Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 S'amuser un peu [PV Ririn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mar 26 Fév - 22:38

Je contemple le monde des humains. Cela fait longtemps que je ne l’avais pas fait.
Depuis combien de temps ne suis-je pas descendu pour embêter ce monde ?

Eh ! Mais ça fait au moins cinq jours ! Ah c’est malheureux ce que le temps passe vite. Même si je me suis un petit peu amusé dans le monde des dieux, je n’ai encore rien fait dans celui des humains pour m’amuser depuis bientôt une semaine. Allez c’est décidé, je vais leur dire un petit coucou pour qu’il ne tente tout de même pas de m’oublier !
D’ailleurs, suis-je bête, mais je dis le monde des humains…Mais en vérité, il n’y a pas que les humains ! Les yokais sont aussi là, même si en ce moment ils sont pas très drôle…. Par contre celui qui les a rendu ainsi doit être marrant je pense ! Faudrait que je pense à le rencontrer, peut-être qu’il parviendrait à m’aider à souffrir comme il se doit ?

Cela me fait penser à la nouvelle qu’il y a eut dans le monde des dieux… Elle se nomme pas mais dit se nommer Huan Yue et j’ai vraiment envie de faire connaissance avec elle parce qu’elle à l’air d’être une proie de choix et qu’elle m’amuse vraiment.
Mais pour l’instant, je vais m’occuper du monde d’en bas. C’est parti !

Si seulement je pouvais arriver dans une ville en planant avec un de mes parapluies, ça serait trop bien. Je vais essayer.

- Yaaahouu !!!

Et me voilà à voler dans les airs en sautant d’une montagne pour arriver à ce village qui m’a l’air tout perdu. On va s’amuser oui ! On va s’éclater oui ! On va souffrir ! ….J’espère !

Et j’attéri sans trop de mal. Franchement je suis devenu un pro de ce genre d’atterrissage. On dirait trop Mary Poppins même que je ne sais même pas qui est cette madame mais si je dis ça c’est qu’elle doit être géniale !

Je ne sais pas trop où je suis, parce que vous comprenez, je connais pas bien l’endroit moi, je suis juste le dieu de la discorde, pas celui de la géographie, mais ça à l’air top sympa, alors je vais m’y promener ! Les gens me regardent en se demandant sûrement pourquoi je suis si joyeux. Je vois des enfants courir et rire et ça me fait sourire. Surtout quand je leur lance un bon tas de cailloux dans la tête.
Quand je pense que les dieux ne m’arrêtent sûrement pas parce que c’est mieux que j’embêter mon monde ici plutôt que chez eux… Mais, voyons messieurs, c’est vous qui avez décidé que je sois votre dieu de la discorde…Et je vous rappelle que tant que je ne souffrirais pas, je continuerais de faire souffrir les gens pour voir comment c’est la douleur. Là ça se fini en pleurs et ça me fait rire. Pourquoi ?

Je finis par partir me promener un peu plus loin. C’est sympa comme ville ou village je sais pas trop. Je vais bien m’amuser un petit temps tiens. Je me met à chantonner et… Ah, je viens de rentrer dedans, ou quelqu’un viens de le faire à ma place… J’ai déjà vu ça un jour, après les deux personnes tombaient amoureuses, comme si Cupidon – c’est qui celui là d’ailleurs ? – s’était amusé à leur lancer une flèche en pleine tête pendant la chute !
Je regarde la personne que j’ai bousculée en souriant encore. Je ne sais faire que ça…Hein ?
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mer 27 Fév - 15:27

Vide. Tout était vide dans le château, non pas qu'il n'y avait personne, mais tout le monde était trop occuper pour lui servir de divertissement ou encore de combler son ennuie en lui tenant compagnie. Son frère et sa petite bande était encore une fois partie se faire battre par la bande de Sanzô, à croire qu'ils aimaient ça pour en redemander autant, mais elle savait qu'ils n'avaient pas le choix, les ordres de sa mère était rendu obligatoire par la prise d'otage de la mère de son demi-frère. Enfin au moins quand ils rentreraient bredouille pour la énième fois, la petite princesse aurait un sujet de distraction : se moquer de leur échec. Car oui, d'avance elle savait que son bonze allait gagner, déjà parce que ça arrivait tout le temps, et parce que si jamais son frère gagnait elle n'aurait pu de raison d'aller voir Sanzô et de se voir offrir des brioches à la viande. Juste pour cette histoire de nourriture voir son frère se faire laminé à chaque fois ne la dérangeait pas plus que cela, le ventre doit avoir un impacte plus gros sur son cerveau, ça expliquerait qu'il surpasse ses pensés et sentiments.

N'ayant aucune distraction à sa disposition et n'ayant nullement envie de rester bien sagement en suivant les ordres de sa mère, car obéir n'était pas une notion inscrite dans son code génétique, la petite yokaï décida de prendre la poudre d'escampette. De toute façon Yaone n'était pas là pour lui servir de baby-sitter, quitter le château familiale serait un véritable jeux d'enfant. Un dragon volant, et hop, la petite furie était déjà entrain de survoler les plaines du Tenjikû pour se rendre au Tôgenkyô, faisant le chemin inverse de celui que devait faire le bonze et sa petite troupe. Rien qu'à cette petite pensé, Ririn se sentait d'humeur joyeuse. Il en faut peut pour être heureux, c'était tout à fait vrai avec elle, bien heureux sont les simples d'esprit après tout, on ne le dira jamais assez.

Près d'une ville dont elle ignorait le nom, car de toute façon ça n'avait aucune importance à ses yeux, et retenir des trucs, sauf les noms des gens qu'elle aime bien ou des bons petits plats qu'elle goutes, retenir une information était trop compliqué, la petite yokaï vit une silhouette au loin qui semblait bondir dans airs. Son capteur d'intérêt qui devait se loger dans la même région de son cerveau que celui de l'amusement fut immédiatement interpeller. Par contre la pauvre était trop loin pour voir avec précision la tête de la personne ni même son sexe, la retrouver aller tout de suite être moins marrant. Quoique sait-on jamais. Sauf que l'esprit simplet de la princesse avait omis un gros détaille des plus pertinent : elle était yokaï. En cette période de crise, c'était vraiment pas la race ethnique à laquelle il fallait appartenir, bien qu'une fois la fécondation passé, c'était trop tard pour en changer.

Posant son dragon au loin comme si la lisière de la foret était un parking privé pour ce genre d'animal, Ririn entreprit d'aller chercher la mystérieuse personne dans le village. Au moins elle avait eut le bon sens de ne pas rentrer avec l'animal cela aurait posé plus d'agitation sinon. Déjà un pied dedans que les gens reculaient en la voyant, heureusement qu'elle avait l'apparence d'une enfant, car dans le doute les villageois effrayés ne sortaient pas encore les fusils si toute fois ils en avaient. Ne remarquant pas l'effet qu'elle provoquait sur la population et n'en ayant en réalité rien à faire, Ririn continuait de chercher la personne sans savoir comment la trouver, à croire que ça allait lui tomber sur le coin de la tronche. En cherchant à gauche et à droite, une collision avec un autre individu tout aussi perdu dans ses pensés qu'elle pour ne pas l'avoir éviter la fit chuter sur le sol.


« Aieuh ! Fait attention je cherche quelqu'un qu'est descendu du ciel ! Tu l'aurais pas vu ? »

Commençant par une mine boudeuse, car c'est jamais sympa de se retrouver par terre, elle vit toute suite une mine intéresser espérant qu'il puisse lui apporter une réponse, de préférence rapidement, les yeux pétillants. Si elle avait été un animal même sa queue remuerait d'excitation, fort heureusement ce n'était pas le cas.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mer 27 Fév - 16:44

La personne sur qui je suis tombée n’est autre que… Une yokai apparemment au vu de ses oreilles pointues, tiens c’est marrant ça ! Je viens pour embêter les humains et je tombe sur un yokai ! Hahaha !
Elle est toute petite en plus, par contre si je peux me permettre, sa taille de poitrine doit être imbattable ! Enfin moi finalement je ne suis pas très intéressé par ce genre de chose mais c’est marrant de le constater. Bref, elle semble avoir eut mal, pas moi, vu que je suis pas tombé finalement. Mais même quand je tombe je ne ressens rien, ou en tout cas je n’en éprouve pas le besoin. Moi ça me fait marrer plutôt qu’autre chose.

Elle me dit qu’elle a vu quelqu’un descendre du ciel… Tiens ça c’est drôle, y a pas plus de quelques minutes j’ai fait ça ! C’est sûrement de moi dont elle parle je suppose. Je lui souris, mon parapluie dans la main. C’est moi qu’elle a vu ! Elle a du se poser des questions ! Ou alors c’est une yokai qui peut voler – j’en ai déjà vu – et du coup elle était aussi dans le ciel quand je planais dans les airs tranquillement. Je déploie alors mon parapluie et je saute en l’air assez haut pour redescendre en volant un peu.

- C’était moi ! Avec mon parapluie !

J’aime bien quand les gens me voient comme une bête curieuse, et les gens souriants aussi, c’est toujours mieux que les dieux qui passent leur temps à grogner. Mais attend une seconde, cette petite est un miracle non ? Elle ne semble pas toucher par la vague de folie qui s’est répandu par le monsieur ou la madame que je veux rencontrer – ou la chose, en fait j’en sais rien, je suis juste sûr que c’est quelqu’un qui a provoqué ça –

- Mon parapluie permet de voler !

Et aussi de faire pleuvoir sur la tête des gens parce que le dieu de l’eau m’a donné ce pouvoir tout gentil qu’il est après que je l’ai un peu…Torturé hahaha. N’est ce pas merveilleux la torture ? Ca permet d’obtenir tout un tas de choses. Oh ça me rappelle un jour on a essayé de me torturer et ça m’a fait rire !!

- Parce que je suis le dieu de la discorde.

Je sais que les dieux détestent quand un de leurs semblables avoue qu’est ce qu’il est, mais je m’en moque, ça fait cinq jours que je suis pas venu ici faut bien que je m’amuse ! En plus je me demande ce que va penser cette gamine. Déjà sait-elle au moins ce qu’est la discorde ? J’ai déjà vu un type rire de moi quand j’ai dit ça, deux heures plus tard il avait appris la mort de sa femme à cause d’un maloncontreux accident, et sa fille s’était fait violé mystérieusement par un homme qui semblait avoir très peur (une de mes victimes humaines qui ne pouvaient que m’obéir, haha)
Mais encore une fois ça n’avait servi à rien pour mon but.

Je tiens encore mon parapluie dans les mains, un grand sourire aux lèvres. Je vais faire connaissance avec cette jeune fille et je verrais ce que j’en ferais après ça pourrait être marrant !
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Jeu 28 Fév - 16:31

En voilà un étrange personnage, il ne semblait ni déranger par la bousculade, ni par le faite qu'elle soit de la race des yokaïs, bien que se dernier point ne lui fasse ni chaud ni froid puisqu'elle même ne se rendait pas compte du regard des gens vis à vis de cela. Ah la pureté de l'innocence, ou la joie d'être simplette. En se relevant pour lui demander sa question pratiquement vitale à ses yeux, puisque c'était la seule et unique chose pouvant être amusante qu'elle ait réussit à trouver en chemin, Ririn le regardait toute intéressé jusqu'à ce que les mots magiques, sorte de la bouche du garçon, bien qu'elle ne s'attendait pas à ce que se soit lui même, celui qui était l'objet de sa presque convoitise. Qu'elle bonheur, ses yeux en pétillèrent tel un torrent de feux d'artifice dans ses pupilles, sa bouche même pas fermés tant elle était surprise d'arrivé si vite à son but, bien que de manière quelque peu brutale.

