Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 A l'hôpital [Pv Goku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: A l'hôpital [Pv Goku]   Ven 9 Juil - 11:10

Prue n'avait aucune envie de retourner dans son village après sa désertion, si on pouvait l'appeler comme ça. Elle décida donc de se rendre à l'hôpital le proche du campement de Nemeia.
La blonde s'était blessée lors de sa confrontation avec la déesse et avait demandé à aller dans un hôpital, préférant être soignée là-bas que par Sakura ou Nemeia. Et aussi, elle voulait cacher sa blessure à sa jeune soeur, Hilary. Prue se rendit donc à l'hôpital de ce village dont heureusement, personne ne la connaissait.
Il n'avait pas l'air d'avoir trop de monde mais on l'a fit attendre dans la salle d'attente, attendant un médecin qui puisse soigner sa blessure qui n'était certes pas grave mais saignait assez pour rendre la blonde malade. Elle plaqua son bras bandé misérablement contre elle et s'asseya sur une chaise en soupirant.
Elle avait demandé également aux deux déesses de la laisser aller seule et de garder Hilary pendant ce temps.
Prue avait envie de réfléchir à tout ce qu'il lui arrivait ... Seule.
Elle ferma les yeux, ne faisant plus attention à ce qui l'entourait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Sam 10 Juil - 14:20

Rester dans une chambre d'auberge pour la nuit, c'est bien, mais quand on s'ennuie, c'est vraiment ennuyeux. Ainsi, il prit une décision, aller découvrir la ville. Et puis, laissant les trois autres à l'auberge, il partit gambader tranquillement en ville, humant les délicieuses odeurs de nourritures des marchands ambulants ou pas.
C'est là qu'il vu cette espèce de petit animal, tout minuscule, un petit chaton qui semblait boiter, tomber. Gokû s'approcha de ce petit être et le regarda.

- Ah ? Koneko-chan ? ça va aller ?

Mais apparemment ça n'allait pas, étant donné qu'une de ses petites pattes saignaient. Il était tout blanc, avec quelques petites tâches noires. Le singe le prit et le caressa :

- T'es blessé ? T'es tout seul ?

Le petit chaton se mit à miauler tout doucement, il semblait si faible, si chétif, que ça rappela à Gokû le chiot qu'il avait un jour trouvé dans la boue, qu'il avait recueilli au grand damne des moines. C'était juste avant d'aller chercher le criminel "Cho Gonô" qui maintenant se nommait "Cho Hakkai" et c'était aussi bien.

- Je t'emmène à l'hopital !

Et c'est ainsi que le crétin de singe s'en alla à l'hopital, le chat dans ses bras. Quand il entra, il beugla bien fort, histoire qu'on l'entende, qu'on comprenne que c'était urgent

- Est-ce que quelqu'un pourrait soigner ce chaat ?! S'iiiil voussss plaiiiit ?!

Les médecins ne comprenaient pas pourquoi un tel gamin pouvait venir juste pour un animal, c'est pourquoi Gokû se pencha vers tout les docteurs, leur demandant de soigner le pauvre chaton. On finit par l'envoyer dans la salle d'attente.

- Aaah ! Mais je vous dit que c'est urgent !

Beugla-t-il en rentrant dans la salle. Seulement, il alla quand même s'asseoir, et aperçu une jeune fille, qui lui disait fortement quelque chose... AAAH ! Mais c'est elle ! Celle qui était trop bizarre que Gojyô avait raccompagnééé, celle qui avait une petite soeuuuuur !

- Prue ?

Fut le seul mot qui sorti de la bouche du singe pourtant super surexcité. Tenant bien le chat dans ses bras pour qu'il est bien chaud et qu'il n'est pas peur, il la regardait étonné.
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Mar 13 Juil - 15:00

Prue avait fermé les yeux. Elle ne faisait plus attention à ce qui l'entourait. Malgré que les cris du Gokû auraient bien pu la faire revenir à la réalité. En effet, ce dernier criait pour avoir quelqu'un qui pourrait soigner le petit chaton qu'il avait dans le bras. Malheureusement, comme pour Prue, on l'envoya dans la salle d'attente.
Il aperçut Prue qui n'avait pas bougé d'un cil, le visage pâle. Elle repensait aux dernières quarante-huit heures de son existence ... Elle ne savait plus qui elle était vraiment.
Elle avait un don certes, mais elle ne le voyait pas comme ça ... Les villageois non plus en tout cas. Elle se voyait comme un monstre. Eux aussi ...
Elle inspira au moment où elle entendit la voix de Gokû l'appeler. Elle redressa lentement la tête vers le garçon et ouvrit enfin les yeux, en l'apercevant ...


-... Gokû ... ?

Gokû ... Gojyô. Elle se rappela du jeune homme à la chevelure rouge et au deuxième jeune homme aux cheveux courts brun ... Hakkaï.
Et elle se rappela dans quelles circonstances, elle les avaient rencontrés.
"Marraine"
Prue racla sa gorge. Elles les avaient rencontré la nuit de la mort de sa marraine ...
Les yeux de la blonde s'embuèrent un moment mais elle garda ses larmes. Elle n'allait pas à nouveau pleurer comme une petite enfant.
Elle pressa si fort son bras contre elle que quelques gouttes transperçèrent le tissu du bandage fait à la va-vite.
Une goutte de sang tomba au sol, Prue était devenue vraiment pâle, bouche bée devant Gokû qui devait la trouvait encore plus bizarre qui ne devait la trouver ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Mer 14 Juil - 3:49

Gokû tenait bien le chaton même si celui-ci n’allait certainement pas s’enfuir vu qu’il avait mal à la tête. Il le caressait aussi, lui gratouillait les oreilles, et c’était comme un automatisme que ses bras faisaient tout seul, sans qu’il n’y pense vraiment. Sûrement pour ça que le félin ronronnait paisiblement, semblant oublier ne serait-ce que quelques minutes sa blessure l’empêchant de marcher librement. Mais le chat savait que bientôt il serait soigné, alors il restait près de celui qui l’avait en quelque sorte sauvé, profitant de sa tendresse et de ses caresses.
Mais à présent, le singe regardait la jeune fille aux cheveux blonds, qui paraissait mal en point, et qui semblait se tenir le bras. Que lui était-il donc arrivée ? Avait-elle été attaquée par des yokais ?

-... Gokû ... ?

Il senti qu’elle allait encore plus mal et qu’elle retenait ses larmes, et vu une minuscule goutte de sang tombé. Bien sûr, elle était vraiment blessée, et voilà que le macaque se leva, gardant le chat collé contre lui, lové bien tranquillement dans ses bras. Ah, il était bien lui, il avait de la chaleur, de l’amour et tout. On pouvait dire que le petit chaton était vraiment tombé sur la bonne personne.

- ça va aller ? Tu saignes ! C’est grave ? Tu veux que j’essaie de voir pour qu’un médecin te prenne vraiment d’urgence ? Comment tu t’es fait ça ?

Il l’a connaissait à peine, savait que très peu de chose d’elle, mais ne pouvait s’empêcher d’être quelque peu inquiet pour elle. Le chaton, regardant la jeune fille, sauta des bras de Gokû, et se mit délicatement sur les genoux de Prue, et lui lécha le visage. A croire qu’il voulait aider le singe….Qu’est ce que c’est mignon un chat…
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Jeu 15 Juil - 14:12

Prue, dans un autre moment, se saurait émerveillé en voyant l'adorable chaton que Gokû avait dans ses bras. La blonde adorait les chats. En fait, elle adorait tous les animaux vivant sur cette planète. Quand elle voyait un chat ou un chien abandonné, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir mal au coeur et d'avoir envie d'aller s'occuper de l'animal.
Mais là, elle était complètement vidée, perdue. Elle n'avait pas envie de s'émouvoir, d'avoir mal encore plus qu'elle ne l'était. Même si Nemeia et Sakura avaient essayés tant bien que de mal, de la rassurer à ce sujet ...
Gokû s'inquiéta de l'état de santé de la blonde et paniqua presque en criant. Prue releva sa tête et fixa le jeune garçon avec un pâle sourire :


-Ne t'inquiètes pas ... Ce n'est rien ... Juste une blessure de rien du tout ...

