Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 Une aide à apporter [PV Mew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Une aide à apporter [PV Mew]   Mer 2 Mar - 20:58

[Alors je ne savais pas trop pour le RP, donc si ça convient pas ... Mew est-elle toujours avec la bande de Sanzô ? Là, je ne sais pas et si oui, faut-il que Gokû et les autres participent à ce RP ? Enfin pour ça, pour l'instant je mets en PV avec Mew]

Sakura avait rencontré Ririn, il y a peu, et s'en était fait son amie. Après Shi, la déesse tissé un lien d'amitié avec une petite Yokaï. Les autres dieux allaient vraiment ne pas aimer les agissements de Sakura. La déesse de la nature allait à nouveau attirer leur foudre sur elle. Et ce n'était pas tout, Ririn avait parlé de sa belle-soeur à Sakura, Mew. Qui était une aberration. Mais la jeune fille allait devenir maman d'après Ririn et elle était auprès de Sanzô et de sa bande. Une femme enceinte près d'un moine, enfin soi-disant, moine qui fumait et tirait sur tout ce qui bouge. Ririn l'avait un peu expliqué, le caractère de Genjô Sanzô. Sachant cela, Sakura ne voulait pas laisser la belle-soeur de Ririn seule avec ce genre de moine et trois autres garçons. Non, Sakura devait venir en aide à Mew. Elle devait avoir besoin d'aide. Pas pour la protection mais pour son futur bébé.
Mais ce que Ririn et Sakura ne savaient pas c'était que Mew avait déjà accouché. Mais de toute manière, Sakura aurait encore une bonne raison pour venir en aide à la jeune maman. Mew aurait besoin d'aide pour s'occuper de son ou ses bébés. Et c'était pas quatre garçons qui arriveront à s'occuper de bébés. Pour la protection, ils étaient peut-être efficace au niveau protection mais niveau nourrice, Sakura n'en était sûre. Il fallait donc que la déesse vienne en aide à Mew. Malgré les réprimandes qui l'attendait au monde céleste, elle le ferait sans le regretter.

Sakura était bien décidé, malgré les obstacles qui y auraient. Elle essayera aussi que Sanzô arrête de fumer en présence de la jeune mère. Cette tâche serait dur mais la déesse était bien aussi décidé à dire ce qu'elle avait à dire face au moine fumeur et tyrannique. Avec un peu de mal, sans doute. Elle se prendrait peut-être quelques remarques désobligeantes, peut-être aussi un regard néfaste et sûrement elle devrait éviter des balles perdues. Mais en tant que déesse, elle n'aura pas peur. Elle pourrait se défendre.

Sakura s'était mit en route pour retrouver Mew. Elle était arrivée à une prairie, espérant tomber sur la bande de Sanzô avec Mew avec eux. Elle devait être avec eux d'après Ririn.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Jeu 3 Mar - 0:03

Cela faisait un moment que la jeune fille avait accouché de trois adorable bébé, cela l'avait beaucoup fatiguée, normal trois d'un coup, il y avait de quoi vouloir rester au lit après. Heureusement qu'Hakkaï avait été là pour l'aider à mettre au monde ses fils, car elle n'avait eut que des futurs princes. Malheureusement, car il n'y a pas que du bonheur, elle ne pouvait rester avec son bien aimée qui était également le père des enfants, il avait trop de travail au château Hôto, et il fut obliger de la confier à la bande de Sanzô, alors qu'ils étaient censé être rival, mais pour elle, il dû mettre sa fierté de côté pour qu'ils la protège à sa place. Elle était un peu triste, mais elle savait qu'il ne pouvait pas faire autrement, et puis elle aimait bien la petite bande qu'était celle de Sanzô, mais si ce dernier avait bien du mal à accepter la situation et de jouer les babysitteurs.

Par moment, voulant prendre du recule sur la situation elle laissait en toute confiance sa progéniture aux garçons, et allait faire un tour. Cela lui permettait aussi de prendre le temps d'essayer de se souvenir de son passé. Elle qui venait du royaume céleste n'avait que de vague souvenir de sa vie d'avant, sa mémoire c'était comme seller automatiquement pour ne pas se souvenir de chose horrible qui avait du la traumatiser au delà de la raison. C'était quand même frustrant de ne se rappeler de rien, de voir juste des visages sans tout comprendre.

Aujourd'hui encore, elle était partie faire un tour sur les prairies, juste à côté du village où se trouvait l'auberge où ils séjournaient un moment. Quand elle était partie les quatre garçons étaient calme, avec un peu de chance ils le resteraient un bon moment et s'occuperaient bien des tout petits, heureusement que maman Hakkaï était là, quoique Gojyo s'en sortait bien avec les enfants, par contre les deux autres c'était une autre histoire. Soudain elle sentit la présence de quelqu'un, ce n'était pas une Yokaï ça c'était sûr, mais elle n'avait pas l'impression que se soit un humain non plus. Elle s'approcha alors de la personne dont elle avait sentit la présence et l'observa un moment avant de lui sourire, elle avait l'impression qu'elle cherchait quelque chose ou quelqu'un. En plus elle était jolie et avait l'air gentille, et puis ne sentant aucune animosité, pourquoi ne pas engager le dialogue tranquillement
?

« Bonjours, tu cherche quelque chose ici ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Dim 6 Mar - 22:31

La petite Ririn c'était fait une nouvelle amie lorsqu'elle était de passage dans le village d'Akuma. Son amie était une déesse du nom de Sakura et elle était aussi jolie qu'elle était gentille, et elle l'était vraiment. D'ailleurs elle lui avait dit qu'elle voulait aider Mew, sa belle sœur mais également femme de son frère Kôgaïji. C'est donc pour cela que les deux amies c'était rendu là où devait normalement se trouver la jeune future mère qui restait avec la bande du bonze Sanzô. Trouver leur position n'était pas très compliquer, connaissant déjà où ils étaient la petite princesse n'avait eu qu'a regarder la direction qu'ils devraient prendre pour se rendre chez elle, vu que c'était leurs but.

Se retrouvant sur les vastes prairies proches d'un village, Sakura et Ririn cherchèrent si des membres du groupe n'étaient pas là justement. Et après avoir marcher un bon moment, elles purent voir une femme avec des cheveux rouges, sans comprendre pourquoi Ririn se cacha derrière son amie. Il fallut un moment pour comprendre que c'était son instinct d'enfant qui c'était mit en action et qu'elle avait envie de faire une surprise à sa belle sœur. Et lorsque celle-ci s'adressa à Sakura pour lui demander ce qu'elle faisait ici, elle sorti de sa cachette et lui sauta dessus et la serra fort en faisant un grands sourire, sans remarquer qu'elle n'avait même pas le ventre d'une femme enceinte.

« Mew !!! Tu es là !!! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Lun 7 Mar - 17:57

Sakura se retrouva donc dans une prairie non loin d'un village. Ririn la suivait. Les appels des dieux avaient cessés, au plus grand soulagement de la déesse. Les maux de crânes s'étaient évaporés. Elle pouvait avoir l'esprit clair. Mais pourtant elle ne put s'empêcher d'être inquiète tout de même. Si ils avaient arrêté de l'appeler ce devait être inquiétant et Sakura devait s'alarmer. Ou peut-être s'étaient-ils calmé ? Peut-être acceptaient-ils ce que faisait la déesse de la nature ? Oh non, cela devait cacher quelque chose. Mais Sakura essaya de ne pas y penser quand une jeune femme l'approcha doucement. C'était une jeune femme aux longs cheveux rouges et aux deux yeux de couleurs différentes. Elle n'avait pas l'air hostile et souriait même à Sakura.
La déesse vit que ce n'était pas vraiment une humaine mais la jeune personne était calme et semblait très gentille. Sakura sourit à la personne sans se douter que c'était Mew, la belle-soeur de de Ririn. Celle-ci s'était mise derrière Sakura, l'air étrange. La déesse ne comprenait pas. La jeune personne face à Sakura la salua et lui demanda ce qu'elle cherchait. Ririn sortit à ce moment-là de sa cachette.
La jeune Yokaï alla serrer très fort la jeune femme face à Sakura. C'était bien Mew qui était cette jeune personne qui s'était adressé à Sakura. La déesse sourit en voyant Ririn très heureuse de revoir sa belle-soeur. Sakura était contente de les voir ainsi, Ririn devait beaucoup aimer sa belle-soeur qu'elle n'avait pas revu depuis.
Mais Sakura remarqua autre chose quand Ririn continuait de serrer Mew. La jeune femme n'était plus enceinte car son ventre n'était pas rond. Avait-elle déjà accouché ? Sans doute. Ce qui alarma la déesse. Comment Mew avait-elle pu réussir à accoucher avec la bande du moine Genjo Sanzô. Avaient-ils trouvé un hôpital avec un médecin compétent ?
Sakura l'espérait et espérait aussi que le petit allait bien. Car elle pensait naturellement que Mew n'avait eu qu'un bébé. Mais la déesse ne savait qu'il y en avait trois ...


