni de l'autre côté de la salle qui semblait que les attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Jeu 29 Mai - 13:15

J'aurais bien aimé que mon frère soit là, surtout que Hilary voulait le rencontrer, ça aurait été plus rapide, car je sais pas comment faire pour qu'ils se rencontre les deux. Il était toujours tellement occupé avec l'histoire des sûtras des Sanzô. J'avais encore dû mal à comprendre qu'il y ait plusieurs Sanzô dans le monde, pour moi il y avait que le mien ! Faudrait que je rencontre les autres pour voir, ça serait rigolo, une fois on était tombé sur des gens qui disaient être la bande à Sanzô, on savait que c'était un mensonge, en plus il avait pas l'air fort, du coup on les avait tapé. Faut pas mentir sur mon bonze chauve aux yeux de cockers !

C'est vrai que j'étais princesse, des fois je l'oubliais, car il y avait bien que Yaone et Dokugakuji qui me parlait avec un titre honorifique, parfois d'autre personne dans le château. J'avais jamais connu mon père, mais c'était le roi, donc j'étais princesse, comme mon frère était prince, mais je le voyais plus prince que j'étais princesse. Peut être à cause de sa mère, il parlait tellement d'elle comme une reine que j'arrivais pas à imaginer ma mère ainsi, toute façon elle m'aimait pas, ma mère.


« Oui, la princesse yokaï Ririn ! »

J'étais toute fière, la princesse des yokaïs, c'était classe quand même ? Shumeï demanda à Prue si elle voulait qu'on la mange, j'en avais pas très envie moi, même si elle me le demandait. Ça devait être étrange comme viande. Mais elle parla des ondes néfastes, une fois mon frère m'en avait parler, elle venait de notre château je crois, mais ça j'osais pas le dire, j'en étais pas très sûr moi même, et en plus elles me parleraient surement plus si c'était vrai.

Toute sourire au début, il disparut vite avec l'arrivé au village, la peur des gens. On avait beau me dire que les humains aimaient pas les yokaïs, j'arrivais pas à comprendre pourquoi. J'avais jamais rien fait de mal, je pensais qu'à jouer, avec des humains ou non. Une fois on m'avait même attaquer alors que je n'avais rien fait ni même rien dit ! J'avais été très triste. Shumeï me dit que les gens ça se mangeait, ça me faisait bizarre, mon père aussi en mangeait, mais j'arrivais pas à m'imaginer manger Nî ou Sanzô, ils étaient bien trop rigolo pour finir dans mon assiette. C'est bizarre de manger des amis non ?


« Jamais manger, moi je préfère les pains à la viande ! »

Shumeï trouva alors un restaurant tout vide, mon ventre se mit à gargouillé en sentant l'odeur si délicieuse de cette nourriture, j'avais bien trop faim ! Je me jetai alors sur tous ses bons plats, les nems, les rouleaux, la viande pleine de sauce, tout était vraiment trop bon et encore chaud ! C'était vraiment géniale, entre deux bouchées, je me souviens que j'avais oublier une chose importante.

« Bon appétit ! »

J'engloutissais tout à grande vitesse, j'avais trop faim, fallait que je remplisse mon estomac avant d'avoir mal au ventre. Et puis c'est pas tous les jours qu'on a un buffet à volonté devant les yeux, ni même que je peux manger en compagnie de nouvelles amies.

« J'avais vraiment faim moi, c'était trop bon ! »

[Shumeï oublie pas ton avatar à la bonne taille]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Jeu 29 Mai - 16:34

[J'ai la bonne image, j'ai plus qu'à la mettre à la bonne taille si ça marche. :/]

Shumeï, à plusieurs reprises, avait bien pu constater la haine des humains pour les yokaï. La vengeance était souvent à la hauteur de l'offense. La fois où ils l'avaient tabassée en bande n'était qu'un avant goût, bien que ce soit la seule fois dont elle porte la cicatrice. Enfin, elle ne leur en voulait pas tant, elle ne se mettait pas à geindre comme l'aînée. Il y avait un moment où il valait mieux savoir mettre son appréhension de côté. Elle se tourna donc vers l'humaine.
Si je te coupe les oreilles en pointe, auras-tu peur de ton reflet dans le visage?
Elle savait sa blague de pas très bon goût, mais elle voulait que l'aînée comprenne. Elle y passerait le temps qu'il y faudrait, mais elle y parviendrait. Elle ne comptait pas être plus méchante que cela.