Prue détestait qu'on s'inquiète à son sujet et qu'on prenne pitié d'elle. Elle avait toujours été très indépendante depuis la mort de ses parents et elle préférait s'occuper de ses problèmes, seule ...

-Ce n'est rien ... Vraiment rien ...

Comment expliquer à Gokû qu'on avait passé un test à la blonde pour tester sa force destructible ? Comprendra-t-il ça ?
Prue inspira. Soudain, le chaton sauta des bras du garçon pour aterrir sur les genoux de la blonde qui se figea, surprise. Il lui lècha le visage. Prue s'étonna puis sourit. Quelques larmes coulèrent lentement ...


-Merci ...

Elle caressa le chaton, qui ronronna ce qui aidait la blonde à se calmer, se rassurer en quelque sorte ...

-Mais tu es blessé toi aussi, non ... ?

Elle fixa le chaton puis tourna la tête vers Gokû :

-C'est pour ça que tu l'as amené ici ? Tu as bien fait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Sam 17 Juil - 2:13

Le chat souriait tout tristement, enfin souriait-il vraiment ? Nul ne le savait, sauf peut-être le chaton lui-même. Gokû, quant à lui, s’inquiétait, même s’il connaissait très peu la jeune fille. Toujours comme ça le baka saru, gentil et naïf. C’est ça qui le rendait adorable.

-Ne t'inquiètes pas ... Ce n'est rien ... Juste une blessure de rien du tout ...

Une blessure de rien du tout qui saignait vraiment ? Il ne l’a croyait pas. Ou en tout cas, pas entièrement.

-Ce n'est rien ... Vraiment rien ...

Elle se répétait, comme pour se persuader. C’est après que le petit chaton tout mignon lui lécha le visage. Sûrement qu’il voulait l’aider, qu’il savait ce que c’était d’être blessé. Gokû était content de ce que ce petit chat avait fait et elle sembla pleurer. Prue remercia le félin, et le caressa, ce qui le fit bien évidemment ronronner. C’était vraiment adorable. Et Gokû aida la jeune fille dans sa séance caresse. Le chaton était comblé, ses ronronnements n’étaient pas près de s’arrêter.

-Mais tu es blessé toi aussi, non ... ?

Oui, il était blessé à cette patte, sûrement en s’échappant de quelque chose et en se prenant un grillage, ou bien quelqu’un l’avait frappé, ou torturé. Mais ça n’allait pas être le petit chaton qui allait pouvoir raconter ce qui lui était arrivé, vu que la seule chose qu’il pouvait et savait prononcer c’était miaou et rien d’autre.

-C'est pour ça que tu l'as amené ici ? Tu as bien fait ...
- Je me promenais et je l’ai vu comme ça, alors il fallait bien que je fasse quelque chose !

Il aurait très bien pu aller voir Hakkai, mais il avait vraiment envie de se balader. Ce pourquoi il s’était dirigé vers l’hôpital, histoire de découvrir un peu le monde et les médecins.
De toute manière, même à moitié mort Gokû n’avait pas besoin de médecins, il avait Hakkai mais pas que. Ce qu’il ne savait pas, c’était la puissance qu’il avait, quand on lui enlevait son contrôleur de force, et qu’il absorbait l’énergie de la terre. Fabuleux et à la fois dangereux, vu qu’après, non seulement il était invincible mais qu’en plus il était incontrôlable. Seulement, ce détail là, le singe l’ignorait, et dans un sens c’était peut-être mieux.

- Mais ils n’ont pas voulu le prendre et m’ont emmené ici… Ils ne sont vraiment pas sympa…

Sûrement que Gokû ne savait pas qu’aller aux urgences, c’était ne pas être pressé. En même temps, il ne s’est jamais luxé le genou, et n’a jamais attendu une heure avant d’être pris dans une chambre, puis patienté trois heures avant qu’on eut fini de….Faire le diagnostic…
Bref. Ma vie – parce que oui je viens de raconter une anecdote de ma vie là - n’intéresse personne et n’a rien à voir ici, c’était juste un exemple sur le fait que chez les urgences ce n’est jamais urgent.

- Peut-être que j’aurais du aller voir Hakkai…Il l’aurait soigné plus vite…
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Sam 17 Juil - 11:15

Les ronronnements du joli petit chaton la rassurait et la calmer tout en même temps. Elle se sentait mieux à présent. Les larmes s'arrêtèrent de couler petit à petit, mais les sillons qu'elles avaient créé étaient toujours inscrit sur ses joues pâles. Pourtant un fin sourire s'aligna sur ses lèvres. Même si elle n'aimait pas trop qu'on s'inquiète pour elle, elle ne pouvait s'empêcher d'être émue que Gokû s'inquiète ainsi. Elle le fixa en souriant quand il lui expliqua qu'il se promenait quand il l'avait vu ainsi blessé. Prue aurait fait la même chose à sa place. C'était ce qu'elle avait fait pour Denvy le chien de Sasha, il a longtemps de ça. La blonde l'avait emmené au vétérinaire de son village pour le faire soigner au plus vite. Prue était comme ça, elle ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour n'importe qui surtout des animaux. Elle accourait toujours pour aider les gens, même ceux qu'elle ne connaissait pas. C'était dans sa nature. Mais elle, elle n'aimait pas qu'on le fasse pour elle. Elle préférait se débrouiller seule, toute seule ...
Elle perdit son sourire quand Gokû lui dit que les médecins n'ont pas voulu prendre le pauvre chaton et ont préféré l'envoyer dans la salle d'attente comme Prue ...


-Pour eux, ce n'est pas aussi grave, ils s'en fichent bien ... Ils n'ont jamais été très pressé. Il faudrait mieux aller voir un vétérinaire, en espérant qu'il en ai un dans ce village. Dans le mien, il en a un mais on est trop loin ... Ici, ils ne sont vraiment pas pressé ...


Ils avaient bien vu que la blonde avait mal à son bras et qu'elle était blanche mais ils ont quand même préféré l'envoyer dans la salle d'attente malgré ça. Heureusement, une gentille infirmière lui avait donné un verre de jus de fruit à boire en attendant. Le verre sur la table à côté de la blonde était encore plein.
Gokû parla d'Hakkaï, le jeune homme qu'elle avait rencontré la nuit où sa marraine est morte. Il avait l'air très gentil et très sympathique. Prue sourit :


-S'il peut le soigner, il faut mieux le lui amener, ça serait mieux ... Ici, ils te feront attendre. Car à voir, ce n'est pas important pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Dim 18 Juil - 0:36

Gokû espérait au plus profond de lui-même que le petit chat tiendrait, ne perdrait pas de sang, vivrait quoi. La blessure était peu grave, mais suffisait à inquiéter le gentil singe ami de tous les animaux. Il aime ça, les bêbêtes poilues ou non. Sûrement parce qu’il vient de la nature et qu’eux aussi ? Allez savoir. En tout cas, Prue sembla être d’accord avec moi en ce qui concernait les urgences.

-Pour eux, ce n'est pas aussi grave, ils s'en fichent bien ... Ils n'ont jamais été très pressé. Il faudrait mieux aller voir un vétérinaire, en espérant qu'il en ai un dans ce village. Dans le mien, il en a un mais on est trop loin ... Ici, ils ne sont vraiment pas pressé ...

Mais Gokû ne savait pas s’il y avait un vétérinaire ici. Et tout ce qui comptait pour lui c’était qu’on soigne ne serait-ce qu’un peu le petit chaton, ou qu’au moins on lui mette une bande. Là, sa blessure était à découvert et pouvait s’infecter ou s’aggraver à tout moment.
Le félin, qui souffrait encore, sembla se lécher sa patte blessée, en poussant un infime miaulement. Sûrement pour ça que le singe parla d’Hakkai. Il fut heureux de constater que la jeune fille souriait.

-S'il peut le soigner, il faut mieux le lui amener, ça serait mieux ... Ici, ils te feront attendre. Car à voir, ce n'est pas important pour eux.

