Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Ven 17 Mai - 20:41

Prue repensa sur tout le chemin, aux derniers évènements. Sa sœur et elle avaient dû quitter à la hâte leur village natal peu après la mort de leur marraine. Cette dernière avait été tué par des Yokaïs comme l'avait été leurs parents autrefois. La même scène dans le même endroit, la maison, le salon. Le sang étalé sur les murs, le corps étendu à terre, inerte … Une image marquante inscrite à vie dans le souvenir des deux jeunes filles.

Cette fois, Hilary avait tout vu, horrifée. Bien que Prue aurait voulu éviter que sa sœur voit le massacre … Elles n'ont pas eut beaucoup de temps pour s'en remettre par la suite. Elles n'ont eut le temps que d'enterrer leur défunte marraine … Faire le deuil, les villageois ne leur ont pas laissé le temps. Sortant fourche et balai, elles ont été banni de leur propre village. Là où elles avaient vécu avec leurs parents et leur marraine … Ce village qui les détestait à présent.

Elles avaient marché longtemps, à la recherche d'un nouveau chez soi pour les accueillir. Un nouveau village où elles referaient leurs vies où personne ne les connaîtrerait, elles et leur passé sanglante. Personne pour dire qu'elles étaient maudites. Repartir sur de nouvelles bases pour vivre normalement comme tout le monde … Mais ça ne sera plus jamais normalement maintenant que les Yokaïs étaient devenus fous. Et cela, elles ne pouvaient rien y changer.

Ce qu'elles pouvaient faire, c'était changer de vie, s'éloigner de leur ancien village, recommencer leurs vies sans personne qui les bannirait … Une nouvelle vie sans haine, ni reproche. Pour le moment, c'était tout ce qui leur importait. S'installer définitivement quelque part et se dire qu'elles n'étaient pas vraiment maudites car rien de bizarre ne se passerait autour d'elles. Il fallait qu'elles arrêtent de penser qu'elles étaient maudites, il fallait qu'elles oublient les paroles des villageois en colère …

Prue et Hilary s'étaient souvent arrêtées, dans plusieurs villages, avant de pouvoir s'installer enfin. Au bout d'un moment, elles entendirent parler d'un village où une barrière protégeait les villageois des Yokaïs. Heureuses d'entendre cela, elles se mirent rapidement en route vers ce village sans se douter qu'elles faisaient le mauvais choix … Mais c'était à leurs yeux, le village idéal car il était protégé des monstres et elles pensaient à leur sécurité.

Les deux sœurs arrivèrent enfin à ce fameux village, accueillit par un homme au nom de Soshin. Il paraissait sympathique et chaleureux. Les deux filles ne se méfièrent pas du tout, se laissant aider par les villageois trop aimable. Mais Prue était trop fatiguée pour se rendre compte de quoique soit. Elles eurent un logement et s'y installèrent aussitôt. Elles devraient se méfier. Car on ne les pressa pas de payer tout de suite de loyer et on était aux petits soins pour elles …

Prue se promit qu'après s'être bien reposée, elle irait trouver un petit travail pour payer « les dettes ». Sa sœur et elle allaient vite s'intégrer parmi les villageois de ce nouveau village. Tout allait enfin devenir normal et elles seraient enfin heureuse … Ce soir-là, Prue s'endormit, l'esprit trop tranquille, ne se doutant en rien de ce qui se passait vraiment dans ce village. En fait, Soshin offrait des voyageurs en offrande aux monstres … Et comptait offrir les deux demoiselles.

Le lendemain matin, après s'être réveillé, la blonde fila dans le centre du village pour trouver du travail. Plusieurs villageois lui disent que ce n'était pas la peine, qu'elle n'avait pas à travailler pour les rembourser. Ils donnaient l'argument qu'elle était trop jeune ou qu'elle venait seulement d'arriver. La blonde soupira longuement. Elle était décidée à aider … Mais si on ne lui donnait pas les moyens …

Elle s'asseya sur le sol, au bord de la ville, réfléchissant à ce qu'elle pouvait faire pour aider les villageois si ils refusaient qu'elle travaille pour les rembourser. Elle devrait plutôt penser à tout ça, et à se méfier. Mais non, Prue, trop heureuse d'avoir trouver le village idéal qu'elle ne se méfia pas du tout. Elle sourit, l'air contente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Mer 22 Mai - 21:17

Des jours, des semaines même maintenant que le quartier où elle vivait avait été attaqué par des yokaïs. On ne pouvait pas dire qu'elle en était triste ou même qu'elle regrettait quoique se soit de son passé là bas, c'était tout le contraire, Kaika remerciait presque les divinités d'avoir fait en sorte que cette attaque arrive. Contrairement à une grande majorité des victimes des yokaïs, l'ancien oiran les remerciait, les préférait … oui pour elle ils valaient plus que les humains. Ils avaient été les seuls à ne pas être violent avec elle, peut être pour avoir plus de faveur, mais quoiqu'il en soit, jamais ils ne l'avaient humilié comme les hommes l'avaient fait.

Maintenant seule, loin de ce qui avait été durant des années son foyer, l'enfant rouge errait dans le Tôgenkyô, marchant en direction du Tenjikû, terre des yokaïs dans l'espoir d'y trouver un asile plus accueillant qu'ici, où tout le monde la rejetait, elle avec son sang de monstre dans les veines. Dans les villages où personne ne connaissait l'existence des métisses, elle pouvait se reposer dans la douceur d'un lit douillet, et se restaurer presque à sa faim en échange de petit travaux, malheureusement souvent un de ses anciens clients faisaient son apparition, mettant fin à son séjour, la forçant alors à partir sous peine de voir ressurgir son passé souillé.

La violence n'était pas son domaine de prédilection. Loin d'être un passe temps agréable à accomplir, dans ses longues marches pour trouver où se reposer la nuit ou un nouveau village où faire halte, Kaika se retrouvait à se battre pour sa vie. Non pas contre des yokaïs -bien que cela soit arrivé en de très rare fois, ceux-ci étant complétement ravager par la vague de folie apparut il y a deux ans- mais contre des humains. Sa tenue d'apparat n'aidait pas forcément, tout comme le fait d'être une femme seule se baladant dans des coins peu recommandés. Pour la première fois de sa vie, sans avoir jamais cru que cela arriverait un jour, elle tua.

Pour seule arme pour défendre sa vie, l'ancienne oiran n'avait qu'une petite dague qu'elle dissimulait dans son obi, coller contre son ventre comme pour la rassurer de le sentir là où elle n'aura jamais d'enfant. Ses mains étaient devenues aussi rouge que la couleur qui teinte ses cheveux et ses iris, couleur du tabou, couleur de l'amour interdit, couleur d'une vie maudite. Même sur ses mains elle n'aimait pas cette couleur, mais pourtant le fait de prendre une vie en tachant son corps la faisait se sentir moins souillé que s'ils l'avaient toucher eux même. Rien que d'y penser elle avait envie d'enfoncer encore la lame dans leur cadavre qui se refroidissait.

Lasse de marcher autant, Kaika décida de faire halte dans un village où son chemin l'emmenait, ne connaissant rien dessus, et étant loin de là où elle travaillait avant, il y avait surement moins de chance de faire de déplaisante retrouvailles, le coin semblait assez isolé et en autarcie. Des gens du village vinrent l'accueillir chaleureusement, trop même à son goût -la compagnie des humains la dégoutait assez, surtout celle des hommes- cela la rendait méfiante, surtout qu'ils la bassinait sur le faite qu'elle devrait aller rendre visite au chef du village, un homme dont elle n'eut pas envie de retenir le nom. Tout ce qui lui importait c'était de se reposer dans ce village qui n'avait pas l'air d'avoir été victime des yokaïs, et dont personne semblait connaître les métisses.

Soucieuse de son avenir, et de son prochain voyage, car c'était en terre yokaï que se trouver l'endroit où s'installer lui serait agréable, la rouge se mit tout de suite en quête de trouver du travail pour se payer l'auberge et gagner un peu d'argent pour continuer la route sans être préoccuper par des soucis financier. Ne pouvant aller voir un homme pour sa demande, Kaika vit une jeune fille assise sur le sol, alors plus à l'aise avec la gente féminine, elle se dirigea vers elle, pensant qu'il s'agissait d'une habitante d'ici, un sourire agréable sur ses lèvres, comme on lui avait si bien apprit à le faire.


« Bonjour, dis moi, tu saurais où est ce que je peux trouver du travail ici ? Je viens d'arriver et j'ai besoin d'argent avant de ne plus avoir rien en poche en prenant une chambre à l'auberge. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Sam 25 Mai - 16:49

Une nouvelle vie s'offrait aux deux jeunes filles. Une vie où personne ne les jugerait ou ne les maudirait. Une vie sans Yokaïs et sans danger. Elles avaient trouvé le village idéal où s'installer … Mais était-ce vraiment le cas ? Mais Prue ne s'en souciait pas. Trop heureuse d'avoir trouvé un nid douillet et sécurisant, elle ne pensait plus à mal et espérait vivre enfin normalement, oubliant son passé taché de sang.

Hilary se remettrait des images d'horreur qu'elle avait du subir. Celles de leur marraine le corps en lambeaux … Ce genre de scène n'était pas facile à effacer de son esprit et de sa mémoire. Il leur faudrait des années pour y arriver. Des années à faire sans cesse des cauchemars … Les premières nuits avaient été les plus terribles. Les deux jeunes filles ne dormaient plus du tout jusqu'au jour où elles décidèrent de quitter enfin le village, loin des villageois hors d'eux …

Maintenant, elles devaient tout rescontruire seules. Seules dans une petite bourgade où elles ne connaissaient personne, dont personne ne les traitaient d'enfants maudits. Elles allaient refaire leur vie comme si toute cette horreur ne s'était pas déroulée sous leurs yeux innocents … Pour ça, elles devaient se familiariser avec tout ce monde qui se connaissait plus ou moins. Et puis, par chance, ils n'étaient pas méchants à première vue, en apparence.

Prue sentait qu'elles allaient vite s'intégrer parmi tous ces villageois au visage sympathique … Trop sympathique ? Elle n'y pensait pas vraiment. Elle ne se méfiait pas. Elle était trop heureuse de retrouver un chez soi sans personne qui lui demande de partir de force, un chez soi protégé des Yokaïs … C'était presque trop beau pour être vrai. Surtout qu'on ne le forçait pas à travailler pour régler au plus vite les dépenses …

Ca devrait lui paraître louche. Qu'on lui offre un toit, à manger, des nouveaux vêtements … On était aux petits soins pour elle et sa sœur. Et pourtant, ça ne vint pas tilter à son oreille. Ca ne vint pas lui troubler l'esprit. Pour elle, ça semblait normal. Mais après ? A longue, il faudra bien qu'elle réagisse. Déjà là, elle était là désoeuvrée, alors qu'elle avait presque supplié les villageois pour avoir un petit travail. Petit certes mais qui pouvait régler tout ce qu'ils leur avaient donné …

Elle soupira longuement lorsqu'une personne s'approcha d'elle, souriant amicalement. C'était une jeune femme aux cheveux rouge qui croyait que la blonde était une habitante d'ici. Elle se leva rapidement, remettant ses vêtements en place, souriant à l'inconnue. Celle-ci voulait savoir où elle pourrait travailler pour pouvoir payer une chambre d'auberge pendant un long moment.


