Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Jeu 24 Juin - 4:08

Comme il n'avait rien d'autre à faire, Gojyô s'alluma une clope. Il tira deux trois lattes bienheureuses avant de se demander s'il y avait des serviettes dans la salle de bain. Ah. Problème.

Non que voir Hakkaï nu le gênait (on pouvait pas dire que ce serait la première fois ! Quand on ramasse un mec en train de crever les tripes à l'air sur la route, faut bien le déshabiller pour le soigner, hein !) mais plutôt que l'autre risquait de prendre froid, ou à tout le moins de râler, et ça c'était l'horreur. Tout, mais pas un Hakkaï nerveux, par pitié.

Donc, il alla à la salle de bain, ouvrit la porte, qui était comme de bien entendu, ouverte, et constata qu'il y avait deux serviettes qui attendaient la jolie brunette aux yeux verts. Parfait. Tant qu'il y était, est-ce qu'il y avait des pansements ? Ah, non, évidement. Le médecin du groupe, c'était Hakkaï, donc les pansements étaient dans les affaires de Hakkaï, les affaires de Hakkaï dans la chambre de Hakkaï et donc, très logiquement, il fallait aller en chercher là-bas
.

- Je reviens, beau mec. J'vais chercher des pansements, tu vas en avoir besoin...

Il sortit, traversa le couloir et rentra sans frapper dans l'autre chambre.

- J'viens chercher des pansements, dit-il à l'autre bonze corrompu qui se la pétait un peu plus loin avec sa clope et ses airs de blondin ténébreux.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Jeu 24 Juin - 4:52

Gokû sentait les douleurs qu'il avait reçu à cause de tout ce qui lui était arrivé, et à chaque fois que le jet d'eau chaude lui transperçait la peau, c'est comme si ça le brûlait. On pourrait dire que c'était agréable et désagréable à la fois, et que sûrement, il aurait préféré un bain pour noyer ses plaies dedans. Il cru entendre la porte s'ouvrir, et se refermer quelque secondes après, mais n'y fit pas attention, continuant de se frotter en évitant de se faire trop mal. Aaaah qu'est ce que l'eau c'était troooop agréable...

Il repensa à ce qui c'était passé, et avait vraiment hâte de manger, son ventre semblait être d'accord car il émit un faible gargouillement, qui devint plus fort, et encore plus fort. L'estomac de Gokû était un concert à lui tout seul... Il sentait qu'il allait encore être momifié par des pansements, et eut un sourire à cette idée, continuant de se laver, il imaginait déjà ce qu'il allait manger.....

[......................................*tombe par terre et dors* et....Je...Relis pas....gomeeen.........*s'endort*]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Jeu 24 Juin - 19:14

[ Je reviendrai ce soir vers 23h... ]

- Je reviens, beau mec. J'vais chercher des pansements, tu vas en avoir besoin...

Ah, c'était là une excellente idée... Hakkaï songea soudain que tant l'auteur qui les avaient créés tous les quatre, tant les joueuses et autres "fanficteuses" qui décidaient parfois de leur sort avaient une fâcheuse tendance à les abîmer... Mais toujours de manière on ne pouvait plus esthétique. Par exemple, il avait une jolie plaie à l'arcade sourcilière qui lui faisait couler du sang dans l'œil d'une charmante façon, et une écorchure à la commissure de la lèvre qui donnait irrésistiblement envie d'y déposer un bisou magique pour le guérir. Ensuite, il songea qu'il avait vraiment des pensées très très étranges, et se concentra sur sa toilette. Le sang semblait vraiment peu désireux de partir de ses cheveux.

Finalement, il parvint à se rendre présentable, sortit de la douche et s'essuya consciencieusement avec l'une des serviettes à sa disposition, y laissant quelques marques bien rouges lorsqu'il sécha les plaies qui saignaient encore.

Et puis il réalisa un détail.

Il n'était pas dans sa chambre. Donc ses vêtements propres... N'étaient pas là non plus.

C'était un peu ennuyeux.