Mais Hakkai était sûrement occupé. Sinon Gokû ne serait pas parti. Si ça se trouve, là il est entrain de cuisiner, et ne peux peut-être pas s’occuper du chat. Alors sûrement fallait-il attendre ici, que le temps passe, que les médecins se décident enfin. Mais pour un animal, les docteurs peuvent prendre tout leur temps voyons, ce n’est pas un être humain au bord de la mort. D’ailleurs, se seraient-ils même préoccupés de quelqu’un s’il était vraiment mourant et agonisant ? Le débat est en cours.

- Je crois qu’Hakkai est entrain de cuisiner… Et puis, si je vais le voir, tu viens avec moi dans ce cas. Il te soignera aussi !

Et, peut-être que le chaton s’entendra bien avec Hakuryu. Mais comment réagiront les deux autres en voyant Prue et le félin arrivés ? Gojyo sera peut-être inquiet pour la jeune fille, et Sanzô donnera un bon coup de baffeur au ouistiti pour avoir encore une fois ramené une bestiole. Surtout un chat.
Un des médecins sembla passer dans la salle d’attente, mais reparti. Ah, ce n’était vraiment pas rapide…

- Ou alors, et si on allait voir si les médecins sont vraiment occupés ? Si on les prend en flagrant délit, peut-être qu’ils feront leur travail !

Idée farfelue digne d’un enfant comme Gokû…
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Mar 27 Juil - 21:52

Prue reposa son regard sur le félin tout en continuant de le caresser. Voir ce pauvre chaton dans cet état, se lécher sa patte et miauler tristement, fendait le cœur de la blonde. Elle se mit penser qu’il aurait mieux fallut avoir le don de soigner que celui d’une force surhumaine. Soigner était plus indispensable que celui de savoir déraciner un gros arbre ou autre chose de lourd. Soigner servait plus. Elle aurait pu, soigner, à cet instant même, ce pauvre chaton qui souffrait énormément.
Prue posa sa main droite sur le côté et forma un poing, serrant sa main le plus possible, sentant la colère venir. Les médecins se fichaient éperdument des animaux. Sinon, un d’entre eux serait déjà venu pour l’examiner. A voir, ils se fichaient aussi de la pauvre jeune fille dont la douleur de son bras était atroce. Les larmes lui revenaient au coin des yeux mais elle s’empêchait de les faire couler de nouveau, et surtout pour ne pas faire voir à Gokû, sa douleur.
Il lui parla d’Hakkaï et le fait que s’il allait le voir, qu’elle viendrait aussi pour qu’il puisse la soigner.
Prue tourna son regard vers Gokû et lui sourit :


-Il va bien avoir un médecin qui va venir m’examiner … J’espère …

Elle ne le pensait pas vraiment mais elle voulait le rassurer et peut-être se rassurer aussi.
Elle recommença à caresser le chaton pour calmer sa colère et sa tristesse. La blonde pensa à Gojyo en souriant :


-J’aimerais bien revoir Gojyo …

Il l’avait bien aidé lors de la mort de sa marraine. Il l’avait aidé à protéger sa petite sœur, tout ce qu’il restait de plus précieux à la blonde …
Elle vit passer le médecin pour le regarder s’en aller. Elle serra à nouveau son poing. Elle n’était pas de nature très patiente. Elle fronça les sourcils. Puis se figea sous les paroles de Gokû. La première fois qu’elle l’avait vu, elle avait comprit qu’il n’était pas très fufute et qu’il avait principalement le comportement d’un enfant. Elle qui n’aimait pas ça et qui s’énervait pour ça généralement …
Mais elle se reprit en prenant un sourire amusé. Elle devait rester calme. Gokû était quelqu’un de bien, de sincère et de gentil. Il ne le faisait pas exprès d’être comme ça. Elle devait faire avec. Et puis, elle devait se dérider un peu et rire comme sa sœur l’aurait fait dans cette situation en l’entendant parler ainsi :


-Tu as de drôles idées, Gokû. Mais on peut toujours aller voir ce qu’ils trafiquent …

Prue commençait à trouver l’attente horriblement longue. Encore dix minutes de plus et elle s’énerverait vraiment … Heureusement que Gokû était là sinon, elle se serait déjà levé les voir depuis longtemps pour leur dire sa façon de penser !


[Désolée du retard u-u']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Sam 31 Juil - 2:18

[Argh. Désolé. Panne d'inspi.]

Bien sûr, il y aura quand même quelqu’un qui viendra. Non ?! Enfin, si les médecins ne les avaient pas oubliés. D’où la suggestion du singe, après que la jeune fille ait parlé de Gojyô. C’est vrai, apparemment il l’avait sauvé ou quelque chose comme ça, bref, Gokû n’avait rien comprit ni rien retenu, comme d’habitude. Contrairement à ce qu’il aurait put penser, elle se mit à sourire, alors qu’avant, lorsqu’ils s’étaient rencontrés pour la première fois elle l’avait un peu trouvé stupide, sûrement, mais là elle souriait, donc c’était vraiment cool !

C’est pour ça que le ouistiti souriait tout joyeusement. Surtout à ces paroles :

-Tu as de drôles idées, Gokû. Mais on peut toujours aller voir ce qu’ils trafiquent …

Ah, ça c’était vraiment intéressant. Et puis le chat – appelons le Tama – allait encore plus souffrir si le singe ne faisait rien. Ce pourquoi il se leva, portant du mieux qu’il pouvait l’animal, et se dirigea joyeusement vers la porte de la salle d’attente. Puis, il regarda furtivement à gauche à droite. Personne. Même pas un bruit. Etaient-ils tous morts ? Enfin, en tout cas, le chimpanzé se retourna et regarda Prue avec un sourire :

- C’est bon la voie est libre !


Puis il l’attendit avant de se faufiler dans les couloirs, sans vraiment regarder s’il y avait quelqu’un….
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Mar 17 Aoû - 18:17

Le sourire de Gokû la fit sourire également. Comme quoi un rien pouvait rendre joyeux ce jeune garçon. Il était un peu comme Hilary. A s’amuser d’un rien … A rire d’un rien.
Sa petite sœur … Qu’elle avait laissé aux soins des deux déesses en attendant son retour. La discussion avec Gokû lui avait fait presque oublier son mal au bras. Elle s’en rappela quand elle se leva pour suivre le jeune garçon vers la porte de la salle d’attente.
Elle ne réfléchissait pas à ce qu’elle faisait. Sinon, elle se saurait traiter de stupide en faisant ça.
Qu’importe, là, elle s’en fichait un peu voire beaucoup.
Gokû regarda à gauche et à droite mais il n’y avait personne dans le couloir. Prue eut un sourire en coin en se disant qu’elle l’aurait prédit …
Gokû se retourna vers elle en souriant. Elle lui sourit, joyeuse et survoltée, ce qui lui ressemblait peu depuis la mort de ses parents. Elle avait retrouvé son enfance avec Gokû, qu’elle avait perdu lors de l’horrible scène.
Elle fit un signe avec sa main comme à l’armée :


-Alors allons-y, go !

Elle avait vraiment perdu les pédales pour se donner à cœur joie dans ce « petit jeu » si on pouvait appeler ça comme ça …
Elle le suivit donc dans le couloir où il n’y avait personne, vraiment personne. De toute manière, Prue semblait s’en douter. Elle se mit à l’hauteur de Gokû :


-C’est quand même bizarre qu’il n’y ai plus personne … Et pas un bruit.

Elle le fixa en faisant la moue. Peut-être trouvons-t-il un peu plus d’animation dans la salle de repos. Prue s’arrêta devant la porte où il avait marqué « salle de repos ». Elle se mit contre la porte pour écouter discrètement. Mais elle n’entendit rien, ce qui lui paraissait étrange. Elle fixa Gokû :

-J’entends rien … On ouvre ?

Prue se figea, les yeux au sol. Le regard horrifié, elle fixa une marre de sang coulé sous la porte vers eux … hallucination ou réalité ? En tout cas, un bruit sourd se fit entendre de l’autre côté de la porte.
Prue s'accrocha instinctivement au bras de Gokû, terrifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Sam 21 Aoû - 2:25

Comme un enfant, Gokû marchait à petits pas, de peur qu’une grande personne ou quoique ce soit d’autre l’attrape et lui demande ce qu’il fait. De toute manière, il fallait que Prue voit un médecin, et Tama aussi. Alors, tenant bien le chaton, il marchait à pas lents, ayant derrière lui la jeune fille qui paraissait beaucoup plus joyeuse que la première fois qu’il l’avait vu. Elle ne le rejetait même pas, ni rien. Et c’était super agréable en fait, ça rendait même de bonne humeur le jeune singe qui n’avait même pas remarqué qu’il n’y avait aucun bruit, trop préoccupé par autre chose, comme…Le chat, et aussi, hum…Peut-être qu’il y aura de la nourriture pas loin ? Seulement, la jeune fille sembla l’interrompre dans sa réflexion pour lui demander quelque chose :

-C’est quand même bizarre qu’il n’y ai plus personne … Et pas un bruit.