-Bonjour ! Non, excusez moi … Même moi je cherche aussi un petit travail … Je viens aussi d'arriver avec ma sœur. Bizarrement, les villageois ne désirent pas me voir travailler prétextant des excuses comme quoi je suis trop jeune ou que je viens d'arriver …

Prue toujours aussi franche et n'ayant pas peur de parler même à des inconnus. Elle ne savait rien des métisses, les enfants d'humains et de Yokaïs. La jeune femme face à elle avait l'air sympathique et non dangereuse. Elle esquissa un sourire de courtoisie.

-Je m'appelle Prue Kikatsu. Et vous ? Si vous voulez, on pourrait aller voir Soshin-san, c'est celui qui nous accueillit ma sœur et moi. Il pourra sans doute nous trouver toute deux un travail !

Peut-être qu'elle pensait qu'il était vraiment gentil mais elle devrait se méfier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Lun 27 Mai - 23:24

À vue de nez le village n'avait subit aucune attaque de yokaï, ce qui était étrange car l'endroit était isolé et entourer de foret infester par lesdits monstres. Tout était en pavé, bien entretenue, pas un déchet dans les rues, pas de pauvreté, c'était impressionnant comme l'endroit était d'une tranquillité déconcertante en ses temps de trouble chaotique. Cette autarcie leur avait visiblement été bénéfique, car tout allait dans la modernité et les festivités à outrance. Si les habitants n'étaient pas des êtres humains Kaika se serait presque décidé à s'installer ici pour le calme qu'elle chérie tant. On lui avait expliqué à son arrivé que cela était le fruit des barrières magiques qui empêchaient les yokaïs de pénétrer dans la ville grâce aux pouvoirs du Soshin. Tous les habitants vantaient c'est mérite que s'en était écœurant. Elle pouvait comprendre qu'ils soient heureux de ne plus se faire attaquer grâce à ses pouvoirs magiques, mais cela lui paraissait suspect et surtout ce n'était qu'un homme comme les autres, et pour elle, ceux sont tous des pourris.

Alors qu'elle ne l'avait même pas encore rencontré, il l'ennuyait déjà. Mieux fallait éviter de croiser trop de monde et même de faire sa connaissance trop tôt, c'est se reposer que l'ancienne oiran voulait avant tout, pas se prendre la tête avec des racontars de naïfs facilement manipulable ou prêt à tout pour croire en une vie meilleur. Pathétique. Ses gens étaient navrant qu'un séjour prolongé ici serait mauvais pour sa santé mental. Un petit tour à travers les rues avant de se décider à prendre une chambre à l'auberge -ses économies avant tout, trouver un petit emploie serait bénéfique-, se forçant à sourire aux gens bien trop heureux pour que cela ne cache rien, Kaïka n'osait pas demander du travail à ses commerçants masculins. Il lui fallait un travail où aucun collègue ne seraient de la gente masculine, mais pas si facile, beaucoup travaillait en couple, et même si la femme était présente, la rouge n'en était pas plus rassuré par autant. Son dégout allait loin.

Pour saupoudrer le tout voilà que la seule personne qui pouvait potentiellement la renseigner positivement était exactement dans le même cas qu'elle, c'était presque de l'acharnement. Soupirant, Kaïka désespéra un peu sur le comportement des habitants de se village, déjà qu'ils vouaient un culte à un homme au point de l'élire comme chef, mais en plus ils étaient tout mielleux et refusaient du travail aux jeunes filles. Car si cette petite n'avait pas pu avoir du travail, peu de chance qu'elle en trouve aussi, ça serait une injustice, et surtout le travail qu'on lui offrirait pourrait être douteux si on ne le propose pas à une mineur. Hors de question tout bonnement impensable qu'un jour se genre de travail lui retombe dessus, trop c'est trop. Rendant son sourire à la jolie jeune fille, la rouge décida de s'assoir à côté d'elle pour se remettre de sa marche en quête de travail.


« Et bien … ils sont trop gentil ici … enfin ça se tien le faite que tu sois trop jeune où le faite d'arriver il y a peu, la confiance et l'habitude ne sont pas encore là pour qu'ils se sentent à l'aise pour embaucher des gens de l'extérieur mais quand même j'aimerais bien avoir de l'argent. »

Le coude gauche sur le genoux gauche, sa tête contre le dos de sa main qui retombait lassemant, tout comme son regard, l'enfant tabou ne put s'empêcher de faire une moue déçut. Comment continuer son voyage si elle n'avait aucun sous en poche ? C'est pas ici que son voyage devait s'arrêter loin de là ! Le royaume yokaï était loin d'être tout près encore. Heureusement la jeune fille à côté recommença à parler, ne lui laissant pas le temps de déprimer.

« Oh c'est un jolie nom, moi c'est Kaika, Haku Kaika. Tien tous les villageois n'arrêtaient pas de me dire de le rencontrer … il est aussi gentil qu'ils le disent ? Mais je suis d'accord, puisqu'il dirige se village, il pourrait mieux nous dire comment gagner de l'argent ici ! »

[Qui joue Soshin ?]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Ven 31 Mai - 19:55

Il y avait de quoi se méfier. Cette étrange tranquillité malgré la terrible réalité à propos des yokaïs. Cette douceur de vivre, cette non-inquiètude, ce parfum de quasi bonheur qui régnait dans les rues de cette bourgade, c'était bizarre. Ca sonnait faux et pourtant, la blonde n'y faisait pas attention. Elle avait tellement vécue d'horreurs qu'elle était ravie de retrouver un havre de paix. Elle devrait se méfier, mais elle n'y arrivait pas.

Le fait qu'on ne lui confiait pas de travail, tout en prétextant qu'elle était trop jeune ou qu'elle venait d'arriver. Peut-être qu'au bout d'un moment, elle allait réagir. Car elle n'aimait rester à ne rien faire, alors qu'ils avaient été si bons avec elle dès le départ, l'accueillant à bras ouvert sans la considérer comme les autres villageois de son ancien village, comme une maudite. Elle appréciait ce contact avec ce nouveau village qu'elle n'avait le courage de se méfier.

Elles esquissa un sourire aux paroles de l'inconnue. Elle avait raison. Il fallait que Prue patiente un peu avant de s'intégrer dans ce village. La confiance ne venait pas d'un coup, aussi vite. Elle allait devoir attendre avant que les villageois lui fassent confiance et veuillent l'accepter dans un travail. Ils ne la connaissent pas, c'était normal qu'ils ne la prennent pas pour travailler. Elle calma son énergie à vouloir aider grâce aux paroles de la jeune femme.


-Je comprends. J'étais tellement excitée de vouloir aider, remercier leur aide et leur accueil. J'ai voulu aller trop vite.

Effectivement, elle s'était trop pressée à vouloir rendre la pareille. Elle se tapa légèrement la tête avec son poing, faisant la grimace, embêtée. L'inconnue se présenta aussi. Haku Kaïka. Elle aussi c'était un joli prénom et également un joli nom. Maintenant, la jeune femme ne lui était plus inconnue, elle pouvait mettre un nom sur son visage. Elle demanda si Soshin était si gentil que ça. A ce qu'il paraissait oui.

-Enchantée de te connaître Kaika-san ! D'après tous les villageois, oui. Je l'ai rencontré et j'ai l'impression qu'il inspire confiance. Ils nous aidera sûrement !

Soshin leur trouvera sûrement du travail, elle en était certaine. Elle prit la main de l'inconnue pour la hisser :

-Et si on allait le voir maintenant ? On saura tout de suite comme ça !

Elle l'entraîna un peu puis s'arrêta, s'excusant de l'avoir entraîné comme ça. Elle l'avait amené devant le bâtiment où habitait Soshin.

-Excuse-moi, j'ai beaucoup d'entrain !

Elle sourit, embêtée. Elle entendit quelqu'un derrière la porte. Un serviteur de Soshin les accueillit :

-Vous désirez voir Soshin ?
-Oui ! On peut ?
-Bien sûr, entrez.


Prue fit signe à Kaika d'entrer la première, gentiment puis la suivit dès que celle serait entrée.

[Comme tu le sens :)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Lun 3 Juin - 0:41

Aller trop vite, voilà un mot qui allait dans les deux sens, aussi bien pour les deux jeunes filles en quête de travail pour des raisons personnelles, que pour les villageois qui voulaient trop vite leur faire goûter à tous les plaisir de se havre de paix, et de leur bienfaiteur. En y pensant grâce à la jeune fille, la rouge se méfia un peu plus, trouvant suspect que les habitants aillent trop vite, mais qu'en échange elles ne devaient pas aller aussi vite qu'eux alors qu'ils prétextaient presque à son arrivé vouloir l'intégrer à leur charmant petit village tranquille. De toute façon le chef du village était un homme, pour Kaika c'était suffisant pour se méfier, ce n'était bien sûr pas objectif, mais cela avait le mérite de toujours la laisser vigilante à tous les détailles. La rouge esquissa un sourire en voyant la jeune fille se taper la tête dans une grimace amusante.

« Trop vite hein ? … Sans doute, pourtant eux aussi vont vite avec leur accueil je trouve... mais bon ils sont peut être étrange de nature. »

Par politesse, elle se présenta à son tour après que Prue ne le fasse -bien qu'en général se soit la première chose qu'elle fasse avant de parler à quelqu'un mais dont avec sa fuite de son ancien travail avait perdu ses réflexes-, si la jeune fille ne l'avait pas fait Kaika aurait surement oublier de le faire et ainsi les deux n'auraient jamais connu le nom de l'autre.

Restait maintenant à faire la connaissance avec ce fameux Soshin, chef du village en plus d'être leur dieu vivant à écouter les habitants. Pour elle, cela avait un côté effrayant. Jamais elle ne s'abaisserait à aduler quelqu'un encore moins un mâle. Cependant il avait l'air d'avoir même toucher Prue qui trouvait qu'on pouvait lui faire confiance. Peut être qu'elle avait raison après tout, elle ne le connaissait pas pour le juger.


« Je l'espère, on verra bien. »

Sans s'y attendre, la jeune fille lui prit la main, la hissa et l'entraina ensuite. Quelque pas après, Prue c'était excusé de l'avoir ainsi entrainer, cela la fit sourire, c'était mignon comme comportement, si innocent et plein de vie, de spontanéité.

« Ne t'excuse pas, ça à son charme. »

Une fois devant le bâtiment -plus exactement temple- imposant où vivait le fameux Soshin, un homme arriva devant elle pour les accueillir. Ce qui intriguait la rouge c'était que c'était un homme important et pourtant si facile d'accès, ou il était trop gentil ou il avait des choses à cacher. Malheureusement Prue voulu que se soit elle qui entre en premier, tant pis, elle le fit, se faisant violence il fallait l'admettre. Elles arrivèrent dans une pièce très faste, et assez richement décorer en objet religieux. Là au lieu il était là, tranquillement installé avant de se lever et de venir à leur rencontre.