-Bonjour, Mew. Je m'appelle Sakura. Je suis enchantée de te connaître.

Sakura sourit à la jeune femme en s'inclinant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Ven 11 Mar - 0:11

Notre jeune femme allait faire une rencontre des plus étonnante, elle qui était née au royaume céleste mais qui n'en avait plus aucun souvenir allait maintenant, grâce à sa petite demi sœur, faire la connaissance d'une déesse qui y vivait. Est un coup du destin ? Qui sait, elle verrait bien après tout, rien n'est jamais sûr, la fatalité aussi à le droit de se trompé par moment. Et c'était sûr une prairie des plus tranquilles qu'elle put donc prendre part à se rouage du destin qui avait mit les deux femme sur le même chemin. Chacune souriant à l'autre, aucune n'était méchante, et elles étaient même franchement toutes les deux fort aimable et sympathique, il n'y avait donc aucun risque pour qu'elles ne s'entendent pas.

La plus heureuse dans l'histoire était surement la petite Ririn, qui sauta sur Mew sans crier gare, et heureusement que cette dernière avait déjà accoucher, vu la force de la petite princesse, cela aurait pu être fatal aux futurs princes. Elle lui caressa alors affectueusement la chevelure blonde que la petite Ririn portait, en la regardant tendrement avant de reporter son regard sur la jeune femme qui était en face d'elle, se demandant qui elle pouvait bien être et même de quel espèce elle était. Elle répondit alors à la présentation qu'elle lui fit en souriant
.

" Enchanté Sakura, tu es une amie de Ririn ? Je suis contente, j'espère qu'elle n'est pas trop turbulente. "

Ne pouvant s'incliner à cause de l'emprise de Ririn sur elle, elle se contenta de hocher la tête en signe de respect à Sakura, ne sachant pas que celle-ci venait lui donner de l'aide dont elle manquait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Ven 11 Mar - 0:27

Oui la petite Ririn était la plus heureuse, résumons vite fait la situation pour se mettre dans l'état d'esprit de la jeune princesse : en une journée elle venait de se faire une amie et de revoir sa belle-sœur qu'elle aimait tant. N'importe qui serait heureux à sa place non ? Elle était pire si simplette d'innocence qu'on avait du mal à croire que c'était une petite Yokaï, enfin si on ne faisait pas attention à ses tatouages, ses oreilles pointues, ses yeux et ses mains griffus, car on ne peut nier que c'était plutôt visible chez les monstres. Les dieux avaient cette chances, il n'y avait pas vraiment de signe qui montrait qu'ils en étaient, si ce n'est un petit symbole sur le front, et encore, il pouvait facilement être caché par une frange et donc ne pas être vu.

Après une forte étreinte et la sensation de caresse sur sa tête qui la rendait des plus heureuse, elle attendit que ses deux amies finissent de se parler avant de se décaler un peu de sa cher Mew et de réalisé quelque chose d'important. La tenant toujours pas la taille, elle ouvrit ses yeux comme des soucoupes en voyant son ventre car il était tout plat. Pour elle une femme enceinte ça avait bien un ventre rond, mais la non, alors elle regarda Mew inquiète.

" Mew ton ventre il est tout plat ! Tu as déjà eu le bébé ?! Il est où ? "

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Sam 12 Mar - 16:57

Sakura allait faire à nouveau une belle rencontre. La jeune femme en face d'elle était très gentille et ne dégageait aucune aura malveillante. Elle était sereine et calme. Sakura ne regrettait pas d'aider cette jeune femme. Elle devait vraiment avoir besoin d'aide et la déesse de la nature était là pour ça. Elle ne laisserait pas la belle-soeur de son amie seule et sans aide. Et puis, Mew deviendrait sûrement une amie aussi tout comme Ririn. Sakura le voulait en tout cas. Elle aimait bien se faire des amis, elle n'aimait pas être en froid avec les gens. Elle adorait être entourer. Alors qu'il n'y avait pas si longtemps, elle était comme sans vie, regardant par curiosité ce que faisaient les humains en bas, sur terre. Elle ne faisait que regarder, aider la nature de loin et ne pas réagir, subissant chaque jour les dires des dieux sur elle. Elle était comme une poupée, une automate, sans sentiments, ni envie. Jusqu'au jour où elle rencontra Shi. Et dire que Mew aussi avait rencontré le jeune homme. Hasard ou destin ? Le jeune homme manquait beaucoup à Sakura qui continuait, ne cessait de penser à lui. Elle le reverrait, elle en était sûre ...
Elle continuait de sourire à Mew, l'adorant déjà, rien qu'en étant face à elle. Mew avait l'air si apaisée, si douce et si gentille que la déesse ne pouvait la détester au contraire, elle pouvait que l'apprécier. Et cela confirmait son envie de lui venir en aide. Mew demanda à Sakura si elle était l'amie de Ririn. La déesse inclina la tête d'un signe positif :


-Oui, je l'ai rencontré à Akuma. Elle est très gentille. Elle n'est pas turbulente. Elle est très énergique et sa joie est très communicative. Elle donne envie de sourire.

Ririn remarqua enfin l'état de sa belle-soeur, qu'elle n'était plus enceinte. Sakura l'avait vu mais n'avait encore rien dit.

-Tu as eu ton bébé, Mew-san ? J'espère que cela a été et que tu n'as pas eu de problèmes pour accoucher. Où est-il ?

Sakura s'inquiéta sur le coup, se demandant si il n'avait pas eu de problème, vu que Mew n'avait pas son bébé avec elle. La déesse espérait qu'il n'ai rien arrivé au bébé qu'attendait la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Lun 14 Mar - 23:03

L'enfant tabou nommé Mew n'était pas méchante pour un sous, la seule fois où l'on pouvait la voir hors d'elle était quand on s'en prenait à ses amis, ce qui était bien normal, mais sinon elle était d'un grand calme. C'est bien pour ça qu'elle avait réussit à prendre le cœur du prince des Yokaïs, bien qu'elle avait encore du mal à se faire accepter de certain d'entre eux à cause de son sang mélanger par des origines inconnues. Enfin ce n'était qu'une question de temps, en plus elle n'était pas réellement une enfant tabou, juste qu'elle n'avait pas choisit le bon endroit où venir au monde, le monde céleste était un royaume bien raciste envers ceux qui n'étaient pas dans la norme. La jeune mère était contente de savoir que sa petite Ririn s'était trouvé une si gentille amie, Sakura lui plaisait beaucoup, elle sentait qu'elle pouvait lui confier Ririn sans craindre de quelque chose.

« Tant mieux alors, sinon son frère allait encore s'inquiéter pour elle, je suis contente alors qu'elle se soit fait une amie comme toi. »

Ensuite, Ririn s'écarta d'elle et remarqua alors son ventre, c'est vrai que Kôgaïji n'avait pas du dire qu'elle avait accoucher pour ne pas que ça s'ébruite, Gyokumen voulait déjà la tuer, alors si cette dernière savait pour les fils du prince. Sakura aussi posa la question, alors tout en continuant de caresser les cheveux de la princesse, elle répondit avec un grand et tendre sourire.

« En effet, et puis cela n'a pas aider trop dure, Hakkaï du groupe de Sanzô m'a aider, ce fut assez amusant je dois avouer. Mais cela doit rester secret, personne ne doit savoir que les futurs princes sont nées, car oui la question ne doit pas être où est-il mais où sont-ils. »

Et oui trois beaux bébés actuellement dans les bras de Sanzô et des autres, on pouvait se demander qui était à plaindre, les enfants ou la petite bande de célibataire endurcis ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Jeu 17 Mar - 0:00

La petite Ririn restait silencieuse profitant des caresses que sa cher Mew lui faisait, se serrant fort contre elle comme si c'était sa grande sœur, ce qui n'était d'un certain point de vue pouvait être vrai puisqu'elles se considéraient comme telle. Prue aussi c'était un peu comme une grande sœur, même si elles ne connaissaient pas depuis longtemps, elle ne voulait vraiment pas perdre son amitié, ni même elle d'ailleurs. Si seulement elles pouvaient rester toutes ensemble tout le temps, malheureusement c'était impossible chacune d'elles vivaient dans des endroits très différents où les autres ne pouvaient pas aller à cause des règles à la noix qui gâchaient tout.