Pas un bruit. C’est vrai. C’était le grand silence. Alors qu’ils étaient dans un hôpital et que forcément, il devait y avoir des gens… Non ? Au moins des patients, ou des médecins, ou bien des docteurs ? Sauf que là, en fait, c’était le silence complet, et que c’était quelque peu flippant.

- Ils sont tous morts ou quoi ?

Fit Gokû en faisant lui aussi une moue. Puis, il vu que Prue s’arrêta devant la salle de repos et vu qu’il n’y avait pas un seul bruit… Enfin, plutôt entendu dans ces cas là, c’est vrai. Bref, voilà que la jeune fille demanda quelque chose :

-J’entends rien … On ouvre ?

Oui, il valait mieux ouvrir. Seulement, elle n’ouvrit pas beaucoup et finit par juste s’accrocher au bras du singe qui vit le sang par terre et comprit. Il ouvrit la porte. Bon, à première vue… Il y avait beaucoup trop de cadavres en face d’eux, et Gokû fit une mine dégoutée, et assez « triste ». Parce qu’à chaque fois c’était à cause de ces foutus yôkais que tout était gâché, parce qu’ils tuaient tout sur leurs passages. Et là, c’était encore pareil, encore des yôkai, qui s’étaient amusés à tuer des humains.
Il voyait bien que Prue avait peur, et il n’aimait pas quand les gens ils avaient peur. Et puis, ce chaton aussi il paraissait super terrifié. Et Gokû il ne voulait pas lui ! Ben parce que c’était vraiment horrible… Il fixa le yokai d’un air pas très content et finit par beugler :

- Eeeeh ! Pourquoi t’as fait ça ?!!

Mais ses bras étaient occupés. Et apparemment le yôkai cru qu’il était faible, vu qu’en face de lui il ne voyait qu’un gamin, un animal et une fille. Il manquait plus que le petit vieux – quoique vu l’âge de Gokû – et toutes les personnes désignées comme « faibles » étaient au complet. En tout cas, je répète, le yôkai cru qu’il était faible et commença à charger vers lui, histoire de l’attaquer. Gokû posa vite le chat dans les bras de Prue, la poussa tout doucement derrière, et fit apparaître Nyoibo, donnant un bon coup au crétin de yôkai qui avait osé buter des gens sans raison apparente. Non, il n’y avait aucun Sanzô parmi eux, pas la peine de chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Lun 13 Sep - 20:23

La remarque de Gokû fit frissonner Prue. Ils étaient peut-être tous mort ... Sinon il y aurait pas cette énorme mare de sang qui s'étalait sous la porte. Prue, effrayée, s'accrochait au jeune homme. Elle n'était pas prête de le lâcher. Elle était comme figée. Elle n'avait plus envie d'ouvrir la porte et de voir l'horreur qu'il pourrait y avoir à l'intérieur. Qui sait ? Encore des Yokaïs, encore eux ... Qui se fichaient de tout et des humains, en les tuant sans regrets ... Gokû ouvrit donc la porte à la place de la blonde qui n'aurait pas pu le faire entièrement. Trop épouvantée par avance en imaginant l'horreur qui pourrait s'y trouver derrière.
Prue se cacha la tête derrière l'épaule de Gokû sans le lâcher. Elle avait trop peur de voir le désastre causé par les Yokaïs car en effet, c'était un Yokaï qui avait fait cela. Il avait tué le personnel en se souciant de rien ... Un yokaï se souciait de si peu de chose pour lui. Ca l'amusait, plutôt, oui ...
Gokû cria puis l'Yokaï fonça sur eux. Prue n'eut le temps de comprendre ce qui se passait que le jeune homme lui mit le chaton dans les bras et la poussa doucement en arrière :


-Gokû !

Prue comprit que le jeune homme allait se battre. Il l'avait poussé en arrière pour éviter que l'Yokaï la blesse. Tout comme Gojyo avait fait la dernière fois.
Elle aimerait bien l'aider mais ses jambes et ses bras restés figés par la peur et qui plus est, elle avait le chaton dans ses bras. Elle ne pouvait bouger. Elle risquerait de gêner plus qu'autre chose.
Prue resta donc en arrière, regardant le jeune homme se battre, énervée de ne pouvoir pas se battre. Elle se traitait mentalement de peureuse.
Gokû se battait alors qu'elle restait en arrière. Mais cette fois, sa soeur n'était pas là, elle n'avait personne à protéger à part elle et le chaton ... Gokû était là mais contre un seul Yokaï. Un seul ? Y avait-il vraiment qu'un seul ?
Non, il n'était pas seul, d'autres se glissaient derrière Prue qui ne les sentait pas venir derrière elle ...


-Haaa !

La jeune fille fut projeté sur le côté, mais elle essaya de tomber sur le dos, pour éviter que le chaton soit encore plus blessé. Elle eut du mal à se relever sous la douleur. Mais elle resta paralysée quand elle vit deux des Yokaïs se lançaient vers elle ...


[Désolée du retard --']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Dim 19 Sep - 1:55

La confiance c’est de l’ignorance. Quand on se sent sûr de soi, c’est qu’il y a quelque chose qu’on ignore
[Centaure dans Artémis Fowl Tome 1]


Gokû savait ce qu’il faisait parce qu’en fait, il le faisait tout le temps. Se battre contre des yokais c’était presque devenu une routine alors à force Gokû était totalement sûr de lui. Ce pourquoi, voir juste un seul yokai lui fit croire que le combat serait rapide, qu’il en aurait vite fini et que la protection de Prue et du chaton ne serait pas si difficile que ça. Seulement, en vérité, il se sentait trop sûr de lui, et forcément, il y avait quelque chose qu’il avait oublié – en même temps il avait aussi une sacré mémoire….De poisson rouge -.

-Haaa !

Alors qu’il donnait un nouveau coup au yokai, le jeune singe se retourna et vit ce qu'il ce passait.
Que faire ? Soit il se prenait un coup par le yokai et il tuait les autres, soit il frappait le numéro 1 et laissait la chance aux autres. Non, franchement, le mieux à faire pour éviter le plus de massacre c’était…

- Nyoibo, grandit !

Logiquement, si son baton grandissait, ça touchait non seulement le yokai contre lequel il était entrain de se battre, mais aussi les autres. Et c’est ce qui se produisit sous des « argh » des « urgh » des « ourgh » des « orgh » clamant comme un signe de triomphe pour le jeune garçon qui vit les yôkais mourir lentement. Il se dépêcha ainsi de se placer en face de Prue, en voyant d’autres idiots s’approcher. En fait, ils étaient tombés sur un nid de yôkai. Et le problème, c’est que normalement, c’était facile de les exterminer ces nids…Mais là, Gokû était tout seul. Et qu’en plus il devait protéger des gens. Bon…Baaaah tant pis, il joue un peu comme ça !