Il passa la serviette autour de sa taille, cachant à moitié la large cicatrice de son ventre. Et hésita avant de pousser la porte de la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 0:08

Le con de singe semblait apprécier sa douche, vu qu'il n'avait sûrement pas entendu le bonze ouvrir la porte pour vérifier s'il y avait des serviettes. Il devait être trop dans ses pensées, pour pouvoir se douter que le bonze était rentré. Et puis de toute façon, vu la taille du cerveau de Gokû et ce à quoi il s'en servait, certainement qu'il n'avait rien compris du tout, trop occupé à penser à cette chose qu'il aimait tant. C'est ce que pensait le moine dépravé tout en tirant sa cigarette hors de sa bouche ne serait ce que quelques secondes pour souffler un peu de fumée qui semblait le calmer tant.

Soudain, sans que le blond ne cille d'un seul sourcil, la porte s'ouvrit, et même si ça avait été un yokai, il n'aurait pas bouger, aurait juste pris son flingue et aurait tiré. Sauf, que c'était le kappa de merde, qui venait demander quelque chose.


- J'viens chercher des pansements
- Laisse en au con de singe.

Ce fut la seule chose que le blond prononça, dans un ton calme et toujours aussi sanzotien. Au moins, ça lui permettrait de savoir où se trouvaient les pansements, pour pouvoir les jeter à la figure de l'autre débile de ouistiti quand il sortirait de sa douche, ensuite cet abruti allait se mettre à brailler qu'il n'était pas obligé de lui lancer comme ça, et Sanzô s'en contreficherait, alors Gokû prendrait les pansements, essayera vainement de se les mettre correctement, poussera quelques braillements stoppés - ou augmentés - par un coup de baffeur. Dans le cas où ils augmenteraient, le bonze n'hésitera pas à viser à côté du singe pour qu'il arrête de beugler.
Bref, tout serait comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 1:57

- Laisse en au con de singe.
- Ouais, ouais ! Tiens.


Il posa près du bonze merdeux la boîte de pansements après en avoir pris une bonne poignée pour Hakkaï, du coton et l'une des bouteilles de désinfectant. Puis il retourna dans la chambre et

Tomba nez à nez avec un Hakkaï qui sortait de la salle de bain.

Rien que de trèèèès normal.

Sauf qu'il était à poil, ou presque, avec une serviette autour de la taille.

Heu...

Il connaissait assez Hakkaï pour savoir que celui-ci détestait être torse nu, à cause de sa cicatrice, et encore moins à poil comme ça dans une auberge où la porte était ouverte.

En résumé, il était pudique, quoi.

Pudique comme une fillette effarouchée, selon les critères de Gojyô, même. Enfin, ça ne le dérangeait pas du tout. En fait, ça avait même un côté plaisant, un peu mystérieux. Bref, il ne vit pas forcément de problème immédiat à la quasi-nudité de son bel ami.


- J'ai ramené de quoi te soigner. Tu t'assois sur le lit, et je me charge du reste. Si t'es crevé demain, Sanzô va encore râler.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 2:13

Gokû aimait bien prendre des douches, parce que c'était suuuuper agréable. Mais les bains c'était encore mieux. Alors, c'est sûrement pour ça qu'il prenait encore plus de temps quand il était dans une baignoire que dans une cabine de douche. De plus, là comme il avait faim et qu'il avait besoin de se soigner, il ne tarda pas, quand il fut tout propre tout bien laver, il sortit de la douche. Heureusement qu'il n'était pas un vrai singe, sinon il aurait encore plus de choses à laver, comme la queue qui aurait pendouillé s'il avait été un ouistiti. Mais il n'en était pas un, et il n'était même pas humain. Tellement spécial... Il entendit la voix de Gojyo et la porte de la chambre se refermer, et quand il prit sa serviette pour se sécher, il comprit quelque chose :

- Aaaaah mais j'ai pas de vêtements !

Oh, quelle intelligence, quel effort de réflexion surhumain ! Enfin le babouin comprenait que les seuls habits qu'il avait était ceux qui étaient couverts de sangs. De ce fait, il ne savait pas quoi faire, et attacha à moitié correctement sa serviette, tant pis si elle tombait, il la remettrait vite fait, et ouvrit la porte de la salle de bain.

- Sanzô...