Et l'innocence d'Hilary contrastait. En entendant que Ririn était la soeur de Kogaïji, au lieu de trembler comme une feuille, elle demanda à Ririn si elle était une princesse, et celle-ci confirma.


Dans le restaurant, Ririn et Hilary se servirent, apparemment affamées, tandis que Prue se refusait de prendre quoi que ce soit, sermonant sa soeur. Paradoxalement, Shumeï agissait comme elle. Enfin, elle se leva, et se prépara une tasse de thé. Poliment, elle se retourna vers l'aînée des deux humaines
tu en veux aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Dim 8 Juin - 19:43

C'était une chose mauvaise de se servir sans permission, sans que les propriétaires soient présents. Pour Prue, c'était du vol. Elle ne pouvait concevoir ce genre de pratique même si elles avaient faim et qu'elles devaient se nourrir. Elle préférait se priver de nourritures que s'abaisser à ça … Elle soupira en fixant Hilary se servir aux côtés du « monstre ». A tout instant, Prue craignait que Ririn ne saute sur sa petite sœur pour la dévorer toute crue …

Depuis la vague de folie, il fallait se méfier de tous les monstres. Prue n'arrivait pas à faire la part des choses depuis la mort de sa marraine. Si elle aurait su que trois de la bande de Sanzô était des monstres dont Gojyo, elle ne leur aurait pas fait confiance à la mort de sa marraine. Elle les aurait repoussé, elle aurait traité Gojyo … Malgré toutes les bonnes choses qu'il avait dit pour la rassurer, pour tout ce qu'il avait fait pour les protéger elle et sa sœur lorsque les monstres fous ont attaqué sa maison …

Prue luttait entre l'envie de faire à nouveau confiance et celle de séparer sa sœur de ses monstres qui l'entouraient. Elle ravala sa salive, tiraillait par sa peur et son côté logique et réaliste. Elle les regarda manger avec faim sauf la deuxième yokaï qui lui sortit une blague de mauvais goût. Mais dans un sens, cette blague sonnait logique en quelque sorte. Et si elle était née Yokaï avec des oreilles pointues ? Serait-elle frappée par la folie sans qu'elle ne le veuille … Ou lutterait-elle comme cette Yokaï ?

La yokaï lui proposa du thé. Prue hésitait, la regardant avec écœurement. Elle avait toujours peur des yokaïs et les mettait vraiment tous dans le même panier. Elle finit par s'asseoir, sans rien dire dans l'immédiat, réfléchissant toujours, plonger entre le pour et le contre d'accepter et d'arriver à refaire confiance à nouveau. Elle se rappela de Gojyo et elle finit par se reprendre. La folie ne devait pas la replonger dans le désarroi …


-J'en veux bien …

Elle se mordit la lèvre.

-Merci.

Elle inspira fortement, le fait de s'asseoir non loin d'elles, lui était terrible et c'était un énorme effort qu'elle faisait. Elle regarda partout pendant qu'on lui servait le thé. Ririn avait parlé de princesse des yokaïs et Prue avait eut un frisson.

-Ton frère … mange-t-il … des humains … ? Sait-il … pourquoi les monstres … sous son règne, je présume … sont devenus fous ?

Elle eut du mal à prononcer chaque mot, tellement elle avait peur de Ririn et de sa position. Et d'un côté, Prue voulait savoir. Et si ce prince pouvait ramener la situation d'avant ? Pouvait-il arrêter tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mar 10 Juin - 16:05

[Si tu y arrive pas je peux t'aider =D]

J
e comprenais vraiment pas pourquoi les humains nous détestaient tant, je sortais pas beaucoup du château, mais quand j'en sortais je me faisais plus souvent des amis que des ennemis, c'était vraiment étrange. On disait que les yokaïs étaient violent, c'est vrai j'étais très forte, mais il y avait des humains aussi qui étaient très fort, Sanzô c'est l'humain le plus fort que j'ai rencontré. Nî lui il avait pas l'air très fort, il était toujours dans son bureau, parfois il sortait du château, je me demandais ce qu'il y faisait, c'était vraiment étrange. Un jour faudra que je pense à lui demander, ou mieux, à le suivre ! Ça sera surement très rigolo, avec lui c'est toujours amusant.