« C'est vrai ? Ils sont où ?! On peut les voir ?! »

La princesse était maintenant tout excitée comme une puce, elle mourrait d'envie de voir ses nouveaux, surtout qu'apparemment il n'y en avait pas qu'un, elle voulait les voir et connaître leur nombre. Elle n'avait jamais vu de bébé encore et se demandait si c'était aussi petit que l'on raconte, bien sûr elle n pourrait pas en porter dans ses bras même si elle le voulait car elle était assez maladroite vu qu'elle n'avait pas conscience de sa force. Ha elle était si heureuse que son frère et Mew aient des enfants.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Ven 18 Mar - 14:55

Le monde céleste n'acceptait pas les gens hors norme. Certains dieux étaient insensibles et racistes. Ils n'acceptaient pas la différence, ils n'acceptaient pas ce qui ne leur correspondait pas. Ils se moquaient souvent par le passé de Sakura et le fait qu'elle était comme sans vie, sans âme. Ils n'acceptaient pas non plus sa relation avec Shi. Ils ne pouvaient concéder à ce qu'une déesse éprouve des sentiments pour un humain, que ce soit par amitié ou amour ... C'était tellement cruel et horrible que Sakura en souffrait. Mais elle était contente pour Mew. Malgré sa différence, Kogaïji a été contre cette différence, et avait aimé la jeune femme. Sakura enviait cet amour, ils pouvaient s'aimer, en tout cas, ils en avaient le droit. Sakura voulait aussi qu'on la laisse vivre avec Shi et être amoureuse de lui. Que personne ne puisse les séparer. Mew et Kogaïji avaient concrétisé leur amour par d'adorables bébés. Sakura ne savait pas comment en avoir, ni comment s'en occuper, mais elle se disait qu'elle devait aider Mew. En plus, elle en avait eut trois, elle devait vraiment avoir besoin d'aide. La bande de Sanzô était bien trop brutes pour savoir s'en occuper. Sakura fera de son mieux pour aider. Elle n'abandonnera pas son idée même si cela serait dur. Elle penserait à Shi. Elle se mit à penser au fait qu'elle pourrait avoir un enfant aussi avec le jeune homme. Ho mais par quelle manière ? Sakura ne savait pas, elle avait beau regardé la vie quotidienne des humains, elle ne savait pas ça. Elle posera sans doute indénombrables questions à Mew pour savoir comment faire.

-Je suis contente aussi d'être devenue son amie.

Sakura changeait petit à petit. Elle apprenait petit à petit. Grâce à Shi, Ririn et aussi sûrement grâce à Mew. La déesse de la nature apprenait à vivre au fur et à mesure et à connaître la vie. Elle sourit à ces pensées. Elle adorait changer et apprendre. Elle se disait qu'enfin, elle deviendrait quelqu'un. Et elle le voulait, elle voulait être près de Shi, vivre à ses côtés, vivre pleins de choses avec lui. Elle savait qu'un enfant était la concrétisation d'un amour. En regardant la vie des humains, elle commençait à les comprendre. Elle voulait devenir comme eux ... Une déesse qui voulait devenir humain ... Elle voulait aimer Shi, rester avec lui, et peut-être ... avoir des enfants avec lui ?
Au moins sûre d'une chose, Sakura savait que les bébés ne venaient pas par les cigognes et que les femmes accouchaient. Mais les faire était la seule chose qu'elle ne savait pas ...


-Amusant ?

Sakura ne comprenait pas. Ca devait faire mal, non ? Ca ne devait pas être amusant ... Si ? Bref, Sakura était perplexe en fixant Mew. Elle dit alors qu'il fallait garder secret la naissance des petits. Sakura fut peinée un moment. Mew devait cacher ses bébés. Ririn demanda où étaient les petits, à nouveau. Sakura voulait aussi les voir. Ils devaient être adorable. Elle allait enfin pouvoir voir plus près des bébés et voir comment s'en occuper.

-Pouvons-nous les voir, Mew-san ?
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Ven 18 Mar - 22:30

La nouvelle amie de Ririn était vraiment quelqu'un de bien, du moins elle en avait l'air, en plus elle semblait être très ouverte d'esprit pour avoir une amie Yokaï et surtout en pas avoir peur ni de dégout envers une enfant tabou. La jeune Mew était d'ailleurs heureuse que Sakura n'ait eu aucun regard ni geste qui pourrait montrer qu'elle était déranger par sa présence. Mais apparemment Sakura aussi souffrait de sa différence, non pas qu'elle aussi soit métisse, mais elle avait une relation avec quelqu'un qui fallait pas, sous prétexte qu'ils n'étaient pas du même monde si l'on peut dire, Mew aussi souffrait de sa relation amoureuse, car elle était métisse et lui prince aux sang pure. Dire que son ami Shi était le petit ami de sa futur nouvelle amie Sakura, le monde est vraiment bien petit et si vaste à la fois. Dire que si les deux avaient des enfants, ces derniers seraient comme Homura des aberrations à l'œil dorée, ce que Mew possédait d'ailleurs.

Sakura confirma qu'elle était contente d'être amie avec Ririn, c'était mignon. Tout comme le faite qu'elle ne sache pas comment faire des enfants, bien que se point serait assez difficile à expliquer, surtout que la princesse non plus ne devait pas savoir et puis de toute manière elle n'y comprendrait rien, mais pour expliqué à Sakura cela serait beaucoup plus délicat. Cette dernière répéta le mot amusant comme si elle ne l'avait pas comprit, ce qui était logique dans un sens puisqu'un accouchement n'était pas vraiment amusant, on perd du sang, on a mal, ça hurle à tout va … Un enfer ! Mais celui de Mew fut quelque peu différent
.

« Oui ! Un ami à Sanzô et rival de mon fiancé ma aider à accoucher et à lutter contre une attaque de monstre ! C'était drôle. »

La notion du drôle était différente selon les personnes ça c'était sûr et certain. La jeune mère était quand même un peu gênée de dire à ses amies de ne rien dire, un évènement aussi beau pour certain devais rester secret jusqu'à une certaine durée. Mais les deux avaient hâte de faire leur connaissance, elle leur répondit alors.

« Bien sûr, il nous suffit de descendre au village, Sanzô s'en occupe avec les autres à l'auberge. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Sam 19 Mar - 22:33

Ça y est la petite princesse était encore plus excité qu'une puce ! Entre voir les enfants de son frère pour la première fois et voir Sanzô par la même occasion, c'était que du bonheur ! Elle regardait Mew avec un grand et large sourire qui lui arrivait jusqu'au oreille avec ses yeux pétillants de joie, autant dire qu'elle ferait tout pour les voir, quand elle avait une envie en tête rien n'y personne ne pouvait la lui retirer, même son propre frère avait du mal parfois ! Ce qu'elle était heureuse, un vrai petit ange cette princesse Yokaï.

« Han oui comme ça en plus on verra Sanzô !!! »

[Pardon pour la réponse nulle à chier je savais vraiment pas quoi dire]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Lun 21 Mar - 20:48

Sakura n'avait aucun préjugé, n'avait aucune idée reçue. Elle se liait facilement d'amitié avec les gens. Du moment qu'ils étaient gentils et sympathiques. Elle s'était lié d'amitié rapidement avec la petite Yokaï. Même si Sakura ne devait pas être amie avec une Yokaï. Même si les dieux l'interdisaient et détestaient les Yokaïs. Sakura passait outre toutes leurs interdictions même si un jour, elle le regretteras. Elle devenait amie avec qui elle voulait, elle aimait qui elle voulait. Elle voulait rester l'amie de Ririn pour toujours, aider Prue et sa soeur à vivre heureuses, aider Mew du mieux que possible pour ses bébés, et surtout et pour tout, aimer éternellement Shi. Elle ne voulait pas qu'on lui interdise les choses qui lui tiennent à coeur. Elle en souffrirait et redeviendrait la poupée qu'elle était jadis. Elle voulait rester telle qu'elle était maintenant. Shi l'avait changé, en bien, cela devait continuer, avancer et non reculer ou s'arrêter. Cela devait perdurer. Sakura devait continuer à avancer, à aller de l'avant. Ne pas laisser les dieux arrêter cette marche pour un changement total et meilleur.
Sakura sourit à Mew. La jeune mère lui expliqua que son accouchement s'était relativement bien passé. Que c'était un ami de Sanzô qu'il l'avait aider à accoucher. Mew avait trouvé ça très drôle et Sakura ne comprenait pas encore pourquoi cela était drôle. Alors un accouchement était-il drôle ? Ca devait faire mal, non ?