Avant qu'il ne puisse continuer sa phrase, son ventre se mit à gargouiller. Mais vraiment très fort. Craignant un coup de baffeur, il se dépêcha de terminer sa phrase :

- On a des pansements ? J'ai pas de vêtements de rechange aussi.

Au moins, tout était dit. Peut-être cela stopperait-il le coup d'éventail.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 2:30

Hakkaï avait à peine ouvert la porte qu'il se retrouvait face à un Gojyô armé de pansements et de désinfectant.

- J'ai ramené de quoi te soigner. Tu t'assois sur le lit, et je me charge du reste. Si t'es crevé demain, Sanzô va encore râler.
- Eto... Je ne pourrais pas me mettre quelque chose sur le dos avant ? Parce que mes vêtements sont dans l'autre salle et puis...


Et puis il se tut. Après tout, il avait bien envie de se faire soigner par Gojyô. De laisser, pour une fois, quelqu'un d'autre se charger de tout. Oui, c'était une bonne idée. Ine idée excellente, même. Bref, il laissa Gojyô l'asseoir sur le lit, ouvrir le désinfectant et entreprendre de nettoyer ses blessures. Heureusement, la poussière et les graviers qui auraient pu s'y glisser étaient partis sous le jet d'eau. Mais lorsque l'alcool entra en contact avec la chair à vif de Hakkaï...

- Aïe ! ça pique !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 2:44

- Ouais, ouais ! Tiens.

Il regarda la boîte de pansements, et repensa à la scène qui allait se dérouler dans quelques instants, quand l'autre con de singe sortirait enfin de sa douche. Alors qu'il continuait de fumer sa clope en attendant, voilà qu'il entendit un cri sortant de la bouche du ouistiti, ressemblant à une révélation soudaine.

- Aaaaah mais j'ai pas de vêtements !

Enfin il réagissait. Et bien, il en avait mit du temps. Et ce n'était certainement pas le bonze qui irait lui chercher ce dont il avait besoin dans sa chambre. Il se débrouillerait très bien tout seul, Gokû avait deux jambes deux bras, ça lui suffirait pour trouver des vêtements.
Et le babouin sortit de la salle de bain.


- Sanzô...

Il sembla ne pas pouvoir terminer sa phrase car un gargouillement plutôt bruyant sortit de son ventre. Alors que Sanzô allait lui mettre un bon coup de harisen, le singe dut s'en douter et l'arrêta juste à temps.

- On a des pansements ? J'ai pas de vêtements de rechange aussi.

Ainsi, le moine dépravé fit comme il l'avait prévu, il prit la boîte de pansement, et la lança dans la tête du con de singe. ça lui apprendra à être trop prévisible.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 3:53

Hakkaï avait bien tenté d'argumenter, comme prévu, mais s'était laissé faire... Beaucoup plus vite que prévu, pour le coup, ce qui prouvait à son ami combien il était épuisé.

Gojyô versa du désinfectant sur un coton, s'assit à côté de son ami et entreprit de désinfecter ses nombreuses plaies. Et à son grand étonnement..
.


- Aïe ! ça pique !
- Hein ? Mais tu bronches jamais quand tu te le fais d'habitude ? Suis tes propres conseils et serre les dents ! Tu râles toujours quand je me plains !


Nan mais quand même... Hakkaï qui piaillait parce que le désinfectant piquait... Truc carrément surréaliste, quoi... Lui qui cillait même pas quand il était au bord de l'évanouissement...

- Fais pas ta fillette, ou t'auras pas de bisou magique ! rajouta-t-il en rigolant, parce que rester sérieux, c'était tout de même pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 4:08

Alors que Gokû s'attendait à se prendre un coup de baffeur, il se rendit compte qu'il avait su l'arrêter à temps. Et heureusement pour sa tête. Seulement, ce n'était pas fini, parce qu'après, Sanzô lui balança la boîte de pansements à la figure. Il perdit un peu l'équilibre et vacilla en arrière, puis se redressa vivement :

- Aaaiiieee !!