« Bonjour mesdemoiselles, ravis de te revoir Prue, vous vous devez être la nouvelle ? Enchanté de vous rencontrer je suis le Soshin.
- Enchanté, je suis Kaika, nous sommes venue vous voir pour savoir s'ils étaient possible de travailler.
- Travailler ? Mais quelle idée ! Vous venez à peine d'arriver ! Profitez plutôt de la tranquillité de notre humble village.
- Mais si on a besoin d'argent pour payer l'auberge ou continuer son voyage ?
- Voyons il n'y a pas besoin de se presser, nous vous offrons le gites et le couvert, nous savons ce que c'est que de fuir des villages qui subissent des attaques de yokaïs, ici vous êtes protéger pourquoi ne pas en profiter et rester ici ?
- Moi je suis là que de passage je ne compte pas m'installer ici !
- Oh voilà qui est bien triste à entendre, est-ce aussi ton cas Prue ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Jeu 6 Juin - 18:10

Prue était d'un naturel dynamique. Elle allait toujours trop vite, sans attendre, avec une volonté assez forte. Elle ne lâchera pas aussi facilement l'affaire. Elle trouvera un petit travail pour payer « ses dettes » auprès des villageois de ce village qui l'avait si gentiment accueillit. Elle ne restera pas longtemps à ne rien faire, à regarder ces gens l'aidait au quotidien. Elle ne supportait pas être un poid, elle aimait l'indépendance à tout prix.

Pour aujourd'hui, elle pouvait encore supporter ça mais demain, elle devra passer à autre chose et enfin travailler. Peut-être que Soshin leur trouvera un travail à leur convenance à toutes les deux. N'importe quel travail ferait l'affaire du moment que ce n'était pas malsain et dans les compétences de la jeune fille. Mais elle savait que l'homme ne donnerait pas un travail étrange à la blonde. Il avait l'air bienveillant. Il ne pouvait être sadique.

Et dire qu'elle ne savait pas toute la vérité à son compte. Un homme si prévenant, si gentil, si accueillant, si accessible. Ca cachait forcément quelque chose. Personne n'était aussi gentil sans vouloir quelque chose en retour, c'était logique. Et empêcher quelqu'un à travailler pour régler « sa dette » c'était bizarre, même si ça ne faisait pas si longtemps qu'elle était là … Mais Prue était bien trop heureuse pour y penser clairement, ça sera son plus grand tort, pour elle et sa sœur.

Prue emmena donc la jeune femme devant l'immeuble de Soshin, lui faisant signe d'entrer en première, courtoise. Kaika lui dit de ne pas s'excuser que sa spontanéité avait son charme. Prue lui sourit, la laissant entrer. Et comme lors de leur arrivée, l'homme ouvrit les bras, l'air chaleureux, le sourire aux lèvres. Prue ne manqua pas de sourire aussi, un peu gênée, un peu timide. Elle s'inclina poliment avant de se redresser.


-Moi aussi, je suis ravie de vous revoir, monsieur.

Kaika se présenta à Soshin après qu'il se soit présenté à elle. Et d'emblée, la jeune femme demanda où elles pouvaient trouver du travail. Et direct, il s'étonna et leur conseilla de profiter de la tranquillité du village. Une journée, c'était bien mais pas tout le temps. Elles devaient travailler pour payer leur loyer et leurs nourritures. Elles ne voulaient pas être un boulet et que les villageois leurs viennent en aide dans leurs tâches quotidiennes.

La jeune femme insista davantage mais Soshin avait le dernier mot, insistant que les villageois offraient le gîte et le couvert. Il répêta qu'il fallait qu'elles en profitent. Mais Kaika n'était pas du même avis, répliquant qu'elle ne voulait pas s'installer ici comme Prue. Justement, Soshin rappela le fait qu'elle désirait s'installer définitivement ici avec sa sœur. Le rêve, un véritable bonheur, loin des monstres, en sécurité.

Prue baissa quelques secondes la tête, y pensant. Oui, elle voulait s'installer ici. Mais elle voulait aussi régler « sa dette » et éviter d'être un poids. Rester à ne rien faire, à profiter, ce n'était pas son genre. Elle aimait bouger, aider, travailler, faire quelque chose. Ce qu'il demandait ne lui plaisait pas. Bien sûr qu'elle voulait rester ici, c'était le village idéal mais … Rester à ne rien faire, non.


-Bien sûr, je veux m'installer ici, rester … Mais … Je ne veux pas être un poids pour vous. Je ne supporte pas que je ne fasse rien. Je dois aider, bouger. Vous avez été très gentil et je veux vous la pareille.

Rendre la pareille … Pour lui, il savait déjà comment elle réglerait sa dette. De sa vie … Mais ça, elle ne le savait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Ven 7 Juin - 23:04

Le Soshin, le Soshin, tout le monde n'avait que ce mot là à la bouche. Rien que l'entendre lui donnait mal à la tête, pourtant elle ne le connaissait pas ni d'Ève ni d'Adam, mais pourtant elle se permettait de le juger juste par son sexe. Kaika était extrêmement misandre. avec le métier qu'elle avait dû accomplir durant des années et la manière dont ses mâles en ruts l'avaient traités, on ne pouvait pas lui reprocher une vision si étriqué de la gente masculine. Après son dégout aller plus loin, jusqu'au racisme, car elle préférait les yokaïs aux humains, un homme humain était donc par nature pire qu'un homme yokaï à ses yeux. Chose qui pour les habitants d'ici était absurde.

Grâce à l'aide de Prue, elle pu enfin le rencontrer -bien que son envie que cela se fasse frôlait le néant-, il avait un air qui lui disait de ce méfier, comme certain de ses clients qui allaient trop loin dans le vice. Son jugement n'était de toute façon pas objectif. Son ton était froid et distant, sans passer par des politesses et échange de courtoisie, la rouge tapait dans le vif du sujet, agressant presque pour avoir du travail. Elle ne s'était même pas incliné comme Prue l'avait fait par respect de son rang. Cela expliquait peut être pourquoi il était si insistant et exaspérant à ne pas vouloir céder à leur demande qui avait pourtant de bon argument.

Étrangement il n'avait pas l'air de vouloir que la rouge quitte l'endroit, allant jusqu'à trouver cela triste et à se servir de Prue pour prouver que rester ici était un choix judicieux pour une vie de tranquillité. Sauf que Kaika voulait vivre aux royaumes des yokaïs, le Tôgenkyô était peut être le paradis terrestre pour la plupart des gens, mais pas pour elle. Sur se point sa vision était catégorique. Les arguments de la jeune fille était touchant, plein de bonté sincère, tout ce que l'enfant tabou n'était pas en ce moment. Le regard qu'elle lui lançait était plein de méfiance et de contrariété, lui faisait comprendre que c'était suspect de trop refuser, surtout après les paroles si douces qui venaient d'être dit pour avoir un travail.


« Quel bon cœur que voilà ! Voici ce que je vous propose, habituez-vous un peu à notre belle cité, et nous vous donnerons du travail, il vous suffira de choisir le commerce qui vous plaira le plus et où il y a le plus besoin d'aide qu'en dite vous ?
- Cela va prendre du temps ?
- Vous êtes bien trop impatiente jeune fille.
- C'est que je compte pas m'éterniser.
- Et bien nous verrons, mais s'il vous plait profiter au moins de la fête qui aurait lieu demain soir !
- Une fête ? Pourquoi une fête ?
- Ici tous les jours contenant le chiffre « 7 » une fête est célébré par les habitants pour mon arrivé.
- Bah voyons … De toute façon je n'aurais pas d'argent pour profiter de la fête comme il se doit.
- Ne parlons pas d'argent, ce sera soir de fête, pas besoin de se préoccuper de chose aussi inutile !
- Hum … toi Prue qu'en pense-tu ? »

Bien que ne la connaissant pas encore, Kaika voulait connaître l'avis de la jeune fille, qui sait si en instant ensemble peut être qu'elles obtiendrons ce qu'elles voulaient. Mais là dans la situation actuelle, or mi accepter sa proposition plus que logique d'attendre de s'habituer au village pour y trouver du travail, et de profiter de la fête pour ne pas la gâcher il n'y avait pas grand chose à faire. Ne connaissant que Prue, et encore depuis peu, aller à cette fête ne serait pour elle qu'intéressant si la blonde y allait aussi. Une fête seule n'a que peu d'attrait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Lun 10 Juin - 21:03

Aussi naïve et confiante que Prue l'était à l'heure actuelle, elle ne se méfia pas pour deux sous. Malgré l'insistance déplacée de ce Soshin. Alors que la jeune femme se méfiait, d'où son regard froid, la jeune fille, elle, espérait vivre enfin tranquille avec un très beau rêve à l'esprit. Et ce village allait, ce qu'elle pensait, lui offrait ce bonheur tant songé. Elle n'allait pas voir, pour le moment, le mal devant elle, bien qu'elle devrait, sans doute.

Quoiqu'il en soit, elle était prête à attendre une journée ou deux mais pas plus. Après sa patience atteindra sa limite. Elle se doutera dès lors de quelque chose, son rêve s'effondrant comme un château de cartes ou de sable. Mais c'était vraiment ce qui se passerait car les intentions de Sonshin n'étaient pas claires ni bonnes pour la jeune fille et sa sœur. Et également pour la jeune femme, nouvelle au village, elle aussi.

Prue espérait qu'elle avait touché Soshin et qu'il comprenait l'impatience visible de la blonde qui ne voulait qu'aider son prochain. Les villageois et lui avaient étaient si bons jusqu'à présent. Ca démangeait la jeune fille de rendre la pareille au plus vite. Sa sœur savait au combien Prue était très sérieuse sur ce plan-là. Etre aidée et par la suite, aider du mieux qu'on pouvait, rendre la même chose et voire plus, si possible.

Soshin trouva que Prue avait bon cœur et sembla comprendre le désarroi de la blonde. Bien que ce n'était pas tout de suite, il promit de leur proposer le commerce qu'il leur plaira et où on aura plus besoin d'aide. Mais combien de temps à attendre ? Prue allait le demander mais sa voisine la devança. Mais Soshin ne répondit pas clairement, précisant qu'ils verront plus tard. Le sourire de Prue s'effaça, croyant que cela se ferait vite.

Elle allait devoir encore attendre. Kaika exprima la chose que Prue avait en tête. Soshin répliqua qu'elles devaient patienter et participer à une fête du village. La blonde aimait la foule et les festivités. Elle imaginait déjà mettre son beau kimono cousu par sa défunte mère, il y a deux ans et demi de ça. Ce kimono, Mylène l'avait agrandit pour qu'il aille encore à la blonde. Sûrement que cette fois, elle allait devoir l'agrandir aussi, à son tour …

Elle eut un regard nostalgique et triste en se rappelant les fêtes à son ancien village avec sa sœur, ses parents et sa marraine … Hilary sera ravie d'aller à une fête avec son kimono, bien que ça allait réveiller bien des souvenirs … Kaika fit sortir la jeune fille de ses pensées. Elle parlait d'argent et Prue oublia vite la fête. Mais Soshin la rassura à moitié. Encore une dette … Mais autant en profiter pour le moment. Après, elle se donnera à fond pour régler sa dette.