Lorsque Shumeï parla de couper les oreilles en pointe de Prue, j'eus un petit frisson, ça devait faire mal de ce couper les oreilles, moi j'étais fière, elles étaient longues et en pointes naturellement, comme mon frère et les autres yokaïs. Je me demande à quoi je ressemblerais si j'étais une humaine, les griffes et les oreilles en moins. Yaone était très belle en humaine, tien même mon frère et Dokugakuji je me demandais quelle tête ça leur feraient ! Ça serait tellement amusant, peut être que Sanzô et sa bande ne les reconnaitraient pas et ainsi on pourrait les avoir par surprise ! Ça c'était une brillante idée, j'étais contente de moi.

Manger ça donne des idées, je venais de le prouver hé hé. Je continuais de manger avec Hilary, bon je mangeais quand même beaucoup plus qu'elle, j'avais tellement faim, je pourrai manger toute la journée si je pouvais ! Sa grande sœur m'interrogea alors sur la folie des yokaïs et si mon frère mangea des humains. Je m'arrêta alors de manger un instant et réfléchit, mon frère m'avait bien expliqué pourquoi nous on était pas devenu fou, je crois même que Nî et Yaone aussi me l'ont dit mais … j'avais oublié.


« Non on en mange pas, je crois que seul mon père en mangeait. Oui il sait, une fois il m'a expliqué mais j'ai oublié … mais je sais que tous les yokaïs du château on est tous immunisé contre. »

Je pris un air désolé d'avoir oublié alors que plusieurs personne me l'avait dit, mais comme ça m'intéressait pas, moi tout ce que j'avais besoin de savoir c'était que moi je serai jamais folle car j'étais immunisé, c'était trop classe.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mar 10 Juin - 17:19

[non, c'est seulement qu'il est sur ma clé USB e que y pas de port à la bibliothèque '--]

Shumeï se demanda comment convaincre l'aînée de son tort.
Tu as bien vu, tous les yokaï fous...
Son regard s'était plongé dans celui de l'humaine, pur de toute haine.
Est-ce qu'il prendrait le temps de réfléchir pour vous tendre un piège, en commençant d'abord par se présenter comme des amis?
Elle posa ensuite ses yeux sur la cadette, pleine de confiance. Shumeï réfléchissait à ce qu'elle allait dire. Elle voulait faire comprendre à cette humaine que les yokaï n'étaient pas en cause par eux-mêmes, le lui prouver, le lui montrer.
Si tu acceptes que, par la suite, je fasse un petit bout de chemin avec vous... Etant une yokaï, je pourrais, mieux qu'une humaine, empêcher que l'un de mes frères ne vous fasse du mal.

Elle avait souffert à cause des humains. Pourquoi ne rejoindrait-elle pas ses frères et soeurs dans ce carnage, où, après tout, elle n'aurait que des avantages? Elle n'en n'avait pas tellement envie, en fait. Pourquoi? On n'attaque pas les plus faibles que soi, peut-être. Pourtant, si elle voyait un de ces humains qui méprisaient les yokaï se faire dévorer, elle était sûre qu'elle n'agirait pas pour le sauver.
Alors pourquoi faisait-elle une exception pour cette humaine?
Prue accepta finalement la tasse de thé, et Shumeï lui en apporta une, en même temps qu'elle s'en servait pour elle.
Il lui semblait aussi que l'humaine faisait aussi des progrès, un petit peu, car elle laissait à présent sa cadette manger en paix avec Ririn.

Puis l'aînée des humaines demanda à Ririn si son frère mangeait aussi des humains, et celle-ci répondit que non. Puis, elle dit que tous les yokaï du château étaient immunisés contre. Cependant, elle ne semblait pas porter de contrôleur de force...
Comment êtes-vous immunisés?
Mais Ririn ne semblait pas en savoir plus, sur le moment. Saurait-elle cependant s'il existait un moyen de stopper tout cela? Elle devait bien savoir, en tentant de se souvenir! Pourvu qu'elle se rappelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mer 18 Juin - 16:01

La grande sœur d'Hilary n'avait pas encore finit avec cette histoire de manger des humains. Elles étaient à table, bon sang. Elles étaient elles-mêmes en train de manger, ce n'était pas le moment de parler de ce genre de choses. Hilary continua quand même de manger. Ca la gênait bien sûr, mais rien ne pourrait la stopper de manger. Rien ne pouvait l'arrêter. Elle avait trop faim pour ça. Elle occulta la conversation dans un coin de sa tête, la suivant sans vraiment la suite, trop occupée à bourrer son petit estomac qui était vide.