Comme il avait encore le fameux parapluie dans les mains, il lui prouva ses dires en exécutant une magnifique démonstration. Ça l'amusait beaucoup, elle voulait elle aussi faire tout pareille, c'était tellement drôle de voir le parapluie voler avec quelqu'un au bout. Sur ses lèvres une large banane se dessina avant de laisser voir ses dents pour un sourire des plus joyeux. L'explication s'en suivit ensuite, c'était le parapluie qui permettait de voler, ce n'était donc pas lui qui volait avec un accessoire amusant, mais l'accessoire amusant qui volait avec lui. La classe. Il n'y avait pas d'autre mot dans la tête de la petite quand elle le regardait, ah si peut être amusant, mais lui c'était un mot constant dans son esprit à dire vrai.


« HAN ! La chance moi aussi je veux essayer !!! Tu me le prête ?! Je veux le même !!! »

C'est qu'elle suppliait presque la petite pour profiter du jeu également. Un enfant restera toujours un enfant, et c'est pas ses cinq ans qui allaient changer quelque chose à son esprit mental qui n'avait jamais évoluer depuis toutes ses années.

Un dieu, ce mot n'était pas très courant, mais elle l'avait tout de même déjà entendu il y a longtemps. Le princes des dieux guerriers était celui qui avait tué son père et enfermé son frère durant cinq cent ans, sauf que là ce n'était pas le prince des dieux guerriers, c'était un dieu, celui de la discorde. Le mot était trop compliqué pour sa petite tête, tout ce que Ririn voyait c'est que ce n'était pas le même, c'était déjà bien. Et puis contrairement à l'autre méchant qui l'avait privé de son paternel, bien que cela ne soit pas son souci, et de son frère, ce qui était déjà plus grave à ses yeux, lui il avait l'air amusant. Peu méfiante à l'égard des autres, la princesse le trouvait même fort sympathique et se voyait déjà s'en faire un ami.


« C'est vrai tu es un dieu ? Donc ça existe vraiment comme celui qui a enfermé mon père ? Mais ça fait quoi un dieu de la discorde ? »

Tout enfant qui se respecte se soit de poser plein de question, voir trop à la suite sans même attendre une réponse, l'excitation faisait que même parfois ils posaient plusieurs fois la même, ou oublier qu'ils en avaient déjà poser avant la nouvelle qui leur venait en tête. À croire que chaque nouvelle question qui arrive remplaçait celle d'avant alors qu'au final toutes les réponses sont bonnes à prendre et que si par malheur l'une d'elle avait été oublié, un drame pouvait survenir. Dans le cas de la princesse on pouvait se demander si son petit cerveau pouvait retenir lui même toutes les questions qui se présentaient comme à un entretient d'embauche avec ses cordes vocales pour avoir le droit de sortir de sa bouche.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Jeu 28 Fév - 22:07

Il semblerait que lui dire que mon parapluie me permette de voler dans les cieux semble lui plaire, parce qu’elle me demande de lui prêter…Bien sûr, je ne lui ai pas précisé que seul un dieu peux arriver à planer dans les airs avec… Donc si je lui fais essayer, elle risque de se faire un bobo. Ca sera marrant, et peut-être même que je trouverais la solution à tous mes problèmes ! J’aimerais tant. Ou alors je lui en vends un super cher pour endetter toute sa famille… Elle a l’air si naïve que je suis sûre qu’elle tomberait complètement dans le panneau. Ca serait aussi rigolo, j’hésite…D’ailleurs pendant que j’hésite, cette enfant yokai semble poser un tas de questions. On dirait un peu moi c’est drôle ! Moi aussi je pose pleins de questions, peut-être qu’en fait dans ma tête je suis un enfant ?

En tout cas parmi le tas de question, il y a celle de si je suis un dieu vraiment ou pas. Je vais lui montrer mon point qui est caché, peut-être qu’elle comprendra comme ça…Je sais pas trop en fait. Faut voir. Sinon je lui montrerais, hum…. Je sais pas trop, un truc peut-être ! Et apparemment un dieu a enfermé son père…Attend. Son père ? Enfermer ? Pour qu’un dieu enferme un yokai c’est que c’est très important. Genre y a longtemps de ça, y avait un gamin marrant avec qui j’avais discuté qui vivait au monde céleste qui s’est fait enfermé je sais plus trop pourquoi mais ça avait fait un sacré tumulte je m’en souviens ! Et en même temps… Ah c’est vrai, on avait enfermé Gyumao. Et vu que cette gamine ne semble pas être pris par la maladie des autres yokais, soit elle est un miracle vivant sur terre – ou juste quelqu’un qui a trouvé le moyen d’y échapper – soit…Oh peut-être. Si ça se trouve elle a un rapport avec ce type que l’ancien prince des dieux guerriers avait enfermé.
Et elle fini par me demander ce qu’est un dieu de la discorde ! Haha ! Je me doutais elle ne saurait pas ce que c’était ! En plus en fait, discorde c’est autre chose encore que ce que je fais…Enfin on va dire plutôt, que ce n’est qu’une partie de ce que je fais. Bah oui, la discorde c’est un truc mauvais entre deux parties…Comment vous expliquez… Moi on m’a appelé comme ça, parce que dieu de la zizanie ça passait pas vraiment et vu que c’est ce que je sème partout autour de moi, ben…

Enfin, à moi de lui répondre. Je lui réponds, et après je réfléchis à l’une des deux propositions que je peux faire pour le parapluie ! Oh ! Faut aussi que je lui pose des questions en fait !

- Je suis vraiment un dieu ! Les dieux y ont tous une marque sur le front, comme certains moines tu sais ? Bah moi j’en ai une regarde.

Je soulève ma frange et lui montre. Puis j’enchaîne tout de suite

- Ton papa ça serait pas le type qui s’est fait enfermé y a super longtemps pour je ne sais plus quelle raison…Sûrement parce qu’il ennuyait les gens !

Et dire que cela risque de m’arriver un jour…Ah les dieux ne comprennent rien à ce genre de personne je trouve… C’est bien d’ennuyer les autres, surtout quand on a un but comme le mien je trouve !

- Et un dieu de la discorde, ça sème le bazar partout où ça passe en dérangeant et en faisant souffrir les gens. C’est plutôt drôle, même si moi je fais ça pour un truc précis ! Au fait, tiens. Mon parapluie. Tu as intérêt de me le rendre d’accord ? Tu l’essaies et tu me le rends ! au fait, c’est quoi ton nom ? Moi je m’appelle Shuan.

J’ai opté pour la première solution finalement. Et puis si je lui demande son nom, c’est pour le retenir, obtenir des informations sur elle, m’en servir, m’amuser, et essayer de trouver une solution à vous savez quoi, car si franchement à chaque fois je répète le pourquoi du comment, vous allez finir par en être lassé, non ? Alors je ne le dis plus voilà !
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Ven 1 Mar - 0:39

Désireuse de savoir s'il était un dieu, car elle n'en avait encore jamais vu de ses yeux -surtout que certain doutait de leur existence- il le lui prouva en quelque sorte en lui montrant son sharkra sur le front. Il en lui fallut pas plus de preuve, ça pouvait être un point rouge fait avec du colorant que ça aurait le même impacte sur son esprit : s'il le disait, c'est que c'était vrai. Fallait pas chercher plus compliqué. Mais la petite yokaï resta quelque peu interdit en voyant la marque tout de suite elle se rappela son bonze préféré qu'elle aimait tant. Il était presque comme le grand frère qu'elle n'avait jamais eut, presque parce que justement elle en avait un. Mais entre Kôgaïji et Sanzô, bien que les deux n'affiche pas un radieux sourire commerciale à chaque seconde de leur vie, il y avait des similitudes. Ou sinon c'est que comme il s'occupait de Gokû, son instinct animal lui avait fait comprendre que le bonze était un bon maitre et entant que petit animal elle aussi, une certaine affection était né pour lui.

Pas le temps de s'attarder sur son beau blond, le seul qu'elle avait en ami proche, si toute fois ami était le mot juste car cette vision était très certainement à sens unique, le garçon enchaina sur son paternel qu'elle avait cité peu avant. Perplexe Ririn sembla réfléchir pour l'une des rares fois de sa vie, le chanceux pourrait se vanter d'une telle vision, bien qu'elle ne dura pas longtemps puisqu'un large sourire satisfait se dessina sur son visage. Faut dire que la petite ne restait pas longtemps sans montrer toutes ses dents joyeusement. Sans savoir pourquoi, elle était toujours contente, même en parlant d'humain qui se faisant manger ou n'importe quoi, d'ailleurs contrairement à son paternel, elle n'avait jamais manger d'être humain, du moins consciemment, car on ne savait pas ce que sa mère pouvait lui faire manger quand elle n'était qu'un innocent bébé.


« Je sais pas s'il les ennuyait mais en tout cas il mangeait les humains ! Mais je sais pas si c'est bon j'en ai jamais mangé mais oui c'est lui. »

Ensuite il lui expliqua ce qu'était justement la discorde. Elle se coucherait moins bête ce soir si toute fois la pauvre enfant réussissait à s'en rappeler avant de s'endormir. Ça avait l'air amusant, mettre le bazar par tout, c'est ce qu'elle savait bien faire dans l'étage où elle vivait avec son frère et ses amis. Par contre faire souffrir les gens ce n'était pas un trait de caractère existant chez Ririn qui était bien trop simplette pour cela. Mais plus important que cette description qui allait vite être oublier, c'était le parapluie magique. Il en profita même pour lui donner son nom. C'est qu'à poser tout plein de question et être excité comme une puce, la princesse avait manqué à tous ses devoir fondamental de politesse -qu'elle oubliait toujours- soit demandé l'identité de la personne pour pouvoir la nommer.

« Merci !!!! Moi c'est Ririn ! Promis je te le ramène vais essayer de voler moi aussi ! »

Un immense sourire sur le visage, Ririn partie avec le parapluie fièrement, et monta sur un toit, les gens qui l'avaient vu par la fenêtre s'étaient mit à hurler de peur en la voyant ainsi avec ses grandes oreilles de yokaïs si proche. Sauf qu'elle était bien trop à fond dans son idée pour réaliser le décor qui l'entourait. Une fois sur le toit elle brandit le parapluie ouvert et s'écria qu'elle allait s'envoler pour ensuite se jeter dans le vie avec l'espoir de voler, porter par le vent. Sauf que c'était la chute tel un vieux cartoon où il ne manquerait plus que les cartons avec les onomatopées. Fort heureusement elle retomba sur ses pattes, enfin ses jambes sans trop de mal. Restant un moment perplexe en observant le parapluie d'un air presque désolé, la petite s'approcha de Shuan comme si elle avait fait une grosse bêtise, pensant avoir cassé son objet magique.

« Je crois qu'il marche plus … il m'a pas fait voler. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Lun 4 Mar - 12:57

Alors c’était bien cela. Son père était celui qui avait mis le bazar chez les humains à ma place. Enfin faut dire que moi je mange pas d’humains, j’ai déjà du mal à manger ce qu’on me propose alors si en plus faudrait que j’essaie l’humain…Quoique ça pourrait être une pas mauvaise idée. Faudrait que je tente un coup. Mais j’ai un appétit d’oiseau, alors faut voir. Je comprend mieux pourquoi cette gamine yokai semble aller très bien dans sa tête. D’après ce que je sais, il y a un rapport entre Gyumao – si c’est bien son nom – et la vague de folie. Peut-être qu’elle pourrait même m’expliquer comment ça a pu arriver ? Ca pourrait être marrant. J’aimerais bien faire pareil dans le monde des dieux. Vous imaginez tous les dieux deviennent soudain des psychopathes assoiffés de sang ? Ca doit être trop drôle !!