Kaika lui demanda son avis et la blonde eut un large, amusée. Une fête c'était amusant. Elles pourront se connaître davantage, faire des activités ensemble … Profiter de la musique et même danser, qui savait ? Hilary sera ravie de rencontrer une nouvelle connaissance.


-Ca serait bien d'aller à cette fête ! Cela nous permettra de nous connaître plus et dans une bonne ambiance ! On ne risque pas de s'ennuyer. Et puis, il est mieux de connaître davantage de personnes et de lieu pour savoir où travailler par la suite, tu ne crois pas ?

Elle s'était permise de tutoyer la jeune femme, tout en lui souriant chaleureusement. Elle s'inclina à Soshin :

-Je viendrais à cette fête et j'espère que par la suite, très vite, nous puissons enfin trouver le travail idéal.

Elle avait sentit l'envie pressante de Kaika de partir plus loin. Son voyage, à elle, n'était pas finit et ne s'arrêtait pas dans ce village. Elle devait continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Jeu 13 Juin - 12:35

Les festivités, voilà un mot qui sonnait bien dure aux oreilles de la jeune femme rouge. Ce mot, cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas entendu, -depuis l'attaque de yokaï qui avait détruit le quartier où elle vivait en faite- et s'en était presque tant mieux. Jour de fête avait depuis aussi loin qu'elle s'en souvienne, voulu dire travailler plus, bien sûr à certain moment, elle aussi pouvait profiter de l'ambiance festive et ainsi s'amuser, mais le travail à fournir était double, et ce, même le lendemain lorsqu'il fallait ranger toute la maison de ses patrons où elle vivait prisonnière. À l'intérieur de son être, tout se bousculait, une certaine crainte à cause de tous ses souvenir l'angoissait, mais en même temps rassuré de savoir que sa vie d'avant été fini, elle était libre grâce aux yokaïs.

La jeune blonde semblait ravie à l'idée d'y aller, elle souleva même des points intéressant à la rouge et à Soshin qui firent, que la métisse oublia son idée de ne pas y aller, -rien que pour profiter la candeur de cette jeune fille la faisait douter sur son refus d'en profiter-, Kaika céda alors. Mais dans son esprit un nouveau dilemme se créa : la tenue. On parlait de festivité, mais l'enfant tabou n'avait jamais eut de kimono de fête que porte les simples femmes, toujours des vêtements d'apparat pour attirer le client. Des kimono avec le obi noué sur le devant … Le village était reculer, vivant complétement reclus et en autarcie, il était très peu probable qu'ils connaissent tout à la subtilité des vêtements de certain quartier des grandes villes riches. Il lui suffirait alors de ne juste pas mettre ses getas de marche des oirans.


« Oui tu as bien raison. Très bien Soshin, nous agirons ainsi alors, comme l'a dit Prue, cela sera le moment parfait pour se familiarisé facilement avec tous les habitants et ainsi en apprendre plus pour choisir un travail ensuite.
- Ravis de vous l'entendre dire mesdemoiselles, j'espère également que vous trouverez un travail qui vous plaise et où vous pourrez vous épanouir.
- Au revoir.
- Au revoir et au plaisir de vous voir à la fête. »

Le tutoiement avec l'autre jeune fille ne la gênait en rien, c'était avec cet homme qu'elle l'utilisait, non pas par respect, mais pour marquer une distance entre les deux. D'ailleurs la rouge se surprit elle même à lui rendre ses sourires si facilement, les humains n'étaient pas de ceux dont elle avait envie de fréquenté habituellement, mais la blonde était si chaleureuse qu'il était difficile de rester froide en face. Passer la fête de ce village en sa compagnie serait surement des plus agréables, enfin Kaika passerait une bonne soirée, du moins normalement. À cette idée elle eut un petit sourire discret sur les lèvres, cela faisait trop bien longtemps qu'aucun bon moment ne lui était arrivé.

Après avoir dit au revoir, l'ancienne oiran sortie de ce palais, commençant déjà à tourner le dos à l'homme tandis que Prue lui disait encore au revoir. À la sortie, elle s'était assez éloigné pour ni être espionné, ni se sentir encore trop proche de l'enceinte du temple, c'est alors qu'elle regarda la jeune blonde avec un sourire aussi chaleureux que ceux qu'elle lui adressait. Le temps passait, et les festivités n'étaient que demain, il fallait en plus de se reposer, se préparer.


« Le soir se rapproche, je pense retourner à l'auberge choisir une tenue pour demain et me reposer. Je te propose de nous retrouver demain au même endroit que là où nous nous sommes rencontré, en début d'après midi après avoir déjeuné. Cela te conviens ? »

Après s'être mise d'accord sur l'heure et le lieu de rendez-vous du lendemain, Kaika retourna à son auberge, ne mangeant qu'un fruit en chemin, cueillit sur un arbre fruité pour ne rien devoir aux habitants. S'ils voulaient vraiment lui faire la charité, alors elle en abuserait à la fête, se vengeant un peu de leur façon de la forcer à profiter gratuitement. Une fois dans sa chambre, elle fuma à sa fenêtre avec son kiseru rouge, décorer d'or et d'ivoire, avec son nécessaire à tabac en bois noir laqué et richement décoré. Souvenir de sa vie d'avant, vice qu'elle avait gardé dans sa fuite. Ensuite la métisse se coucha, pensant à la journée de demain qui sera là aussitôt qu'elle ouvrira de nouveau les yeux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Jeu 20 Juin - 19:02

Une fête. Un mot que Prue n'avait pas eut sur les lèvres depuis longtemps. Et déjà, elle se voyait dans son beau kimono confectionné par sa défunte mère. Elle voyait aussi Hilary portait le sien. Certes, d'anciens et douleureux souvenirs reviendront en surface mais ils seront sûrement vite balayés par l'ambiance festive. Et elles feraient une pierre deux coups. S'amuser et connaître les habitants pour créer des liens pour ainsi voir pour du travail.
Prue avait su convaincre Kaïka en la faisant céder face à Soshin et son envie pressante de les faire profiter de quelques jours de repos. Promettant plus tard un travail à la clé, qu'elles choissiraient elle-même. Kaïka salua l'homme, comme tout était dit, en acceptant d'aller à la fête tout comme Prue. La jeune femme n'allait pas s'ennuyer avec la joie communicative de la blonde qu'elle avait retrouvé depuis son arrivée dans ce village idéal.
Prue salua aussi Soshin, s'inclinant pendant que la jeune femme s'en allait vers la sortie. La blonde coura presque pour la rejoindre à l'extérieur, toute excitée pour la fête demain soir. Kaïka dit qu'elle allait retourner à l'auberge, la nuit allant tomber sur le village. Elle parla de choisir une tenue et la blonde se demanda si la jeune femme avait de quoi mettre pour la fête. Il vint alors une idée à la jeune fille mais elle n'eut pas le temps de l'exposer à Kaïka.
Cette dernière fit convenir d'une heure dont la jeune fille n'hocha que la tête, réfléchissant à la tenue tout en détaillant la jeune femme. Ca serait une surprise pour elle. Prue n'avait rien à faire jusqu'à l'heure convenue, alors pourquoi pas ? Elle ne connaissait pas encore la jeune femme mais elle avait envie de faire plaisir, en espérant que ce sera le cas. Elle fit signe à la jeune femme et s'en alla, entousiastmée, vers la petite maison où sa sœur et elle s'étaient installées.
Prue expliqua ce qui s'était passé depuis son départ de la maison pour chercher du travail jusqu'à l'annonce de la fête. Hilary explosa de joie, allant direct chercher son kimono au fond de sa valise. Elle disait avoir hâte de rencontrer Kaïka, de faire une nouvelle connaissance. En plus, la fête leur permettra de s'intégrer davantage dans le village, c'était l'une des meilleures façons de se mélanger aux villageois et d'en devenir des villageoises à part entière.
La blonde fit le dîner, elles dînèrent rapidement puis s'attelèrent pour leurs kimonos. Elles avaient grandit et leurs tenues ne les avaient pas suivit en taille, bien sûr. Elles devaient les aggrandir. Grâce aux leçons de coutures de leur marraine, elles arrivèrent à un résultat impeccable. Après ça, elles allèrent se coucher, ravies. Le lendemain, Prue profita du temps qu'elle avait face à elle, jusqu'en début d'après-midi pour confectionner un kimono pour Kaïka.
Il lui restait du tissu, suffisament pour le faire sans problème. Arrivé au déjeuner, elle avait presque finit, Hilary avait apporté son aide, motivée. Le kimono était prêt quand il était l'heure d'aller retrouver Kaïka au lieu convenu. Prue arriva à l'endroit où elles s'étaient rencontrées, accompagnée d'Hilary qui avait hâte de voir la jeune femme et de lui donner le kimono. Comment réagirait-elle ? Prue et Hilary attendirent l'arrivée de Kaïka.
Lorsque cette dernière arriva, Hilary s'inclina, tout sourire :

-Bonjour, je m'appelle Hilary !

D'emblée, la jeune fille se présenta, son jeune âge la rendait spontanée. Elle prit le kimono et le montra à la jeune femme comme pour voir si c'était à la bonne taille :

-Ca t'irait trop bien ! Prue ne s'est pas trompé, c'est bien ta taille, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Dim 23 Juin - 18:43

Dans sa chambre, fumant tranquillement avant d'aller se coucher, repensant au regard de Prue qui l'avait détaillé avant qu'elle ne se quitte. Finalement peut être que la tête blonde avait comprit qu'elle était une enfant tabou ? Le doute frappa Kaika. Impossible de savoir, si c'était le cas, la jeune femme ne serait-elle pas plutôt retourner voir le Soshin pour le mettre au courant après qu'elles se soient quitté plutôt que de partir dans une autre direction ? Mais d'ailleurs, s'il disait vrai avec sa barrière anti-yokaï, pourquoi est-ce qu'elle avait réussit à passer aussi facilement ? Normalement son sang yokaï aurait dû au moins lui donner quelque trouble en franchissant l'entrée du village.

Une sorte d’effrois l'envahi toute entière. Et si tout ce qu'il avait dit était faux ? Comment alors faisait-il pour garder les monstres loin du village, préservant ce dernier de leurs attaques … un horrible sentiment s'empara d'elle. Quelque chose de malsain semblait régner dans l'air et l'étouffé sans pour autant que ça ne soit lier à sa consommation de tabac. Les villageois étaient dupé par cet homme qui avait surement des relations avec les yokaïs pour garder cet endroit en paix. Non, pire, et si les villageois étaient au courant que tout ceci n'était qu'une triste mascarade pour sa réputation ?

Se retrouvant allongé sur le lit tout en y réfléchissant, la rouge était loin de trouver le sommeil rapidement. Déjà par sa vie d'avant où elle ne dormait qu'à l'aube lorsque tous les hommes des nuits de joie rentrait se reposer. Mais surtout par tous les doutes qui l'envahissait. Et Prue ? Savait-elle quelque chose ? À bien y réfléchir l'ancienne oiran se dit que non, la blonde était bien trop candide pour de telle mesquinerie. Impossible de l'imaginer en manipulatrice comme cet homme horrible. Finalement le sommeil eut raison d'elle, l'emportant dans des songes plus doux.