La yokaï, plus âgée que Ririn, essaya de convaincre Prue qu'elle avait tort. Celle-ci l'écouta sans trop rien dire, figée, toujours la peur au ventre d'être assise aussi près. Malgré que la yokaï avait totalement raison, elle resta butée. Elle ne répliqua pas. Car deux feux luttaient en elle. Celui de continuer d'être parano et un autre qui lui soufflait qu'elle était stupide de continuer à avoir peur. Les yokaïs n'étaient pas tous mauvais et aussi diabolique pour tromper les humains ainsi et les manger après …

C'était difficile. Elle hésitait grandement. Elle n'avait eut à faire qu'à des yokaïs fous qui voulaient la dévorer. Elle n'arrivait pas à comprendre que des yokaïs gentils existaient bel et bien grâce à des objets … Le mot « frère » rappela quelqu'un à la blonde. Cette douce Kaïka, une enfant taboo, une demi yokaï. Kaïka qui les avait protéger contre un yokaï … de par ce qu'elle était à leurs yeux. Prue avait réussit à bien l'aimer malgré ça.

Elle ouvrit les yeux doucement, cachant sa peur un moment pour regarder la yokaï :


-Je veux bien essayer … un bout de chemin. Mais comprends, qu'après ce qui nous ai arrivé, que je vais avoir du mal et que je resterais sur mes gardes … toujours.

C'était un grand pas en avant. Hilary sourit, amusée, terminant son assiette pour se resservir. Elle eut un sale regard de sa sœur mais la plus jeune fit comme si de rien était et alla en sifflant vers le buffet. La yokaï se leva pour aller chercher du thé et en apporta une tasse à la blonde qui la remercia d'une petite voix, comme si elle la perdait. Elle souffla machinalement sur l'eau chaude après avoir touillé le sachet à l'intérieur.

Prue se raidit aux paroles de Ririn. Son père mangeait des humains … Prue en frissonna d'horreur. L'imparfait fit heureusement penser à la blonde terrifiée que cet être horrible était sans doute mort. Elle préféra ne pas dire le fond de sa pensée si tel était le cas. Elle avait peur de froisser la yokaï … Ririn continua en parlant qu'elle était immunisée contre cette folie qui s'était répandu. Alors … elle n'avait pas besoin d'objets comme la deuxième yokaï.


-Immunisés ?

Prue voulait en savoir plus. Elle n'était pas la seule. La deuxième yokaï posa elle aussi une question, intéressée. Hilary arriva à ce moment-là posant une deuxième assiette face à sa sœur, d'un air de dire « mange, ça fait des heures que tu n'as pas mangé ! ». Puis se tourna vers la deuxième yokaï venant de se rappeler quelque chose.

-Je viens de me dire que je ne connais que le nom de Ririn mais je ne connais pas le tiens ! Tu t'appelles comment ?

Ca y était. Hilary allait pactiser à fond avec les yokaïs qu'elle venait de rencontrer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Lun 23 Juin - 11:25

Je n'avais jamais souffert des yokaïs ou des humains, enfin si Sanzô m'avait déjà frappé avec son baffeur et des yokaïs m'avaient capturé et manipuler, enfin mon frère m'avait toujours sauvé ou même Gokû, donc ça n'avait jamais durée bien longtemps. C'était plutôt à la maison que j'avais souffert du manque d'amour de ma propre mère, pendant cinq cent ans, j'étais toute seule dans ce grand château sans aucun ami pour jouer. Débauché des yokaïs qui obéissaient à ma mère pour s'amuser avec moi était une tâche des plus difficiles et jamais bien concluante. Une fois ma mère les avait forcé à jouer avec moi, mais c'était pas marrant, ils en avaient pas envie.