-Tu as dû avoir très mal aussi, non ?

Sakura ne comprenait pas. Mais elle ne comprendrait que le jour où elle accoucherait. Elle saura ce que ressentirait une femme enceinte en train d'accoucher. Elle songeait déjà à avoir des enfants avec Shi. C'était bizarre de penser ça. Elle allait encore plus y penser après avoir vu les bébés.
Ririn aussi avait hâte de voir les bébés tout comme Sakura alors Mew leur dit qu'ils étaient à une auberge dans le village avec la bande de Sanzô. Sakura allait enfin voir ce moine fumeur et tireur à tout va. Mais d'un côté, elle ne le désirait pas trop. Elle voulait voir les bébés en priorité.


-Nous te suivons, Mew-san.

Ririn était très contente d'un coup car elles allaient aussi voir Sanzô. Sakura fixa Mew, un moment :

-Sanzô est correct, j'espère ? Il ne fume pas en présence des bébés au moins ?

Sakura était un peu inquiète. Ririn lui en avait un peu parlé et cela ne la rassurait vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Mer 23 Mar - 23:34

Notre aberration était comme la jeune Sakura, elle se moquait éperdument des préjuger et se faisait elle même une opinion sur les personnes qu'elle rencontrait, ce que pense les autres ne l'intéressait nullement. Cela se comprenait vu toute la tonne de préjugeait qui existait sur ceux qui ont du sang mélangé entre espèces et qui était totalement faux et dénué de sens. Mais l'être humain en général a toujours eut peur de ce qu'il ne connaissait pas et ce qui était différent de lui, à cause de cela, beaucoup de guerre et de génocide ont malheureusement eut lieux. Et puis la vie était, pour certain, beaucoup trop courte, c'est du moins ce que notre jeune maman pensait, car elle ignorait quel âge elle avait et surtout combien de temps un Dieu pouvait vivre puisqu'elle ignorait qu'elle l'était. La jeune déesse continua de poser des questions sur la douleur de l'accouchement, elle ne devait pas savoir comment ça se passait, ni même en avoir vu un dans sa vie, c'est qu'en tant normal c'est vraiment horrible, et Mew s'était toujours demander comment les femmes faisaient pour vouloir des enfants, elle même pensait parfois de pas survivre au siens, mais la situation dans laquelle elle a accouché été tellement peu banale qu'elle n'avait pas pu vraiment s'intéresser à la douleur.

« En effet c'est horrible et on à l'impression de mourir, d'ailleurs certaines en meurt, mais disons que la tête que mon ami faisait en m'aidant à accoucher alors qu'il devait en même temps se battre contre des Yokaï, je n'avais pas le temps me concentré sur la douleur ou non. »

Et oui Mew n'avait pas eu un accouchement ordinaire en se faisant attaquer par les serviteurs de la belle mère de son fiancé, elle avait eu peur et ça c'était pire que la douleur, car s'ils lui avaient fait du mal et qu'Hakkaï n'avait pas pu la défendre, elle aurait été incapable de se défendre avec trois enfants dans le ventre. Une fois que tout le monde était d'accord pour aller voir les adorables petits princes, la jeune femme métisse commença à prendre le chemin vers le village pour quand Sakura lui posa une question sur Sanzô, et vu le contenue de la question, ou elle avait entendu parler de la réputation du bonze dans un village ou Ririn avait parlé de lui, ce qui était pour Mew le plus possible.

« Sanzô ? Bien sûr, même s'il est en colère parce qu'il est obligé de sortir pour fumé lorsqu'on doit tous partager la même chambre. Hakkaï surveille tout le temps Sanzô et Gôjyô pour ne pas qu'ils fument lorsqu'ils sont dans la même pièce que les bébés. »

Ensuite elle reprit le pas pour se trouver enfin dans le village et arriva devant l'auberge où le groupe était installé pour un petit moment.

[ça te dérange si je fais pas de réponse pour Ririn ici ?]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Dim 27 Mar - 18:59

Sakura ne savait pas vraiment comment se dérouler un accouchement. Elle n'en avait jamais vu jusqu'à présent. Etant d'un naturel très curieux, elle voulait savoir comment ça se passait, si ça faisait très mal, si tout se passait bien. Et en voyant Mew en pleine forme et bien, ça avait dû bien se dérouler. Mais Mew lui répondit le contraire de ce que la déesse pensait. Un accouchement, comme disait la jeune maman, faisait très mal. Que c'était horrible et qu'on avait l'impression de mourir. Sakura eut presque une grimace en écoutant Mew en parlait. En plus certaines femmes en mourraient ce qui effraya la pauvre déesse qui se demandait toujours si elle voulait des enfants comme les humains vu comment était un accouchement. Elle allait souffrir en mettant au monde un bébé et ça ne lui disait pas trop. Changera-t-elle d'avis en allant voir les adorables bébés ?

-Vous avez été attaqué par des Yokaïs lors de ton accouchement ?

Déjà qu'un accouchement n'avait pas l'air si facile que ça alors si une attaque de monstres survenait en même temps, ce n'était guère la fête. Mais à voir, ça ne s'est pas mal passé, Hakkaï avait sut protéger la jeune maman. Et c'était heureux ainsi, Sakura était soulagée que ce soit bien passé, que Mew soit toujours vivante ainsi que ses bébés. La déesse ne connaissait pas la jeune maman depuis longtemps mais elle s'en inquiétait. Mew était une jeune femme très gentille et Sakura l'appréciait déjà.
La jeune maman commença à prendre le chemin vers le village. Sakura suivit alors Ririn et Mew pour aller voir les bébés. La déesse semblait très impatiente, elle avait hâte de les voir.
Mew rassura quelque peu la déesse en répondant à sa question. Sanzô avait l'air d'obéir et d'éviter de fumer en présence des bébés. Sakura en était soulagée. Si elle aurait entendu le contraire, elle n'aurait alors pas hésité à dire sa façon de penser au moine. Il devait respecter Mew et ses enfants.


-Je suis soulagée de l'entendre. Hakkaï a l'air de quelqu'un de très gentil et de très respectueux.

[Non, non ça ne me dérange pas. Comme tu le sens tu sais :)]
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Mer 30 Mar - 23:28

[Okay merci =D et pardon si je met du temps à rep, avec les deux évents sur One Piece c'est dur]

La jeune mère n'avait aucune honte à parler de sa vie privé, enfaite on ne savait même pas si elle avait honte de quelque chose, si elle cachait son œil rouge la plupart du temps ce n'est pas parce qu'elle en avait honte, mais pour sa propre sécurité, car la plupart des gens n'aimait pas les enfants tabous. Mew voyait bien qu'en racontant ce qu'on ressentait lors d'un accouchement que la jeune Sakura n'avait aucune expérience là dedans et ne devait vraiment rien en savoir, et elle avait un peut peur de la dégouter. Enfin il faut quand même avouer que si la jeune mère n'était jamais tombé enceinte cela l'aurait arrangé, car à la base elle ne voulait pas souffrir en mettant au monde un bébé, mais ce qui est fait et fait et elle ne le regrettait pas. Sakura avait l'air inquiète par rapport aux faite qu'elle se soit fait attaqué durant son accouchement, alors la jeune maman lui fit un tendre sourire pour la rassurer.

« Oui la belle mère de mon fiancé à tenter de me tuer, mais ne t'en fais pas j'étais en sécurité avec un ami. »

L'aberration était quand même inquiète, quand est ce qu'elle serait enfin en sécurité et libre d'élever ses enfants normalement ? Elle ne savait même pas si un jour cela serait possible, seul le temps avait la réponse. Plus elle discutait et plus elle appréciait Sakura, une amie fille, cela faisait bien longtemps qu'elle n'en avait pas, d'ailleurs en avait elle eut seulement une une fois ? Elle ne saurait le dire, Ririn c'est vrai, mais elle la considérait plus comme quelqu'un de sa propre famille que comme une amie, un genre de petite sœur. Si Sanzô ne respectait pas Mew, car au final on sait pas qui il respecte vu son caractère de cochon, elle et bien elle le respectait, parce qu'il lui rappelait quelqu'un et surtout inconsciemment, c'était pour elle Konzen. À ce que dit la petite déesse, notre jeune femme ne put s'empêcher d'afficher un grand sourire, Hakkaï et Sakura était un peu pareille, très gentil et protecteur, elle était lui mais en version fille.