Ben oui quoi, une boîte de pansements dans la figure, même si c'était en carton, ça ne pouvait que faire mal ! Il alla vers le désinfectant et le coton, et essaya de se débrouiller tout seul. Mais un singe qui ne sait même pas être délicat en mettant une bande autour du torse d'un kappa, ça a quelques difficultés pour viser droit les plaies. Pas qu'il était maladroit, non non, même si Gokû était gaucher, il était très adroit ! Juste qu'il n'y arrivait pas, trop surexcité, pas patient, super nerveux....

- Waieaieaie !

Le désinfectant lui brûlait la peau et ça faisait suuper mal. En plus, il était en serviette alors il devait faire attention à ce qu'elle ne tombe pas - quoique ça il s'en préoccupait très peu -.

(Dans les jeux de mots débiles :
"j'suis pas nette" "ah bon t'es floue ?"
"j'suis maladroite" "normal t'es gauchère !")
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 25 Juin - 23:12

- Hein ? Mais tu bronches jamais quand tu te le fais d'habitude ? Suis tes propres conseils et serre les dents ! Tu râles toujours quand je me plains !

Là, Gojyô (c'était rare) marquait un point. Seulement Hakkaï avait quand même le contre-argument adéquat. (ben oui, quand même !!!)


- Quand je me le fais moi-même, je ne pense pas à ce que je ressens, mais à ce que je fais...
- Fais pas ta fillette, ou t'auras pas de bisou magique !
-...


Il ne s'attendait pas à entendre un jour une interjection pareille dans la bouche de Gojyô. Certes, c'était une plaisanterie, mais ce n'était pas une blague porno, déjà, et ça c'était rare... Non, c'était bel et bien une plaisanterie mignonne et innocente... Ça le laissa sans voix de surprise. Du coup, il ne pensait même plus à la légère brûlure du désinfectant. Lorsque Gojyô eut fini de le soigner et de le panser, il lui sourit et demanda du ton de la plaisanterie :

- Alors, j'ai droit au bisou magique ? Hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Sam 10 Juil - 18:53

Le spectacle que le moine avait devant ses yeux, était des plus pathétiques. Une espèce de con de singe qui essayait de se soigner tout seul en se débattant, comme un chien qui essayerait d'attraper sa queue. Bref, c'était tellement pitoyable, que Sanzô finit par en avoir marre, donna un coup de baffeur sur la tête de l'abruti de macaque, prit le coton, le désinfectant et commença à soigner Gokû.

Bien sûr, celui ci allait sûrement continuer à beugler, mais il risquait encore plus de se prendre des coups de baffeur alors, autant l'idiot de babouin avait intérêt à être calme.

- Tss...T'es incapable de faire quoique ce soit par soi même.

Puis, il lui mit des pansements. Franchement, pourquoi était-il obligé de supporter un tel idiot qui ne savait même pas se soigner en silence ?! Enfin, il était revenu en vie, sans fractures, c'était déjà ça...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Jeu 15 Juil - 22:26

- Alors, j'ai droit à un bisou magique ? Hahahaha
- Baaaaaaaaka !


Mais rien que parce qu'il ne voulait pas avoir l'air de manquer à sa parole, même sur la blague la plus nase de l'année, il effleura des lèvres la pommette à peine saillante du binoclard.

- Bon bah t'es réparé, t'es propre alors... On peut aller bouffer, maintenant ? Avant que le singe nous fasse une hypoglycémie !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Jeu 15 Juil - 23:39

Il essayait tant bien que mal de se soigner. Mais, il n'y parvenait pas. Et comme il ne cessait pas de brailler, c'était normal que Sanzô en ait marre, et finisse par essayer de le soigner lui même. Et heureusement ! Parce qu'il y arrivait beaucoup mieux que le singe vraiment pas doué ! Bon, celui ci semblait toujours brailler parce que ça semblait faire mal, mais, il le faisait moins fort qu'avant. Il craignait pour sa vie si jamais il piaillait trop.

- Tss...T'es incapable de faire quoique ce soit par soi même.

Il ne broncha pas, laissant Sanzô le soigner. son ventre gargouillait doucement, parce qu'il avait faim. Mais peut-être que s'il se plaignait, le blond allait encore lui mettre un coup d'éventail. Donc, il ne disait rien, sentant que l'autre lui mettait les pansements sur ses blessures.
Quand il eut fini, Gokû ne pu s'empêcher de laisser échapper quelques paroles :

- Sanzô, j'ai faim....