Du coup je comprenais pas trop pourquoi elles étaient tout comme ça. Je les regardais parler tout en continuant de manger jusqu'à ce qu'il ne restera plus rien sur le buffet, je pouvais manger jusqu'à explosé j'en était certaine. Enfin je partageais aussi avec Hilary puisque c'était mon amie, je lui demandais si elle voulait d'un truc où il en restait plus beaucoup à chaque fois ! Mon frère m'avait bien apprit à partager c'était important, et puis Yaone aussi me le rappelait.

Comment on était immunisé au château ? Alors ça j'en savais rien, j'avais juste compris ça, peut-être que mon frère savait lui, ou Nî, c'était lui qui s'occupait de pratiquement tout, il était le plus proche de ma mère donc il devait forcément savoir avec elle. Faudrait que je lui demande quand je retournerais au château.


« Aucune idée, on m'a pas expliqué, c'est ma mère qui sait tout et elle me dit rien ... »

Puis Prue voulu en savoir plus sur l'immunité qu'on avait, nous au château. Dans ma tête je cherchais comment expliqué, c'était pas facile, les explications c'était pas mon truc, trop compliqué. Alors je cherchais, je me souviens alors que ceux de la bande de Sanzô contrairement à nous, utilisait des contrôleur de force, comme Thumeï aussi.

« Oui au château même si on est des yokaïs on a besoin de rien pour être comme ceux du dehors, donc sans contrôleur on deviendra pas violent si on sort. »

J'aimerais bien les voir sans leur contrôleur, ils devaient être encore plus fort, déjà avec il l'était mais sans ça devait être pire ! Je sais qu'ils ont réussis à battre mon frère … Je voulais savoir comment il avait fait pour pouvoir le protéger à mon tour.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mar 24 Juin - 15:22

Les yeux que l'humaine leva sur Shumeï, elle le voyait bien, étaient un instant vides de peur. Et, à la grande surprise de la yôkaï, l'aîné accepta la proposition. Après l'instant de surprise, Shumeï hocha la tête. Tout sur son visage exprimait le calme, et la sérénité. Elle faisait de son mieux pour cacher ses doutes, son angoisse, tous ses sentiments personnels qui pouvaient perturber la jeune humaine. Idéaliste, elle s'imagina pouvoir fonder le noyau d'un groupuscule, qui vivrait reclus, loin des ondes qui rendent fou et de la peur. Loin du monde.
Oui, je comprends ce que tu veux dire. Mais je ne veux pas que tu perdes confiance en nous. Je sais que ce que je te demande peut te paraître complètement absurde...
Et ça l'est, d'ailleurs. Impossible et utopiste.
Mais, même si je ne comprends pas ce qui se passe, je sais que ce n'est pas normal. Tous mes frères ne peuvent pas être devenus des animaux tous ensembles tout d'un coup.
Elle voulait croire qu'il existe une solution, que l'on pouvait les aider, n'importe comment, et si l'on pouvait agir, même si elle n'était rien de plus qu'un grain de sable, elle agirait.
C'est vrai, j'ai oublié de me présenter... Je m'appelle Shumeï. Et toi?

Ririn continua de raconter, pour l'immunité, mais déclara rapidement qu'elle ne savait pas, car sa mère ne lui avait pas raconté. Elle dit seulement qu'ils n'avaient pas besoin de contrôleurs de force, qu'ils pouvaient sortir sans risquer d'être atteints par la vague de folie. Pourquoi? Pourquoi ce privilège?
Non, il n'y avait pas à en être jalouse. Cela devait prouver que ce phénomène n'était pas inhérent à la nature même des yôkaï, mais dû à autre chose. Mais quoi...
Shumeï demanda à Ririn:
Dis-moi... Est-ce que tu sais s'il s'est passé quelque chose de spécial, quand la folie à commencé à se répandre?
Ce serait quand même rigolo, si tout cela était arrivé pour rien. Après tout, rien ne garantissait qu'il y eût une cause réelle. Peut-être un simple accident. Shumeï eut un sourire amer.
Elle termina sa tasse, et se dit qu'elle allait s'en resservir une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mar 1 Juil - 16:17