Enfin, j’ai hâte de voir ce qui va arriver avec le parapluie. J’espère qu’elle va s’éclater par terre, ça sera sûrement amusant. En tout cas, son nom est Ririn, peut-être que je le retiendrais, ou non. Je ne sais pas, on verra. Dans tous les cas, je la suit pour voir ce qui va se passer. J’attends ce moment avec impatience, cela risque d’être fort drôle alors bon si je rate ça, ça serait un peu nul.

On dirait qu’elle effraie les gens avec son statut de yokai, ça me fait sourire, j’aime bien ça. Je la vois qui grimpe sur le toit. Va-t-elle s’écraser ? Ou va-t-elle survivre par je ne sais qu’elle raison ? Je la regarde tomber. Hahaha ! ….Ah. oh zut, elle s’est même pas fait mal. J’aurais du me douter qu’elle n’aurait rien, des fois les yokais survivent mieux que les humains. C’est pas drôle. Tant pis, j’ai un plan B je vais pouvoir le mettre à exécution…Mais maintenant que j’y pense, à mon avis sa famille doit être plus que riche et j’en finirais jamais. Oh… Bon alors il faut que je trouve un plan C. Ou alors… Mais oui c’est ça ! Je vais l’interroger tel un détective pour savoir pleins de choses sur ce qu’il se passe ! Elle s’avance vers moi en me disant que le parapluie ne marche plus. Dans un sourire, je reprend mon bien et lui dit

- Oh, j’ai oublié de préciser qu’il n’y a que les dieux qui peuvent voler avec…

Enfin, je ne l’ai pas oublié, c’est juste que je l’ai fait exprès pour m’amuser un peu. Cette enfant est décidément bien naïve. En un sens, les gens de son entourage doivent trouver ça mignon, mais moi je trouve ça stupide, alors. Ca me rappelle le petit couple de tourtereaux que je protège pour embêter les dieux. D’ailleurs, je me demande ce que deviennent Sakura et son blond.

- Mais ce n’est pas grave, j’ai été très surpris que tu ne t’écrases pas comme une crèpe. Un jour j’ai fait le coup à un humain, il est mort. C’était marrant. Mais dis-moi, si ton père est celui qui mettait le bazar y a 500 ans, ça veut dire que tu sais peut-être pourquoi les yokais deviennent tous cinglés les un après les autres ? Je suis très curieux de savoir ça. Parce que ça m’a donné une idée et que j’aimerais l’exécuter.

Mais à mon avis elle ne sait rien. Ce n’est qu’une enfant après tout.
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Lun 4 Mar - 20:34

La déception était grande pour la petite princesse qui avait rêvé de s'envoler avec le parapluie pour pouvoir narguer son frère et les autres en leur racontant quelque chose qu'eux n'avaient et ne pourraient pas faire. Malheureusement pas de chance ça n'avait pas marché, et heureusement que la petite yokaï était robuste, c'est qu'elle aurait pu finir en crêpe sur le sol sinon. Une bouillit de Ririn, et ça n'aurait même pas été la faute de la bande à Sanzô, c'est son frère qui aurait été bien embêter, il n'aurait pas su qui était le responsable, pour la venger ça aurait été difficile. Kôgaïji se serait alors retrouver dans une rage folle en plus d'une grande dépression, peut être qu'il aurait été atteint du mal des yokaïs et qu'il aurait fini par tuer voir manger des humains. En tout cas, en mode grosse colère c'est certain que le bonze et sa clique en auraient baver pour l'affronter.

A la révélation qu'il venait de lui faire, Ririn tira une tête de six pied de long, avant de faire celle qui boudait. C'était vraiment pas juste si seul les dieux pouvaient le faire, elle aussi elle voulait voler. Dire qu'en plus elle avait cru que l'objet était cassé ! C'est que la petite allait être vexée, faisant la moue d'enfant qui boude, ce qu'elle était clairement, elle lui répondit en déviant le regard pour tenter de cacher se sentiment pourtant si visible.


« C'est nul … »

Shuan était bizarre, il disait que quelqu'un qui c'était aplatit c'était drôle, mais elle n'y prêta attention à vrai dire qu'une seconde, la comparaison à une crêpe lui rappela que c'était bon, ça lui donna même faim. Pourtant c'était la vision d'un humain en crêpe qu'il voulait lui donner, non lui ouvrir l'appétit. Enfin normalement. Mais il lui posa une question complexe, et réfléchir lui coupa momentanément sa faim, toute façon elle n'avait rien à manger sur elle. Tout à l'heure elle pensera à demander au villageois s'ils n'ont rien à lui donner à se mettre sous la dent.

« Hum la folie des yokaïs ? C'est vrai que mon frère m'en a parler, ça serait à cause du faite que ma mère veut ramener mon père à la vie, c'est Nî, un grand scientifique amusant qui s'en occupe ! »

Souriant de toutes ses dents, Ririn ne voyait pas le mal dans toute cette histoire, pour lui c'était un scientifique rigolo parce qu'il lui parlait parfois avec son lapin en doudou, et que des fois c'était le seul à bien vouloir jouer avec elle, même si elle ne comprenait pas toujours les règles du jeu. C'est qu'il utilisait des mots compliqués et son petit cerveau avaient du mal à les traduire, ou il ne le faisait pas de la bonne façon, ce qui donnait des résultats inquiétants. Se rappelant alors qu'elle avait faim, elle observa les alentours, tout le monde avait disparut, ce qui était logique vu que pour les habitants elle était un monstre assoiffé de sang.

« J'ai faim pas toi ? »

Bien décider à manger la petite alla frapper à la porte la plus proche en réclamant à manger, là une voix apeuré lui répondit qu'il n'y avait personne à manger et la menaça si elle ne partait pas rapidement. Ne comprenant pas, Ririn fut déçut alors que derrière certain volet qui se fermaient des gens sortaient les armes, un yokaï qui a faim n'était jamais bon signe de leur point de vue.

« Ils sont nuls ici ils ont rien à manger ... »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mar 5 Mar - 21:41

Et voilà ! Je connais la vérité sur cette folie bizarre, qui m’intrigue et surtout m’intéresse énormément ! C’est trop bien ! En fait c’est grâce à cette femme qui veut ressusciter le type qui a été tué y a 500 ans… C’est grâce à ce Ni dont j’ignore absolument tout que tout s’est produit ! Je suis aux anges, je suis… Epanoui. Je veux rencontrer ce type ! Je veux qu’il m’apprenne comment il fait, qu’il me donne la solution pour que je m’amuse un peu avec les dieux ! Et peut-être même qu’il pourra même savoir le secret de la douleur ! Tiens, ça me rappelle le conte du type qui n’avait peur de rien et qui voulait justement apprendre la peur. J’ai toujours aimé ce conte.

En tout cas elle à l’air vraiment innocente cette gamine, c’est vraiment marrant. Mais maintenant, je suis prêt à tout lui offrir si elle me livre à cet homme dont elle vient de me parler ! A ce scientifique amusant, a ce type qui à l’air aussi marrant que moi ! Je veux le rencontrer ! Je veux rigoler ! Je veux en apprendre plus sur lui et pouvoir enfin faire un bon gros coup méchant qui peut-être m’enverra à la mort. Mais peut-être que dans la mort j’apprendrais la douleur ? Ca serait trop bien !

« J'ai faim pas toi ? »

Oui j’ai faim ! J’ai faim de savoir ! Je suis curieux et…Non en fait je n’ai pas faim. Je ne mange jamais et si peu, alors non je n’ai pas faim. J’observe cette Ririn, car apparemment tel est son nom, elle va frapper à une porte, et on dirait bien qu’elle effraie les humains. Hah ! Ca c’est marrants, si je la laisse là, elle va mourir de faim ça sera vraiment rigolo !
Mais si je la laisse mourir de faim je ne pourrais pas rencontrer ce scientifique.

Aalalalala… En plus elle m’amuse cette petite, alors que faire ? Je vais vraiment devoir la nourrir. Malheureusement je n’ai pas encore rencontré le dieu de la nourriture pour lui demander de me filer un pouvoir pour avoir de la bouffe gratuite, alors en attendant, on se contentera d’un truc marrant.

- Eh ! Regarde ! Je vais m’amuser un peu avec ces nuls !!

Je prends mon parapluie, et en souriant de toutes mes dents, j’ouvre et je ferme mon parapluie. Si ça ne rate pas, ça devrait avoir le résultat que je veux… tiens un chat qui arrive en volant ! Oh un vase avec des fleurs ! Ah ! Enfin de la nourriture ! Une pluie de nourriture ! Oui ! C’est ça que je voulais. J’arrête vite. C’est pas pour dire, mais même en étant dieu, c’est fatiguant d’utiliser ce tour. J’adore mon parapluie.

- Voilààà.

Je regarde le chat m’observer et je l’envoie voler dans les airs. Tant pis pour lui, ça lui apprendra à être pas loin de moi, hahaha. Puis je me tourne vers Ririn

- Dis, dis, tu me fais rencontrer ce scientifique ??

[Si jamais on le fait vraiment, tu voudras faire Ni en PNJ ? :DDDD]
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mer 6 Mar - 1:27

[D'accord, faudra juste que je regarde un épisode pour bien le revoir lol]

Les humains de cette ville était vraiment nul à n'avoir rien à lui donner à se mettre sous la dent, Sanzô lui au moins c'était un humain sympa, il avait toujours une brioche à la viande pour elle. Juste pour ça c'était son copain. Pour le coup ça serait bien qu'il soit là, au moins il calerait sa faim, pas en se faisant manger mais en lui donnant à manger. On avait beau raconter la légende comme quoi manger un bonze Sanzô rendait immortel, Ririn n'avait jamais été tenter, pourtant manger était son pécher mignon, mais pas lui, c'était son copain et par principe on mange pas son copain. Bien que cette relation d'amitié soit en vrai à sens unique. Remarque le contraire serait inquiétant, c'est son frère qui en serait le premier embêter en plus, affronter le meilleur ami de sa petite sœur, c'était vraiment pas le genre de chose qu'un grand frère responsable se devait de faire.

Son ventre se mettait à gargouiller plus faut au point d'être audible par elle et peut être même ceux qui se trouvait proche d'elle, son visage lui se changea en une moue triste d'être ainsi affamé sans rien pour combler son estomac. C'est alors que Shuan arriva à son secours, enfin qu'il lui dit une phrase qui laissait à penser qu'il allait au moins la venger de ses vilains pas beaux d'humain même pas sympa de lui donner de quoi grignoter. Comme s'ils n'avaient même pas une brioche à la viande en réserve ou un simple bol de riz. Bon il lui en aurait fallut dix mais ça ils sont pas censé le savoir. Toute ouïe, la petite princesse observa dans les moindres détailles ce que se dieu était entrain de faire, elle ne comprenait pas tout, il ouvrait et fermait son parapluie et des choses arrivaient en volant c'était drôle.