Seulement, Gokû n'avait pas d'habit de rechange.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 16 Juil - 0:21

Si Hakkaï n'avait pas déjà été assis, il serait tombé sur les fesses. Il avait un peu envie de demander à Gôjyo s'il allait bien, mais n'en fit rien. Il était malvenu de critiquer les élans d'affection du Kappa, qui non content d'en avoir peu, complexait encore d'en avoir plus que Hakkaï. Sanzô montrait ses sentiments d'une manière brutale, Gokû d'une manière naïve et Gojyô d'une manière faussement nonchalante mais Hakkaï, lui, avait pris pour parti de ne rien montrer de ses sentiments sauf, parfois, un rarissime sourire sincère au milieu du fourmillement de sourires composés qu'affichait de coutume son si joli visage.

Bref, sur le baiser furtif de Gojyô, il ne dit rien. En revanche...


- Ano... Je veux bien, mais je ne vais pas sortir en serviette de bain ! et... Mes vêtements sont dans la chambre que je partage avec Sanzô.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Mar 20 Juil - 0:21

Si Sanzô avait eut un pistolet il...Enfin, non, il avait un pistolet. Si Gokû avait été un yokai qu'il fallait buter, le blond n'aurait pas hésité une seconde. Il se demandait même encore pourquoi il ne lui avait encore jamais tiré dessus pour de vrai. Bref, après avoir soigné l'autre abruti de singe dont la particularité était d'avoir toujours faim, le con de ouistiti se plaignit justement d'avoir faim. Le bonze sortit alors à la vitesse de la lumière son baffeur et en donna un bon coup sur la tête du singe.

Puis, il constata qu'il manquait quelque chose. Il ne lui fallu pas longtemps avant de voir ce que c'était. Et cela lui fit lâcher un "tss". Gokû n'avait pas de vêtements de rechange et était toujours actuellement en serviette. Bref, il sentait que l'autre idiot de singe n'avait certainement pas saisi ce détail. Ce pourquoi il décida de réveiller un peu l'abruti de babouin :


- Vas chercher des habits de rechange, con de singe, tu ne vas pas aller manger en serviette !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Mar 20 Juil - 0:38

- Ano... Je veux bien, mais je ne vais pas sortir en serviette de bain ! et... Mes vêtements sont dans la chambre que je partage avec Sanzô.
- Ah bah c'est malin, ça ! Je t'ai toujours dit qu'on devrait faire chambre commune, mais tu prétextes à chaque fois que c'est meilleur pour les nerfs de Sanzô-sama de dormir avec toi qu'avec l'autre demeuré de cerveau sur pattes ! Franchement tu pourrais penser un peu à tes nerfs à toi, pour changer ! C'est toujours le même bordel, t'es là avec ton sourire Colgate tout zen mais t'es infoutu de faire un peu gaffe à tes os !

Bon, d'accord, ça n'avait pas vraiment de rapport, mais Gojyô aimait bien engueuler Hakkaï à l'occasion, c'était tellement tentant d'échanger les rôles trois secondes... Bref, il se leva en s'appuyant sur l'épaule de son ami, l'obligeant ainsi à rester bien sagement assis tandis que le métis irait chercher ses vêtements. Des propres, si possible. ça le mettrait de bonne humeur et un Hakkaï de bonne humeur était une chose merveilleuse. Surtout le soir.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Mar 20 Juil - 3:06

Pourquoi fallait-il qu'à chaque fois que Gokû se plaigne un peu qu'il a faim, Sanzô lui donne un coup de baffeur capable de lui détruire pas mal de neurones ? Il lui suffisait de lui crier dessus, lui mettre un coup n'était pas obligé. En plus, parfois, non seulement le blond le frappait, mais en plus il lui hurlait dessus. De fait, le singe perdait des neurones, et bousillait ses tympans. C'était donc plutôt néfaste pour la santé du pauvre petit ouistiti qui méritait qu'on l'emmène à la SPA plutôt qu'on continue à lui faire du mal. Mais je pense que là n'est pas le sujet...