Hilary savait que ça serait dur de ramener sa sœur à la raison. Mais Prue faisait des efforts à cet instant en acceptant que la yokaï vienne faire un bout de chemin avec elles. Avec elle, elles seraient sûrement plus en sécurité que seules. Mylène ne leur disait-elle pas, par le passé, que seul on était faible mais à plusieurs on était plus fort, plus résistant comme un fagot de bois empilé ? « Une brindille seule se brise facilement mais si on essaie d'en briser plusieurs, il est alors plus dur de le faire »

Mylène avait toujours su trouver les mots pour rassurer la blonde. C'était bien la seule personne qui y arrivait. A présent, Mylène n'était plus que dans leur cœur, elle ne pouvait plus aider Prue à aller mieux. Hilary était donc toute seule à pouvoir rassurer sa grande sœur. Normalement c'était l'inverse, mais là, les rôles étaient malheureusement et cyniquement inversés. Hilary eut un faible sourire. La yokaï essayait de rassurer Prue. Cette dernière écoutait, sans plus.

Même si l'extrême frayeur qu'elle avait eut au début se calmer, elle restait figée sur sa chaise. Elle essayait elle aussi de se convaincre mais la chose était très difficile. Le son de la boîte à musique trotta dans sa tête une nouvelle fois et une voix malicieuse lui soufflait ne pas y croire. Les yeux de Prue blêmirent un instant, étrangement. Ce qui effraya sa sœur face à elle. Hilary fronça les sourcils, craignant que la blonde ne délire de nouveau. Elle ouvrit la bouche pour que sa sœur arrête.


-Enchantée, Shumeï ! Je m'appelle Hilary Kikatsu et ma sœur, c'est Prue ! Prue-chan fais-nous un sourire ?

Le son de la boîte à musique se brisa à l'entente de la voix de sa sœur. Prue releva la tête, essayant de sourire à sa sœur, sans grand succès. Néanmoins, Hilary avait réussit à la faire sortir de ses horribles souvenirs …

-Shumeï-san a raison, Prue-chan ! Les yokaïs ne sont sûrement pas devenu fous sans raison … Il a sûrement quelque chose qui les a fait devenir fous. On devrait trouver ce quelque chose et tout pourrait sans doute redevenir normal comme avant !

L'espérance même se lisait sur le visage de la cadette, tout sourire. Prue aussi espérait que tout redevienne normal. Que les monstres ne fassent plus de mal aux humains … Que cette vague de folie s'arrête …
Shumeï posa la question qu'Hilary avait suspendu en phrase. Et elle posait cette question Ririn. Mais est-ce que Ririn savait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mer 2 Juil - 11:06

Les deux se demandèrent leur prénom respectifs, c'est vrai que moi du coup, je connaissais leur nom, puisque j'avais rencontrer Shumeï un peu avant, et qu'il ne m'avait pas fallu longtemps pour me présenté. J'aimais bien me présenté, pourtant c'était ma mère qui avait choisis mon prénom, mais je l'aimais bien. Il était différent de mon frère, mais quand on m'appelait j'adorais ça. C'était bizarre. Bah en tout cas, tant qu'il y avait à manger je serais toujours contente, d'ailleurs je suivais un peu moins leur discussion, je m'occupais de finir tous les plats en face de moi. Il y a presque plus rien maintenant, on avait bien mangé !

Puis je leur avais expliqué que moi et ceux du château on pouvait pas être aussi violent que les autres yokaïs, bien sûr on était fort et plus puissant, mais on était pas pareil, je savais pas comment expliquer, mais on était différent. Surtout qu'eux m'avaient même attaqué parce que je m'amusais avec Sanzô et ses amis. C'était dommage que Shumeï ne pouvait pas venir au château, elle deviendrait peut être immunisé et n'aurait plus besoin de contrôleur de force ? Mais en échange il faudrait qu'elle soit aux ordres de ma mère et fasse tout ce qu'elle dit car c'était la reine, sinon elle serait tué. Non je voulais pas qu'elle meurt, et ma mère était bien trop méchante. Surtout avec mon frère.