Les rayons du soleil virent chatouillé ses yeux encore clos, la forçant à les ouvrir et à vite les protéger par son bras. Il ne fallu que quelque seconde pour qu'elle s’extirpe du lit et aille ouvrir la fenêtre pour aérer sa chambre, et ainsi profiter de l'air frai du matin. On était déjà en milieu de mâtiné, mais pour mieux se gaver se soir à la bonne joie des habitants, Kaika ne désira ni prendre de petit déjeuné, ni même déjeuner. En fouillant son petit sac de voyage, il n'y avait aucun kimono de fête, enfin de fête « normale ». Tous ses kimonos n'étaient que des tenues de travail, et trahirait alors sa vie d'avant. Non or de questions qu'elle enfile une nouvelle fois ses oripeaux, surtout devant Prue. Tant pis elle n'en porterait pas alors.

À fouiller et chercher une tenue dans ses affaires, l'heure du rendez-vous était déjà bientôt là, n'ayant plus rien à faire dans sa chambre Kaika s'y rendit sans perdre plus de temps. Sur le chemin elle évita de parler à tous ceux qui croisait sa route, feintant d'être pressé. Mais voilà que Prue était déjà arrivé avec une autre jeune fille, plus jeune qu'elle, sa cadette à n'en pas douter. Hilary, telle était le nom de la petite enjoué.


« Enchanté de te connaître Hilary, moi c'est Kaika. »

La tête brune était vraiment jolie, un minois encore tout innocent. D'un coup cette dernière lui sortie un superbe kimono, il était vraiment très beau, la rouge s'en retrouvé toute gênée, elles ne se connaissaient à peine qu'elles lui prêtèrent déjà une tenue festive.

« Il est magnifique ! Mais où l'avez-vous trouvé ? Je ne voudrais pas vous emprunter des affaires qui vous sont peut être cher ... »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Mer 26 Juin - 19:48

Prue s'était demandée si la jeune femme avait un habit à mettre pour la fête que Soshin et les villageois organisaient. Elle avait longuement détaillé Kaika pour pouvoir visuellement avoir une idée de la taille et de la couleur qui iraient parfaitement à la jeune femme. Prue avait alors sortit des tissus qui lui restaient et avait décidé de fabriquer un très joli kimono pour sa nouvelle amie. Hilary l'avait aidé dans cette tâche.

Elles avaient polimiqués sur la couleur pendant une heure avant de se décider. Le rose irait bien avec la couleur de cheveux de la jeune femme. Bien qu'étrangement rouge, Prue ne faisait aucune réflexion là-dessus. Elle ne réfléchissait pas à si c'était naturel ou pas et aussi comment se faisait-il que la jeune femme ait une telle couleur de cheveux inhabituelle … La blonde n'était pas regardante au physique mais au cœur.

Et pour elle, Kaika n'était pas une mauvaise personne. C'était une personne agréable qui avait un cœur. C'était pour ça que la blonde avait travaillé d'arrache-pied pour confectionner ce kimono. Ce fameux kimono qu'Hilary se pressa d'offrir à la jeune femme, enthousiasmée. La taille semblait aller à la jeune femme. Tant mieux, Prue avait vu juste. Sa jeune sœur se présenta d'une même ton joyeux. Kaika avoua être enchantée en se présenta également.


-Je suis ravie aussi de te rencontrer ! On va bien s'amuser ce soir !

Ca faisait très longtemps qu'elle ne s'était pas amusée … Et peut-être aura-t-il un karaoké ? Ca serait sympa comme activité pour une fête. Ca leur rappellera le passé où elles allaient souvent au karaoké du village … Hilary, tout sourire, regarda la jeune femme surprise et surtout gênée qu'on lui offre un tel habit aussi magnifique. Prue était contente de recevoir un tel compliment. Elle avait fait de son mieux. Elle avait dessiné la veille le kimono.

-La couleur rendra bien avec tes cheveux … Ils sont si beaux. Je me suis demandé si tu avais une tenue pour la fête. Je n'ai pas eu le temps de te demander si tu en avais une. Alors j'en ai fait une …

Kaika était très gêné. Elle pensait que ce n'était qu'un emprunt. La blonde hocha la tête de gauche à droite pour rassurer la jeune femme :

-Ne t'inquiètes pas. C'était du tissu qui me restait. Ma marraine était couturière. Elle faisait des vêtements tout comme ma mère le faisait …

Un sourire nostalgique se figea sur ses lèvres avant de se reprendre :

-Il est pour toi, Kaika. Nous te l'offrons. Nous l'avons fait ensemble tout en décidant de la couleur ensemble, Hilary et moi. J'espère qu'il t'ira à merveille et qu'il te plaira.

Hilary incita, tout joyeuse :

-Hum, hum ! Il est à toi ! Tu vas le mettre tout de suite ?

Elle était pressée de voir la jeune femme dans le beau kimono. Prue et Hilary étaient déjà en kimono. Bleu marin pour Prue et vert foncé pour Hilary. La plus jeune portait un serre-tête blanc dans ses cheveux marrons tirant sur le noir. Prue avait juste un ruban bleu en satin. Elles étaient toutes deux prêtes pour les festivités de ce soir. Il ne restait que Kaika à se préparer. Hilary était impatiente de nature et avait hâte de s'amuser avec sa sœur et leur nouvelle amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Dim 30 Juin - 23:37

Les tenues des prostituées étaient toujours des kimonos de grande de beautés et qualitées, il fallait qu'ils attirent et plaisent aux clients, donc ils n'étaient jamais sobre. Plus le rang hiérachiques de la putain était élevé et plus ses kimonos étaient richement décoré pour montrer sa différence par rapport aux autres et la qualité de sa clientelle qui devenait alors que des hommes ayant les moyens de s'offrir les services d'une oiran. Leurs kimonos se démarquaient de ceux des autres femmes par leurs couleurs affriolantes et le obi noué sur le devant au lieu de l'arrière. Or de question pour la rouge de portée une de ses tenues qu'elle avait pourtant gardé malgré leur appartenance à sa vie d'esclave d'avant. Mais il fallait bien avoir quelque chose à se mettre sur le dos, et ce n'était pas en tenue d'Eve qu'elle pourrait espérer continuer son voyage sans risque.

Une chance que les deux jeunes filles qu'elle venait de connaitre lui avait confectionné une nouvelle tenue, ainsi sa vie d'avant pouvait rester dans le passé. Un immense soulagement naquit en Kaika qui se sentit moins oppréssé par ses souvenirs. Elle ne pouvait alors que sourire tendrement face à elles avec reconnaissance. C'était par ailleurs son premier kimono rose depuis qu'elle était femme. Petite, on lui avait confectionné un yutaka de cette couleur pour les jours de floraison des cerisiers dans le quartier des plaisirs. Ce genre de personne si simple et si gentille lui rappelait que les humains n'étaient pas tous mauvais, mais hélas il y avait les hommes.


« J'espère aussi que l'on s'amusera. »

Cela avait été dit avec un grand sourire, mais dans son cœur c'était sans grande conviction. Pour elle les villageois étaient bien trop suspect, tout comme leur chef et sa barrière étrange. Quoiqu'il en soit, l'ancienne oiran comptait bien abuser de leur gentillesse pour se remplir le ventre et d'autre breloque de fête pour pouvoir continuer sa route. Loin d'elle l'idée de terminer son périple dans cette soi-disant ville protégée des attaques.

« Je n'en avait effectivement pas, mais c'est tant mieux car maintenant j'en ai une qui me rendra les fêtes plus agréable. »

Une grande sincérité émanait d'elle à ses mots. Kaika était heureuse de savoir que cette tenue lui était offerte, néanmoins son sourire se dissipa en voyant que celui de Prue était nostalgique en parlant de sa famille. Des victimes des yokaïs à n'en pas douter. Une boule au ventre apparut alors dans son ventre, depuis longtemps elle les avait préféré aux humains, pourtant des personnes avec qui elle tissait des liens avaient connu des horreurs par leur faute.

« Bien sûr, il est bien trop beau pour attendre plus longtemps ! »

C'est avec un sourire malicieux que la rouge s'adressa à elles, avant de regarder si personne ne passait au même moment. Ni une ni deux, la voila qui jetais sa tenue pour enfiler le kimono, leur demandant de l'aide pour bien nouer le nœud à l'arrière. N'en ayant jamais eut, c'était une tâche compliqué à accomplir. Une fois l’œuvre accomplit, fin prête pour les festivités, Kaika réalisa qu'il lui manquait encore une chose, et en repliant sa tenue d'avant elle en sortie d'une des manches deux breloques à se mettre dans les cheveux. Une fois mis en place, avec l’expérience, une coiffure très soignés à l'allure des geishas siégeait sur son crâne rouge.

« Voila, je suis fin prête ! Que faisons-nous en attendant la fête de se soir ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Jeu 4 Juil - 21:42

Si il avait un karaoké, des petites activités amusantes sur le côté pendant cette fête, oui, elles s'amuseront bien. Et puis, là, elles n'auront pas l'inquiétude de la nuit et d'une attaque de Yokaï. Loin des angoisses d'être attaquées, oubliant le sanglant passé, elles pourront évader leur esprit et s'amuser à fond. Elles devaient profiter de cette fête pour se recharger d'ondes positives. Et le mieux c'était d'être bien entouré, de bonnes personnes qui aimaient aussi faire la fête.

Prue avait bien fait de faire un kimono pour sa nouvelle amie. Mais même si elle avait une tenue pour la fête, Prue aurait fait quand même un kimono pour la jeune femme. Malgré ce qui s'était passé de tragique dans son passé, Prue était restée la même. Gentille et serviable. Bien qu'elle n'était plus autant insouciante qu'avant. Moins naïve mais toujours autant pour ne pas se méfier des soit-disantes bonnes intentions de Soshin.

Mais elle se sentait en sécurité et ça n'était plus arrivé depuis longtemps. Elle était soulagée. Pouvoir vivre sans avoir peur, dans l'insouciance. Sans craindre une attaque de Yokaï … Sans que les villageois ne la traitent de fille maudite … Le paradis sur terre. Ce soir, elles devaient passer la plus bonne des soirées, la meilleure même et après, elles auront enfin ce qu'elles voulaient, un travail pour pouvoir vivre décemment, sans devoir quelque chose aux villageois.

Les paroles de Kaika étaient sincères, Prue le sentait et elle était contente que le kimono qu'elle avait fait spécialement pour la jeune femme lui plaisait. C'était le principal. Hilary pressa la jeune femme d'essayer le kimono. Elles pensaient, surtout Prue, que Kaika irait l'essayer dans sa chambre d'auberge, pas qu'elle l'essaie en plein milieu de la rue où des gens pouvaient passer. Hilary ne fut pas choquée, étrangement, mais Prue vérifia tout le temps autour d'elle, craignant que Kaika soit vu.

En vitesse, elle enfila le kimono, sous le rire enfantin d'Hilary, qui était toute contente. Il étauit magnifique sur elle. Il lui allait trop bien.


-Tu es trop belle dedans !