- URYAAAAAAAH

Et le voilà repartit dans son délire de la baston. Oubliant le chaton et Prue. D’ailleurs, le chaton tremble un peu et se colle contre la jeune fille en miaulant doucement. Peut-être qu’il est blessé à cause de ces stupides de yôkais ? Si ça se trouve. Je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Lun 11 Oct - 14:18

Prue avait fermé les yeux un moment, craignant que tout allait se finir ici et maintenant sans qu'elle puisse y faire quelque chose. Elle serra les poings devant son comportement qui ne lui ressemblait pas. Depuis son pseudo combat contre Nemeia, la blonde avait changé d'une manière comme d'une autre. Avait-elle peur de se battre à nouveau ? Et pourquoi donc ? Même elle ne pouvait le dire ...
Elle resta quelques instants, ainsi, les yeux fermés, en se méprisant d'être devenue comme ça. Avait-elle vraiment besoin de savoir sa soeur en danger pour se servir de sa force ?
La douleur de son bras blessé et le miaulement du pauvre chaton, lui aussi blessé, lui rappela la situation et le fait que les Yokaïs ne l'avaient pas attaqués. Gokû l'avait sauvé de justesse. Elle eut un faible sourire de reconnaissance.
Elle essaya de se lever malgré la douleur puis tenta de rassurer le chaton pendant que Gokû continuait de se battre. Mais malgré qu'il soit fort, le nombre de Yokaï augmentait.
Ils étaient bel et bien tombé sur un nid d'Yokaïs. Gokû arrivera-t-il à se débarrasser de ce groupe de monstres ? Seul, sans ses amis ?
Prue plissa les paupières, énervée. Elle ne devait pas être un poids, ni un fardeau et se laisser protéger, en laissant les autres se battre.
Décidée, elle alla poser le chaton sur une chaise derrière elle et prit une couverture qui traînait. Elle posa la couverture tout autour du pauvre chaton qui tremblait :


-N'ai pas peur ... Je reviens.

Puis elle se redressa, déterminée à perdre cette fichue appréhension. Elle avait un don, sa force surhumaine, elle devait s'en servir. Pour se défendre. Elle rejoignit donc Gokû dans la bataille et commença à dégommer un Yokaï qui fonçait sur eux, l'envoyant valser dans le décor d'un simple coup de poing. La force surhumaine faisant le reste ...
Gokû n'avait sûrement jamais vu la force surhumaine de Prue. Peut-être en sera étonné. Sûrement.
Elle se tourna un peu Gokû en essayant de sourire :


-Je vais aussi me défouler contre eux.

Malgré son bras blessé, Prue envoya valser un deuxième Yokaï qui, cette fois, traversa le mur sous la force du choc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Ven 24 Déc - 0:46

[*se met à plat ventre par terre* Désolé du retard ! J’ai eut une énorme panne de motivation et d’inspiration ! Et aussi, Merry christmas !]

Gokû, lui, il pensait que les filles ce n’était pas très fort. Il fallait dire qu’il n’avait jamais vu une fille frapper quelqu’un. Pas qu’il était macho ni rien, juste que vraiment, il croyait que les filles ça faisait des bons plats, et tout, mais pas que ça savait se battre. Peut-être pour ça qu’il a été hyper surpris quand il vu Prue dégommer la tête d’un pauvre yokai, qui lui devait être un vrai macho.
Elle était super forte en fait ! Waaaw ! Au moins une chose était sûr : Il n’était plus tout seul.

Mais, attend un peu….Elle n’avait pas mal au bras ? C'est vrai ça, et son bras, hein ? Elle va avoir encore plus mal si elle continue ! Gokû ne pouvait pas l’empêcher de frapper les yokais, vu que dans un sens ça l’aidait bien, n’empêche qu’il était un peu inquiet. Et puis il y avait le pauvre petit chaton, tout seul, tout blessé…En fait, dans cette équipe de bras cassés, le singe était le seul en bon état. Et en tant qu’homme de la famille – était-ce une famille ? – il se devait de protéger les autres !

Ce pourquoi, il envoya valdinguer doublement plus les yokais, faisant bien attention de buter tout ceux qui étaient autour de Prue, histoire qu’elle ne se blesse pas trop. Bon forcément, il y avait pleins de yokais, mais à force ils allaient bien réussir à tous les tuer…Non ? Non ?
Bon alors il en reste combien…2 + 2 ça fait 4 plus trois ça fait…Euuuh combien déjà ? Ah et y en a encore pas mal… Bon on va dire une bonne dizaine, mais pas une vingtaine ! Allez on fait la moyenne et ça donne 15 ! Enfin, Gokû lui il s’est arrêté au 4 plus trois… (je vous épargne la stupidité des pensées du singe).

Voyant avec quel grandiosité Prue fracassait les pauvres yokais qui retiendront au moins une leçon avant leur mort : « les femmes ne sont pas faibles », Gokû s’extasia :

- Woaaaw t’es trooop forte !!

Enfin, il fallait encore faire attention, hum…

- NE BOUGEZ PLUS !

Haut les mains, les mains en l’air, sur la tête, vous êtes en état d’arrestation, etc ? Ah non, c’est juste un yokai qui tiens le chat par la peau du cou, pauvre minet. Oh non !! It’s an prise d’otage ! Oh my god ! Comment Gokû va-t-il faire pour sortir ce pauvre koneko-chan de ce piège du vilain pas beau yokai ?!

- Ou je bute cette bestiole !
- EEEH ! C’est pas une bestiole, c’est un chaton ! Relâche leee !!

Enfin, non, c’est pas comme ça que ça marche, baka saru… Rah franchement, faut tout leur apprendre à ces singes.

[Sincèrement désolé aussi de mon pêtage de plomb. *s’incline encore*]
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Lun 27 Déc - 11:44

Gokû allait reviser son jugement sur les demoiselles. Les filles n'étaient pas si faible que ça. Mais bon, là c'était quand même Prue, bien plus différente ques les filles normales. Toutes les filles n'avaient pas la force démesurée de la blonde. Aucune fille normale au monde en tout cas. Elle était la seule, à sa connaissance, à avoir cette force surhumaine héritée de sa mère qui l'avait eut de la déesse de la nature, Sakura elle-même. Prue continuait d'envoyer valser quelques Yokaïs malgré son horrible douleur aux bras ...
Ils étaient trop nombreux. Bien trop nombreux. Prue ne supportait plus la douleur et se stoppa un moment. Heureusement, Gokû s'acharnait plus sur les Yokaïs autour d'elle. Elle l'en remercia intérieurement en plaquant son bras blessé contre elle. Elle avait très mal mais elle ne voulait pas abandonner et laisser Gokû s'occuper seul de ces monstres.
Elle se devait de l'aider, de ne pas le laisser seul contre eux. Elle allait reprendre le combat quand un crétin d'Yokaï intervint en attrappant le chaton par la peau du dos et le montra aux deux jeunes gens.
Mais quel monstre ! S'en prendre à plus faible ! C'était tous qu'ils savaient faire ces idiots d'Yokaïs ! Prue se figea à cette vue, le visage caché par ses mèches. C'était vraiment insupportable. Lâche, ces Yokaïs étaient lâches, que des lâches !
Prue les détestait vraiment. Ils la dégoûtaient même. Elle n'avait qu'une envie c'était de tous les tuer. Jusqu'au dernier d'entre eux ! Il fallait débarrasser le monde de ces monstres. Ils n'avaient pas leur place ici, dans ce monde ! Ils ne faisaient que répandre le malheur autour d'eux ! Non, vraiment, ils devraient tous mourir. Tous ...


-Sale monstre ! Vas-tu le lâcher ? Vous n'êtes que des lâches ! DES LACHES ! VOUS ENTENDEZ DES LÂCHES !!!

Prue était de nouveau entrer dans une de ces crises. Voir le chaton entre les mains de ce Yokaï, le savoir en danger, la rendu totalement hystérique. Lui rappelant terriblement la mort de ses parents il y a des années, puis la mort de sa marraine ... Ces yokaïs ne méritaient pas de vivre :


-Tout moyen est bon pour survivre, petite gamine ...
-SALETE !!!
-N'approche pas ! Ou je le bute vraiment ! Arrête !


Prue n'entendit pas. Le sol trembla sous eux. Cette fois, elle n'a pas eu besoin d'entendre ce son pour entrer en transe. Et qui plus est, la dernière phase de la crise arriva plus vite et son visage se déforma de haine. Elle se mit à courir vers l'Yokaï qui prit peur mais tout à coup la blonde disparue pour réapparaître derrière le Yokaï. Elle l'attaqua par derrière, le ruant de coups. Sous le choc, l'Yokaï lâcha le pauvre chaton qui se trouva projeter en avant vers Gokû.
Prue était hors d'elle, elle se déchaînait contre l'Yokaï. Elle n'arrivait plus à redevenir comme avant. A force de frapper l'Yokaï, le sang commençait à gicler. Prue recevait du sang sur son visage mais continuait encore et toujours ... L'yokaï était pourtant déjà mort mais elle continuait ... Est-ce que quelqu'un pourrait l'arrêter ? Arrêter cette rage dévastatrice ?
Les autres Yokaïs pourtant effrayés foncèrent vers elle. Elle le vit et arrêta enfin le massacre pour s'occuper d'eux.
Ce comportement ... Comment pouvait-elle devenir ainsi ? Ce comportement proche d'un Yokaï fou ... Pourtant, elle n'était pas une Yokaï, loin de là ...