Puis soudain de la nourriture tout plein de nourriture ! Ses pupilles s'illuminèrent comme le reste de son visage et elle sautilla partout en essayant de tout chopper avec sa bouche, ce qui n'était physiquement pas possible. Du coup elle prit le reste dans ses bras, s'empiffrant de bon cœur comme une ogresse toute souriante. Sanzô avait de la sérieuse concurrence. À une allure folle Ririn engloutissait tout, mais en voyant qu'il n'en restait que moins de la moitié elle freina un peu pour faire durer le plaisir, car c'est important. Au paradis intérieurement, elle regarda Shuan comme s'il était dieu en personne, bon bien sûr il était un dieu, mais elle se comprenait puisqu'elle ne pouvait pas le comparer à Jésus elle le connaissait pas personnellement, ni même de simple nom d'ailleurs.


« T'es trop fort !!! Merci ! »

Tout en mangeant, la yokaï observa le chat qui vola une nouvelle fois, en temps normal elle l'aurait défendu mais c'était son nouvel ami qui s'en occupait ce qui fait que naïvement pour elle, il ne lui faisait pas de mal, et en plus elle était trop occuper de finir de manger. Shuan semblait vouloir rencontrer Nî, elle se demanda bien pourquoi et le regarda perplexe, mais en faite ça la dérangeait pas plus que ça, Nî était drôle avec son lapin c'était donc normal de vouloir le rencontrer. Elle finit sa dernière bouché avant de lui répondre.

« D'accord ! C'est loin donc il faut que j'aille retrouver mon dragon avant, sinon mon frère va me gronder. »

Sans plus attendre, la petite princesse sortie du village pour le plus grand bonheur des villageois qui ouvrant un peu les volets observa qu'elle parte bien les lieux. Une fois sortie elle alla chercher son dragon qui l'attendait sagement et monta dessus avant de regarder son ami innocemment.

« Tu vole en parapluie ou tu veux monter ? C'est loin. »

Après avoir eut sa réponse, elle partie en direction du château d'Hôtô, survolant le Togenkyô pour se rendre au Tenjikû, à vraiment Sanzô et sa bande était vraiment nulle, en même pas une journée complète, elle avait déjà fait l'aller retour.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Ven 8 Mar - 20:57

« T'es trop fort !!! Merci ! »

Bien sûr que je suis trop fort ! Je suis le meilleur de tous les dieux ! Ou plutôt le plus original. Quoique, vous connaissez Chou Wang ? Ou bien Jen An ? Ou encore Cheng Yuan-Ho ? Non ? Oh, bah le premier est le dieu de la sodomie, le second des voleurs et le troisième des chanteurs ambulants… Alors bon, c’est vraiment original je trouve moi. Mais mon préféré c’est Loki. C’est mon équivalent ! Dieu de la discorde et du mal. Bref, cette gamine mange très vite dites donc ! Quand je pense que je pensais qu’elle aurait trop de nourriture, je me suis vraiment trompé ! Elle me dit ensuite qu’elle est d’accord. Elle est d’accord ? Mais cette fille est merveilleuse ! Je l’adore !
Elle me parle de son dragon, alors comme ça elle a un dragon ? Ca me rappelle un dragon qu’il y avait avant dans le monde céleste….Mais il est mort il me semble. Tiens c’est marrant, mais au moment de la mort de Gyumaoh, il y avait eut pleins d’autres meurtres, sauf que c’était chez nous. J’avais même rencontré le fautif de l’histoire ! Enfin je crois que c’était lui. Y parait qu’il avait les yeux dorés, ça pouvait être que lui.
En plus, je jure que je n’ai rien à voir dans cette histoire !

Je la suis tranquillement, les mains dans les poches, avec mon parapluie dans une des mains en fait, et Ririn me demande si je souhaite monter sur le dragon ou si je préfère mon parapluie… Mais voyons ma petite ! Ca serait une promo que je monte sur une de ces bestioles !

- Le dragon !

D’ailleurs tout en disant cela, je grimpe dessus sans problème. Eh ! Je vais peut-être – sûrement en fait – rentrer dans le repère des yokais ! C’est trop la classe ! Je vais pouvoir narguer mes confrères avec ça ! Y vont être dégoutés ! Y seront tous là « ooh Shuan a été plus rapide que le groupe que Kanzéon (une déesse vraiment très sympathique) a envoyé sur Terre…. Quel désolation, il ne manquait plus qu’il se rallie à eux ».
J’aborde un grand sourire en pensant à cela.

- Vas y Ririn ! Ramène nous vers ce scientifique qu’à l’air super génial !

Je sens que je vais bien m’amuser. J’ai vraiment hâte !! Et hop. Nous voilà parti… Hahaha ! Trop bien ! Je pousse de grands cris de joie. Je vais vraiment m’amuser ! Franchement je préfère vraiment le monde des humains ! C’est beaucoup plus drôle que celui des dieux ! Bah ouais, celui des dieux c’est « grrrrmpppfff grrmbl grrrmpppf grmbl » alors qu’ici c’est marrant y a pleins de gens rigolos. Comme une déesse et un humain qui s’aime – Sakura et Shi cette pensée, je vous la dédicace - .

Je vole. J’ai l’habitude de voler avec mon parapluie, mais là c’est plus mieux ! tiens d’ailleurs, on est pas entrain d’arriver là ?

- Trop bien ! On arrive !

Je ne peux m’empêcher de crier quelque chose comme ça.

[Courage ! Et tu peux genre dire que Shuan te suis pour aller voir Ni hein xD]
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mar 12 Mar - 1:32

[pas sûr que se soit bien >< goumen]

Le ventre sur patte qu'était Ririn était contente que Shuan choisisse le dragon, comme ça ils voyageraient ensemble, encore plus que s'il était sur son parapluie qui instaurait une certaine distance, du coup elle était toute guillerette. En même temps il lui fallait pas grand chose pour être heureuse, la vie était si facile quand on avait un petit pois à la place du cerveau. Enfin par moment elle avait un peu de jugeote, dans de rare moment à croire que les seuls moment où son cerveau marchait c'était pour envoyer des vannes à son grand frère, ce qui avait le don de démoraliser ce dernier. Ce qui se comprend, quand un simple d'esprit en a soudain juste pour vous lancer des piques ça peut avoir un certain côté contrariant.

Normalement les humains n'ont pas le droit de venir au château d'Hôtô, sauf que comme il était pas humain, la logique de la petite yokaï faisait que pour elle, du coup il avait le droit de venir. Ce qui en soit n'était pas faux, on avait encore jamais dis que les dieux n'avaient pas le droit d'y venir, puisque d'une certaine manière ils venaient tellement pas souvent et qu'ils étaient impensable que l'un d'eux demande à être invité puisqu'ils avaient, il y a cinq cents ans de cela, tuer le chef des lieux. Pour le coup ce dernier détaille lui avait totalement échappé, faut dire que question réflexion, on ne pouvait pas trop compter sur elle.

Le voyage bien que sympathique, à crier tout le temps Shuan faisait rire la petite princesse de joie, contente d'avoir quelqu'un d'aussi vivant pour lui tenir compagnie. Non pas que son frère et les autres soient des cadavres loin de là, mais ils sont moins dynamique. Une fois qu'ils eurent laisser le dragon, Ririn se dirigea suivit de son nouvel ami à l'étage où se devait de travailler les scientifiques. En longeant les longs couloirs sombres et peu accueillant de cet étage, les deux finirent par tomber sur celui qu'ils étaient venu voir ; Nî. Il se baladait nonchalamment la cigarette au bec avec son lapin en peluche, intrigué il s'avança vers eux le sourire au lèvre se demandant qui pouvait être avec Ririn, car un étranger ici c'était plus que rare. Ça avait de quoi titiller sa curiosité, et commença alors à parler à travers son lapin en peluche qu'il bougeait lui même. Normal puisque la peluche n'étaient pas encore doté de la vie.


« Tien mais c'est la petite Ririn, oh mais tu t'es trouver un ami ?
- Oui c'est Shuan ! C'est un dieu !
- Ah oui? Vraiment ? »

A travers la frange de Shuan, on pouvait distinguer très légèrement un point rouge, pour beaucoup ce détaille n'attirait pas l'œil, mais pour le scientifique si. Durant une fraction de seconde, il se sentit un peu jaloux de cette marque de shakra sur son front, car lui n'en avait jamais eut. Même quand il fut officiellement nommé bonze Sanzô, il n'était pas apparut sur son front. Habitué au faux-semblant Nî ne laissa bien sûr rien paraitre sur son visage souriant et vide de toute autre expression que celui-ci.

« Hey bien voilà un curieux invité ! Qu'est ce qui peux bien amener une divinité ici ? Ce n'est pas pour remettre le prince en prison tout de même ? »

Il avait beau être un génie et savoir beaucoup de chose, là sa curiosité était poussé à l'extrême, comme s'il avait un nouveau jouet vivant en face de lui, un spécimen rare en plus, une divinité, c'était pas tous les jours qu'on lui en apportait une. Pour une fois Ririn se révéla d'une très grande utilité, bien que la pique qu'il lui lança en prenant un faux air inquiet, lui tira une moue de mécontentement. Il y avait de quoi on parlait de son frère, et voyant sa tête Nî lui sourit pour dédramatiser, attendant confirmation du dieu, il ne fallait pas qu'il se fâche avec la fille de dame Gyokumen, cela compliquerait les choses pour les expériences à venir sur elle. Du coup elle était plus spectatrice qu'autre chose, laissant les deux hommes discuter, peut être que dans leur conversation elle apprendrait des choses amusantes, c'est ça qui l'intéressait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mar 12 Mar - 20:02

[La chanson c’est un peu du nawak, mais bon hein, faut pas s’étonner avec moi xD La musique entière : http://www.youtube.com/watch?v=jM6zsRHvamQ ]

Nē kamisama
Warui ko ni naritai yo.
Tu vois, Dieu,
J’aimerais être une méchante fille.


Je suis trop content ! Je vais rencontrer celui qui a l’air comme moi !! – enfin je suis sûr qu’il est comme moi, y a pas moyen, pour avoir transformé les yokais comme ça faut être super tordu ! – Enfin moi je suis pas tordu, je trouve que je suis normal, pis j’ai un cool but. Je me trouve bien. Bon ok, j’avoue je suis complètement fou, mais ne le sommes nous pas tous dans le fond ? Je suis sûr que si ! Et je suis aussi persuadé que vous êtes tous d’accord avec moi ! comme ça on est tous contents. En tout cas, ces couloirs ont l’air super sombre dans ce château, on dirait un peu la tête des dieux quand je les croise, mais version couloir. Bouh, c’est pas drôle…quoique, peut-être que ça veut dire, qu’ici tout le monde souffre. Mais Ririn à l’air de se porter très bien, et même de ne rien remarquer, alors c’est peut-être une mode, je sais pas trop faut voir.

Mais cette gamine est vraiment joviale, c’est rigolo. Tout le long que je criais elle elle riait. Je me demande si elle rit autant quand on lui arrache les ongles. Faudra que j’essaie, ça peut-être marrant aussi. Mais plus tard, avant, j’ai une rencontre à faire. D’ailleurs, faudra pas que j’en oublie cette enfant, sinon elle va peut-être partir, je vais la perdre de vue, et pouf j’aurais plus de quoi m’amuser. Tiens, on vient de s’arrêter parce que y a un type en blouse qui fume et qui se trimballe avec un lapin en peluche en plein milieu du chemin ! C’est rigolo comme tenue ça. Et si je lui éventre son lapin, ça fait quoi ?

- Tiens mais c'est la petite Ririn, oh mais tu t'es trouver un ami ?
- Oui c'est Shuan ! C'est un dieu !