Sanzô sembla lâcher un "tss" comme il en avait souvent l'habitude. Et la raison de ce "tss" se révéla bientôt par quelques mots sonnant comme un glaçon qui ne fond pas, ou plutôt comme une lave en fusion.

- Vas chercher des habits de rechange, con de singe, tu ne vas pas aller manger en serviette !

Ah oui, les habits de rechange ! Il allait presque oublier ce détail. C'est vrai que s'il voulait manger, il avait intérêt à être habillé, et ses vêtements actuels étant totalement couverts de sang...

- Aaah oui c'est vrai !

Il y avait repensé pourtant. Mais ça lui avait déjà échappé. Bref, le singe commença à marcher, et perdit sa serviette.
En même temps c'était un peu de sa faute, il avait oublié qu'il l'a tenait. Le remarquant, Gokû se dépêcha de la reprendre et de la remettre avant de se reprendre une énième fois un coup de baffeur.
Puis, il se dirigea enfin vers la sortie de la chambre, afin d'aller chercher des affaires dans la chambre de Gojyô et lui.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Mar 20 Juil - 23:23

Hakkaï sourit en écoutant la longue tirade de Gojyô. Bon, bien sûr, le hanyô était loin d'avoir tord mais, comment dire ? En fait, venant de lui, Hakkaï trouvait ça mignon. Ce n'était pourtant pas le genre de terme franchement attribuable à quelqu'un comme Gojyô, mais quand il se mettait en tête de prendre soin des autres, le métis, aux yeux attentifs de son meilleur ami, colocataire et accessoirement mère adoptive, était mignon. Bref, Hakkaï laissa Gojyô quitter la pièce pour aller lui chercher ses vêtements de rechange, tout en remontant la serviette sur son ventre pour essayer de cacher plus ou moins la large cicatrice si lourde de mauvais souvenirs qui lui barrait les abdominaux sous le nombril. Il laissa ses doigts courir distraitement dessus à mesure qu'il la couvrait du tissu rugueux et spongieux de la serviette.

Puis il soupira, et, songeant que décidément, il n'était pas encore complètement libéré de ses fantômes, attendit le retour de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Mer 21 Juil - 1:22

Le con de singe mit du temps à réagir. De toute façon, il fallait toujours quelques secondes de réflexion au ouistiti avant de comprendre quelque chose. C'est pourquoi, quand il s'exclama d'un air des plus stupides : "ah oui c'est vrai !" le bonze eut une grande envie de lui coller de nouveau un bon coup de baffeur. Gokû dut s'en douter et commença à partir à la recherche de vêtements de rechange. Seulement, c'était trop beau pour être vrai et il oublia sa serviette, la fit tomber, laissant à découvert de quoi faire saigner du nez pas mal de filles, ou pas.

Heureusement pour le crâne de l'abruti de macaque, celui ci comprit vite sa bêtise et remit sa serviette. Sanzô le regarda s'en aller, espérant que l'autre idiot ne fasse pas d'autres conneries en chemin. Son flingue n'allait plus avoir de balles après, sinon.


- Tss...

Et puis, Gokû avait aussi intérêt à récupérer ses habits sales, sinon il lui redonnerait un coup de harisen bien placé dans sa tête, pour que ça lui remette peut-être les neurones en place. Si l'effet contraire se produisait, le blond s'en contrefichait, ça sera bien fait pour l'idiot de singe.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Ven 6 Aoû - 23:32

Gojyô avait à peine ouvert la porte du couloir qu'il tomba sur un Gokû en serviette, ce qui était plutôt marrant. En fait.
Le singe avait l'air d'un singe qui sort de la douche et s'est soigné tout seul, donc il avait encore des bribes de coton accrochés aux plaies et écorchures qui striaient son corps.


- Laisse-moi deviner, t'as laissé tes fringues de rechange chez nous et tu vas les chercher avant que Sanzô ne t'en colle une ? J'ai bon ?

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Jeu 12 Aoû - 13:39

En sortant de la chambre de Sanzô et Hakkai, Gokû vit au loin, enfin non, pas très loin, le kappa qui le regardait. Forcément, le singe s'attendait à tout avec Gojyô, mais il voulait vraiment des habits de rechange.

- Laisse-moi deviner, t'as laissé tes fringues de rechange chez nous et tu vas les chercher avant que Sanzô ne t'en colle une ? J'ai bon ?