« Hum … Je sais pas trop, je sais que ma mère fait des choses que je n'ai pas, mais je sais aussi que quand ça à commencé … Non mon frère était déjà libéré depuis un an je crois … Ou la même année je sais pu. J'ai pas souvent le droit de sortir. Ah !!! Non … eux aussi étaient là avant. »

C'était horrible je savais vraiment pas ! Mon frère avait été libéré, il avait rencontrer Dokugakuji et Yaone avant, enfin je crois, à vrai dire comme je sortais jamais du château à l'époque je ne savais pas quand les autres yokaïs avaient commencé à changer. Je crois que Sanzô à dit une fois que c'était il y a deux ans, mais les scientifiques du château étaient déjà là, et mon frère aussi. Pour moi il n'y avait rien eut de particulier, dans mon coin au château les jours se ressemblaient. Il faudrait que je demande à Nî tient, je suis sûre qu'il savait lui !

« Je demanderais, je suis sûr que quelqu'un sait. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Thuban ShumeiYôkaï errante
avatar

Date d'inscription : 21/02/2014
Nombre de messages : 311
Double compte : nein

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Yôkaï errante

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Mer 2 Juil - 12:12

Enchantée, Hilary.

Shumeï sourit doucement. Mais Prue restait tendue, blême. Au fond, cela restait logique. Si le traumatisme qu'elle avait connu à cause des yôkaï était immense, la peur ne partirait pas de sitôt. Et pas toute seule. Et c'est ce à quoi la yôkaï voulait aboutir: apprendre à l'humaine à ne plus craindre. Pourquoi? Parce que sinon, un grand cri remontait du fond de l'âme de Shumeï "tu ne sers à rien!". En effet, elle n'aidait personne, elle ne protégeait pas les humains, ou ne les dévorait pas avec ses frères, ni ne réduisait cet antagonisme inutile. Aider Prue était peut-être futile, ou vain. Mais au moins, elle aurait essayé de faire quelque chose, qui pourrait devenir une base solide pour plus tard...

Hilary, en tout cas, ne craignait rien. Et elle voulait elle aussi stopper cette folie. Il faudrait pour cela rassembler le plus de monde possible, il finira bien par y avoir quelqu'un qui saura, selon ce que pensait Shumeï. Elle se tourna vers la cadette:
Pourquoi n'as-tu pas peur, toi?
Puis, Ririn mentionna que Kogaïji avait été libéré. Cela signifiait donc qu'il avait été prissonier. Cela, Shumeï ne le savait, cela ne faisait pas partie du "ce-que-tout-le-monde-sait".
Il me semble que cela fait deux ans que la folie s'est répandue. Mais pourquoi ton frère était-il prisonnier, et de qui? Est-ce à cause de la folie que tu n'as pas le droit de sortir?
La yôkaï baissa la tête.
Si ma question n'est pas indiscrète, bien sûr...
Ririn annonça qu'elle demanderait à quelqu'un qui saurait, des explications sur tout cela.
Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Lun 7 Juil - 10:07

Les présentations étaient faites à présent. Hilary connaissait les noms de ses nouvelles amies. Elle les considérait comme telles. Surtout Ririn avec qui elle partageait le buffet. La faim qui avait torturé l'estomac s'était estampée à son plus soulagement. Le buffet se vidait à vue d'oeil au fur et à mesure de la conversation. Il ne restait presque plus rien. Hilary mit de côté un morceau de tarte à la framboise pour sa sœur.

Celle-ci écoutait les dires de Ririn qui essayait de se rappeler qu'est-ce qui aurait pu se passer au moment où la vague de folie avait commencé à frapper les yokaïs. Elle avait beau réfléchir, elle ne s'en souvenait plus ou ne savait pas très bien. La réponse restera floue mais finalement, elle promit de demander à quelqu'un qui devrait avoir la réponse. Hilary termina son assiette, le ventre plein. Elle espérait que la réponse était la solution à leur problème à tous.

Comment remettre tout à leur place ? Comment faire pour que tout redevienne comme avant ? La réponse que Ririn demandera sera sûrement la clé pour résoudre cette histoire dangereuse. Avant que les humains et les yokaïs ne s'entre-tuent et qu'aucune race ne survie … Ou qu'il ne reste qu'une poignée de personnes sur la planète … Hilary sourit à Ririn. Elle allait trouver la réponse pour elles. C'était gentil de sa part d'essayer de savoir de son côté. Elle était sans doute proche de la réponse …

Shumeï posa une question à la cadette qui s'étonna. Elle se redressa, repoussant son assiette, en souriant :


-De quoi aurais-je peur ? Bien sûr que j'ai un peu peur des yokaïs fous. Mais je n'ai pas peur de vous, si c'est à ça que tu fais allusion. Tu es gentille et Ririn aussi, je ne vois pas pourquoi avoir peur … Vous êtes immunisés donc, il n'y a pas avoir peur.