Oui ! Je suis un dieu ! Je suis même le dieu le plus mieux du monde ! Mais ça, elle le sait pas encore la gamine, même si je l’ai nourri en faisant du vol à l’étalage avec mon parapluie. En tout cas ça doit être lui le monsieur scientifique à l’origine de tout. Cool ! Il a l’air fun ! Exactement comme moi. On va vraiment s’entendre, j’éventrerais sa peluche plus tard, sait-on jamais, peut-être qu’il sera pas content après et qu’il voudra plus m’aider. Bon, si ça se trouve il voudra déjà pas m’aider de base, mais on verra.

Ī ko ni shi terukara.
Onegaida yo
Je suis fatiguée d’être gentille,
Alors, s’il te plait


- Hey bien voilà un curieux invité ! Qu'est ce qui peux bien amener une divinité ici ? Ce n'est pas pour remettre le prince en prison tout de même ?

Il est plein d’humour ce petit monsieur ! Enfin, il est pas si petit que ça, mais bon, c’est une façon de parler hein… Et pourquoi je mettrais le prince en prison ? Je viens pas pour ça moi, je viens pour rigoler un coup ! Ah mais il le sait pas, c’est pour ça ! En plus c’est vrai, y doivent pas beaucoup voir de dieu ici…Peut-être même que c’est le premier qu’ils voient ! C’est trop bien je suis une exclusivité !

- Non ! Je m’en moque du prince…D’ailleurs c’est qui le prince ? Au fait, je suis Shuan ! Ah…Mais Ririn l’a déjà dit. Par contre elle a pas dit, mais je suis le dieu de la discorde ! Dit, dit, tu peux me prêter ton truc pour rendre les yokais fous ? Ca a l’air rigolo, et je veux faire pareil sur les dieux. Tu trouves pas que c’est une bonne idée ?

Je sais que j’ai l’air d’un gamin, mais je suis vraiment fasciné par cette idée. Je me retourne vers Ririn, comme pour la prendre à témoin,

- Non, tu trouves pas que ça à l’air marrant, toi ?

Enfin, je me demande si elle va comprendre…Déjà qu’elle savait pas ce que c’était la discorde. Je me retourne devant le monsieur au lapin.

- Oh ! Et tu aurais un truc pour faire souffrir quelqu’un qui est incapable de souffrir ?

Sais-t-on jamais, des fois les scientifiques ça à la science infuse.

Zurui koto sa se toite
Ī koto shitainara
C'est pour une bonne raison
Donc laisse moi être méchante pour une fois
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Jeu 14 Mar - 0:15

[jolie musique]

C'est bon le scientifique était là et comme promit, Ririn l'avait présenté à Shuan, bon comme elle était simplette faire des présentations en bonne et due forme c'était pas du tout son truc, même pas sûr qu'elle sache d'ailleurs comment on faisait. Pendant qu'ils parlaient, la petite yokaï était plus à fond sur la peluche en lapin que Nî faisait bouger avec ses mains, un jour elle réussirait à la lui piquer. C'est que la princesse voulait dormir avec, mais son grand frère n'avait jamais voulu demander à Nî de lui laisser durant la nuit, faut dire que les deux ne s'aimaient pas trop, elle savait pas pourquoi ils s'entendaient pas bien tous les deux. Pour elle tout le monde était beau et gentil, ou presque, parfois, elle savait que des gens n'étaient pas gentil, comme sa mère par exemple. Et encore là c'était un sujet compliqué, car c'était quand même sa maman.

« Le prince c'est mon grand frère !
- Oui ça serait triste pour lui et moi j'ai encore des jeux à lui proposer. Dieu de la discorde hein … intéressant. Ah les ondes, vous êtes au courant là haut ? Le contraire m'aurait étonné remarque, malheureusement cela ne marche pour le moment que pour les yokaïs, et à moins qu'il y ait des dieux yokaïs je ne pense pas que ça marche ... »

Ririn avait répondu fièrement, et le scientifique avait sourit également en parlant, c'est vrai qu'il avait encore des projets pour Kôgaïji et cela l'ennuierait que l'on le prive de son cobaye, même si ça la petite ne pouvait pas le comprendre. Puis à la demande du dieu, le scientifique réfléchit tout en fumant sa clope, regardant la fumée partir vers le haut comme si cela allait l'inspirer pour quelque chose. Ririn elle regarda Shuan en souriant, tout avait l'air drôle pour elle.

« Si ! Je me demande comment ils seront, ils feront plein de bêtise comme au Tôgenkyô ? »

C'est vrai vu que Shuan était le premier dieu qu'elle rencontrait en vrai, du coup dans sa tête elle voyait plein de Shuan qui avaient les yeux tous rouges et qui se mangeaient entre eux. Du coup elle secoua la tête car c'était vraiment bizarre comme vision.
Nî Jienhi lui sortait de sa réflexion, une idée avait germé dans sa tête, pas forcément bonne, c'était un scientifique particulier de toute façon c'était donc normal, mais une idée quand même. Pour les ondes de folies des dieux, il restait cependant septique, les humains les yokaïs, c'était facile à manipuler, mais une divinités, sans cobaye ou ADN cela devenait tout de suite plus coton. Mais le petit Shuan avait toute son attention, il attisait sa curiosité avec ses questions.


« Hum … mais si je te fais une prise de sang je pourrais essayer de voir ce que je peux faire, mais ça ne sera pas pour tout de suite. Faire souffrir quelqu'un ? Même après avoir essayer toutes les méthode de torture il ne souffre pas ? Voilà un bien curieux personnage à étudier ma fois. »

Sa dernière phrase s'adressait à lui même, ou plus exactement à son lapin en peluche qu'il regardait dans les yeux comme si elle allait confirmer ses dires. C'est vrai que des personnes résistantes il en avait déjà vu, mais insensible à toutes formes de torture là ça demandait à être vue.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Jeu 14 Mar - 19:50

[J’écoute une musique à la con trouvé dans les osts de Fairy Tail… Y a Happy qui chante dans ma tête… ]


Pendant que je parlais avec le monsieur au lapin qui semblait être un scientifique, Ririn sembla répondre en même temps à tout ce qu’on disait, par exemple, j’appris ainsi que le prince était son frère, et que donc par logique, c’est une princesse ! Mais attend, alors c’est une princesse de quoi ? Peut-être de la nourriture vu comment elle a englouti ce que je lui ai donné.

En plus, ce monsieur qui a l’air bizarre mais qui a eut une super idée pour embêter le monde – enfin si ça se trouve c’est pas lui qui a eut l’idée – semblait s’amuser avec le dit prince grand frère de la gamine. Ah bon ? C’est rigolo. Je veux savoir quels jeux c’est, j’aime bien les jeux, surtout ceux ou je danse autour du feu…Et que dans ce feu y a deux personnes qui tentent de se protéger mutuellement et qui finissent par mourir. C’est toujours marrant de voir leur corps brûler sous leur cris…
Hahaha ! Faudra que je retente ce jeu d’ailleurs. Et attendez voir ! Il a dit qu’un dieu de la discorde c’était intéressant !! Bien évidemment, je suis le plus original !! Et si je suis au courant c’est parce que je me balade tout le temps dans le monde des humains ! C’est marrant, ils meurent plus vite que les dieux ou même les yokais !! Alors forcément, quand je cherche des gens qui succombent vite je vais chez eux. En plus, si je tuais un dieu, je crains que là je souffrirais même pas, je mourrais carrément…Enfin ça pourrait toujours être drôle à essayer !

Ooooooh…Apparemment le monsieur au lapin il suppose que ça doit pas marcher sur le dieu…C’est nul, moi je voulais m’amuser un peu… Bon tant pis, j’ai divers autres moyens pour rigoler. Et pis je peux toujours les rendre fous à ma manière, mais je me ferais sûrement plus vite attraper…

Cette enfant est vraiment amusante. J’aime bien ce qu’elle dit. Je me demande aussi ce que ça donnerait si les dieux devenaient fous… Peut-être qu’ils s’entretueraient, peut-être même qu’ils détruiraient le monde tiens. Baaah, ça serait pas une grande perte. Par contre, y aura des dieux que je toucherait pas ! Deux en fait. Kanzéon- parce que je l’aime bien quand même, elle m’amuse – et Sakura…quoique…Si Sakura devenait folle…Shi serait malheureux…Aaaah ouais trop cool mon idée !!

Oooh ! Mais il a peut-être une solution. Ce type à l’air génial j’en étais sûr ! Une prise de sang, c’est pas grand-chose, d’ailleurs mon père en est l’inventeur – enfin c’est sûrement lui, vu que les prises de sang ça aide pour la santé non ? -
Apparemment il trouve ça curieux qu’on souffre pas. Baaah moi j’ai essayé pleins de façons… J’ai même été demandé au dieu du mal, à celui de la souffrance, mais rien ! Ils n’ont rien pu faire pour me soigner – si c’est une maladie en tout cas -. C’est même pas drôle…Je devrais demander à la nouvelle ! Huan Yue saura peut-être… En plus comme je sais même pas elle est la déesse de quoi… Je retiens cette solution !!

- Et bien pourtant c’est vrai. J’ai été voir mes collègues, par exemple celui de la souffrance, mais pas moyen ça marchait pas. C’était juste amusant de voir mon sang qui coulait ! Et même en menant la discorde partout et en me faisant punir, rien. Du coup j’essaie toujours de comprendre comment vous faites. C’est marrant vous savez, de vous voir vous tordre de douleur dans tous les sens ?

Je me tourne vers la gamine. Et dire qu’elle n’a même pas souffert quand je lui ai prêté mon parapluie

- D’ailleurs ce fut surprenant que tu n’es rien en sautant avec mon parapluie. C’était même pas marrant du coup… Quoique si, t’es résistante ! Et plus les gens sont résistants, plus c’est drôle de les voir mourir.

Je lui offre un grand sourire puis me tourne vers le lapin du monsieur

- Et va pour la prise de sang, ça doit être divertissant !

Je lui tend mon bras en remontant ma manche.
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Lun 18 Mar - 17:13

[Mdr énorme ! Au moins t'as le droit à un concert privé lol]

Le dieu de la discorde était vraiment intéressant aux yeux du scientifique, autant par le faite qu'il était un dieu, que par son comportement ou ses paroles. Dans un sens il se voyait un peu en lui, lui voulait combler son ennuie constant, et lui voulait connaître la souffrance. C'était étrange de ne pas ressentir de douleur, il réfléchit alors à ce qu'il avait déjà vu, il y a avait bien une maladie qui faisait que les personnes ne ressentaient aucune douleur, même si on leur coupait le bras, il ne sentirait rien et s'en rendrait même pas compte, ce qui fait qu'il finirait par mourir de l'hémorragie. Après ça pouvait s'expliquer par une forte rage ou poussé d'adrénaline, mais ça n'avait pas l'air d'être son cas. Il opta alors pour la première solution, en prenant son sang ça pouvait être intéressant de reproduire la maladie, il déjà injecté ça dans le sang du prince, mais si ça venait d'un dieu ça n'en serait que plus efficace.

« Hum tu es peut être atteint d'une maladie qui fait que tu ne peux ressentir la douleur, ça arrive parfois. Après je sais pas si c'est marrant moi même je n'aime pas souffrir, je ne suis pas encore sado-maso, un jour peut être …. ah ah ah »

Il rigola en jetant son lapin en l'air et le regardant avec un sourire avant de le rattraper. Mourir oui, souffrir il n'en avait pas encore envie particulièrement. Ririn elle par contre était un peu perdu, positive et enjoué, les sujets comme la douleur n'était pas son domaine, d'autant que résistante comme elle l'était, c'était encore moins facile à comprendre. C'est d'ailleurs bien pour cela que la petite yokaï ne comprenait pas le sens de ce que lui disait Shuan, contrairement à Nî Jenyi qui arqua un sourcils, pour ramener Gyûmao à la vie il lui fallait la princesse, il faudra qu'il la surveille bête comme elle est, elle risquerait de se faire avoir par se dieu ça nuirait à ses plans.