« Oui c'est vraiment quelqu'un de bien, je suis sûr que c'est celui avec qui tu t'entendra le mieux. »

[Je pass encore avec Ririn, je pense la faire intervenir la prochaine fois]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Sam 2 Avr - 22:57

Sakura ne savait pas comment se procéder un accouchement. Cela devait être terrible, vu comment Mew l'avait expliqué. Sakura en avait mal d'avance. Enfin si elle avait un jour des bébés. Peut-être bien un jour avec Shi. Peut-être ... Peut-être qu'ils créeront une famille plus tard, avec pleins d'enfants ... Mais bizarrement, cela bloquait Sakura car d'après Mew, l'accouchement faisait très mal et en quelque sorte la déesse avait peur d'avoir mal à ce moment-là. Voudrait-elle vraiment des enfants ? Cependant la vision d'être entouré d'enfant avec Shi était quelque part assez touchante et qui faisait battre subtilement son coeur. Mais elle hésitait toujours. Peut-être qu'en allant voir les bébés, elle arrivera enfin à ne plus hésiter autant.
Mew essayait de rassurer Sakura en lui disant qu'elle n'avait pas à s'inquiéter. Hakkaï avait été là pour la protéger. Et puis Mew était là, en pleine forme, l'air épanoui donc tout allait pour le mieux ... Sakura sourit à Mew, rassurée :


-J'en suis rassurée. Et puis, tu as l'air en pleine forme et tellement rayonnante. Mais cela est inquiétant si ta belle mère revient.

Mew et les bébés étaient en dangers permanent. Pas très bon pour élever ses petits dans un tel climat. Sakura devait venir en aide à sa nouvelle amie. La bande de Sanzô faisait déjà en sorte de la protéger contre toutes menaces extérieures. La déesse fera en sorte de mettre une bonne atmosphère agréable et à aider Mew pour prendre soin des bébés.
Sakura commençait à bien aimer Mew. Et cela renforça son envie de l'aider. De ne pas abandonner.
Hakkaï avait l'air de quelqu'un de très gentil et de très sympathique. Sakura s'entendrait sûrement très bien avec le jeune homme. Elle le sentait. Il devait avoir un bon caractère qui plaira à la déesse ... Par contre Sanzô ... Ca n'allait pas être la même chanson.


-J'ai le pressentiment aussi que je m'entendrais bien avec lui. J'ai hâte de le rencontrer ...

Mais pas de voir Sanzô en tout cas ! Mais aussi hâte de voir les bébés ...
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Dim 10 Avr - 16:37

Presque arriver devant l'auberge, les deux jeunes filles discutaient de l'accouchement, épreuve plutôt douloureuse dont Mew s'en était bien sortit mais également du fait que la belle mère de Kôgaiji, qui était dans un certain sens elle aussi sa belle mère, désirait sa mort.

« Oui, ma seule crainte c'est Gyokumen, son seul but et de me tuer moi et mes fils ... c'est pour cela que je suis obligé de rester avec Sanzô et les autres en espérant qu'un jours je sois en sécurité. »

Hélas pour elle le danger était partout et pouvait frapper à n'importe quel moment, pas vraiment l'idéal pour élever trois petits princes normalement, surtout qu'ils étaient en plus élever non pas avec leur père, mais les ennemies de se dernier. Elle sourit à la jeune petite déesse, elle était si gentille, cela lui faisait plaisir de rencontrer de tel personne dans se monde parfois amer.

La jeune métisse frappa donc à la porte de chambre, elle entendit une vague réponse mais ne pouvait la déchiffrer alors elle ouvrit et là elle tomba sur une scène dont elle aurait pu se douter : Enki le premier née de ses enfants tirait la même tête que Sanzô telle une bataille de regard, Shôryu le petit deuxième était tranquillement dans les bras d'Hakkaï, alors que Renki le petit dernier s'amusait si l'on peut dire avec les cheveux du pauvre Gôjyô qui n'osait pas l'engueuler de trop. Mew resta devant la porte à regarder la scène pendant un moment sans trouver les mots pour décrire ce qu'elle ressentait face à cette pagaille, et lorsqu'ils la remarquèrent tous restèrent figé comme prit en flagrant délit, c'était mignon. Elle soupira et s'écarta un peu pour montrer la scène magique à Sakura
.

« Alors là le blond là bas qui tire la tronche c'est Sanzô et le petit qui soutien son regard c'est Enki, l'ainé, ensuite celui qui est tout calme dans les bras du monsieur c'est Shôryu, le benjamin et celui qui le porte c'est Hakkaï. Et ensuite le petit dernier Renki qui martyrise Gôjyô encore une fois. »

Une fois sa phrase finit elle alla donc sauver le pauvre Kappa de l'attaque du petit cadet qui était passionnée par ses antennes et n'avait qu'un seul but ; les lui arracher, et le prit dans ses bras pour lui faire un gros câlin, les deux autres étant plus calme.

[Ririn interviendra la prochaine fois]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Mer 13 Avr - 10:22

Elles arrivèrent presque vers l'auberge. Elles parlèrent de l'accouchement et des conséquences. Que cela faisait très mal. Sakura hésitait encore à en faire finalement. Peut-être changerait-elle d'avis en voyant les trois bébés ... Mais là, elle pensait négativement à l'accouchement, à la douleur qu'on avait pendant ce moment. Mais elle se disait qu'avoir un enfant avec l'homme qu'on aime, devait être magnifique et devait renforcer leur amour.
Mew parla de Gyokumen, le roi des Yokaïs. Il avait pourtant été tué par un dieu il y avait longtemps de ça. Mais maintenant, quelqu'un tentait de le ressusciter par tous les moyens. Kogaïji était en quête du dernier sûtra que détenait le moine Genjô Sanzô. La bande de ce dernier était donc ennemi avec le père des trois petits. C'était un peu dérisoire et ironique cette situation. Laisser son ennemi protéger ses enfants et l'être aimé. Un peu tiré par les cheveux et complètement irraisonnée ... Mais Kogaïji avait sans doute pas eu le choix de le faire. Il avait dû être amer et énervé d'avoir demander ça à son ennemi. Ca avait dû être difficile à penser et à vivre. Mais il n'avait pas eu le choix. Sa belle-mère voulait la mort de sa bien aimée. Il avait dû faire des concessions. Il y avait dû y réfléchir longtemps. Il n'avait pas vu d'autres issues et d'autres alternatives que Sanzô. Kogaïji avait dû faire un effort pour faire confiance au moine. Ce dernier avait dû faire aussi un effort pour accepter Mew. Ou peut-être qu'on lui avait forcé la main pour accepter. Un peu de Hakkaï derrière, sûrement, inquiet du sort de la jeune femme. Quoiqu'il en soit, cette situation n'était pas saine pour tout le monde. Elever des enfants dans l'ombre, en cachette, avec la peur au ventre qu'il ne leur arrive malheur. Tout en sachant qu'on leur voulait du mal et les faire disparaître. Les enfants comme leur jeune mère. C'était impossible à vivre et Sakura le comprenait bien. Elle aiderait Mew et essayera de balayer un peu l'angoisse et la terreur par sa présence.


-Kogaïji a dû avoir eu du mal à l'accepter et à de te laisser au moine Sanzô. Il faut continuer à espérer que les temps changeront et que tout redevienne paisible. Que la peur disparaisse avec le mal ...

Seule la bande de Sanzô pouvait y arriver. Sakura espérait et y priait fortement. Elles entrèrent dans l'auberge puis se dirigèrent vers une porte de chambre. Mew y toqua. Elles entendirent une vague réponse, un peu incompréhensif. La jeune mère entra dans la pièce. Elle s'arrêta puis souffla en s'écartant, laissant Sakura voir la scène touchante. Pendant que Mew présenta le petit monde face à elles, la déesse les regarda un par un, son sourire s'agrandissant au fur et à mesure. C'était assez amusant de voir un moine se faire regarder ainsi par un petit être sans défense. La jeune fille vit enfin le jeune homme nommé Hakkaï. Il avait l'air calme et serein tout comme le bébé qu'il avait dans les bras. Le plus amusant était sans contexte Gojyo se faisant tirer les antennes, enfin les longues mèches. Mew alla aider le kappa. Elle fit un gros câlin au petit le calmant. Sakura avait un sourire émue sur les lèvres. Ils étaient si mignon et la vue si touchante. Elle se courba face aux trois jeunes hommes :

-Bonjour. Je suis enchantée de vous connaître. Je m'appelle Sakura.