Prue hocha la tête, souriante, pensant aussi la même chose. Ca lui allait bien. Kaika demanda ce qu'elles pourraient faire en attendant la fête. Prue prit à nouveau la main de son amie pour l'entraîner ainsi que sa sœur vers le centre-ville :

-Et si nous allons voir les magasins ? On regardera comme ça où cela nous plairait de travailler ? Quand penses-tu ?

Le village n'était pas immense mais il y avait beaucoup de magasins. De vêtements, de légumes et de fruits, une libraire … Un peu de tout. Des restaurants, des cafés, même une biblothèque. Prue avait hâte de choisir et de travailler. Elle rêvait de s'offrir de jolies robes ainsi qu'à sa sœur. Celle-ci voulait des bonbons, elle en demanda à une marchande mais Prue essaya de stopper sa sœur en lui disant qu'elles n'avaient pas les sous pour payer.

La marchande leur dit que ce n'était pas grave et elle remplit un sachet avec ce qu'Hilary choissit aussitôt au grand dam de la blonde. Hilary prit le sachet et n'attendit pas pour en manger un. Elle tendit le paquet à à Kaïka et Prue :


-Vous en voulez ? Servez vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Jeu 11 Juil - 15:37

Pour cette première fête Kaïka avait de la chance d'être avec deux jeunes filles bien sympathique, qui plus est motivé pour la soirée, n'ayant jamais été "cliente" de fête, la rouge réalisa qu'elle ne savait que ce qu'elle pourrait y faire vraiment. D'habitude c'était elle qui se donnait en spectacle pour les gens pour les divertir durant les festivités en chantant, dansant etc ... Cette fois elle n'aurait pas à faire tout cela, et tant mieux, un village aussi étrange et qui prônait un homme tout aussi suspect comme chef, c'était hors de question de leur faire une quelconque démonstration, elle n'en avait que trop donné pour la geste masculine.

Enfin le point positif était qu'elle était sûr qu'aucune attaque de yokaï n'aurait lieux, déjà parce que le fameux Soshin disait qu'il avait installé une prétendu barrière, qui elle le savait été fausse, et parce que le village semblait vraiment ne plus subir d'attaque depuis longtemps ni même de s'en préoccuper. Depuis son arrivé, aucun yokaï n'avait d'ailleurs essayé d'y venir. C'était étrange. Ils n'étaient pas vraiment du genre à baisser les bras pour quelque chose d'aussi futile qu'une barrière magique, surtout quand on savait que le bonze Sanzô devenu célèbre pour les dérouiller à bout de bras avec ses compagnon, continuait d'en voir tenter leur chance pour le tuer alors que leur mort était certaine.

À force d'avoir été vu nue par les hommes durant des années, l'ancienne oiran n'en avait plus grand chose à faire d'être oui ou non vu encore en son plus simple appareil, se permettant alors un manque total de pudeur devant deux jeunes filles qu'elle connaissait depuis à peine vingt-quatre heure pour la plus grande. Sur le moment cela lui fit bizarre de remettre un kimono, mais il avait été confectionné avec tellement de bienveillance que l'enfant tabou se sentit vite à l'aise dedans. Depuis combien de temps ne s'était pas senti aussi bien ? Elle ne saurait le dire.


« Merci, vous deux aussi êtes magnifiques.»

Oui Prue et Hilary était vraiment superbe dedans leur kimono, les trois seraient surement les plus jolie en vêtement venu d'un autre pays. Peu de chance qu'ici, dans un village aussi coupé du monde, des habitants en aient déjà vu un jour. Au Tôgenkyo c'était déjà plus que rare d'en voir en porter, mais ses importations étaient très prisés. Tien au Tenjikû elle pourrait en faire, là bas ils devaient encore moins en connaître et en voir qu'ici. Les vêtements et coutumes aux allures indonésiennes changeait radicalement.

De nouveau la chaleur de la main de la jolie tête blonde réchauffa la sienne, l'entraînant par la même occasion dans une direction avec la petite tête brune. Prue avait une bonne idée pour passer le temps, quitte à devoir se trouver un travail ici qu'elles pouvaient en plus choisir, autant commencer dès maintenant. Kaïka espérait bien trouver une petite échoppe tenue par une personne d'un âge assez avance pour ne pas l'avoir trop sur le dos, et surtout pour que la personne soit assez calme et discrète. L'ambiance du village ne lui plaisait pas assez pour travailler tranquillement avec eux.


« Très bonne idée ! »

Une fois au quartier marchant, la plus jeune eut, comme tous les plus petits, une irrésistible envie de friandise. C'était mignon. Toujours aussi étrange, la marchande lui offrit avec une générosités suspecte le paquet de bonbon sans rien demandé en échange. Une fois le sachet en main, celle-ci en dévora sans attendre, et leur en proposa. Aimant aussi les sucreries, la rouge se permit d'en prendre quelques unes.

« Merci, ils sont très bon. On continue la rue voir si une boutique te donne envie d'y travailler ? D'ailleurs pourquoi ne travaillerais-tu pas dans une de vêtement ? Comme tu es douée tu pourrais en faire. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Mer 17 Juil - 19:35

Ce soir, ça allait être la fête. Ca faisait bien longtemps que les deux sœurs ne s'étaient pas amusées. Ca allait leur faire étrange et à la fois du bien. Bien que les souvenirs remontront sûrement, Prue avait décidé de mettre de côté son passé pour en profiter avec sa sœur. C'était sûrement ce que Mylène voulait qu'elles fassent : en profiter pleinement.

En plus, pas de Yokaï à l'horizon pour gâcher la soirée. Soshin avait promit une totale sécurité et les habitants semblaient être détendus et n'avaient pas peur. Ils avaient totalement confiance en Soshin. Prue respirait enfin la tranquillité sans se douter de rien. Ce qui l'agaçait le plus, c'était la gentillesse accrue des villageois.

Encore là, une marchande vint à offrir des bonbons à Hilary sans rien demander en retour. Prue se sentait mal à l'aise, à nouveau, fronçant les sourcils et faisant une légère grimace. Elle qui voulait juste visiter et repérer un établissement qui lui plairait pour travailler … Elle allait devoir supporter ça toute la soirée.

Plusieurs fois elle s'inclina pour remercier la dame en promettant de revenir régler la note. La marchande insista en disant que ce n'était pas la peine. Que c'était de bon cœur. Prue se pinça les lèvres, embêtée. Hilary proposa à sa sœur et à leur nouvelle amie des bonbons. Prue regarda Kaïka pour voir sa réaction.

Cette dernière accepta sans gêne et en prit quelques uns pour goûter. Prue mit de côté sa gêne. Maintenant, qu'elles les avaient mains … C'était trop tard. Ne pas laisser perdre. Prue en prit une poignée, en souriant. Kaïka proposa de continuer pour voir si une boutique intéresserait Prue. La jeune femme trouva intéressant que la blonde travaillerait dans un magasin de vêtement.

Prue rougit puis sourit, ravie. Elle aussi voulait travailler là-dedans et s'y verra bien. Hilary s'affola en montrant du bras un magasin de fringues qui lui plaisait, la bouche pleine de friandises :


-Manges tranquillement et un par un, Hilary …
-Cette boutique là à l'air trop géniale !!! Pourquoi pas celle-là ?


Elle commença à courir vers la boutique mais fut bousculée par un homme dans la quarantaine, l'air bourru. Prue accourra pour s'excuser à la place de sa sœur, en s'inclinant de gêne :

-Pff, insolentes … De toutes manières, vous n'allez pas faire long feu au village …

Il ricana laissant Prue se redresser sans comprendre ce qu'il avait voulu dire.


[Quand il fait une chaleur tenace et étouffante, la flemme me prend pour les RPs XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Dim 11 Aoû - 1:40

[Comme je te comprends lol]

C'était vrai, une couturière comme elle serait comme un coq en pâte dans une boutique de vêtement, mieux de confection de vêtement ! Ce qu'il y avait forcément dans une ville couper du monde et ainsi des fournisseurs d'autres vêtements. Leur façon de vivre était vraiment étrange, peut être qu'ils étaient bien ainsi, mais dans ce cas pourquoi accepter chez eux les visiteurs perdu … vraiment étrange. Plus le temps passait et plus son esprit était frappé par divers doute et question. Mais à bien y réfléchir, s'il était en autarcie c'était peut être parce que les habitants d'autres villages n'avaient pas envie d'aller chez eux … Cette idée lui glaça le sang et un étrange sentiment l'envahie, cette histoire la rouge ne la sentait vraiment pas.

La petite sœur de Prue était vraiment adorable et gentille, et surtout pleine de vie ! Peu après leur avoir généreusement proposé ses bonbons acquit par une bonté suspecte d'une marchante, la voilà qui partait déjà toute excité vers une nouvelle boutique. En la regardant la métisse oubliait un instant tous ses troubles vis à vis de ce village et de ses habitants. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, s'effaça ensuite par la présence d'un homme qui avait tout l'air du type mauvais et abjecte, de quoi en rajouté à son dégout. Sans aucun respect il avait bousculé la jeune fille, surement volontairement.

Lorsque Prue accourut pour s'excuser, Kaïka fit de même, sans pour autant s'excuser ou s'incliner, regardant avec méfiance ce type. Ce qu'il balança lui rappela immédiatement ses doutes, son angoisse grandissant d'un coup. Rouge de colère, elle prit une pierre sur le sol pendant qu'il continuait tranquillement sa route et la lui jeta sur la tête. Une fois retourné, elle lui jeta un regard noir, serrant ses mains à sang.


« Hey toi qu'est ce que t'as voulu dire par là hein ?! Vous compter nous faire quelque chose ?!
- … Hein euh non, oublié c'est cette gamine à me bousculer qui m'a énervé, et puis c'est juste que … les étrangers continuent toujours leur routes …
- C'est toi qui l'a bousculer !
- M'en fou. »

L'ancienne oiran n'arrivait pas à oublier ses paroles qui lui restaient en travers de la gorge, si c'étaient des objets la pauvre suffoquerait surement. Saignant d'une main, la sensation de la goute la longeant la sortie un peu de sa colère, et regarda son amie.

« Tu ne trouve vraiment pas ça étrange ? Tout ce qui se passe ici ? J'ai un mauvais pressentiment … pour la fête on ne s'éloigne pas les unes des autres. J'ai pas confiance en ce village ... »

Puis elle laissa les deux jeunes filles faire un tour dans la boutique après une brève discussion sur leur avis, n'ayant pas le cœur de voir d'autre villageois. En attendant la rouge sortie son kiseru et le bourra de tabac avant de l'allumer et de fumer pour se soulager les nerfs. Jetant un coup d'œil au ciel, l'orientation du soleil lui fit prendre conscience que l'heure de la fête n'allait plus tard.

« Dites, avant d'aller à la fête vous voulez repasser chez vous on se dirige après une autre boutique vers la place principale ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Mar 13 Aoû - 19:50

Ce type était vraiment bizarre. Son allure, sa démarche et son comportement … Et le regard qu'il posait sur les jeunes filles était tout aussi étrange que ses paroles. « Ne pas faire long feu au village ... » Ce qui voulait dire qu'elles ne resteraient pas longtemps ici, d'après lui. Et pourtant, contrairement à Kaïka, les deux sœurs comptaient rester très longtemps ici, s'installer même. Peut-être que ce villageois ne le savait pas … Ca semblait si étrange pourtant.