« Oui je suis super résistante ! C'est parce que je mange beaucoup ! »

Oui, elle était en plus naïve, mais bon tant mieux, sinon elle serait souvent triste si elle comprenait tout, du coup en ne comprenant que pas grand chose, elle était forcément moins triste. Logique, du moins normalement. Toute contente elle lui rendit son sourire avant de regarder la scène entre les deux garçons et surtout la prise de sang, une fois elle en avait eut une aussi, mais curieuse de nature elle voulait voir ce que ça faisait quand c'était sur quelqu'un d'autre. Le scientifique prêta alors momentanément sa peluche à Ririn qui se lança en attendant qu'il prépare son aiguille avant de regarder avec attention comment il faisait. En grand professionnel il avait toujours une aiguille stérile sur lui, on ne savait jamais, ça pouvait toujours être utile, comme maintenant.

« C'est partie. »

Doué comme il l'était, il trouva tout de suite la veine et aspira le sang dans l'aiguille, Ririn observa, et comme lui, trouva un peu étrange que le sang d'un dieu soit exactement pareille que celui d'un humain. Même couleur, même consistance. Au premier coup d'œil il était exactement le même, mais en analysant peut être qu'il serait différent. Il retira l'aiguille et la regarda une dernière fois au cas où quelque chose serait différent mais rien, puis il la rangea dans une petite boite pour l'analyser plus tard.

« Bien je devrais pouvoir en tirer quelque chose. Mais j'aurais pensé que le sang d'un dieu diffère de celui d'un mortel. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mar 19 Mar - 12:25

[Je peux tellement pas attendre pour répondre que je répond maintenant :DD *est au lycée*]

Je me demande vraiment si ce scientifique au lapin il va m'aider. Peut-être, ça pourrait être marrant. Je me demande aussi si cette gamine à un cerveau. Ou alors c'est parce que ce n'est encore qu'une enfant. J'avais réussi à tuer un morveux comme ça, c'était marrant, il croyait tout ce que je lui disais, ne comprenait pas que je lui souhaitais du mal et était tombé dans le panneau...Et de la falaise aussi. Après ses parents avaient pleuré, longtemps, jusqu'à leur mort en fait, et je me souviens que j'étais aller les voir quand l'un d'eux était au bord de la mort. Ils croyaient tous les deux que j'étais le meilleur ami de leur fils, aussi quand je me suis moqué d'eux et que j'ai précisé que c'était grâce à moi que celui ci avait disparu, j'ai senti que leur coeur déjà en morceaux l'avait été à tout jamais.
Ce fut un des jours les plus jouissifs de ma vie, même si finalement je n'en ai toujours rien appris sur la souffrance. Je sais juste que ça concerne le coeur. Au sens physique comme au sens moral.

Le monsieur au lapin parle d'une espèce de maladie qui fait que les gens ne souffrent pas. Je connais cette maladie, parce que mon papa qui avait déjà tenté de me ramener vers lui, m'en avait parlé, et avait vraiment cru que c'était à cause de ça que j'étais ainsi. Il avait tenté de me guérir mais ça n'avait jamais marcher. A croire que je ne suis pas atteint par ce mal. Après tout si tu me tapes, je ressens quelque chose....Mais je ne souffre pas. Pas comme toi, si je te tranches la gorge, tu hurles non ? L'homme au lapin parle de sado-masochisme, c'est marrant comme principe, et ça me résume bien un peu. J'y pense parfois.

Ririn précise alors qu'elle est super résistante parce qu'elle aime manger. Elle est rigolote cette gamine, totalement naïve et innocente. Si ce scientifique est aussi "innocent" qu'il en à l'air - vu qu'il joue avec le prince - il doit bien s'éclater avec toute la famille réunie. Faudra qu'on discute de nos jeux respectifs. Comme celui d'écarteler doucement les membres de quelqu'un jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Je reste le bras tendu, et je vois l'homme au lapin sortir une aiguille afin de prendre mon sang, je souris, j'ai hâte de savoir ce qu'il va dire là dessus ! Imaginons que mon problème vienne de mon sang...Imaginons sinon que la prise de sang fait mal - quoique j'ai déjà essayé, ça ne fait rien -. Me voilà à imaginer tout un tas de chose en souriant, mais la prise de sang se passe, et je ne ressens rien d'autre qu'un picotement sans plus. aaah c'est même pas drôle.

- Bien je devrais pouvoir en tirer quelque chose. Mais j'aurais pensé que le sang d'un dieu diffère de celui d'un mortel.

Cool ! J'ai hâte qu'il me dise ce qu'il en a pensé ! Je pourrais alors peut-être réussir mon but, ça sera marrant !! Et il pensait que le sang des deiux différent de celui des humains et des yokais...Mais alors, si c'était le cas, notre peau ne serait pas aussi blanche - rose - qu'eux ! J'ai appris ça de mon père - comme quoi il m'a appris pas mal de choses en me gardant enfermé pour conserver mon "bonheur" -. C'est marrant qu'un scientifique sache pas ça. Mais peut-être qu'il imaginait quand même que le sang était différent mais pas qu'au niveau de la couleur. C'est vrai que notre sang n'est pas acide, n'est pas divin, rien. Il est juste normal...Je crois en fait. Ou alors il est empli de pouvoirs qui sont cachés au yeux des humains. Par exemple, moi je sais parfaitement déterminé si un parapluie est fait pour voler ou non.

- Peut-être que vous le voyez pas. Je sais pas, mon père m'a jamais dit si notre sang différait du vôtre. Mais je doute que mon problème provienne d'une maladie ou de mon sang...Après tout, je suis le fils du dieu de la santé et de la déesse de l'espoir.

Mais qui a dit que la santé et l'espoir ne pouvaient pas donné la discorde ?
Je me tourne vers Ririn, changeant alors totalement de sujet

- Ca peut-être drôle alors que tu sois aussi résistante. Tu es déjà tombé de cette tour ?

Je dis ça parce que la tour où ils vivent est super géante alors je me dis que sûrement elle n'est pas si résistante que ça...

- Et j'espère que je pourrais m'amuser avec mes "collègues" en les rendant fous...Déjà qu'ils sont tous ronchons et grognent pour rien. Ils sont même pas drôles.

Je me met à rire en pensant à cela.
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mar 19 Mar - 23:42

[Tant mieux comme ça on avance vite ♥]

Perplexe devant se sang, il est sûr que le scientifique s'attendait à quelque chose de moins banale, d'ailleurs il se souvenait que dans certaine région du monde, on disait que si les divinités aiment les sacrifice de sang, c'était justement parce qu'elles en étaient elles-même dépourvu. Visiblement c'était pas les mêmes divinités. Mais là il réalisa, avec cet échantillon peut être qu'il pourrait réussir à synthétiser un dieu ? Mieux valait ne rien dire à Dame Gyokumen, elle risquerait de vouloir que Gyûmao son cher époux ne devienne un dieu, et faire de même pour elle d'ailleurs. Non il en avait vraiment pas envie, ça risquerait de lui causer des problèmes, déjà que le surnommé démon taureau mangeait les humains, s'il apprenait que l'un d'eux couchait avec sa maitresse, il y avait de forte chance pour qu'il finisse dans son assiette pour l'avoir fait cocu. Si toute fois on peut dire qu'il lui a donner des cornes puisque logiquement il est trépassé. Mais bon vu le caractère du bestiaux, mieux vaut jouer la prudence, il n'était pas si fou que ça.

Nî écouta ensuite ce que raconta le jeune dieu, si toute fois il était jeune car vu leur immortalité supposé, il pouvait avoir n'importe quel âge en gardant une apparence juvénile. Le scientifique resta un moment interdit après avoir reprit durant le temps de parole de Shuan, sa peluche à la grande tristesse de Ririn qui tira une tête déçut. Après un petit moment de silence, où une mouche aurait pu faire de son battement d'ailes le seul fond sonore, Nî Jyen-Hî explosa de rire. Serrant avec son bras son lapin contre lui pendant que son autre main alla se poser sur son front en faisant basculer sa tête en arrière. Hilare il était hilare. Voilà que le problème du jeune garçon lui apparaissait presque comme un évidence. La lumière avait jailli au bout du tunnel. Ririn ne comprenait pas pourquoi il riait autant, en même temps avec son esprit qui n'avait rien du flèche on ne pouvait lui en vouloir.


« En effet, ça vient de tes gênes, ton ADN à tout pour être sans souffrance et positif au possible ! J'ai bien peur que tu ne la ressente jamais ! »

Peu à peu il reprenait son calme, s'allumant une nouvelle cigarette, l'autre étant morte depuis un certain temps déjà. S'il s'attendait à ce que deux divinités pareille créer la discorde, alors là pas du tout, mais ça avait eut le mérite de le faire exploser de rire. Bien sûr il était possible qu'un jour Shuan ressente la douleur, mais ça serait dans ce cas plutôt psychologique, sauf que pour cela, il faudrait qu'il éprouve de véritable sentiment et qu'on les lui arrache violemment. Mais s'il était comme le scientifique, qui lui même n'arrivait pas à éprouver ce qu'une personne normal devrait éprouver, peu de chance que ça arrive un jour. Qui sait, l'avenir est de toute façon incertain.

Commençant fièrement sa phrase, la petite yokaï la changea en une petite moue, se rappelant son grand frère qui l'avait gronder pour ses bêtises, qui Bouddha sait qu'elles sont nombreuse. Ne réalisant aucun danger ou presque, il fallait bien que le prince lui apprenne ce qui fallait faire ou ne pas faire, comme sauter de la tour alors qu'elle est d'une hauteur vertigineuse. Aussi résistante qu'elle soit, la princesse aurait finit en crêpe pour sûr.


« Une fois oui ! Mais mon grand frère m'a rattraper et m'a dis que c'était dangereux ! »

Puis Shuan se mit à rire en disant qu'il espérait s'amuser avec les autres dieux. Le scientifique fit un rictus amuser, lui aussi aimerait bien voir les dieux s'entre déchirer, ça comblerait surement son ennuie et ça aurait le mérite de le divertir, du moins normalement. Ririn, quand à elle, repéra dans sa phrase deux traits de caractère qu'elle connaissait bien, puisque c'était ceux de son cher bonze qui se retrouvait à la nourrir. Le sourire jusqu'au lèvre elle le réalisa en l'exprimant bien fort.