[J'avais pensé que tu n'avais pas vu que j'avais rép. Ne t'inquiètes pas, je comprends.
Les Yokaïs saignent bien je pense, hein ? XD Donc voilà ! Joyeux Noël à toi aussi en retard --' et je sais Prue est effrayante et bizarre oO]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Lun 27 Déc - 23:39

[C’est cool noël : Ca ramène l’inspi \o/]

Bon. Etudions la situation. Alors, il reste une quinzaine de yokais… Ensuite, y en a un qui a attrapé le pauvre minou qui miaule tristement, et qui a surtout très peur. Et si jamais Prue et Gokû bougent, le chat se fait tuer sans aucune pitié. Mais oh mon dieu. Pour une fois que les yokais font preuve d’intelligence c’est un miracle ! Il doit neiger dehors ! Non il neige pas dehors, tant pis. Bon, que faire. Il faut réfléchir, et pour le singe c’est extrêmement compliqué de réfléchir, surtout dans une telle situation. Lui qui avait juste l’habitude de bastonner comme un bourrin, le voilà fait ! Pourtant, il savait que les bestioles à oreilles pointues font parfois preuve d’un peu d’intelligence… Mais non, mais non ! De toute façon, le stratège ce n’est pas lui dans le groupe, et ça ce n’est pas une surprise. C’est plus Hakkai et Sanzô. Lui, il préfére foncer sans réfléchir. C’est bien, mais des fois c’est assez mauvais quand même.

- Sale monstre ! Vas-tu le lâcher ? Vous n'êtes que des lâches ! DES LACHES ! VOUS ENTENDEZ DES LÂCHES !!!

Ca c’était Prue qui n’était pas contente. En même temps elle avait raison. Les yokais avaient torts, ils n’étaient que des lâches, mais après tout ils s’en fichaient non ? Ils voulaient juste manger, et tuer, et éventuellement récupérer le sutra de Sanzô.
Depuis que cette énergie maléfique avait fait son apparition c’était comme ça. A cette pensée Gokû trouva ça aussi lâche que le yokai en face de lui. Mais en tout cas, la jeune fille paraissait vraiment outrée. Normal en même temps. Je suis sûr que les statistiques peuvent prouver que les filles sont plus sensibles aux sorts des animaux que les hommes. Bon Gokû il était aussi inquiet, mais il avait hurlé lui aussi non ? Il avait dit que c’était de la triche. La lâcheté et la triche, c’était pareil, c’était perfide, et méchant. Déloyal. Injuste.

-Tout moyen est bon pour survivre, petite gamine ...
-SALETE !!!
-N'approche pas ! Ou je le bute vraiment ! Arrête !

Non !! Faut pas tuer les chats ! C’est une voie en espèce de disparition !!....Ou pas.
En tout cas, Gokû failli répliquer quelque chose, mais manque de chance, il n’en eut pas le temps pour une seule et unique raison : Le sol se mit à trembler comme je ne sais pas quoi. Mais que ce passait-il donc ? On n’était pas au Japon ! Bon ok, c’est très probable un tremblement de terre…
Le singe jeta un coup d’œil à la jeune fille, et pu apercevoir son visage. Ce n’était plus le même. Et ça faisait un peu peur. Mais elle n’en avait pas parlé ? De ces crises incontrôlables ? Le ouistiti savait qu’une fois son contrôleur de force à lui, enlevé, il avait envie de tuer. Et Prue-chan semblait ressentir la même chose. Mais…Mais…Mais ça fait peur ! En plus, comment faut la calmer, elle ? Bon, il l’avait déjà vu en mode bizarre… Seulement, que devait-il faire maintenant ?!

Gokû regarda le pauvre yôkai se faire tabasser, tout en récupérant le petit minet qui agrippa à lui aussi fort que mon chat quand il s’installe sur mes genoux. Il plantait ses griffes dans les vêtements du singe pour ne pas qu’on le kidnappe une nouvelle fois, il monta même sur les épaules du ouistiti, parce que souvent les chatons ça fait ça.
Le singe lui, se contentait de regarder le joli –moche- spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Une question se posant dans sa tête : « Est-ce que je suis comme ça quand je perd mon contrôleur ? » c’était flippant au plus au point, et il ne savait pas s’il devait l’arrêter où s’il devait la laisser achever le pauvre petit yokai qui n’était qu’un être stupide et qui n’avait pas prévu ce qu’il se passait. Avant.
Puis les autres se jetèrent sur elle. Et son bras ? Et le chat qui devait être traumatisé par le sang ? Et Gokû ?

Il s’avança. Tout doucement, le chaton sur ses épaules, bien agrippé, tout effrayé – le chat pas Gokû -. Certains yokais s’éloignaient, ils avaient un peu peur, le reste se faisait laminer comme des m*****. Il attrapa l’épaule de Prue. Bon, soit il est maso, soit il est maso….Ah y a qu’un choix !

- Arrête ! Tu les tues pas ! Tu les massacres ! Je sais bien qu’ils sont lâches, stupides et tout, mais arrête !

Et tu crois que les mots ça va faire quelque chose ? Hein quoi ? Elle a pas de contrôleur de force alors il faut trouver une autre solution ? Gokû, tu sais que c’est super dangereux ! Tu peux pas réfléchir deux minutes, non ? comment ça tu sais pas ce que ça veut dire réfléchir ? Tu me… Bref.

- Calme-toi ! Le chat est vivant ! Le chat il est là ! Regarde ! Et ton bras ?! Et ton bras tu en fais quoi ?! Il faut te soigner. Je sais ! Je termine les yokais qui restent, et on va trouver un médecin ? D’accord ? D’accord ?

Vas y le singe ! Essaye de calmer Prue-chan ! Nous sommes tous avec toi-même si je suis toute seule ! Wouhou !
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Jeu 30 Déc - 12:00

Prue était incontrôlable. Elle continuait son massacre sans s'arrêter. Personne ne pouvait l'arrêter. La seule personne qu'il l'aurait pu, était morte, tuée par des yokaïs, sa marraine, Mylène. C'était la seule personne au monde qui pouvait stopper Prue dans la dernière étape de sa crise. La seule personne ... Et maintenant, qu'elle n'était plus là qui pourra arrêter la blonde ? Hilary n'était pas là mais est-ce qu'elle aurait su arrêter sa chère soeur ? Personne ne le saura jamais ... Mais là, ça devenait vraiment primordial d'arrêter cette tuerie. C'était une véritable boucherie. Les Yokaïs passaient tous à l'as, un par un, Prue ne leur laissait pas le temps de fuir, elle les attrapait puis les pulvériser avec sa force surhumaine. Ce n'était vraiment pas beau à voir. Les murs de la salle étaient recouverts de giclées de sang ...
Ce spectacle était horrible à voir. Prue se déchaînait comme un Yokaï lorsque celui-ci devenait fou. Ou quand Gokû perdait son contrôleur de force. Est-ce que Gokû arriverait à calmer Prue ? Rien n'était certain.
Le jeune homme regardait la scène, se demandant sûrement quoi faire pour arrêter la jeune fille. Il avait rattrapé le pauvre chaton qui était sans doute très effrayé par la situation. Il y avait de quoi ...
Prue devait se rappeler qui elle était, où elle était, les gens qui l'entouraient ... Elle devait arrêter, se contrôler, penser à ce qu'elle faisait. Car elle devenait pire que ces monstres ... Elle descendait à leur niveau ...
Un peu suicidaire, Gokû approcha de Prue en lui demandant de s'arrêter. Un peu cinglé sur les bords, notre ami Gokû, non ? Sans avoir froid aux yeux, il attrapa l'épaule de la blonde et continua de lui demander d'arrêter. Prue, le visage déformé par la haine, se tourna vers lui prête à lui faire pareil qu'aux Yokaïs mais sa main se stoppa dans son élan. Elle se figea, le regard étrange. Les paroles de Gokû, contre tout attente, atteint sa conscience.
Massacre ... Stupide, lâche ... Chat en sécurité ... Bras blessé ... Soigner ... Médecin ...
Prue baissa son bras et son visage en même temps. Le silence se fit et le sol arrêta de trembler. Avait-il réussit à la stopper ? Oui, on dirait bien. Les paroles du jeune singe l'avait touché comme les paroles de Mylène, il fut un temps. Il avait réussit à neutraliser la crise de folie de Prue.
Elle leva la tête, en larmes et se jeta presque au cou de Gokû, se rappelant tout, pourquoi elle était ici, avec lui, des Yokaïs partout autour d'eux, morts ...