Elle se redressa et sourit à Mew :

-Tes bébés sont adorables, Mew-san. Ils ont l'air en pleine forme aussi, ça fait plaisir à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Lun 2 Mai - 23:14

[Gyokumen c'est la femme de Gyumao le roi des Yokai qui a été tuer par un dieu]

La vie des la bandes du clan de Kôgaïji et de celui du moine Sanzô était en effet déraisonnable et irresponsable, mais c'est ce qui faisait leur force de caractère. Les deux chefs de clan avaient du mettre leur grande fierté de côté pour une femme et trois enfants, ce fut dure mais cela prouvait qu'ils avaient eu aussi un cœur comme tout le monde. Elle aussi avait forcer à la situation, elle aurait pu se cacher dans un temple au loin de la zone de folie des Yokaï, mais elle s'y était refuser, c'était trop loin et elle ne supporterait d'être isoler durant un temps indéterminé. D'ailleurs sa nouvelle amie lui fit la remarque comme quoi cela avait du être difficile pour les deux fortes têtes, et elle se mit à rire en lui répondant, avant de reprendre du sérieux pour la fin de sa phrase.

« Oh que oui il a eut du mal, et Sanzô aussi à eu beaucoup de mal à accepter que je reste avec eux. Honnêtement j'en doute qu'un jour cela soit possible, il y a eu trop de destruction malheureusement, et puis il y aura toujours des gens pour gâcher un beau tableau. »

Oui notre cher Mew ne croyait plus en la paix entre le monde des hommes et le monde des Yokaïs, il y aura toujours des gens méchants et cruels, il fallait juste espérer que la mentalité soit plus souple, et que les gens soit plus tolérant mais tant que la peur sera présente … Rien n'avancera.

Ensuite elles entrèrent dans la chambre de l'auberge que la bande de joyeux luron occupaient, découvrant le scène pittoresque des petits princes mettant presque la bande du moine dans une situation embarrassante. Après avoir sauver Gôjyô du petit dernier très turbulent, voyant sans doute empêcher le kappa pervers de ne capter avec ses antennes les chaines porno. Après avoir câliné son petit dernier, elle s'approcha de sa nouvelle amie et lui tendit l'enfant pour qu'elle le porte, elle n'en avait surement jamais porter il fallait bien qu'elle voit ce que ça fait
.

« Merci beaucoup Sakura. Tien je te confie Renki ♥ »

Dit elle avec un grand et beau sourire, prouvant qu'elle avait confiance en elle pour avoir le droit de porter l'un de ses fils dans les bras.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
RirinPrincesse Yokaï | So Cute
avatar

Date d'inscription : 07/01/2006
Nombre de messages : 1086
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
65/100  (65/100)
Expérience:
20/100  (20/100)
Princesse Yokaï | So Cute

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Mer 4 Mai - 20:46

La petite Ririn, toujours avec les deux jeunes filles, qui étaient peut être plus jeunes qu'elle ne l'était. Elle restait tranquille, ce qui était rare de sa part, restant tout près de Sakura durant tout le chemin, marchant avec un grand sourire élastique sur les lèvres. On pouvait facilement la comprendre, elle allait enfin voir à quoi ressemblaient les enfants de son frère, ses neveux en sommes, et en prime elle allait revoir la bande de Sanzô, si c'était pas noël avant l'heure ça ! Elle laissa donc les deux grandes, mentalement parlant, discuter en elles, de toute façon elle ne pouvait pas comprendre la conversation que les deux avaient, accouchements et tout, c'était quelque chose de totalement abstrait pour elle. Mais bon elle rêvait déjà des petits princes qu'elle allait voir, est ce qu'il ressemblerait plus à leur mère ou plus à leur père ? Elle se posait la question et voyait déjà deux petits Kôgaïji et une petite Mew, c'était mignon et bien enfantin comme songe, mais en même temps elle avait du mal à visualisé concrètement un bébé.

Après un bon moment de marche, elles arrivèrent enfin devant l'auberge et se dirigèrent vers la chambres occuper par la bande de Sanzô qui jouait les nounous du dimanche. Son cœur battait fort et elle avait les yeux illuminés. Mais le mieux fut lorsque la porte de la chambre fut ouverte alors là, la petite princesse se trouvait en plein rêve ! On ne saurait même pas dire si elle écoutait Mew lorsqu'elle disait le nom des trois garçons, et elle rigola bien de voir Sanzô se faire maitriser dans une bastons de regard par le petit premier. Quand la mère donna à Sakura un de ses petits, elle regarda alors le plus petits des trois dans le bras de son ami, sachant inconsciemment qu'elle ne pouvait pas en porter un, elle serait capable de le tuer sans le vouloir.

" Ils sont trop mignons !!! "

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIRIN KICK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-saiyuki.actifforum.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Sam 7 Mai - 16:39

Ca avait été dur pour les deux jeunes hommes d'accorder leur violon. Ca leur avait sûrement été difficile d'accepter les faits. Surtout pour Sanzô. Supporter des bébés, ça ne devait guère lui plaire. Et quand on voyait sa tête, il était simple de le comprendre. Il devait intérieurement en fulminer. Car il ne pouvait pas tirer sur tout le monde et sur les bébés et ça ne devait pas lui plaire non plus. Il ne pouvait rien dire ni faire, il devait s'y plier, qu'il en soit d'accord ou non, il devait supporter sans broncher. Tirer la tronche oui mais ne rien en dire à ce sujet.
Mew n'espéra pas autant que Sakura. La jeune mère ne croyait pas au retour de jours meilleurs. Elle ne croyait pas que tout redeviendra comme avant, il y avait trop eu de dégâts et les gens resteront ce qu'ils étaient, malheureusement. Ils auront toujours peur et causeront toujours le mal autour d'eux, d'une manière ou d'une autre. Ils n'accepteront jamais les Yokaïs. La déesse espérait trop et était beaucoup trop naïve et crédule. Elle voulait encore croire au retour des jours meilleurs et que tout ça ne soit que cauchemar et passé. Mais elle rêvait et espérait trop malheureusement.
Entrées dans la chambre, la scène était amusante à voir. Surtout en voyant Sanzô tirer une tronche bizarre avec un des bébés. Même Ririn en ria en entrant à la suite de sa belle-soeur et de son amie. Sakura était aussi amusée mais se retint de rire. Elle ne voulait pas vexer le moine et attiser encore plus sa colère. Il était déjà sûrement assez énervé comme ça, il ne fallait pas en rajouter davantage ...
Sakura sortit de ses pensées quand Mew lui tendit un des petits, le plus jeune, vers elle. La déesse parut surprise sur le moment, ne s'y attendant pas. Elle fixa la jeune mère puis son petit. La déesse ne savait pas quoi faire. Elle n'avait jamais prit de bébés dans ces bras. Elle sourit légèrement, intriguée et un peu étrange en prenant le petit en mains puis dans ses bras. Elle découvrit le visage du bébé en lui souriant. C'était si étrange et si irréel. Elle tenait un bébé dans ses bras. C'était bien la première fois. C'était étrange et si normal à la fois. Il était si mignon :


-Bonjour, toi ... Renki, c'est ça ?

Elle ne savait pas trop quoi faire, elle était là à fixer le petit qui souriait aussi dans ses bras. Puis elle commença à bouger un peu, le berçant un peu, sans réfléchir.

-Il est vraiment trop mignon.

Elle regarda un moment Mew, souriante. La déesse se sentait bien, ça lui paraissait étrange mais elle ne savait pas comment expliquer ça. Elle se rappela les fois où elle avait vu des mères avec leurs bébés. Maintenant, elle savait ce qu'elles ressentaient en le portant. Elle fixa le petit qui ne disaient trop rien, peut-être parce qu'il ne connaissait pas trop Sakura. Celle-ci était si contente, comme une enfant qui découvrait quelque chose, son coeur battait.
Elle se remit à penser à Shi, elle parut songeuse un moment. Si les dieux n'étaient pas contre leur amour ... Elle pourrait vivre avec lui et avoir des enfants avec lui. Elle voulait savoir ce que ça faisait d'avoir des enfants. Serait-elle aussi dans cet état ? Aussi heureuse et bien de le porter. S'attachant très vite à ce petit bout de chou qui la sortit de ses pensées en gazouillant un peu.
Elle aimerait vraiment ressentir la même chose avec Shi. Même si elle avait peur de l'accouchement, elle voulait tellement ressentir, savoir ce que ça faisait, d'avoir des enfants avec le jeune homme. Son amour pour lui était si fort. Elle voulait le revoir. Elle se sentait mal mais elle continua de sourire au petit.
Mew aussi devait se sentir mal de ne pas pouvoir voir Kogaïji aussi souvent qu'elle le voulait. La belle-mère du jeune homme était comme les dieux avec Sakura. La belle-mère interdisait Kogaïji et Mew de s'aimaient comme ils le voulaient. La jeune femme devait se cacher avec ses petits. Malgré la déesse, quelques larmes se mirent à couler sur ses joues :


-Mew-san ... Comment fais-tu pour vivre et garder le sourire par cette situation ... ? Tu es obligée de te cacher avec tes petits ... Leur père ne peut pas les voir ... Tu ne peux pas voir Kogaïji malgré que tu dois beaucoup l'aimer ... Il doit te manquer ... Comme moi, celui que j'aime me manque ...