« COMME SANZO !!! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mer 20 Mar - 12:50

[Hihi :D]

Les scientifiques c'est magiques. Si si ! Ca peut découvrir des choses sur toi en si peu de secondes que toi t'en restes là "oooh". C'est comme le 42 - comment pourrais-je vous expliquer ce que c'est vu que je ne sais pas moi même ? - ! Ils ont la science infuse et bien souvent sont aussi marrant qu'un clown. Ou pas. J'ai déjà vu des scientifiques être suuuper déprimant que c'en était réellement ennuyant...Alalala...
En tout cas, ce monsieur au lapin explosa de rire. Comme ça, un peu comme moi parfois quand je trouve ça marrant que le mec qui est entrain de se noyer me demande de le sauver. Ou alors quand un violeur - que j'ai forcé - viole une personne et que celle ci me supplie. Et puis il m'annonça que mon problème ne venait pas de mon ADN et que je ne ressentirais sûrement jamais la douleur parce que c'était dans mes gênes. Mais, même mon père souffre. Même ma mère. Je les ai vu, quand je me suis enfui, ils fronçaient les sourcils, et encore maintenant quand ils me voient ils me méprisent du regard, bien que ma mère doit sûrement espérer - c'est son rôle - que son petit garçon redevienne un peu plus normal. Mais ça, je sais que ça n'arrivera jamais alors ce n'est même pas la peine d'essayer de me changer. Il faut moi même que je trouve la solution à mon problème. Vu que même le scientifique a dit que sûrement jamais je ne souffrirait. C'est même pas drôle tiens.
Enfin, c'est un peu bête qu'il n'ait aucune solution mais tant pis j'ai toujours voulu et dû me débrouiller de moi même alors bon.

Mais voilà que Ririn répond à ma question. Qu'elle l'a fait une fois, mais que son frère l'a rattrapé...Mais là, et si son frère ne la rattrape pas ? Qu'est ce que cela pouvait donner ? Ca me semble si marrant d'essayer ! J'imagine bien après son frère entrain de pleurer encore et encore, pendant que moi je me marre parce que ça sera grâce à moi que ça sera arriver. Je me demande si l'homme au lapin serait d'accord avec moi. Je sais pas, il a l'air bizarre quand même, ce qui m'empêche pas d'avoir fortement envie de faire pleinement sa connaissance.
Je sais pas trop pourquoi. Comme s'il avait quelque chose en plus que les autres humains que dès qu'on leur fait un truc ils sont malheureux et pleurent. J'ai envie de savoir. D'ailleurs, je me demande ce que ça ferait, si lui, je le faisait souffrir ? Ca pourrait être rigolo. Il faudra que j'essaie, mais d'abord il faudrait que je sache s'il y a des trucs marrants à savoir sur lui qui seront suffisant pour le faire souffrir.
Et si je lui volais son lapin en peluche et que je le déchiquetais ? Je me demande vraiment ce que ça donnerait !!

Mais alors que je riais en pensant à ces crétins de dieux grognons, voilà que Ririn se mit à crier quelque chose. Comme Sanzô ? Qu'est ce que ça signifiait tout cela ? Je savais ce qu'était un Sanzô, je suis pas bête non plus, mais pourquoi elle dit ça ? Elle connait un Sanzô qui est ronchon ?
Ca me rappelle quelque chose en plus... Aaah !! Mais attends !! Il me semble avoir entendu Kanzéon ou d'autres dieux en parler. De cette bande qui pars à l'ouest, et qui pour trois de ces personnes sont les réincarnations des dieux qui ont mis la discorde à ma place il y a cinq cents ans. A cette époque j'avais même dit bonjour au petit brun qui était la cause principal de tout ce capharnaüm. Si je le recroisais aujourd'hui, il faudrait vraiment que je le remercie !! Je m'étais bien amusé. Et en plus c'est rigolo parce qu'à la même époque, l'ancien prince des dieux guerriers a tué Gyumaoh, le papa de Ririn !
Tout se relie je trouve, c'est fun. J'aime bien. Donc si je reviens à ce que je pensais, le Sanzô du groupe, je me demande qui c'est parmi les trois...Mais vu comment Kanzéon en parlait et vu comment je suis un trop bon détective et que je me souviens d'un des trois - je lui avait volé des papiers un coup -, je pense savoir qui c'est.

- Ah oui je vois de qui tu parles !! Même si c'est pas le même que je connais moi !! Mais lui il était marrant même s'il était grognon... Non mes "collègues" eux, ils passent leur temps à jamais prendre du plaisir à quelque chose. A croire que c'est leur but. C'est pour ça que je veux m'amuser avec ! Il n'y a que la nouvelle, Huan Yue ou encore Sakura qui sont funs.

En fait, c'est les filles les plus marrantes, c'est ça...!

- Mes propres parents sont même pas drôles. Même le dieu de la joie l'est pas tout le temps. C'est pour ça que je viens souvent ici, c'est plus marrant, surtout que les humains sont si fragiles et naïfs...Même par ces temps !

Casser leur bras. Les arnaquer. Les faire tomber. Leur voler leurs bien. Détruire leur vie. J'adore ça moi. Parce que, même si on me fait la même chose, je sais que je ressentirais rien, alors j'essaie de comprendre.

- Au fait, tu sais, tu devrais essayer de sauter de la tour maintenant, y a même pas ton frère pour t'en empêcher !!

Ben quoi ? Ca à l'air bien.
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Mer 20 Mar - 21:53

Ririn était toute guillerette en pensant à son bonze préféré -qui était surtout le seul bonze qu'elle connaissait-, son frère d'ailleurs voyait parfois d'un mauvais œil que sa petite sœur apprécie autant le chef de la bande rivale. Qu'importe l'avis de son frère de toute façon, quand la petite yokaï avait quelque chose dans la tête, fallait s'y prendre à plusieurs fois pour la lui retirer et encore c'était parfois à ses risques et périls. Par contre ignorant totalement que Sanzô était une réincarnation d'une divinité comme l'était Shuan, elle ne comprenait pas le vrai sans de phrase quand il disait que c'était pas le même qu'il connaissait, pensant innocemment qu'il s'agissait tout bonnement d'un autre bonze Sanzô que son frère et les assassins de sa mère recherchait.

« Tu connais un autre bonze Sanzô ? J'aimerais bien allez voir les divinités aussi pour m'amuser ça doit être rigolo là bas ! »

Souriant de toutes ses dents, la princesse ignorait totalement que si une divinité pouvait descendre dans le monde d'en bas, un terrestre -si l'on peut formuler ça comme ça- en revanche ne pouvait pas faire le chemin jusqu'au cieux. Mais elle était sincère, elle aimerait beaucoup y aller et semer la zizanie, pour ça elle était experte, faut dire qu'elle avait de l'entrainement avec son frère pour combler son ennuie ou lui en faire voir de toutes les couleurs juste pour l'embêter. En faite le pauvre il avait tellement pas de chance d'avoir une petite sœur. À se demander si finalement il était pas plus tranquille enfermé dans sa cellule.

En parlant d'humain, Ririn se rappela que tout à l'heure dans le village, alors qu'elle mourrait presque littéralement de faim, personne n'avait de quoi lui remplir l'estomac, ils avaient tous été très méchants. Dans ce genre de situation elle aimait pas trop les humains, il y avait que son bonze qui lui donnait à manger et en plus il était super fort, rien à voir avec ceux qui sont fragile. De toute façon au château il n'y avait qu'un humain et il était rigolo, c'était le seul qui voulait bien jouer avec elle quand il y avait personne d'autre.


« Le dieu de la joie est pas tout le temps marrant ? Il est nul alors ! Les humains ils sont pas rigolos … tout à l'heure il avait même pas à manger ... »

Nî fumait tranquillement en regardant les deux enfants, bien qu'ils étaient tous deux bien plus vieux que lui -il avait même pas la moitié de leur âge-, écoutant ce qu'ils disaient, lui aussi avait été intéressé par le faite qu'il connaissait un autre bonze Sanzô. Lui même en étant un c'était normal. Mais voilà qu'il remarqua qu'il faisait bien d'écouter, le dieu voulait en effet pousser Ririn à faire des choses dangereuses, et naïve comme elle l'était, il était évident qu'elle tombe dans le panneau. La princesse elle commençait déjà à se demandé si ça serait amusant ou pas, limite entrain de sourire à l'idée de sauter du toit.

« Je peux tu crois ?
- Allons Allons Ririn, souvient toi que tu n'as pas le droit de sortir ! Si tu saute de la tour, ça sera pareille, tu ne veux pas être punis pas vrai ?
- Non …
- Bien, surtout que ton frère aussi serait punis. »

Voilà que la petite faisait la moue déçut, ne voulant pas être punis et encore moins que son frère le soit par sa mère. Jyen-hi lui se demandait comment on pouvait être si naif et lâcha un soupire, se disant qu'il venait d'éviter un drame. C'est que la princesse était obligatoire pour ramener Gyûmao à la vie, et il avait envie de le faire, on lui avait dit que ramener quelqu'un à la vie était la chose la plus difficile au monde.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Lun 3 Juin - 23:17

On dirait qu’elle pense qu’en fait je connais un autre Sanzô, mais non pas du tout, j’en connais pas ! Je connais juste…Mince comment c’était son nom déjà…Je me souviens que c’était assez marrant, parce que ça ressemblait à Kanzéon…. D’ailleurs je crois qu’ils étaient de la même famille. J’adore Kanzéon, c’est l’un des seuls dieux à être intéressant. On dit même qu’elle serait hermaphrodite. Et bien, pourquoi pas, ça à l’air fun.
Ah ! Konzen. Je m’en souviens, mais je doute que j’ai le droit de divulguer cette information…..Ce qui s’avère être quelque chose de marrant du coup.
En plus Ririn précise qu’elle aimerait bien aller voir les divinités. Ahaha, c’est vrai que c’est marrant d’aller les voir. Surtout pour les déranger. Sinon c’est des sales cons boudeurs qui ont tous un sale caractère et qui pour la plupart n’ont pas un seul sourire….C’est tellement dommage. Il n’y a que Huan Yue qui sourit. Et Kanzéon aussi.
Les filles encore.
Enfin pour Kanzéon faut voir, haha.

Mais bon, c’était un peu impossible pour elle d’y aller hein. Déjà que les dieux braillent quand y en a des comme moi qui descendent sur Terre, alors si l’inverse se produit,, je veux même pas imaginer leur réaction…

…TROP BONNE IDEE !
Faudra que j’essaie.

C’est vrai que c’est bizarre aussi que monseigneur le dieu de la joie ne soit pas toujours joyeux. Bon j’avoue que des fois, s’il est mal en point c’est un peu à cause de moi, mais faut bien que je fasse mon travail, hum.
Et Ririn se met à rajouter que les humains sont pas rigolos. Si, c’est trop marrant, quand tu leur brule les pieds pendant leur sommeil, ou alors que tu leur coince une allumette entre leur ongles et que tu allumes. Elle devrait essayer, peut-être qu’elle s’amuserait, elle aussi.

Oooooh. Dommage. Elle ne peux pas sauter de la tour sinon son frère serait puni…MAIS C’EST ENCORE MIEUX BON SANG ! un éclair traverse mes yeux. Il faut vraiment que je la force à sauter…Mais comment…Elle à l’air de tenir à son frère, en plus du coup elle à l’air déçue c’est trop cool.
Donc comme ça elle tiens à son frère hein ? …. Un sourire vint illuminer mes lèvres. Il faut que je trouve son frère – tout prince des yokais qui soit – et m’amuser avec. Ouais c’est trop un bon truc je trouve. Il faut à tout prix que je le fasse !

Huuum…. Du coup j’hésite. Qu’est ce que je fais en premier ? Attraper le lapin et le déchirer ? Trouver le frère et le torturer ?

- Je sais !