Oui il avait bon. En même temps, quand on y réfléchissait, c'était tellement évident que c'en était facile d'avoir "bon". Bon, pour le coup de baffeur, il n'y avait pas que ça, il y avait aussi qu'aller manger en serviette ou avec des vêtements tâchés de sang, ce n'était pas toujours l'idéal. Alors valait mieux s'habiller autrement, que de non seulement se prendre un coup de harisen, mais en plus, de ne pas pouvoir manger.

- Bah ouais ! Aussi hein si tu dors avec Hakkaï il est fatigué le lendemain pour conduire, alors je peux pas être avec Sanzô !

[merci hakkai T.T]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Lun 23 Aoû - 22:24

[ Désolé du temps de réponse.. Trop de choses à penser ^^' ]

Gojyô n'était pas plus tôt sorti que Hakkaï entendit des éclats de voix dans le couloir. De toute évidence, le Kappa avait croisé le ouistiti.

Le jeune homme aux yeux verts soupira, se leva en serrant la serviette sur son abdomen pour cacher au mieux sa large cicatrice et ouvrit la porte au moment où Gokû braillait de manière à être entendu d'au moins la moitié de l'établissem
ent :

- ...avec Hakkaï il est fatigué le lendemain pour conduire, alors je peux pas être avec Sanzô !
- Gokû, répliqua tranquillement l'ex-instituteur, tu serais bien aimable de ne pas hurler en public des choses concernant ma vie privée et celle de Gojyô. Qui plus est, si vous vous montriez tous deux un peu moins épuisants dans la journée, il consentirait peut-être à échanger les chambrées. Maintenant, tu arrêtes de te promener en serviette dans le couloir, tu rentres tout de suite dans cette pièce, et, Gojyô, soit gentil et vas chercher mes affaires, s'il te plaît. J'ai froid, moi !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Lun 23 Aoû - 23:02

En attendant que l'autre con de singe revienne tout habillé, et pas juste vêtu d'une simple serviette, Sanzô fumait une cigarette. Bon, ça ne changeait rien à d'habitude, surtout qu'en même temps il lisait son journal avec ses lunettes sur le nez. quand soudain, il entendit la voix de l'abruti de singe beugler, et allait pour ouvrir la porte, histoire de donner un bon petit coup de baffeur à ce con, mais par chance pour lui - le babouin pas le bonze - Hakkaï sembla le réprimander avant - était ce vraiment de la chance en fait ? -.

Alors, le moine voyant qu'il n'y avait plus rien à faire, alla se rasseoir sur sa chaise, continua sa cigarette et finit par reprendre sa lecture...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   Lun 23 Aoû - 23:16

Gojyô allait répliquer au con de singe qu'il n'avait qu'à se la boucler, face de guenon, et de quoi j'me mêle, d'abord, c'est ma vie pas la tienne, ouistiti de mes deux, mais Hakkaï sortit et cloua le bec au nabot avant de lui signifier, à lui, qu'il avait intérêt à se magner le cul s'il ne voulait pas encourir la colère de son petit ami. 

- Désolé, Hakkaï. Je file.


Et ce disant, non sans coller une bonne petite taloche gentille au singe, il entra dans la chambre du bonze corrompu et du charmant instituteur. 


*Bon, n'empêche que Sanzô a pas tord, Hakkaï est souvent fatigué quand... Bref, quoi.*

Ses pensées furent interrompues par la vue d'un haut vert et d'un pantalon beige soigneusement pliés sur une chaise. L'espèce d'étole blanche qui servait de perchoir à Hakkuryu pendait sur le dossier. Il s'empara du tout, plus d'un boxer noir et d'une paire de chaussettes, hésita à charrier le bonze et s'apprêta à ressortir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour un estomac sans fin, quoique... [PV Hakkaiounet <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Pour Hortefeux, les sans-papiers ne sont pas propres
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...
» Je suis tombé pour elle... ? [ Candice & Tyler ]
» et ça fait un pour mon estomac, deux pour ma bite (jordan)
» Aide pour les personnages sans fiches ayant "évolué"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: The Tea Time... :: Vieux RPs-