Le gars allait continuer sa route lorsque Kaïka ramassa une pierre et la lança sur la tête de l'homme, sans prévenir. Prue fut offusquée et Hilary ouvrit la bouche sans rien dire, ne s'y attendant pas. Kaïka était très furieuse envers l'homme et lui demanda même des explications et ce, rapidement. Même si il était énervé, il n'avait pas à parler ainsi et Kaïka avait eut raison de s'énerver. Ce n'était pas Hilary qui avait bousculé l'homme mais lui qui l'avait bousculé …

Bien que Kaïka dit que c'était lui, ce dernier s'en fichait royalement reprenant sa route comme si de rien était. Hilary fit la moue en contastant les bonbons éparpillés au sol. Ils étaient tombés lors du choc entre elle et l'homme. Prue regarda la jeune femme, un peu inquiète. Elle saignait à ses mains. Elle ne s'en faisait pas, à voir, plus préoccupée par le comportement hostile et étrange de l'homme. Elle se doutait de quelque chose que Prue ne semblait pas voir ni comprendre :


-Que veux-tu dire ? Que pressens-tu ?

Plus Kaïka avançait ses inquiétudes et plus Prue venait à douter. Elle fixa sa sœur qui faisait la moue pour les bonbons perdus qu'elle ne pourrait plus manger. Mais elle pensa aussitôt à la fête de ce soir et était certaine d'en avoir à nouveau. Elle n'était pas touchée par ce qu'il l'entourait, à son âge, c'était normal, on préférait plutôt s'amuser qu'autre chose. Et Prue la comprenait, il y a deux ans voire trois, elle était comme ça.

Elles finirent par entrer dans la boutique, faisant le tour, émerveillant Prue des confections exposées. Elle se voyait déjà en temps que coustumière et avait hâte de travailler. Mais les paroles et l'inquiétude de Kaïka revinrent la hanter et elle vint à se poser d'innombrables questions. Et si ces villageois et leur soit-disante aide n'étaient pas de bon cœur et qu'ils cachaient quelque chose ? Mais quoi ? Un frisson la parcoura lorsqu'elle sortit de la boutique. Kaïka demanda si elles voulaient repasser chez elles.


-Ca va bientôt être l'heure. Regardons encore quelques boutiques et tranquillement, on rejoindra les habitants vers le lieu de la fête.

Prue vit des traces de terre sur le kimono de sa sœur et l'aida à s'en débarrasser. Elle se rappela des mains de Kaïka. La blonde sortit un mouchoir en tissus de sa poche en approchant la jeune femme. Elle tendit le mouchoir au ton bleu ciel :

-Tu as dû te faire très mal tout à l'heure … J'espère que ça ne saigne plus. Tiens.

Elle lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Sam 17 Aoû - 19:58

Peut être que la bonté dégoulinente à en être agaçante des villageois étaient une technique peu commune pour leur donner envie de partir à la longue ? Non à bien y réfléchir l'ancienne oiran trouva que cette technique prenait vraiment trop de temps, et lorsqu'on souhaite se débarrasser de quelqu'un on préfère la rapidité. En revanche cela pouvait gâcher une partie beaucoup plus noir du village qui sera alors le parfait inverse de leur côté gentil et généreux. Avec ce qu'il venait de dire, c'était devenue une certitude dans l'esprit de Kaïka, ils leur voulaient du mal tout autant qu'ils étaient, mais quoi ? Qu'est ce qu'un village pouvait espérer de jeune fille ? Un sacrifie païen qui demandait des jeunes vierges en offrande à certain dieu quelconque ? Non impossible, ils n'avaient pas l'air de croire en de tel rite, puisqu'il avait déjà un chef en matière de religion, le fameux Soshin. - de plus la rouge n'était plus vierge depuis longtemps, et le nombre d'homme qui lui passèrent dessus ne se comptait plus- La religion étant mise de côté, elle n'arriva pas à voir ce qui pouvait tant les intéresser à les faire partir, car cela ne pouvait pas être parce qu'ils n'aimaient pas les étrangers, ils étaient trop généreux avec eux.

« Ce village … leur gentillesse exagéré … tout ça c'est du chiqué ils cachent quelque chose et veulent se débarrasser de nous. C'est ce qu'il avait l'air de dire, par contre à pas nous le dire ouvertement c'est que c'est pas de manière orthodoxe qu'ils vont faire en sorte qu'on quitte le village j'ai l'impression ... »

Kaïka se sentit encore tout énerver, ses nerfs encore à vif et son regard noir, la haine encore présente dans chacun de ses tissus corporels. Mais soudain elle réalisa qu'à parler ainsi elle allait surement inquiéter trop les deux jeunes filles, ce qu'elle ne souhaitait pas particulièrement surtout si la vérité n'était pas aussi noir qu'elle l'imagina. Cela la calma rapidement, et réalisa que les bonbons de la plus jeune se trouvait sur le sol. Quel gâchis. Dans le doute elle accroupie vers au niveau d'Hilarie et ramassa les bonbons, les mettant dans un petit paquet en soie où généralement se trouvait son argent. L'habitude de la maison close, c'est que les plus jeunes avaient moins de bonbons que les ainé, car elles n'avaient pas de client pour leur offrir, alors dès qu'ils tombaient sur le sol, un coup d'eau et ils finissaient de leur gosier.

« Avec de la chance en les lavant un peu ils seront tout succulent comme avant ! »

Heureusement à côté se trouva une boutique de vêtement et qui en plus, confectionnait ceux-ci. En regardant Prue, ce genre d'endroit était fait pour elle, surtout avec son talent pour la couture, sa créativité serait ainsi libre de toute expression et pourra alors s'épanouir à son gré. Malheureusement ce village n'était pas fait pour cela, la tabou continua de surveiller du coin de l'œil les agissement des autres, certaines personnes les regardaient mais tous ce qu'elles firent n'avait rien de bien suspect en soi. Impossible alors de savoir ce qui se tramait véritablement.

Kaïka hocha la tête, encore quelque boutique avant de rejoindre les autres paraissaient une bonne idée, ainsi elles verraient mieux le village, et peut être qu'en allant partout ainsi, un indice sur ce que cache le village leur sautera aux yeux. Prue lui sortit un mouchoir pour qu'elle essuie le sang qu'elle avait sur la main depuis tout à l'heure, la rouge l'avait totalement oublié, d'ailleurs elle n'y avait aucunement prêté attention. En regardant sa main dont le sang rouge avait foncé par la coagulation, l'idée de gâcher un beau mouchoir la mit mal à l'aise.


« Oh merci mais il est trop beau pour le souiller avec du sang séché. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Mer 21 Aoû - 19:30

Prue commençait à perdre peu à peu sa bonne humeur et sa joie d'être ici. Enfin, elle pouvait voir à quel point c'était étrange que les villageois soient aussi bons avec elles depuis leur arrivée, et même, ils étaient beaucoup trop gentils pour être honnête. Pourtant, elle voudrait y croire, croire qu'elles pouvaient vivre ici dans un village où une bonne ambiance régnait mais hélas, la vérité lui sautait aux yeux et Kaïka accentuait les choses, ce qui n'arrangeaient rien.

En regardant les vêtements dans la boutique, Prue semblait éloignée un moment. Elle s'imaginait déjà dans cette boutique, confectionnant des robes et autres vêtements pour une clientèle qui apprécierait ce qu'elle créerait. Son rêve s'effaçait peu à peu à mesure que les doutes montaient en elle. Elle regarda Hilary, contente que la jeune femme ait récupéré ses bonbons et avait rassuré qu'elle pouvait après les avoir lavé, les manger.

Il ne fallait pas beaucoup pour Hilary. Si jeune, si débordante d'énergie. Il fallait dire qu'elle n'avait pas vu les corps de ses parents en lambeaux ainsi que celui de sa marraine … Elle était encore insouciente et Prue le serait encore si, elle, elle n'avait pas vu ces horreurs. Malheureusement, c'était le cas. La blonde avait perdu toute candeur ces jours noirs. Et elle ne récupéra jamais son innocence. Ses yeux souillés par la vue du sang, à jamais …

En parlant de sang, Prue avait proposé son mouchoir. Mais Kaïka se voyait désolée de le tâcher alors elle le refusa poliment. Prue hocha la tête de gauche à droite, tendant toujours le mouchoir :


-Ne t'inquiètes pas. Je sais que le sang est difficile à nettoyer sur les tissus comme celui-ci mais ma marraine avait trouvé la solution idéale pour enlever les tâches de sang. Elle m'a expliqué comment faire.

Elle se rappela avec douleur lorsque sa marraine avait dû nettoyer les tâches de sang de ses parents dans le salon saccagé. Prue avait fait la même chose après la mort de sa marraine. Cacher le plus possible la scène pour qu'Hilary ne voit rien … Prue ravala sa salive, prenant une main de la jeune femme pour mettre le mouchoir dans la main. La blonde sourit légèrement puis commença à marcher de nouveau pour arpenter la rue.

-Allons voir d'autres magasins ! Après ça sera bientôt l'heure de la fête …

Hilary s'arrêta au bout d'un moment devant un « bar ». Elle s'agrippa à sa sœur, demandant à s'arrêter pour boire quelque chose de frais. Prue hésita. Une serveuse sortit, leur proposant un verre …

-On pourrait attendre ce soir, Hilary …
-S'il te plaît ! J'ai soif !!


Prue fixa Kaïka :

-On peut s'arrêter un moment en attendant le soir, non ?
-Je vous offre un verre, mesdemoiselles.


La serveuse, souriante et gentille, rentra à l'intérieur pendant qu'Hilary s'asseya en terrasse en entraînant sa sœur. Le verre allait être gratuit encore … C'était bizarre mais Prue ne voulait pas refiler son inquiétude à sa sœur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Mer 28 Aoû - 17:23

La rouge n'était pas du genre à mâcher ses mots ni à ménager les esprit, grandir dans un bordel avait renforcé son caractère. La vie de putain était loin d'être facile, les gens qu'on pouvait y côtoyer étant tout sauf des enfants de cœur. Il fallait être forte pour survivre dans cet enfer, rien que les règles de vie était stricte, une erreur et c'était les coups de bâton. Une éducation rude et douloureuse pour devenir une femme de joie capable de céder à tous les caprices de la gente masculine. Ce n'était alors pas les faux semblant des villageois qui allaient la surprendre outre mesure, ou encore un homme comme le Soshin se faire passer pour ce qu'il n'était pas. Au contraire cela ne faisait que renforcer son idée que les humains n'étaient que des ordures. Seul peut être Prue et Hilary pouvaient la faire douter sur son idée bien encrée dans son esprit.

Énervée qu'on puisse s'en prendre à deux jeunes filles aussi pure que lui semblaient les deux sœurs, Kaïka se blessa à la main, et après un petit temps, le temps que les esprits ce calme un peu de cet incident, la blonde proposa alors de nettoyer sa plaie avec un mouchoir trop beau pour être souillé. Devant une telle envie d'aider son prochain -et avec des arguments irréfutables-, l'ancienne oiran céda et accepta alors le mouchoir pour rendre sa main moins repoussante. Pour la remercier elle lui adressa un large sourire plein de reconnaissance.