Je fonce droit sur le scientifique pour prendre son lapin, tant pis pour le frère, je verrais ça plus tard, je dois d’abord tenter mon expérience. Ca peut être marrant ! J’espère qu’il va pas m’arrêter, mais j’en doute. Généralement les scientifiques c’est jamais trop sportif, c’est ça qui est bien.
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Sam 8 Juin - 11:01

Dans l'imaginaire de la petite princesse, les divinités étaient comme représenter sur les sculptures. Toutes avec un point rouge sur le fond représentant le chakra, des cheveux bien coiffé et long, avec des vêtements richement décorés, et tous avec la même temps. Aussi elle les imaginait un peu plus grand que les hommes eux-mêmes pour une raison inconnu, surement à cause de leur grande puissance et parce qu'ils étaient au dessus de tout le monde. Oui Ririn avait sa propre logique. Pourtant son frère en avait vu une de divinité, de ses propres yeux, Nataku, le prince des dieux guerriers. Mais il n'en parlait jamais, jamais il lui avait dit comment il était et à quoi il ressemblait. Il faut dire que Kogaiji était assez jeune quand ils se sont rencontrer et le jeune dieu l'avait enfermé juste parce qu'il était le fils d'un monstre.

Naïve comme pas deux, Ririn n'avait pas vu le mal à la proposition de Shuan, une chance que le scientifique Nî était là pour la sauver, contre toute attente d'ailleurs -peut être parce qu'il se tapait sa mère ce qui lui vaudrait une place directement dans le ventre de Gyûmao lorsqu'il le ramènerait à la vie, pour Gyokumen aussi-. Bien sûr les intentions de l'homme était purement intéressées, il avait besoin d'elle pour ses expériences. Mais bon, c'est l'amour aussi pour son frère qui l'avait sauvé, un amour inconditionnel et très fort. Pour lui la petite pourrait faire n'importe quoi, même affronter la bande de Sanzô toute seule, bien que cela ne soit plus d'actualité puisqu'elle s'était lié d'amitié avec eux.


« Hein ? »

D'un coup le jeune dieu -jeune, tout était relatif elle ne connaissait pas son age- c'était écrié qu'il savait quelque chose avant de se jeter sur Nî Jyen-hi. Même elle ne lui avait jamais piqué, une fois il lui avait prêter pour la distraire pour une piqure depuis Ririn n'avait plus chercher à lui prendre, les piqures ce n'était pas ce qu'elle aimait le plus.

Cependant Nî était loin d'être un simple scientifique excentrique accompagné d'un lapin en peluche qui passe ses journées à fumer et faire des recherches scientifique en se tapant entre deux formules la mère de Ririn, loin de là. Il était aussi l'un des hommes les plus fort que l'on puisse trouver. Si son lapin il pouvait la laisser à la tête blonde sans risque c'est parce qu'il savait que justement sa tête était vide, car l'objet cacher par ses soins à l'intérieur du rembourrage de la peluche était plus que précieux. D'un geste rapide et fluide comme le vent faisant courber un roseau, Nî attrapa le bras, serrant fort celui-ci, de toute manière le dieu ne ressentait pas la douleur, et lui lança un regard noir, avant de faire un large sourire.


« Excusez-moi cher divinité, mais je tiens beaucoup à cette peluche et à ce qu'on ne la touche pas sans mon avis, voyez-vous, elle est timide dans les bras des autres. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Ven 14 Juin - 22:03

J’aurais pu la déchiqueter devant lui. M’amuser. Ou j’aurais pu le traverstir – le lapin – et le rendre ridicule. J’aurais pu l’envoyer du haut de la tour. J’aurais pu la manger – quoique ça n’aurait pas été bon -.
J’aurais vraiment pu m’amuser.
Mais je crois que j’ai sous-estimé ce monsieur scientifique à l’air niais. Vu le regard qu’il vient de me lancer, et vu comment il vient de m’arrêter brusquement, en serrant mon bras – ça c’est marrant -, j’ai compris quelque chose. Ce type cache clairement quelque chose dans ce lapin, et aussi…En lui.
C’est amusant. Je pourrais m’amuser avec ça. Ce type. Il est super intéressant. Il me semble complexe dis donc. Rigolo comme tout. Le genre de jouet que j’adore avoir. Peut-être même qu’il m’aidera à trouver la solution quand même. Je sens que mon corps n’aime pas ce qui arrive à mon bras, mais moi je m’en moque.
D’un coup, j’explose de rire. Mon rire résonne dans toute la pièce, je l’entend. Ce mec. Ne souffre pas non plus, là. Non c’est différent. Il ne va pas souffrir si je lui prends son lapin. Autre chose. Mais quoi ?
J’ai très envie de savoir.

- Oh…Je vois…Pauvre lapinou.

Je ris encore. Ririn doit sûrement se demander pourquoi, elle est si naïve. Aussi amusante quand il s’agit de jouer avec elle. Elle ne comprend rien, ce n’est qu’une enfant n’est ce pas. Une grande enfant, parce que tout de même…
J’aime ce genre de personne. Je suis un peu pareil, sauf que je suis un grand enfant. Oui. Trop grand. Qui n’a jamais pleuré parce qu’on ne me l’a jamais appris. Ah si ! Je sais pleurer de rire ! Génial !

Dans l'imaginaire de la petite princesse, les divinités étaient comme représenter sur les sculptures. Toutes avec un point rouge sur le fond représentant le chakra, des cheveux bien coiffé et long, avec des vêtements richement décorés, et tous avec la même temps. Aussi elle les imaginait un peu plus grand que les hommes eux-mêmes pour une raison inconnu, surement à cause de leur grande puissance et parce qu'ils étaient au dessus de tout le monde. Oui Ririn avait sa propre logique. Pourtant son frère en avait vu une de divinité, de ses propres yeux, Nataku, le prince des dieux guerriers. Mais il n'en parlait jamais, jamais il lui avait dit comment il était et à quoi il ressemblait. Il faut dire que Kogaiji était assez jeune quand ils se sont rencontrer et le jeune dieu l'avait enfermé juste parce qu'il était le fils d'un monstre.

- Mais il faudra tout de même ouvrir cette peluche au monde, sinon comment va-t-elle faire quand elle va se retrouver en société ?

Mes propres paroles me font sourire. C’est du pur absurde, mais à la fois je réfléchis. Je regarde ce scientifique au lapin, avec un air de dire « toi, tu es mon nouveau joujou je vais m’amuser à te détruire, tralala ».
Ca à l’air trop bon.
Je me tourne vers Ririn alors que je sais que mon bras me hais et que moi aussi je me hais.

- N’est ce pas ? C’est difficile d’être timide, hein ? Mais toi tu ne l’es pas du tout alors ça sera facile pour toi.

Mon sourire est celui que l’on désigne comme carnassier. Ou sadique, mais moi je trouve juste que mes dents sont belles. J’aime prolonger l’absurde quand je réfléchis. A qui je vais détruire en premier.
Plouf plouf. C’est toi l’andouille.

- Très bien….Je ne toucherais pas à ce lapin…..

Mon regard signifie bien « pour le moment ». Mon sourire aussi. En fait ça veut dire qu’on peut lire sur moi comme un livre ouvert ! C’est amusant, je trouve personnellement.

- En plus si je ne rentre pas, les dieux vont se plaindre que je ne suis pas là. Ca va les attrister, ils vont être en manque de moi.

Ou pas. Ca serait plutôt l’inverse.

- Mais je suis content d’être revenu ici au bout de cinq jours que ça faisait que j’étais pas venu dire coucou aux humains…Et yokais du coup.

Je me tourne vers Ririn

- Donc, je vais y aller, d’accord ? On s’amusera encore la prochaine fois hein ?

Oh oui. Avec plaisir.
Je me tourne vers le scientifique.

- Enchanté d’avoir faire votre connaissance. J’aime beaucoup ce que vous avez fait aux yokais. Et votre lapin m’intéresse beaucoup. Vous aussi.

Comme jouet.
N’est ce pas.
Je déploie mon parapluie, prêt à partir.
Revenir en haut Aller en bas
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   Lun 24 Juin - 17:39

D'une certaine façon -difficile à expliquer, seuls ceux qui justement ont cette chose en commun pourrait comprendre- mais le scientifique avait l'intime conviction que lui et le dieu se ressemblait. Il ne saurait expliquer la chose tout scientifique qu'il est, mais il a cette impression. Le rire peut être ? Ou cette façon de prendre n'importe quoi en dérision comme si ce n'était qu'une banalité alors que les enjeux peuvent être d'une conséquence extrême. Seul peut être leurs ambitions différaient, ce qui était normal, difficile pour un humain et un dieu d'avoir le même but, bien que dans un sens, ils n'étaient pas si éloignés que cela.

La petite princesse quant à elle, était totalement à l'opposé de tout ça, son air trop candide et niaise ne pouvait pas coller avec des génies peu conventionnel. Impossible pour son petit cerveau aussi gros qu'une cacahouète de comprendre ce qui se passait devant ses yeux, bien qu'elle était parfaitement lucide et au mieux de ses capacités mentales. Non c'était trop subtile. Cherchant du regard quelque chose, bougeant le haut de son corps pour mieux voir de chaque angle différent, comme si en se penchant d'un côté où de l'autre avec un doigt dans la bouche manifestant un point d'interrogation imaginaire au dessus de son crâne, elle comprendrait mieux la situation.

Au moins en essayant de comprendre, la princesse était silencieuse comme une tombe, à croire qu'en se tenant la langue tout s'expliquerait. Nî lui avait jeté un rapide coup d'œil pour vérifié à ce qu'elle ne trouva rien de bizarre à tout cela, avant de reporter son attention envers Shuan. Il avait bien comprit son regard, et aussi, bien qu'étant de la même espèce, il comprit qu'il fallait se méfier de lui. Normal puisqu'il pouvait se douter que le dieu pourrait avoir des réactions imprévisible et mettre à mal tout le plan qu'il avait minutieusement orchestré.


« Oui mais ce cher lapin est un farceur, il attend que la pagaille soit plus grande avant de se socialisé avec le monde. »

Il lui faisait un sourire très large aux allures malsaines, fermant les yeux pour mieux l'accentué. Ririn fut en revanche toute sourire quand son ami -si toute fois on pouvait employer ce terme pour leur relation- lui dit que pour elle ça serait facile, car elle n'était pas timide pour un sous. Ce qui parfois lui causait bien des problèmes. Qu'est ce que son frère aimerait parfois qu'elle soit une grande timide à se cacher derrière lui, au moins il ne se ferait pas un sang d'encre dès que sa sœur ne serait plus dans son champs de vision. Ririn sautillait gaiment alors sur place, une banane dessiné sur les lèvres.

Voyant que le dieu ne voulait pas de mal à son lapin, du moins pour le moment, celui qu'on appelait autrefois Ukoku Sanzô lâcha son emprise sur son bras. On pouvait être fourbe, mais honnête. Là était toute la vrai malice. Il écoutait avec Ririn le fait que Shuan se devait de rentrer, son argument fit sourire le scientifique qui se disait bien que les autres dieux devaient plutôt être content de son absence. Ririn fit une tête toute triste, mais en lui disant qu'ils joueraient encore une autre fois, elle fut toute contente.


« D'accord ! Tu reviens vite pour qu'on puisse encore s'amuser !
- Et bien tout cela est réciproque, car tu m'intéresse aussi et je suis également enchanté.
- A bientôt Shuan !!! »

En bon scientifique, Nî regardait le parapluie pour voir s'il pouvait reproduire ses effets ou non. Ririn elle, lui faisait des grands signes de la main avec un énorme sourire -pour pas changer- l'accompagnant ainsi pour son départ.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: S'amuser un peu [PV Ririn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

S'amuser un peu [PV Ririn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans la vie, il faut s'amuser... Et survivre
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Venez, on va bien s'amuser ! ~
» Venez vous amuser avec moi !!
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: Togenkyo :: Yunnan-