-Ho Gokû ! Pardonnes moi ! Ce n'est pas moi ... Non ... Ca ne peut pas être moi ... qui ... Ho Gokû ... Merci ! Merci ... J'ai ... Oh non ... Je n'ai pas pu ... Ils sont ... C'est moi qui ... Gokû, je suis un monstre !

Elle pleura à chaudes larmes sur l'épaule de son ami, horrifié de ce qu'elle a causé autour d'elle. Ce désastre ... Ce sang ... C'était horrible ... Elle ressentit de la douleur à son bras. Mais trouveront-ils un médecin avec tout ce qui s'est passé dans cet hopital maudit ?

-Merci, Gokû ... Merci ... Sans toi ... J'aurais continué ... Et je ... Pardonnes moi, j'ai faillis te faire du mal ... Pardonne moi ...


[ ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Sam 1 Jan - 20:38

Peut-être que ça ne marcherait pas. Peut-être qu’elle n’ouvrirait pas les yeux. Si ça se trouve, tout était terminé, Gokû allait être le nouveau joujou de Prue et ça serait la fin. Et peut-être qu’il enlèverait son contrôleur de force pour la calmer, qu’ils s’entretueraient, que le chat pleurait leur mort, et adieu voyage à l’ouest et…
Seulement, la terre sembla se calmer. Et la jeune fille sembla s’arrêter. Heureusement. Elle leva sa tête, elle pleurait. Le singe le vit et avant qu’il ne puisse dire quelque chose, il se retrouva avec une jeune fille qui le serrait dans ses bras – enfin presque – et un chat sur ses épaules qui avait encore peur.

-Ho Gokû ! Pardonnes moi ! Ce n'est pas moi ... Non ... Ca ne peut pas être moi ... qui ... Ho Gokû ... Merci ! Merci ... J'ai ... Oh non ... Je n'ai pas pu ... Ils sont ... C'est moi qui ... Gokû, je suis un monstre !

Un monstre hein. Gokû ne pouvait pas dire qu’elle en était un, mais elle avait vraiment été flippante. Le singe était lui-même étonné d’avoir réussi à la calmer. Enfin s’il s’était arrêté, si elle l’avait attaqué il n’imaginait même pas ce qu’il aurait du faire. Elle pleurait. Le chat se pencha vers elle, la fixant. Il ne savait pas parler humain, peut-être aussi qu’il n’avait pas tout compris, mais il poussa un infime miaulement. Peut-être qu’il n’aimait pas quand les gens pleuraient.

-Merci, Gokû ... Merci ... Sans toi ... J'aurais continué ... Et je ... Pardonnes moi, j'ai faillis te faire du mal ... Pardonne moi ...

Le félin se rapprocha d’elle, tout doucement, et continua de miauler, un peu comme s’il lui disait d’arrêter de pleurer. Gokû la regardait et fit un sourire. Elle était calmée non ? C’était bien ça qui importait. Elle ne lui avait rien faire même si elle avait failli. Et les yokais eux…Et bien ils étaient trop en mauvais état pour faire autre chose.
Seulement un problème subsistait : Comme allaient-ils soigner le bras de Prue et la patte du chat ? Il n’y avait plus de médecin, plus personne et…

- Tu sais…Ce n’est pas grave…Tu es calmée non ? Alors c’est bon !

C’est ça sourit. Mais je te signale qu’il y a quelqu’un qui fait du bruit dans le placard. Si ça se trouve c’est un médecin alors tu ferais mieux d’ouvrir la porte… C’est ça rends toi compte du bruit. Regarde le placard et avance. Oui comme ça gokû. Maintenant que tu es devant le placard, ouvre le.

- Aaaah excusez moi, excusez moi ! Ne me tuez pas ! Je vous en supplie ! Je suis trop jeune pour mourir ! Pîtiééééééé !

Un médecin, cheveux noirs, yeux noirs, blouse, assez grand. Il regarde Gokû avec un air de pitié et s’accroche à sa jambe :

- J’ai rien faaaiiis
- Wah ! Je ne vais pas vous tuez… Je…Euh… Vous savez où on peut trouver un médecin ?

Gokû je te signale que c’est un médecin le type juste en face de toi. Bon…Prue va peut-être comprendre elle. Et le chat ? Oh, il se lèche, je crois qu’il est calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Mer 12 Jan - 11:34

Heureusement que Gokû avait été là pour l'arrêter. Heureusement que ses paroles ont pu arrêté la rage dévastatrice de la pauvre Prue. Que se serait passé si Gokû n'avait pas été là ou n'avait pas eu l'idée de la ramener à la raison avec des paroles censées tout comme Mylène, il y a quelques années, de son vivant ? Personne n'aurait pu l'arrêter, ce n'aurait pas pu être les Yokaïs, sans aucun doute possible. Ils se seraient tous fait tués, un par un, sans pitié, avec horreur, le massacre aurait continuer … Et Prue n'aurait pas fait que tués des Yokaïs. Qui sait, dans sa folie, elle n'aurait pas fait la différence entre un Yokaï et un humain ? Ca serait été un véritable désastre … Personne n'aurait pu stopper cette folie, personne …
Prue était reconnaissante envers Gokû de l'avoir stopper à temps. Elle s'en serait voulu d'avoir fait du mal à son ami, parce qu'elle le considérait comme tel. Elle ne le remercirait jamais assez de l'avoir raisonné à temps. Il avait su trouver les mots justes pour la toucher et la réveiller … Les mêmes mots qu'utilisé sa marraine pour l'aider à s'arrêter.
La blonde lâcha Gokû pour fixer le chaton en souriant faiblement. Il était adorable aussi tout comme Gokû. Ces deux-là la rassuraient, ils étaient là pour elle … Elle arrêta donc de pleurer en essuyant ses larmes.


-Oui, je suis calmée … grâce à toi … Encore merci, Gokû, merci …

Ils entendirent un bruit venant d'un placard de la salle à ce moment-là. Ce bruit figea Prue, paniquée. Un autre Yokaï ? Ce n'était fini ? Elle ne les avaient pas tous tués dans son carnage ? Gokû s'y approcha, Prue ne bougeant pas, effrayée. Elle faillit crier de peur quand un homme en blouse blanche en sortit complètement terrifié. Il suppliait Gokû de ne pas le tuer s'accrochant à sa jambe. C'était un médecin. Mais il était vraiment en état de choc avancé … Il était paniqué et ne semblait pas apte à soigner quelqu'un dans l'immédiat …
Prue s'approcha :


-Gokû … c'est un médecin. Mais vu dans quel état il est, je ne crois pas qu'il pourra nous aider …

Elle fit la grimace en mettant son bras contre elle. La douleur s'était intensifiée. Il fallait trouver une autre solution rapidement :

-A part lui, il ne doit pas avoir d'autres médecins encore vie …

Prue se rappela de ce que Gokû a dit au sujet d'Hakkaï et qu'il pourrait la soigner mais elle ne voulait pas imposer ça et sa présence aux amis de Gokû … Mais s'il n'avait pas d'autres choix ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Mer 19 Jan - 16:21

[J'ignorais que els ordis de la préface pouvait s'éteindre. Je l'ai appris à mes dépend =_=]

Gokû avait une espèce de mec traumatisé à la jambe. Un peu comme un pot de glue quand on a mit le pied dedans, sauf qu'un pot de glue ça se tait. L'autre, il beuglait comme un idiot de se faire épargner, et la seule réaction que le petit singe eut, ce fut : "savez vous où il y a un médecin". En même temps, logique. Vous avez un truc en blouse blanche qui vous colle à la jambe comme un pot de crème c'est un peu gluant et embêtant, et déjà ça ne ressemble absolument pas à ce qu'on appelle techniquement et officiellement : Médecin. Un médecin c'est droit, ça garde son sang froid et ça ne secoue pas la jambe des gens comme un malade. Oh, je viens de faire un jeu de mot. Hurm.

