Venez combattre les yokaïs ravagés par la folie, ou au contraire serez vous avec eux pour dévorer les humains ?
 

Partagez | 
 

 Mew et le Prince Kogaiji, l'alchimie de deux monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
avatar


MessageSujet: Mew et le Prince Kogaiji, l'alchimie de deux monde.   Sam 10 Oct - 15:00

[C'est un post flach Back qui dure que quelque poste, c'est juste parce que Ririn avait suprimer nos post, alors on en à fait un bref résumé pour expliquer à ceux qui on demander]

Mew se dirige vers la forêt, où elle trouve une petite cascade, elle s’allongea au bord de l’eau, laissant une de ses mains tremper dedans, puis elle ferma les yeux et se laissa bercer par le bruit de l’eau. Elle réfléchit un moment puis dit à voix basse « je ne suis plus toute seule maintenant » un léger sourire s’affichait sur ses lèvres à se même moment.
Kôgaiji se dirigeait vers le même endroit que là où Mew était aller, car c’était un endroit qu’il connaissait bien, pour y aller chaque fois qu’il voulait être seul, pensant à sa mère, il ne vit pas Mew en arrivant, la lumière faisait défaut, et de plus elle était cacher par les herbes. Il s’adossa contre un arbre et contempla la cascade, qui avec le claire de lune lui paraissait magnifique, puis se laissa glisser sur l’herbe pour se reposer en regardant cette fois les étoiles.
Venu de nulle part, un papillon passa au dessus de la tête de Mew, intriguée, elle se leva et partit à la chasse de celui-ci, courant et sautant à droite, à gauche pour essayer de l’attraper en vain. Elle reprit son souffle un moment et se dit qu’elle ne se laisserait pas vaincre par un petit papillon, ce dernier c’était justement pauser sur un arbre, quel occasion en or, pour elle, mais lorsqu’elle courut pour l’attraper, elle ne remarqua pas que quelqu’un était allonger juste sous l’arbres ce qui la fit trébucher et s’écrasa sur lui littéralement. Mew c’était fait mal durant la chute et s’était écorcher le bras et la joue, sous l’effet piquant des écorchure, elle mit un peu de temps avant de se relever, ne prêtant plus attention à ce qu’elle écrasait, jusqu’au moment ou elle réalisa que quelqu’un était sous elle, elle se poussa et resta à genoux sur le sol regarda celui qu’elle avait malheureusement écraser, qui se mit en tailleur en se secouant la tête sous l’effet du choque qu’il venait d’avoir.


«  Je suis désolé, je ne t’avais pas vu, j’étais trop occupée à attraper ce papillon … Je ne t’ai pas fait trop mal ? Fallait pas rester là u_u
- Non, c’est bon je n’ai rien merci,dit il gentiment, après tout c’était un accident.
- Encore désolé, pardon, pardon ! .
Elle avait vraiment une tête désolé et se sentait vraiment gêner.
- Ne t’inquiète pas je n’ai rien et puis c’était un accident non ?
- Oui … désolé … Mais dit … T’es qui ? »

Kôgaiji réfléchit un moment, il ne lui était pas connu, donc elle n’était visiblement pas une Yokaï sous les ordres de Gyumao, ou elle était peut être une Yokaï d‘un autre continent, car il s‘entait en elle une énergie Yokaï mais aussi quelque chose d‘autre. Il réalisa qu’il était cacher du reflet de la lune par l’ombre de l’arbres, mais il préféré ne pas avoir à dire qu’il était le prince Kôgaiji.

« Je me nomme Kôgaiji, et vous ?
- Moi c’est Mew ! Mais tu peux me tutoyer je me sens mal quand on me vouvoie. T’es un Yokaï ? Pourtant t’es pas toucher par la malédiction ? Dit elle intriguer.
- En effet, apparemment je suis immuniser, tout comme toi d’ailleurs.
- Oui … Je dois pas être une Yokaï normale …, Mew baissa la tête, elle n’avait pas envi de dire qu’elle était peut être une enfant tabou, car elle avait toujours été mal jugée à cause de se sang dit hérétique. Kôgaiji remarqua bien que quelque chose, la gênait et n’essaya pas d’en savoir plus sur ses origines.
- Mais que faisait tu ici toute seule ?
- Bah euh … j’ai été recueillis pas une bande totalement loufoque mais super adorable ! Elle affichait un grand sourire sur son visage, Mais j’ai penser que je pouvais les laisser seuls une soirée s’en qu’ils s’occupent de moi, et comme ça je pouvais partir réfléchir un peu, et toi ?
- Moi … J’ai voulu rester seul et réfléchir calmement, là où je vis on ne peut pas dire que se soit le meilleur endroit pour se pauser et réfléchir. »
Revenir en haut Aller en bas
Haku KaikaPlaisir aux lotus rouges
avatar

Date d'inscription : 13/01/2006
Nombre de messages : 1202
Double compte : Oui

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Mew et le Prince Kogaiji, l'alchimie de deux monde.   Sam 10 Oct - 19:31

Une fois sa phrase terminer il se leva et regarda Mew, celle-ci le regardait comme hypnotiser, avec la lumière de la lune elle pouvait enfin voir son visage, il était beau, vraiment beau, bon Sanzo et tout était beaux eux aussi, mais là ce véritable Yokaï était magnifique, elle ne put empécher son cœur battre et ses joues de rougirent. Kôgaiji était lui aussi impressionner par la beauté de Mew, les lentilles bleus qu’elle portait, avec le reflet de la lune avait prit la couleur d’un bleu pur et claire de l’eau, comme celle de la rivière la plus pure.