Prue soupira discrètement. Elle n'était pas aussi sûre que sa frangine … Mais elle n'en dit rien. Shumeï posa encore des questions à Ririn à propos de son frère qui avait été emprisonné et pourquoi donc ? Avait-il fait quelque chose qui n'avait pas plus à la reine des yokaïs ? Et pourquoi Ririn n'avait-elle pas le droit de sortir ?

-C'est méchant de t'interdire de sortir ? A moins qu'ils avaient peur que tu ne deviennes comme ceux qui sont devenu fous ? Ca doit être pour ça qu'ils t'empêchaient de sortir peut-être …

Hilary était intriguée. Elle finit par glisser l'assiette avec le bout de tarte vers sa sœur qui regarda le geste sans rien dire, soupirant même. Elle allait répliquer « non merci, pas faim » lorsque son ventre la trahit. Et puis les framboises semblaient l'appeler, elles, si bonnes, si délicieuses à première vue … Comment résister alors qu'on avait aussi faim que Prue ? Elle attrapa l'assiette et la cuillère tendue pour dévorer avec faim le bout de tarte, pleurant presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   Lun 7 Juil - 12:30

Et voilà, la tragédie arriva, le buffet était vide, tous les plats n'avaient plus que des miettes, tout comme le contour de ma bouche d'ailleurs, que je nettoyais avec mes doigts. Mon ventre était bien remplit, et même tout rond, preuve que j'avais bien mangé. Un petit soupire et je me laissa m'affalai sur ma chaise pour bien digérer. Ça faisait longtemps que j'avais pas mangé autant. En ce moment au château Yaone nous faisait des plats diététique pour nous renforcer physiquement, sauf que c'était en trop petite quantité pour moi, même mon frère et de Dokugakuji je voyais bien qu'ils avaient encore faim après. Mais elle faisait des plats super bon quand même. On se lasse jamais de la nourriture chinoise, de toute façon au Tôgenkyô il n'y avait que ça, peut être que Yaone venait de cet endroit ? Je lui demanderais tien !

« Moi j'ai peur de rien ! Hé hé ! »

J'avais un grand sourire, le plus large possible. J'étais super forte, donc rien ne me faisais peur, c'est bien ça qui inquiétait mon frère, car il disait que je fonçais trop facilement vers le danger. Mais je suis plus forte que le danger non ? Enfin il y avait que ma mère qui me faisait peur, quoique c'est pas vraiment qu'elle me faisait peur, juste elle me mettait mal à l'aise, j'étais jamais rassurée avec elle, elle était bien trop méchante avec mon frère.

« Ma mère veut pas que je sortes du château, elle a dit à mon frère et les autres de m'en empêcher mais je le fais quand même ! Hé hé ! »

J'en rigolais encore, c'était que ça devenait de plus en plus dure de tromper la vigilance de Yaone et des gardes pour que je prenne un dragon volant et que je sorte du château pour aller jusqu'au Tôgenkyô chercher Sanzô et sa bande. Bon cette fois c'était pas eux que j'avais trouvé, mais c'était pas grave puisque j'avais de nouvelles amies maintenant !

« Je sais plus qui a enfermé mon frère, c'était il y a cinq cent ans, j'étais encore toute petite, c'était quand mon père à été tué, je crois. Ma mère l'a libérer il y a plus de deux ans, mais elle est pas gentille avec lui. »

Je fis la moue en y repensant, elle avait en plus enfermé la mère de mon frère, nous aussi on avait été enfermé, je sais même plus comment on a fait pour s'en sortir, c'était il y a plus longtemps encore, mais ma mère n'avait pas voulu libérer mon frère tout de suite.

« Non, si on sort il peut plus rien nous arrivés, pour ça que mon frère sort souvent à la recherche de Sanzô et moi aussi. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A la recherche de nourriture   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche de nourriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: Togenkyo :: Ning'an :: Forêt-