Bref, Prue-chan était calme, alleluia dansons la macaréna, et elle eut la bonté de faire remarquer au cerveau pois-chiche que possédait Gokû que, le truc par terre, oui la carpette là, c'était un médecin et pas un pot de je ne sais quoi. Mais bon, comment voulez vous que le ouisititi le remarque hein ? Le médecin par terre ressemblait plus à un distributeur. Il est le médecin mais il est hors service. comme les distributeurs de boissons donc : Ils paraissent en forme, mais en fait, ils sont hors service et faut taper dedans parfois pour récupérer la boisson si durement payé. Aussi, les enfants, n'essayez pas de taper les médecins qui vous paraissent hors service, d'accord ?

Le seule ennui, c'est que si la loque blanche par terre ne servait pas, le chat allait continuer d'être blessé et la blessure de Prue-chan allait s'aggraver. Alors, il fallait donc trouver une solution. Mais laquelle. surtout que la jeune fille fit remarquer au singe qu'il ne devait pas rester de médecins en vie à part le machin par terre. Ainsi, Gokû se mit à réfl...A...réfléxi....non...Euhm...Bref, a penser quoi.

Et soudain, oh miracle de kami-sama, de vol de pigeons et de brouettes, il eut une idée. Oui j'ai bien écrit ça, n'hallucinez pas bon sang.

- HAKKAI !

Pas la peine d'hurler idiot. Bon, c'est bien Gokû, tu as réussi à penser à ce que je pensais, c'est à dire au fait que Hakkai, sait soigner les gens. Oui donc maintenant tu vas ramener le chat et la jeune fille et...Zut, il ne faut pas oublier que Sanzô n'aime pas quand il ramène des animaux. Bon tant pis, il supportera le chat.

- Il pourra sûrement nous aider ! Et puis Hakuryu aura un ami !

Youpi. Alors allons y let's go c'est parti les amis. D'ailleurs, le voilà qui prend le chat et qui se met déjà en route en rangeant Nyoibo...
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Mer 19 Jan - 21:21

[Ouais et le plus chiant c'est quand t'étais en train d'écrire un bon début de RP et que tu rage après avoir tout perdu ! C'était ça avant avec mon ancien PC mais maintenant, heureusement, ça garde tout quand je ré allume :D]

L'espèce de médecin accroché aux jambes de Gokû continuait de brailler comme un gamin en manque de bonbons ou de sucettes, enfin, en manque de friandises, donc en gros, de sucre. Ce genre de gamins que Prue n'avait jamais supporté même quand elle était plus jeune et n'arrêtait pas de leur foutre des trucs dans la face pour les faire taire. La blonde n'était de nature très patiente avec les enfants, sauf avec sa soeur et encore c'était limite. Prue avait une patience limitée avec les gosses et les petits plaisantins. Ou comme les personnes un peu idiote comme Gokû qui comprenait avec un cran de retard mais la blonde le considérait comme un ami maintenant et faisait un effort de supporter ce manque d'intelligence et de réflexion.
Et puis, on ne pouvait qu'avoir des doutes sur la chose qui traînait près de lui et hurler à la mort qu'on ne le tue pas. Prue essaya de se boucher les oreilles, la tête commençant à lui lancer un terrible mal de crâne carabiné. C'était affreux ... Elle s'éloigna un peu de ce machin truc qui servait d'humain et de médecin pour reprendre un peu de calme :


-Est-ce que quelqu'un pourrait le faire taire ? Parce qu'il commence à me donner mal à la tête, à force ...

Elle inspira en se massant les tempes. Ressentant sa douleur au bras, elle arrêta pour le mettre contre elle, faisant une belle grimace. Gokû semblait réfléchir pendant ce temps à une solution et brusquement se mit à crier plus fort que la chose :

-Quoi ? Où ça ?

Elle regarda partout autour d'elle mais en fait, elle comprit un peu après qu'il l'avait crié comme ça, sans raisons majeurs ...
Elle y pensait à Hakkaï, oui, il saura sans doute les aider et les soigner, elle et le petit chat. Elle sourit à Gokû en le fixant, joyeuse :


-Hum, hum ! Hakkaï saura nous aider !

Il prit le chat et son drôle de bâton et commença déjà à partir. Prue le rejoint et le suivit :

-Attends ! Au fait, qui est Hakuryu ? C'est un chat aussi ?

Prue pensait aux paroles du jeune garçon que cet Hakuryu était également aussi un animal domestique tel un chat ou un chien ... Elle ne savait pas la réalité, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Dim 23 Jan - 22:26

[Mon ancien ordi aussi faisait ça :D. A chaque fois j’avais envie de me tirer une balle *_*]

Il était déjà en route. Tout fier de lui d’avoir trouvé une idée. C’est bien Gokû on te félicite tous, allez les enfants, on tape dans nos mains à trois…Oui bon d’accord je continue. Et puis, regarder le, voyez son sourire tout fier, tout heureux de l’exploit qu’a eut son cerveau. Enfin, il est surtout content, parce que Tama va être soigner et Prue-chan aussi, alors c’est magnifique, et ça sera grâce à lui. En plus il avait battu les médecins et il ne s’était d’ailleurs toujours pas plaint qu’il avait faim – ça ne saurait tarder. –

- Attends ! Au fait, qui est Hakuryu ? C'est un chat aussi ?

Gokû se retourna vers Prue en la regardant avec un sourire. Non non Hakuryu c’était un dragon blanc. D’ailleurs c’était son nom. Dragon blanc. On l’appelait aussi Jeep. Ça dépend du manga et de l’animé ça, mais moi je préfère l’appeler Hakuryu. Parce que c’est un dragon blanc qui se transforme en jeep, et c’est classe d’avoir un animal domestique comme ça. Surtout qu’il fait toujours « kyu kyu ».

- Non ! C’est un dragon ! il se transforme en jeep, comme ça on peut aller à l’ouest plus fa…

Grougrigruuugraaagrouuu.
Hum ? Explication de ce bruit si étrange ? Voyons voyons, vous ne vous en doutez pas ? Vous êtes sûrement stupides pour…

- Aaaah j’ai faim !

Gokû, on ne coupe pas la paroles aux gens. Espèce de malpoli, et puis on s’en fiche que t’as faim là, il faut que tu emmènes Prue-chan à l’auberge, et que ça saute ! allez allez ! Et dis toi que Hakkai sera sûrement là pour la soigner. Au pire, si y a Sanzô il doit quand même savoir soigner les gens. En plus regarde, le chat te lèche, il est mignon non ? Alors pense à autre chose qu’à ton ventre et avance un peu, bougre d’âne !

[Woooh…J’ai pas trop eut d’inspi là ._. Sumimasen ! Tu veux qu'on continues sur ce post ou qu'on en refasse un à l'auberge ?]
Revenir en haut Aller en bas
Kikatsu PrueForce Angélique de la Nature
avatar

Date d'inscription : 04/10/2009
Nombre de messages : 470
Double compte : Pinku Koiko

Feuille de personnage
Puissance:
10/100  (10/100)
Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   Lun 24 Jan - 11:59

[On en refait un à l'auberge avec Sanzô et Hakkaï s'ils peuvent rp. Ca sera mieux pour comprendre le rp de le faire à l'auberge. Je ne préfère pas faire de réponse à ce sujet, je pense que j'aurais écrit que quelques lignes pour dire qu'elle le suit et c'est tout, et ça le fait pas non plus -_-" Qui commence le sujet à l'auberge ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.prue-chan.skyrock.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A l'hôpital [Pv Goku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'hôpital [Pv Goku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Un premier Scanner à l'hôpital Bernard Mevs
» Hôpital de Caen
» Galerie Goku'
» Bureau du médecin de l'aile civile de l'hôpital d'Artois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: The Tea Time... :: Vieux RPs-