« Dit si c’est pas trop indiscret, je peux demander à quoi tu rêver lorsque tu étais allonger avant que je t’aplatisse ?
- … Je songeait à ma mère.
- Ha ? Elle ne va pas bien ?
Il s’adossa contre l’arbre avant de poursuivre,
- Ma belle mère lui à jeter un sort pour la garder prisonnière de la pierre.
Mew resta sans dire un moment elle baissa la tête, puis la releva avec une tête bien décider à suivre ses conviction.
- Et bien je vais botter les fesses de cette bonne femme et la forcer à la libérée ! Elle doit bien avoir un point faible cette bonne à rien non ? Et on dit que les belles mère sont toujours chiante, faut croire que c’est vrai.
Il fit un petit sourire en voyant la tête déterminer de Mew, mais repensa au visage de Gyokumen.
- … C’est gentil mais tu ne la connait pas, elle est très dangereuse …
- M’en fiche, si elle est méchante, bah faut lui botter les fesses ! Quand tu veux tu m’appel et j’arrive et BAM ! Elle disait ça avec les mimiques d’un enfant qui joue, c’était très mignon.
Kôgaiji avait les yeux grand ouvert de surprise, Mew était vraiment à fond dans son idée totalement appart, elle ne savait même pas qui était Gyokumen ni même la mère de Kôgaiji, mais elle voulait déjà l’aider à vaincre sa marâtre, il fit un petit sourire
.
- Et bien d’accord, quand j’aurais besoin de toi pour la vaincre je t’appellerais. »


L’aurore commençait déjà à tirer sur la lumière nocturne de la nuit, Mew et Kôgaiji regardèrent le ciel ensemble pour s’apercevoir que le lever du soleil allait bientôt commencer, les deux auraient du rentrer depuis un bon bout de temps. Mew sursauta pensant à la mauvaise humeur de Sanzo et à l’inquiétude de Goku de ne pas la voir rentrer.

« Non d’un Bosatsu ! Mon petit singe sans rien dans le citron et les autres vont pas être contents !
Un petit singe ? Pensa Kôgaiji, il pensa soudainement à la troupe de Sanzo, puis se secoua la tête pour se retirer cette idée, pensant que ce ne pouvait pas être le cas, sans savoir qu’en réalité il avait raison, puis il se rendit compte que lui aussi au palais ils devaient être tous à sa recherche.
- Je pense que nous ferions mieux de rentrer dans nos habitation respectif avant que le lever du soleil soit total et qu’on est causer beaucoup d’inquiétude à notre entourage.
- Oui tu as raison, mais dit moi on pourra se revoir ? Elle fit une petite tête déprimer, elle n’avait pas envi de partir mais il le fallait pour ne pas que les autres s’inquiètent, mais elle avait vraiment envie de rester plus longtemps avec lui, elle était sous le charme.
- Je te le promet Mew, il lui fit un sourire, lui aussi aurait voulut passer plus de temps avec elle, mais il se dit qu’il la retrouvera bientôt, après tout ce n’est pas comme si c’était impossible.
Mew le regarda tristement de devoir se séparer, et s’inclina .

- A bientôt alors Kô ! Elle sourit pour ne pas être triste mais fut preuve d’une grande familiarité envers Kôgaiji, ce qui le surprit et le fit même rougir. Voyant la surprise sur le visage ce celui-ci, elle baissa la tête, … Dis …je peux t’appeler Kô ?
- … euh … Oui, il était un peut gêner, seul Dokugakuji l’appelait comme ça, en même temps il réalisa qu’elle ne savait même pas qu’il était le prince des Yokaï, Mew quand à elle commença à avancer et regarda Kô avec un sourire.
- Et bien j’y vais moi avant de me faire gronder, à bientôt Kô ! <3
- Oui à bientôt Mew » Kôgaiji lui fit un sourire et commença à partir lui aussi de son côté sur le dos d’un Hiryu, il était incapable de s’arrêter de penser à Mew, et soudain, il ressentit un regret à l’avoir laisser partir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité … à tes yeux je serai quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strong-world.forumactif.com/
 

Mew et le Prince Kogaiji, l'alchimie de deux monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saiyuki RPG :: The Tea Time... :: Vieux RPs-