Shi ...
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Ven 2 Déc - 11:53

Il est vrai que le Bonze était surement le seul à vivre difficilement cette situation, car du jour au lendemain, alors qu'il avait toujours été libre de tout faire sans jamais qu'on ne lui dise rien, enfin Hakkaï lui faisait parfois des petites réflexions, mais bon rien de bien intéressant comparé à la situation actuel où il était prit au piège. Mew était pour le coup surement la seule femme à pouvoir lier main et pied à Sanzô sans qu'il ne cherche à se débattre et se plaindre, un exploit, encore plus pour une femme. Mais que voulez vous, la force d'une mère est plus fort que tout, et ce cher moine en pays les frais, surtout que ses camarades d'aventure eux, étaient déjà complètement gaga des petits bambin et ne demandaient qu'à les garder avec eux aussi longtemps que possible, même si le père était leur ennemie ! Ils aimaient tous la mère alors au diable le père pas vrai ? Surtout qu'ils pouvaient se sentir fière que leur ennemie, prince de son statut, leur avait demander la faveur de s'occuper de sa femme et ses enfants, pas tous les jours qu'une telle situation arrivait. Enfin peut être que le blond finirait par se dérider aux contacts d'enfants innocents, et que l'instinct paternel qui doit être au fond de lui finira par apparaître, ne serait ce qu'un peu. Bon je l'admet son instinct paternel devait très très profond de son être, et encore pas sûr qu'il en ait un quand on voit son amour pour les relations sociales.

Mew ne se plaignait pas de cette situation, et malgré le caractère bourru du bouddhiste, elle le remercier d'être correct avec elle et ses enfants. Si elle ne se plaignait pas et ce contentait de cette situation, non pas que cela ne lui plaisait pas, elle aimait Sanzô et sa bande, c'est juste qu'elle n'avait plus beaucoup d’espoirs sur l'amélioration de ses temps de crise entre Yokaï et humain. C'était triste à dire mais c'était comme ça, quand elle voyait comme était la mentalité du monde, les âmes meurtris par les massacres causés par les Yokaïs alors qu'eux ses derniers agissaient souvent contre le volonté propre, touché par une vague de folie qui modifié leur caractère. Si encore on pouvait tout effacer, tout remettre à zéro et effacer aussi bien les mémoires que les cœurs alors peut être qu'il y aurait une chance de tout change enfin et parte en s'améliorant, mais la jeune mère n'était pas aussi positive malheureusement.

Son seul réconfort était dans le faite que toute la petite bande du bonze et celle de son fiancé, eux avaient l'esprit ouvert, ils n'avaient aucun ressentit pour la race de l'autre et se respecter mutuellement, bien qu'ils agissaient de manière différente, tous voulaient revoir la paix entre les deux espèces revenir, aussi dure que cela soit. C'est d'ailleurs pour cela que Kôgaïji avait confier sa femme et ses enfants à la petite bande, bien qu'ils soient ennemis, il avait confiance en eux. Mew, quand à elle pour les remercier de prendre ses fils sous leur protection jouait aussi un rôle maternelle pour le petit groupe, car celui-ci était dénué de toute présence et affection féminine. Seul Sanzô avait du mal, mais la jeune mère n'hésitait pas à lui coller de temps en temps un bambin turbulent dans les bras, il est vrai que c'était relativement amusant de le voir se faire chahuter dans tous les sens par un petit morveux, mais elle savait par dessus tout qu'il avait eut une enfance difficile et qu'il fallait lui refaire toute son éducation, quand bien même il soit déjà adulte.

La jeune mère ayant comprit que la déesse semblait intrigué par les bébés et n'en avait point l'habitude, elle lui confia son petit dernier, surement le plus tendre des trois. Et c'est avec un sourire maternelle qu'elle regarda son amie prendre son fils dans ses bras, Renki lui semblait content de voir une nouvelle personne, d'ailleurs il voulait déjà fait connaissance tendant ses petites mains vers le visage de Sakura, comme pour le toucher et apprendre encore mieux son visage. Il était tout souriant jusqu'à ce qu'il se fasse bercer, lui donnant ainsi petit à petit, sans qu'il ne s'en rende compte, l'envie de fermer ses yeux pour rejoindre le pays des rêves.


« Oui, c'est parce qu'il ressemble à leur père. »

Dit-elle amoureusement. Le prince lui manquait énormément, parfois elle souffrait du manque de sa présence, hélas elle ne pouvait rien n'y faire et lui non plus, seul la réussite ou l'échec de la Bande à Sanzô pourrait amélioré la situation, enfin si c'était encore possible pour les deux amants. Elle souriait à la déesse tendrement, cette dernière semblait heureuse d'avoir un enfant dans les bras, il faut dire que c'était une sensation des plus magiques, seul Sanzô ne s'en rendait pas encore compte. Dire que leur propre père n'avait même pas la chance de les tenir dans ses bras ni même de les chérir, il devait laisser ça à ses ennemis. Les deux amoureux souffraient de cette situation peu singulière et pourtant ils ne pouvaient rien y changer si ce n'est s'en contenté sans se plaindre. Car à quoi bon se plaindre, puisque cela ne changerait absolument rien, autant se satisfaire de ce qu'on a non ? Mais soudain la jeune mère fut perturbé, son amie se mettait étrangement à pleuré sans qu'elle ne sache pourquoi. Inquiète elle la regarda en se rapprochant un peu d'elle, jusqu'à ce qu'elle ne lui parle. Elle pleurait pour la situation de Mew, sa compassion devait être sans limite pour qu'elle en pleure. Cela toucha énormément la métisse, c'est vrai que c'était dure à vivre, et des jours elle avait envie de craqué, mais elle ne pouvait pas, maintenant elle était mère avant tout. C'est donc sur un ton mélancolique qu'elle lui répondit.

« Je dois être forte pour mes enfants, si je craque ils le ressentiront et n'iront pas bien, alors je dois faire passer leur bonheur avant le mien. Quand on est mère il faut tout sacrifier pour ses enfants, mais c'est vrai que c'est dure à vivre, très dure, et j'en souffre beaucoup, mais je me dis que je n'ai pas le choix, c'est la vie. Heureusement Sanzô, Gojyô, Hakkaï et Gokû sont là pour m'aider. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Lun 19 Déc - 15:27

Tant de compassion en la jeune déesse qui pleurait, partageait entre joie et peine. Joie de porter un aussi adorable bambin, qui tendait ses petites mains vers le visage de poupée de la jeune fille et qu'il finit par s'endormir bercé par les bras accueillants et chaleureux de Sakura. Peine car elle pensait à la dure situation que subissait Mew que la déesse considérait déjà comme sa nouvelle amie … Une situation presque similaire à la sienne avec Shi. Être séparée de son bien aimé était la chose la plus cruel et insupportable qui soit. Comment pouvait-on commettre un tel acte … ? Pour Sakura, c'était à cause des dieux, pour Mew … c'était de la faute de la belle-mère de Kogaïji. Elles ne pouvaient rien faire contre ce fait. Elles devaient attendre. Attendre un miracle qui retarde ? Ce miracle arrivera-t-il ? Trouveront-elles enfin le bonheur auquel elles ont tout à fait le droit, le mérite, auprès de l'être aimé ?