« Merci beaucoup, j'espère que cela ne sera pas trop dure à laver alors. »

Cependant, intérieurement cette réflexion la rendu tiste, « apprendre à nettoyer du sang » pour en arriver là c'est qu'il fallait avoir vu beaucoup de sang, car des coupures de temps en temps ce n'étaient pas très grave, cela ne tâchaient presque pas, au pire lors d'une chute cela avait le mérite de déchirer en plus les vêtements, ne laissant que peu de trace de sang. Peut être que Prue elle-même avait utilisé cette technique pour des proches ou de la famille victime d'une tragédie. Son sourire se dissipa, le ton qu'employa la blonde lui confirmant son hypothèse.

« Tu as raison, après les commerçants fermeront pour se rendre eux aussi à la fête. »

Seule Hilary était encore guillerette, elle désira d'ailleurs prendre un verre, la pauvre enfant devait avoir soif, le revers de médaille des bonbons surement. Prue voulu l'avale de Kaïka, cette dernière hésita un instant, on n'était jamais trop prudent. La plainte de la plus jeune se fit entendre rapidement par une serveuse qui était sortit en proposant des verres à toutes.

« Pourquoi pas, il nous reste encore une peu de temps avant que la fête ne débute. »

Après avoir discrètement sentir l'odeur du verre, il n'y avait aucune plante servant à drogué à sa connaissance, bien sûr il y avait toujours un risque car Kaïka était loin de les connaitre toutes. Après l'avoir bu, le liquide s'avéra sans risque, désaltérant alors les jeunes filles, notamment la plus jeune. Le temps passa discrètement pendant qu'elles discutèrent jusqu'à ce que le soleil décline assez pour signaler le début proche des festivités. Une des serveuses arriva près d'elles pour justement les prévenir de la fermeture du bar pour installer leur stand pour la fête.

« - Nous sommes désolés mais nous allons devoir fermer, nous allons ouvrir un stand de boisson sur les ruelles où se déroulera la fête, vous n'aurez qu'à passer nous voir.
- Si l'on vous trouve, allons y nous aussi c'est l'heure. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Ven 30 Aoû - 20:01

Prue avait apprit à nettoyer le plus efficacement possible des tâches de sang résistantes. Pour cacher l'horreur de la mort de sa marraine à sa sœur cadette, la blonde avait dû user de la même méthode que sa défunte marraine pour la mort de ses parents. Une même scène qui s'était répêté, par deux fois, avec le même scénario de suite. Est-ce que si elles étaient restées, elles auraient connu le même sort ? Elles n'ont pas eut le temps de savoir, les habitants se sont chargés de les faire partir avant du village …

Kaïka n'avait donc pas à s'inquiéter. Prue arrivera à retirer le sang séché sans grand problème, ce n'était rien comparé à la scène maccabre à nettoyer d'il y a peu de temps. La blonde fit non de la tête en assurant que ça ne sera pas si dur que ça, qu'elle avait vu pire, sans rien ajouter d'autres de plus précis. Parler de ça en présence de sa sœur ne lui plaisait pas trop. Hilary n'avait rien vu et c'était mieux ainsi. Elle aurait été choqué à vie comme l'avait été Prue …

Elles allèrent continuer leur visite lorsqu'Hilary voulut à boire. Elle avait désigné un café où une serveuse sortit pour leur proposer des verres. Prue voulait un avis de Kaïka qui accepta en disant qu'il restait du temps avant la fête. Prue ne put que dire oui aussi en s'asseyant près de sa sœur. La serveuse amena les verres et Hilary étancha aussitôt sa soif, ravie. Elle était contente et plus l'heure de la fête approchait et plus elle était excitée d'y être.

Prue remarqua la méfiance de Kaïka pour son verre mais ne dit rien, buvant lentement son verre qui la rafraîchissait. Pendant tout ce temps, Hilary questionna sa sœur sur les différents activités que proposerait le village. Une longue discussion animée s'en suivit jusqu'au moment où la serveuse vint leur dire que c'était l'heure de fermer et d'aller installer leur stand. L'heure de la fête était très proche. Hilary se leva d'un bond, tirant sa sœur vers le centre du village.

Prue verifiait si Kaïka suivait. Les habitants du village commençaient à installer petit à petit et une légère musique s'élevait dans l'air. Hilary avait lâché sa sœur et courrait un peu partout. Il avait de tout. Des stands de nourritures de toutes sortes, des stands de vente de masques, des stands de boissons, des stands de jeu aussi. Hilary s'élança vers l'un deux où il fallait attraper des petits poissons avec un fin filet. Derrière, on sentait une délicieuse odeur de poisson cuit.


-Hilary … Tu vas avoir du mal.

Mais Hilary n'entendit pas, essayant quand même avec difficultés. La langue sur le côté, elle plongeait son filet pour attraper le petit poisson.

-Ho non !

Et comme Prue l'avait prévu, le filet cassa. Hilary essaya encore plusieurs fois, sans succès. Elle se tourna vers la jeune femme et sa sœur, les larmes aux yeux. Prue comprit que sa sœur voulait qu'on l'aide à gagner. En plus c'était soit des masques ou des peluches. Et Hilary avait repéré un très joli ourson brun.

-Je le veux …
-Ha …
-Du poisson bien cuit ! Qui en veut ? Mademoiselle ?


Un vendeur à la sauvette accosta Kaïka pour ainsi attirer son attention.

-Vous devez avoir faim, mademoiselle ? Venez donc en mangez un morceau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Sam 31 Aoû - 0:02

Bien que ce village était plus que douteux, la rouge fut plus que ravis de pouvoir humidifier sa gorge, c'est que depuis qu'elle avait quitté sa chambre, elle n'avait bu à aucun moment, son palais lui-même commençait alors à sécher. L'eau fut plus que fraiche, ça lui fit grand bien. Pendant que les deux sœurs discutaient, Kaika réfléchit à combien de temps elle allait rester ici. Trouver du travail lui sembla impossible et sa méfiance pour ce village fut trop grande pour qu'elle veuille y rester trop longtemps, mieux valait partir rapidement. Encore une fois tout au plus pour profiter de la compagnie des deux jeunes filles, seule compagnie un temps soit peu intéressante dans les environs, et surtout pas malveillante.

Lorsque la serveuse vint leur prévenir de la fermeture pour la fête, ce fut la plus jeune qui s'excita en première, les deux autres restant plus calme bien que Prue soit entrainée par sa sœur. Dans les grands axes qui supporteraient la fête, les stands commençaient à apparaître petit à petit. Hilary semblait déborder d'énergie, sans plus attendre, elle se dirigea vers un dont l'installation était terminé pour essayer d'attraper des poissons. Un jeu qu'on voyait parfois dans les bordels, selon les saisons, ces maisons closes étaient toujours ou presque décorés par des aquariums de carpe koï, et lorsqu'ils étaient encore petit, les clients s'amusaient à les capturer avec des filets de riz. S'il gagnait il avait le choix de le garder ou de l'offrir à sa putain.

La pauvre petite perdit plusieurs fois, mais si elle s'attelait avec hargne à la tâche c'était parce que le jeu en valait la chandelle : un peluche d'un ourson. L'ancienne oiran eut une grande sympathie pour la tête brune et aurait bien voulu l'aider mais fut attiré par un poissonnier qui comme tous les gens de son métier, parlait bien trop fort. De plus l'odeur du poisson grillé était plus qu'envahissante, mais une petite faim se fit sentir dans son estomac, et quitte à abuser de la gentillesse excessive des habitants autant bien se remplir la pense. Elle se retrouva alors avec une brochette de poisson grillé et d'anguilles, et retourna voir les deux sœurs, mais le monde commença à prendre place dans les rue, et elle dû se frayer un chemin pour retrouver la jeune fille.


« Prue tout va bien ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   Mar 3 Sep - 17:02

La fête commençait à peine qu'Hilary était déjà à un stand de jeu. Mais ce jeu n'était pas si simple et après de vains efforts sans couronnement de succès, elle abdiqua qu'elle ne pouvait y arriver. Elle s'était retournée vers Prue et Kaïka pour qu'elles puissent l'aider dans sa démarche. Prue soupira fortement. Après le verre dans un café, maintenant, un jeu où elles étaient certaines de perdre, enfin surtout la blonde.

Mais le regard de chiot abattu de sa sœur l'a fit craquer et Prue se lança elle aussi dans la « bataille ». Pendant ce temps, un vendeur avait attiré Kaïka derrière avec du poisson frit. Ca criait toujours un vendeur et comme ce dernier n'avait encore personne comme client, il avait vu la jeune femme et l'avait interpellé. Il ne lui demanda pas d'argent pour la nourriture, normal, c'était les nouvelles et elles logeaient gratuitement au village …

Les gens commençaient à venir par foule. Prue continuait avec acharnement d'essayer d'attraper un poisson, en vain. Mais elle tenait prise car sa sœur lui tirait la manche en ne cessant de montrer du doigt la peluche qu'elle voulait tant. Au bout d'un long moment d'efforts infructuant, Prue n'en pouvait déjà plus. Kaïka avait été cherché une brochette pour se régaler et revint vers elle à tâtons, vu le monde qui avait à présent, entre les stands.

Prue s'arrêta en entendant la voix de la jeune femme. La blonde se tourna là où était sa sœur et se raidit la bouche ouverte. Elle allait dire que c'était impossible et qu'elle était désolée. Mais elle se tut, ne voyant plus sa sœur à côté d'elle … Elle se leva d'un bond, fixant de tous les côtés puis se tourna vers Kaïka, légèrement inquiète. Mais son inquiétude ne cessera d'augmenter par la suite …


-Kaïka … Tu as vu Hilary ?

Prue regarda autour d'elles, s'avançant à un autre stand, commençant à avoir peur. Hilary n'était plus dans son champs de vision. La jeune fille ne se serait jamais autant éloignée d'un coup sans prévenir … Prue revint au stand de jeu, espérant qu'il avait vu la direction que sa jeune sœur a prit :

-Avez-vous vu où est partir ma sœur ? La jeune fille qui jouait avant moi ?

Ce dernier était occupé mais il fit un léger signe agacé dans une direction. A droite de Prue. Elle se retourna à nouveau vers Kaïka.

-Il faut la retrouver. Je sais que c'est un petit village et il ne faut pas craindre les Yokaïs. Mais je n'aime pas la savoir éloignée. Qu'en penses-tu ?

Elle montra la direction :

-Essayons de la retrouver.

Elle commença à avancer, regardant du coin de l'oeil si Kaïka suivait. Elle ne connaissait que la jeune femme dans ce village et les doutes que Kaïka avait formé tout à l'heure faisait travailler l'esprit de la blonde. Elle n'avait pas remarqué une chose … La peluche que voulait tant Hilary avait disparu des présentoirs du stand de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle vie ... ? [PV Haku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: Togenkyo :: Mo Zhai :: Bazar-