La vie n'était pas si simple, la réalité loin des rêves dans ce monde. Les humains et les Yokaïs ne pouvaient coexister au plus grand malheur de la déesse qui rêvait de paix et de bonheur. Les dieux et les humains ne pouvaient pas non plus s'aimer. Situation qui pesait énormément et qui rendait Sakura davantage fragile qu'auparavant. Shi lui manquait, fait indéniable et douloureux. Elle désirait tellement être avec lui, se sentir contre lui, dans ses bras, qu'il la rassure à ce sujet. Si les choses étaient différentes, cela serait vraiment merveilleux, mais cela serait trop facile … Les larmes continuèrent de perler au coin de ses yeux, coulant sur ses joues. Elle évita qu'elles ne tombent sur le chérubin qui dormait fermement.

Elle essaya de sourire à Mew quand elle dit amoureusement qu'il ressemblait à son père. C'était touchant. Sakura voudrait tant dire la même chose un jour, tenant le fruit de son amour et celui de Shi combiné. Qu'est-ce que cela donnerait comme marmot ? L'image s'imposait à son esprit très rapidement. C'était mignon. Elle s'y voyait déjà, tenant le fruit de ses entrailles dans ses bras, Shi derrière elle, la prenant dans ses bras aussi. La scène était tout aussi touchante … Etait-elle réalisable ? Si seulement cela était possible … Ca serait le bonheur. Mais les dieux l'en empêcherait. Elle devra en souffrir. Mais même si son cas était désespéré, elle espérait que ce ne soit pas le cas pour Mew. Bonne âme, Sakura pensait au bonheur de ses amis avant le sien. La jeune maman souffrait plus et la déesse fera tout pour l'aider à supporter ce tourment. L'aidera aussi à trouver une solution pour son amour pour Kogaïji …

Sakura essuya rapidement ses larmes de sa main libéré temporairement. Elle la reposa sur le bébé pour mieux le tenir. Le courage de Mew était admirable. Pour ses enfants, elle restera forte, elle essayera de ne pas flancher. La déesse devait prendre exemple. La jeune maman prenait sur elle pour le bien de ses petits. Leur bonheur passait avant tout. Oui, heureusement que la bande du moine Sanzô était là pour protéger et aider Mew à passer tout ça. Même si c'était difficile à le dire surtout quand on pense à ce moine bourru. Mais il avait l'air de prendre sur lui. Il semblait correct à vue d'oeil et c'était bon signe.

La déesse sourit à Mew, admirative de tant de courage :


-Je t'admire pour ton courage et ton amour pour tes bébés, Mew-san. Je suis contente que la bande de Sanzô t'aide beaucoup à ce sujet. Sanzô a prit sur lui pour cela, et c'est déjà un bel acte de sa part.

Elle baissa son regard sur le bébé. Pour ça, ho oui que c'était déjà quelque chose venant de Sanzô. Têtu et colérique, c'était même surprenant. Peut-être arrivera-t-il à se calmer face aux bébés et qu'il arrivera à être plus gentils face à eux et à Mew. Sakura releva la tête vers son amie. Elle s'était un peu calmée, essayant de reprendre un peu d'espoir face au courage de la jeune mère :

-Mew-san, j'aimerais t'aider moi aussi. S'occuper de trois bébés ne doit pas être une mince affaire. Certes, je ne me suis jamais occupé d'enfants mais je peux apprendre très rapidement. Une paire de mains en plus ne serait pas en trop, je pense. Et puis une deuxième présence féminine pour les bébés, serait également idéale. Enfin si cela ne dérange pas Sanzô … Ou toi … J'aimerais tellement me rendre utile et t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   Sam 18 Fév - 17:33

Il fallait être forte pour être mère, c'était une chose certaine, déjà car il fallait être forte pour être amoureuse de point de vouloir fonder une famille, mais également forte pour supporter la douleur de porter la vie mais aussi de la donner, et être forte pour assumé se rôle de mère jusqu'au bout, car les difficultés sont présentes chaque jour. Surtout en temps de guerre entre les Humains et les Yokaïs, élever un enfant dans ses conditions était quelque chose de rude, alors imaginez lorsqu'il s'agit de trois enfant née de l'union d'une paria et du prince des Yokaïs ? C'était une souffrance, et il fallait tout faire pour que les enfants ne ressente pas cette souffrance, c'est surement ce qui était le plus dure dans cette situation, faire comme si tout allait bien alors que non. C'était ça être mère, prendre tout le malheurs du monde sur les épaules et avancer avec sans jamais le lâcher pour que ses enfants n'en soient pas victimes.

Et oui, c'était comme ça que Mew devait être, une femme forte pour ses enfants, et doublement forte car elle n'avait pas son bien aimé à ses côtés, du coup pour protéger ses enfants c'était seule qu'elle devait tout porter sans jamais faillir aussi dure que cela puisse être. Bien sûr elle n'en voulait pas à son prince de ne pas être à ses côtés pour l'aider dans cette épreuve, elle savait qu'il avait à faire de son côté et que ce n'était pas facile à vivre pour lui. Enfin parfois, il faut admettre que sa présence à ses côtés lui serait d'une aide précieuse, et lui éviterait de craqué à cause de la folie qu'est cette situation. Mais elle résistait, elle était forte, elle n'avait pas le choix.

La seule personne qui pouvait vraiment la comprendre était surement Sakura, enfin elle pouvait au moins comprendre la douleur d'être séparé de l'être aimé et de devoir attendre un miracle qui n'arrivera peut être jamais pour leur permettre de vivre leur amour normalement. La déesse avait pour le coup de la chance de ne pas encore d'avoir d'enfant en bas age à devoir protéger tout en étant séparé de son fiancé car c'était encore plus dure à vivre. La jeune mère avait de la chance d'être entouré, sinon elle doit avouer qu'elle aurait surement craqué depuis longtemps et qu'elle aurait fini par succombé au attaque répété des Yokaïs de la reine Gyokumen.

La mère remarqua que la jeune déesse avait les larmes aux yeux, son cœur de serra et elle la regarda avec compassion et amour, comprenant la difficulté d'une telle situation. La vie était si cruelle au point d'empêcher l'amour entre les différentes races ? Ses amoureux étaient vraiment interdit au point que même le destin ce mette en travers leur chemin ? Parfois elle se posait la question, à croire que tous les éléments soient contre ses amours que chaque race considérait comme interdit. Au début elle pensait que c'était par peur des mélanges que les gens ne supportaient pas l'idée des amours entre ethnie différente, mais parfois, avec toute la difficulté que cela engendrait, elle se demandait si ce n'était pas le monde lui même qui interdisait ses amours.

Ce que dit son amie la fit sourire, cette dernière l'admirait, c'était toujours agréable d'entendre ce genre de chose même si l'on ait pas narcissique, dans un sens ça rassurait la jeune mère car cela voulait dire qu'elle suivait la bonne voie. Et sa réflexion sur Sanzô décrocha un petit rire à Mew, qui regarda ensuite le moine qu'elle avait toujours eut du mal à voir avec des bambins bruyant dans les bras, alors qu'aujourd'hui c'était son quotidien.


« Merci beaucoup Sakura, j'espère rester assez forte pour leur permettre une vie heureuse. Oui Sanzô à prit énormément sur lui, c'est assez drôle d'ailleurs, surtout quand les enfants ne veulent plus le lâcher. »

Du coin de l'œil elle regarda un à un ses enfants, ils étaient si beaux, elle les aimait tellement. Elle aurait tant voulu leur offrir une enfance et une vie normal, hélas ce n'est pas possible lorsqu'on a du sang royale dans les viennes. Constamment prit pour cible, leur vie n'allait pas être simple, est ce qu'elle le sera un jour ? Au fond de son cœur elle l'espérait. Ce que dit son amie ensuite lui fit énormément plaisir, elle aurait même pu en pleurer de joie si elle ne se retenait pas.

« Oh Sakura c'est admirable ce que tu propose, si gentil alors qu'on se connait à peine. Je t'en remercie du fond du cœur, mais seul Sanzô et les autres peuvent vraiment donné leur accord ... »

Mew avait vraiment envie que les autres acceptes, ensemble les deux femmes surmonteraient la séparation avec l'homme de leur vie. Hakkaï fut le premier à faire la réflexion comme quoi c'était une bonne idée et qu'une autre femme serait parfait pour l'éducation des enfants, Gôjyô lui ne put s'empêcher de faire des sous entendus sur la présence d'une autre femme, quand à Gokû lui, toujours à dire que plus on est de fou et plus on rit. Dépité le bonze ne put même pas en placer une, et garda un visage de six pieds de long, visiblement il n'avait pas son mot à dire car tout le monde avait déjà décider de la réponse et qu'il ne lui était plus possible de dire « non ».

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une aide à apporter [PV Mew]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une aide à apporter [PV Mew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: Togenkyo :: Yunnan-